(GamesCom) Rise of Nightmares vient vous faire cauchemarder

 

Publié le Mercredi 31 août 2011 à 15:00:00 par Vincent Cordovado

 

(GamesCom) Rise of Nightmares vient vous faire cauchemarder

House of the Dead version Kinect

Si Kinect nous a habitué à des jeux tout mimi tout plein, voilà que la donne va changer avec Rise of Nightmares.

En effet, Rise of Nightmares est un survival-horror qui tire parti des fonctionnalités de l'accessoire de Microsoft. Et contrairement à ce que l'on pourrait croire, il ne s'agit absolument pas d'un rail-shooter mais bel et bien d'un titre dans lequel on contrôle nous même les déplacements du personnage principal.

Lors de la présentation que nous en avons eue, nous avons pu commencer l'aventure. Ce premier chapitre (parmi 9 disponibles), qui débute dans un train roulant en Europe de l'Est, est surtout l'occasion de se familiariser avec les contrôles du titre. Mettre son pied en avant permet d'avancer et en arrière, de reculer. Pour tourner, il suffit simplement de tourner son buste dans la direction désirée. Outre les simples contrôles de direction, le joueur a des actions contextuelles à faire. Comme imiter de se passer de l'eau sur le visage, ouvrir les portes coulissantes, tirer des cartes. La reconnaissance des déplacements semble fonctionner au poil. D'autant plus qu'elle fonctionne dans le noir (c'est top pour l'immersion et c'est comme ça que nous y avons joué lors de la présentation). En revanche, bon, ce passage est assez linéaire, train oblige, il suffit d'aller tout droit.

Une fois notre dulcinée capturée (oui parce que notre héros était accompagné de sa douce dans le train) par un vilain méchant pas beau du tout, voilà que le train déraille et que l'on se retrouve avec quelques survivants près d'une crypte. Même pas le temps de reprendre ses esprits et d'aller boire un café, nous voilà submergés par de vilains zombies qu'il faut dérouiller sous peine de finir comme eux. Nous voici donc à devoir combattre et à nous familiariser avec le système de combat. Le jeu dissocie notre main gauche et notre main droite. On mime de coller une droite pour... coller une droite. Idem pour la gauche. Rien de compliqué. Bien entendu, les poings n'étant pas la meilleure arme pour survivre à une armée de zombie, on en trouve d'autres, comme un couteau ou une barre de fer. On peut taper sur le côté, à la verticale ou carrément tenter de transpercer l'ennemi. Pour se protéger, il suffit de se coller les bras en croix (non en fait, ce n'est pas obligé de faire une croix, mais c'est pour le fun). Pour les adeptes des Mawashi geri, on peut aussi coller des coups de pied, il suffit de les mimer. Si les contrôles étaient plutôt précis pour les déplacements, en revanche, côté combat, ils le sont à la ramasse. Il arrive que certains coups ne soient pas retranscrits à l'écran. Et quand on se fait submerger, c'est chiant. Vraiment chiant. Espérons que ce soit amélioré d'ici la sortie même si j'en doute, étant donné qu'elle est proche.

Graphiquement, le titre est carrément à la ramasse pour une production actuelle mais si l'ambiance est aussi chouette sur le long terme qu'un House of the Dead (je rappelle que ce sont les mêmes messieurs qui s'en chargent), il promet des soirées frisson assez sympathiques. Parce qu'entre nous, ces quelques dizaines de minutes de jeu auront été plutôt immersives. Et ça change des trucs de danse ou des party-games.

Bref, s'il ne sera pas le survival de l'année et encore moins celui de la décennie, Rise of Nightmares s'annonce comme une bonne petite surprise pour cette rentrée. Une sorte de House of The Dead sauce Kinect quoi.



imageimage



image

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Images du jeu (GamesCom) Rise of Nightmares vient vous faire cauchemarder :

Commentaires

Ecrit par Lyrad le 31/08/2011 à 16:15

 

1

avatar

Inscrit le 27/11/2009

Voir le profil

ou carrément tenté de transpercer l'ennemi.


Tu me déçois vincent. smiley 37

784 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

Derniers Commentaires

10416-rise-nightmares-gamescom-preview-impressions