L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 25 septembre 2011 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Le divorce

imageNous sommes le dimanche 25 septembre 2011, il est midi et je n’ai qu’une envie, c’est de retourner dans mon lit. Couché trop tard – vers 3 heures du mat’, soirée d’anniversaire de la belle-sœur oblige –, et surtout, levé trop tôt… En fait, c’est surtout ça, le problème. Levé trop tôt.
Du coup, j’ai la « tronche de travers », un peu comme si j’avais joué un match de rugby. Mais en tant que ballon. Même si, je tiens à le signaler, je n’ai fait aucun abus durant la soirée, selon le bon vieil adage de « Celui qui conduit ne boit pas… ou alors juste un peu, voilà, un petit verre ça ne peut pas faire de mal non, voilà, pas plus haut que le bord s’il vous plait ».
Non mais sérieusement, j’ai été très (très) raisonnable. Mais bon. A partir d’un certain âge, hein, les virées nocturnes se paient plus cher le lendemain. Et cela s’accompagne généralement, pendant quelques heures, d’un « faut pas me parler, faut pas me chercher, faut pas m’approcher, faut pas faire de bruit ».
Du coup, je tiens à présenter mes plus plates excuses à mon voisin qui a fait démarrer sa moto ce matin en la laissant tourner deux minutes le temps d’aller rechercher « un truc » chez lui. Désolé.
Ce serait bien qu’il me rendre toutefois mon marteau, j’en aurais besoin pour un truc ou deux cette semaine.
 
Durant cette soirée, hier, j’ai eu une discussion assez dérangeante avec l’un des invités. Empêtré dans un marasme relationnel, il nous racontait sa bataille pour récupérer la garde de sa fille. Aujourd’hui en garde alternée, il la voit une semaine sur deux. C’est bien, mais la situation exige qu’il en demande la garde complète.
Lui n’a jamais eu de problème particulier, que ce soit légal ou comportemental. Son ex-femme, elle, enchaîne dépressions, tentatives de suicide, faillite personnelle… bref, je vous laisse imaginer les dégâts qui sont susceptibles de toucher l’enfant…
Pourtant, aujourd’hui, il n’a que peu de chances de gagner son combat. Parce que malgré tout, son ex-femme se soigne. « Vous voyez, monsieur le juge, elle fait des efforts ». Et « retirer la garde de son enfant risquerait de la replonger dans la dépression ».
Mais surtout, parce que dans la quasi-totalité des cas, quoi qu’il arrive, on préfère encore donner la garde à la mère, qu’au père.
imageUn couple sans histoire, avec le même revenu chacun, qui se sépare, verra la garde des enfants toujours donnée à la mère. C’est comme ça. Et ne me sortez pas le couplet du « mais non, les choses évoluent ». Elles évoluent peut-être, mais au rythme d’une tortue cul-de-jatte arthritique, quand la société, elle, a déjà enfourché son vélo.
Aujourd’hui, on nous rabâche sans cesse l’égalité des hommes et des femmes. Devant l’emploi, devant la société… mais pour le coup, où est cette prétendue égalité devant la justice ?
Je ne rentrerai pas dans les détails de situations particulières, même si là aussi, il y aurait encore beaucoup à dire sur les jugements archaïques et injustes prononcés par des juges qui ne prennent ni le temps de réfléchir, ni le temps d’étudier les cas. Une connaissance, par exemple, se retrouve dans l’obligation d’aller un week-end sur deux à Toulouse chercher sa fille, depuis le déménagement de son ex-femme. De faire le déplacement lui-même. Sa femme refusant de déposer sa fille seule dans le train ou l’avion, accompagnée par une hôtesse, et lui, s’il manque le moindre rendez-vous, risquant de perdre tout droit sur son enfant.
Non, je parle de cas « classiques » ou « simples ». Pourquoi, bon sang, aujourd’hui, les femmes continuent-elles d’avoir ce droit supérieur sur la garde des enfants ?
Et pourquoi ce sujet est-il étonnamment absent de la longue liste des disparités qui sont pointées du doigt par les courants féministes ?
 
