L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 3 juillet 2011 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Homme des Années 80

imageJe suis né en 1973. Autant dire que je suis moi aussi un pur ado des années 80. J'ai connu l'explosition musicale à partir de 1985, bavant sur Samatha Fox et son sexy Touche Me, me déhanchant sur Partenaire Particulier... J'ai "pécho" sur Still loving you de Scorpions, emballé sur Lover Why de Century... J'ai moonwalké sur Billie Jean, balancé sur Square Rooms d'Al Corley, assuré grave sur People Are People de Depeche Mode, brûlé le dancefloor sur Ray Parker Jr et son Ghostbusters, atteint des sommets sur Alive and Kicking des Simple Minds, ébloui sur Such a Shame des Talk Talk, et... euh... aussi sur Pile ou Face de Corinne Charby, j'avoue.

Bref, c'est avec un oeil ému et nostalgique que je vois ces vieux groupes français et étrangers revenir parfois sur le devant de la scène, pour leur tournée de vieux avec moins de cheveux et plus de bide. Ce en quoi je les soutiens totalement, soit dit en passant.

Hier soir, ma chère et tendre, et moi-même, avions invité quelques amis à se replonger dans le passé pour une soirée Années 80. Nous étions une quinzaine de personnes, tous habillés pour la circonstance dans un style ultra-branché à l'époque, mais disons... euh... comme on n'en voit plus aujourd'hui que dans les campagnes d'Europe de l'Est aujourd'hui. Notez que je garde, pour une fois, les photos pour mes amis de Facebook. Il y a certaines hontes qu'on préfère ne pas trop divulguer.

Eh bien ça faisait une paye que je n'avais pas fait de soirée dansantes. Des plombes. Des lustres. Le déhanché rouillé. Le moonwalk qui accroche. Les pas emmêlés... j'avais peur d'avoir du mal à redevenir le king du dancefloor, celui qui a tout appris à John dans sa fièvre du samedi soir, celui auprès de qui le grand MJ ou même Sabine Paturel venaient prendre conseil.
En fait, ça revient vite.

Et le vieux, il s'est pété les cordes vocales à hurler les refrains de sa jeunesse, il a remué sa couenne jusqu'à 4 heures du mat', bref, il n'est pas encore à jeter au compost, l'ancêtre.

Bon. C'est certain que ce matin, je suis aphone, j'ai des courbatures, et un mal de crâne de tous les diables. Pas seulement à cause du manque de sommeil, soit dit en passant...

imagePour parfaire la soirée, outre une déco avec des objets des années 80 (vieux vinyls, Pif Gadget, Rubik's Cube, figurines Star Wars d'époque, Kiki de tous les Kiki, cassettes vidéo...), j'avais récupéré quelques souvenirs gustatifs : chewing gum en tubes, poudre en pailles, et... Tang.
Alors bon. J'en ai fait un litre de "normal" pour ceux qui ne boivent pas. Et pour les autres, j'ai tenté le "Vodka-Tang". Parfaitement.

Eh bien c'est dégueulasse.

Si, si.

Vraiment.

Mais après 5 litres de punch, en fait, ça se laisse boire. Par 5 litres aussi...

Vous comprendrez, donc, que le MJ des dancefloors, ce matin, il a la casquette. Les cheveux qui poussent à l'intérieur. Il carbure au paracétamol par paquet entier. A écraser les comprimés et se les faire en intraveineuse.

Mais au moins, hier, nous aurons tous vécu une soirée qui nous aura donné au bas mot 20/25 ans de moins. On savait vivre en ce temps-là. On emballait en un seul slow durant le quart d'heure américain. On était jeunes, on était fiers, le monde nous appartenait. Il nous appartient encore ! Yeah !

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par LeBen le 03/07/2011 à 12:14

 

1

avatar

Inscrit le 12/01/2010

Voir le profil

Et aujourd'hui, on est jeunes, on est désespéré, le monde ne nous appartient plus. Il nous enc*** tous ! Yeah ! smiley 17

468 Commentaires de news

Ecrit par jymmyelloco le 03/07/2011 à 12:35

 

2

avatar

Inscrit le 03/05/2009

Voir le profil

tang : Il était interdit pendant plusieurs années a cause de ses vertus cancérigène.

2845 Commentaires de news

Ecrit par Szempruch le 03/07/2011 à 14:39

 

3

avatar

Inscrit le 31/05/2009

Voir le profil

Ecrit par jymmyelloco

tang : Il était interdit pendant plusieurs années a cause de ses vertus cancérigène.


je ne suis pas sur que "vertus" soit le mot le plus approprié quand il s'agit de parler du cancer...

519 Commentaires de news

Ecrit par jymmyelloco le 03/07/2011 à 14:50

 

4

avatar

Inscrit le 03/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Szempruch



je ne suis pas sur que "vertus" soit le mot le plus approprié quand il s'agit de parler du cancer...


Pour un cancérologue oui, sinon comment agrandir sa piscine.



