(GamesCom) Skylanders : Spyro's Adventure, un jeu unique

 

Publié le Vendredi 19 août 2011 à 16:00:00 par Tristan Bories

 

(GamesCom) Skylanders : Spyro's Adventure, un jeu unique

Un jeu des jouets

La Gamescom recèle parfois de surprises et Skylander en fait partie. Mêlant rpg, jeu d’aventure et multijoueurs déjanté, le dernier né d’Activision risque de faire des envieux. Alors oui, le jeu se destine essentiellement aux enfants. Hardcore gamers passez votre chemin.
Le principe du jeu, c’est d’être vendu au départ avec une borne et trois petites figurines en pvc(on peut également acheter des figurines à l'unité, leur prix devant normalement avoisiner les 7 euros). La même borne est compatible avec toutes les versions du jeu, que ce soit sur Xbox 360, Ps3, Wii ou encore 3Ds. Une fois la borne allumée, on a juste à poser une figurine dessus afin de matérialiser le personnage dans le jeu. Celle-ci sert également de réceptacle de sauvegarde, car elle conserve toutes les évolutions et les points d’expériences que vous avez accumulés au cours du jeu. Plus d’une trentaine de figurines seront disponibles à la sortie du jeu, dont celle de Spyro version démoniaque que je trouve particulièrement bien réussie.
Durant le jeu, vous pouvez changer de personnage à n’importe quel moment en retirant la figurine du socle, pour ensuite la remplacer par une autre. Cela s’annonce très utile dans le mode histoire, car certains monstres sont spécialisés dans le corps à corps et d’autres le combat à distance. Libre à vous, donc, d’adapter vos monstres invoqués en fonction des ennemis.

Le socle permet également d’ajouter un second monstre afin qu’un autre joueur puisse rejoindre la partie. C’est simple, très rapide, et possible à n'importe quel moment de la partie.

J’ai pu essayer le mode histoire en coopération avec un autre journaliste sur Wii. Première difficulté : choisir entre les dizaines de petites figurines qui tapissent la table de présentation. Je songe un moment à en mettre une dans la poche mais me retiens après avoir entrevu les bras du vigile qui veille dans mon dos. J’opte finalement pour un arbre grincheux dont les mains sont prolongées par des marteaux. L’exploration commence et le but reste très classique. Il faut avancer, tuer des petits monstre, trouver des clefs pour ouvrir des portes et encore avancer. C’est simpliste, certes, mais je m’éclate comme un fou. Les attaques sont uniques et très jolies à regarder.

J'enchaîne avec une partie multijoueurs, où le but est de fracasser l'autre tout en évitant ses coups. C'est très classique, mais cela n'enlève rien à son charme. L'arène est quant à elle parsemée de petits pièges, comme des pointes en métal, qui peuvent être déclencher à distance en plaçant son personnage sur un bouton.

Skylanders a été une véritable surprise pour moi. Le simple fait de pouvoir jouer ou bien collectionner des figurines que l'on peut ensuite utiliser en jeux me parait tout à fait innovant et très ludique. Et même si ses graphismes cartoons se destinent essentiellement aux enfants, je ne serait pas étonné que certains adultes sautent le pas.

Rendez vous le 14 octobre prochain pour un avis final.

imageimage



image

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Il n'existe aucun commentaire sur cette actualité


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

10404-skylanders-gamescom-activision-preview-impressions