Voilà, c’était mon petit coup de gueule du dimanche, ma petite diatribe d’un lendemain de fête. Pour ma part, mon couple va très bien, merci de vous en inquiéter. Sauf surprise, mes deux filles devraient avoir encore un moment leur papa et leur maman sous le même toit. Mais si tu es jeune, plantureuse, que tu es une riche héritière et que tu veux m’épouser, je suis prêt à étudier toute proposition quand même, hein…
 

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par DarkSerpent le 25/09/2011 à 12:13

 

1

avatar

Inscrit le 10/09/2009

Voir le profil

Parents divorcés à 8 ans.



Mon père se tapait 4h de route pous venir me chercher avec ma soeur pendant les vacances.



Enfance, adolescence et vie d'adulte détruite...



Quand les parents se fouttent sur la gueule pour des histoires de fesses, il n'y a ques des victimes. Les enfants.

3142 Commentaires de news

Ecrit par Azu le 25/09/2011 à 12:23

 

2

avatar

Inscrit le 20/01/2010

Voir le profil

Ecrit par DarkSerpent

Parents divorcés à 8 ans.



Mon père se tapait 4h de route pous venir me chercher avec ma soeur pendant les vacances.



Enfance, adolescence et vie d'adulte détruite...



Quand les parents se fouttent sur la gueule pour des histoires de fesses, il n'y a ques des victimes. Les enfants.


Crois-moi pour avoir des parents qui sont toujours ensemble mais où il y a eu tromperie et qui ne s'entendent plus du tout mais restent ensemble c'est peut être mieux mais c'est relatif.



Ca ne sait plus se parler sans crier et ça se tire dans les pattes sans raison. Mon père a du être hospitalisé, ma mère n'a pas voulu annuler son rdv chez le coiffeur pour le conduire enfin c'est du grand n'importe quoi, ça pourrait faire un film.

484 Commentaires de news

Ecrit par digital-jedi le 25/09/2011 à 12:33

 

3

avatar

Inscrit le 05/02/2010

Voir le profil

Du coup, je tiens à présenter mes plus plates excuses à mon voisin qui a fait démarrer sa moto ce matin en la laissant tourner deux minutes le temps d’aller rechercher « un truc » chez lui. Désolé.

Cédric, l'humanité a aussi inventé des boules quies qui me sauvent la vie quand je suis déchiré (comprendre fatigué) le samedi soir et qu'il faut absolument que je récupère dans la nuit du dimanche. smiley 2 Et même si on se réveille à l'horaire habituel (7-8h), on se surprend à se rendormir parce que la fatigue reprend le dessus et qu'on entend pas un bruit avec ces boules quies.

Mais je n'oublie pas le coup du Marteau pour les 2 chiens que le voisin a laissé seuls aboyer de 7 à 10h 1 étage en dessous samedi matin. Ce même voisin qui a aussi une moto qu'il démarre allègrement à toute heure. smiley 3

Bref, un gars qui cumule 2 tares (chien et moto) et qui serait désigné direct pour le peloton d'exécution dans ma dictature. smiley 16smiley 28

11 Commentaires de news

Ecrit par Malaria le 25/09/2011 à 12:37

 

4

avatar

Inscrit le 01/05/2009

Voir le profil

Nous sommes le dimanche 25 novembre 2011

C'est comment le futur ?



disparités qui sont pointées du droit

Ou du doigt ?





Sinon je suis entièrement d'accord sur le fond.

Cette préférence systématique pour la mère est aussi une des causes principales des violences conjugales faites par les femmes : « Si tu fais pas ça, je t'accuse de viol et tu reverras jamais les gosses ».



Sur le net, on trouve pas mal de témoignages édifiants sur le sujet.



Elles évoluent peut-être, mais au rythme d’une tortue cul-de-jatte arthritique

Certes. Mais c'est justement en en parlant qu'on fera avancer les choses.