Tout est question de point de vue smiley 30

2845 Commentaires de news

Ecrit par Ailleurs le 03/07/2011 à 16:46

 

5

avatar

Inscrit le 23/02/2011

Voir le profil

Ni dieu ni maitre



Il se sont faits dieu, on s'est fait mettre



80's Powa!!!

75 Commentaires de news

Ecrit par iactus le 03/07/2011 à 17:02

 

6

avatar

Inscrit le 05/11/2009

Voir le profil

t'aimais pas Sabrina ?

Boys bos boys est mon clip culte smiley 15

617 Commentaires de news

Ecrit par icetroll le 03/07/2011 à 18:13

 

7

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Et dire que dans les années 80 on pouvait déjà faire du headbang sur du Iron Maiden, du ACDC, du Slayer, du Metallica...



smiley 54

882 Commentaires de news

Ecrit par Azu le 03/07/2011 à 19:31

 

8

avatar

Inscrit le 20/01/2010

Voir le profil

Si quelqu'un sait où on peut trouver du Tang, ça m'interesse, car ma copine me regarde avec des grands yeux quand je lui en parle.



485 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 03/07/2011 à 19:37

 

9

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Azu

Si quelqu'un sait où on peut trouver du Tang, ça m'interesse, car ma copine me regarde avec des grands yeux quand je lui en parle.

mail-moi

6671 Commentaires de news

Ecrit par gothmog le 04/07/2011 à 08:29

 

10

avatar

Inscrit le 26/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Azu

Si quelqu'un sait où on peut trouver du Tang, ça m'interesse, car ma copine me regarde avec des grands yeux quand je lui en parle.



je savis même pas que ça se vendait encore ce truc. A moins que ce soit des sachets périmés depuis 30 ans...

439 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 04/07/2011 à 10:01

 

11

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

C'est étrange... Je n'ai jamais aimé les années 80 qui se résument, à mes yeux , à une explosion de la superficialité et des "arts" jetables.



Bien sur, je retrouve le parfum d'une époque dans tous les exemples qui sont cités dans l'édito, mais je n'aime pas ce parfum. Je n'y vois que des symboles d'une époque vraiment nulle que je vois comme le début de l'individualisme.



Je n'aimais pas le Top 50 que je voyais comme un concentré de nunucheries indigestes (pour la majorité), où des groupes comme Dire Strait se retrouvaient derrière des Stephanie... Où la plupart y voit la nostalgie d'une grande époque, j'y vois de la nausé.



Les années 80, pour moi, ont plus ressemblées aux années 70, mes gouts vestimentaires, musicaux et autres, se nourrissaient d'avantages des Led Zep', Pink Floyd, Bowie etc, que le volume musical représenté par le Top 50. Je revois une bande d'amis, incroyablement soudés (qui le sont toujours d'ailleurs), rassemblés dans un petit café, discutant de tout et de n'importe quoi, chacun de nous se nourissant des découvertes des autres. Je revois des longues soirées sur le Commodore 64, explorant les univers de The Pawn, des Leisure Suit Larry, des King Quest etc... Je revois mes premiers amours (toujours entourés par Led Zep', Pink Floyd, Bowie, Bauhaus et bien d'autres), mes premieres danses dans le grange d'un ami (disons que Bauhaus ne passaient pas vraiment dans les "boums" ennuyeuses de l'époque), mes premiers joints, mes premières bières, mes premières caresses (pas forcément dans cet ordre smiley 49)... Dans nos univers, il n'y avait pas la télé (ou très peu), je n'ai pas bavé comme une idiote devant les séries de la 5, je n'ai pas hurlé comme une décérébrée devant les emissions de Dorothée, je n'ai pas mouillée ma petite culotte en écoutant du David et Johnattan (même pas sure de l'orthographe), je n'ai pas "smurfé" comme une anguille le mercredi après-midi devant je ne sais plus qu'elle emission censée nous apprendre à faire le guignol.



Si je n'ai pas aimé tout le cirque qui entourait les années 80, j'ai aimé l'ambiance Underground héritée de la jeunesse anglaise des années 70 qui commençait à naitre. Et si je dois ne retenir qu'une chose, musicalement, de ces années là, c'est Dead Can Dance. Une des meilleures choses, à mes yeux, que les années 80 ont produit.

3201 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 04/07/2011 à 10:25

 

12

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Antiope

Et si je dois ne retenir qu'une chose, musicalement, de ces années là, c'est Dead Can Dance. Une des meilleures choses, à mes yeux, que les années 80 ont produit.
Avec toujours, le rêve insensé qu'ils se remettent à écrire ensemble, et nous produise un nouvel album.

Je réécoute régulièrement leurs derniers live de 2005 dont ils avaient vendu quelques CD en édition limitée, à l'époque.



Mais Toward the within reste, à mes yeux, leur meilleur album. Live, certes, mais d'une qualité exceptionnelle.





Edition : Pour le coup, je viens de recherche des infos sur le groupe et de me rendre compte que mon rêve se réalisera...

DCD vient d'annoncer, en mai dernier, un nouvel album pour la fin de l'année et une nouvelle tournée en 2012.

6671 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 04/07/2011 à 12:03

 

13

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Ecrit par gizmo

Avec toujours, le rêve insensé qu'ils se remettent à écrire ensemble, et nous produise un nouvel album.

Je réécoute régulièrement leurs derniers live de 2005 dont ils avaient vendu quelques CD en édition limitée, à l'époque.



Mais Toward the within reste, à mes yeux, leur meilleur album. Live, certes, mais d'une qualité exceptionnelle.





Edition : Pour le coup, je viens de recherche des infos sur le groupe et de me rendre compte que mon rêve se réalisera...

DCD vient d'annoncer, en mai dernier, un nouvel album pour la fin de l'année et une nouvelle tournée en 2012.



Toward the Within est en effet un album exceptionnel.



Dans les années 90, j'étais allée voir Lisa Gerrard en solo (salle Gaveau) et la tournée de Dead Can Dance en 96 (Salle Pleyel si mes souvenirs sont bons), et j'en ai encore la chair de poule rien qu'au souvenir.



Tout simplement magnifique.



Je n'étais pas allée les voir lorsqu'ils sont passés au Palais des Congres (dans les années 2000), je ne sais pas, je trouve que la salle n'allait pas avec le groupe et que la "réconciliation" faisait trop commerciale. Les retours que j'en ai eu ont apparemment confirmées mes craintes (mais là encore, je ne l'ai pas vu de moi même pour avoir une opinion réellement objective). A titre d'info, Toward the Within est la tournée de 94-95.



Pour ce qui est de se remettre ensemble... Je ne sais pas si c'est une bonne idée. Ils ont vieilli, chacun à fait sa carrière solo, avec une préférence pour l'univers de Brendan Perry que celui de Lisa Gerrard, trop dépressif ou commercial à mon gout (les musiques de films), et je ne suis pas sur que la passion qui les animaient, jeunes, soit encore là. J'ai peur que l'album ne soit que purement commercial pour répondre à la demande des accros (je dis ça, mais il est certain que je ferai parti de ceux qui vont l'acheter, quitte à le regretter, me consolant en me faisant une cure des vieux albums).

3201 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 04/07/2011 à 12:29

 

14

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Antiope





Toward the Within est en effet un album exceptionnel.



Dans les années 90, j'étais allée voir Lisa Gerrard en solo (salle Gaveau) et la tournée de Dead Can Dance en 96 (Salle Pleyel si mes souvenirs sont bons), et j'en ai encore la chair de poule rien qu'au souvenir.



Tout simplement magnifique.



Je n'étais pas allée les voir lorsqu'ils sont passés au Palais des Congres (dans les années 2000), je ne sais pas, je trouve que la salle n'allait pas avec le groupe et que la "réconciliation" faisait trop commerciale. Les retours que j'en ai eu ont apparemment confirmées mes craintes (mais là encore, je ne l'ai pas vu de moi même pour avoir une opinion réellement objective). A titre d'info, Toward the Within est la tournée de 94-95.



Pour ce qui est de se remettre ensemble... Je ne sais pas si c'est une bonne idée. Ils ont vieilli, chacun à fait sa carrière solo, avec une préférence pour l'univers de Brendan Perry que celui de Lisa Gerrard, trop dépressif ou commercial à mon gout (les musiques de films), et je ne suis pas sur que la passion qui les animaient, jeunes, soit encore là. J'ai peur que l'album ne soit que purement commercial pour répondre à la demande des accros (je dis ça, mais il est certain que je ferai parti de ceux qui vont l'acheter, quitte à le regretter, me consolant en me faisant une cure des vieux albums).
Je suis allé voir Brendan Perry et Lisa Gerrard en concert, chacun en solo. Perrry en 1998 ou 1999, si mes souvenirs sont bons. Le concert était très moyen...

Lisa Gerrard, plus récemment, il y a 6-7 ans. C'était vraiment bien. Elle a une voix vraiment exceptionnelle.

Maintenant, n'ayant pas vu leur concert en 2005, je ne peux te dire s'il valait le coup. L'enregistrement audio est pourtant pas mal et, sans rivaliser avec Toward the within, n'en est pas si loin point de vue qualité à mon avis.



Moi aussi, je me jetterai sur leur prochain album... et sans doute sur une place de concert s'ils passent en France.

6671 Commentaires de news

Ecrit par BelialL le 05/07/2011 à 13:41

 

15

avatar

Inscrit le 20/07/2010

Voir le profil

Vous oubliez le principal, à cette époque, c'est aussi l'essor du Flamenco nuevo, porté par Paco de Lucia, Camaron de la Isla, Tomatito, Belen Maya et bien d'autres !



Sinon, pour des jeunes de ma génération, on retient plutôt, comme Antiope, des groupes des années 60-70 que ceux des années 80 (notamment Pink Floyd, Led Zep, Quicksilver, Camel,...)

38 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

10031-annees-80-soiree-dance-tang