300 Commentaires de news

Ecrit par Costello le 25/09/2011 à 12:46

 

5

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Non, je parle de cas « classiques » ou « simples ». Pourquoi, bon sang, aujourd’hui, les femmes continuent-elles d’avoir ce droit supérieur sur la garde des enfants ?
peut-être à cause du lien qui existe entre une mère et son enfant, l'instinct maternel toussa? cette sorte de cordon ombilical mental incoupable...

je dis pas que c'est bien ou que ca devrait être comme ça, je cherche juste un début d'explication...

1338 Commentaires de news

Ecrit par Logan Mathia le 25/09/2011 à 13:41

 

6

avatar

Inscrit le 29/10/2009

Voir le profil

Ecrit par DarkSerpent

Parents divorcés à 8 ans.



Mon père se tapait 4h de route pous venir me chercher avec ma soeur pendant les vacances.



Enfance, adolescence et vie d'adulte détruite...



Quand les parents se fouttent sur la gueule pour des histoires de fesses, il n'y a ques des victimes. Les enfants.


Je suis dans le même cas, Enfance, adolescence et vie d'adulte détruite, mais parce que mon père me battait, peu importe, quand ça pète, pour un divorce ou autre, les enfants sont toujours victimes.

2009 Commentaires de news

Ecrit par iscariote le 25/09/2011 à 14:04

 

7

avatar

Inscrit le 13/12/2010

Voir le profil

Du coup je me demande bien comment mon père a réussi à obtenir ma garde complète en 1989... Aucun des deux n'a jamais voulu aborder le sujet

35 Commentaires de news

Ecrit par yak le 25/09/2011 à 14:31

 

8

avatar

Inscrit le 30/11/2010

Voir le profil

Ça devient intime là..."\o/" pour ma part : "I Will shut my own the f*** off"

254 Commentaires de news

Ecrit par yak le 25/09/2011 à 14:31

 

9

avatar

Inscrit le 30/11/2010

Voir le profil

Ça devient intime là..."\o/" pour ma part : "I Will shut my own the f*** off"

254 Commentaires de news

Ecrit par Von-Block le 25/09/2011 à 14:48

 

10

avatar

Inscrit le 11/08/2009

Voir le profil

Je vais en rajouter un coup par rapport à la semaine dernière, mais j'ai travaillé sur ce sujet durant 2 ans (j'étais assistant de recherche) le prof étudiait justement quel mode de garde post-divorce était le meilleur. (la recherche n'est pas terminé je ne peux pas vous dire les résultats)



mais le point n'est pas là, il m'expliquait que la plupart des jugement de cours se basaient sur des recherches, mais que la plupart de ces recherches étaient très mal faites (d'un point de vu expérimentale) et étaient assez vieilles et dépassées.



Il est confiant qu'avec de nouvelles recherches plus poussées, les jugements de cours se moderniseront et iront dans le même sens ((ya pas à dire la science est partout))



Personnellement je n'ai pas d'opinion je viens d'une famille encore unie, mais si j'aurais eu un divorce je crois que j'aurais préféré un 2 semaines-2semaines mère-père et si un jour je divorce, je choisirais ceci aussi.

2487 Commentaires de news

Ecrit par Costello le 26/09/2011 à 07:42

 

11

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Von-Block

Je vais en rajouter un coup par rapport à la semaine dernière, mais j'ai travaillé sur ce sujet durant 2 ans (j'étais assistant de recherche) le prof étudiait justement quel mode de garde post-divorce était le meilleur. (la recherche n'est pas terminé je ne peux pas vous dire les résultats)



mais le point n'est pas là, il m'expliquait que la plupart des jugement de cours se basaient sur des recherches, mais que la plupart de ces recherches étaient très mal faites (d'un point de vu expérimentale) et étaient assez vieilles et dépassées.



Il est confiant qu'avec de nouvelles recherches plus poussées, les jugements de cours se moderniseront et iront dans le même sens ((ya pas à dire la science est partout))



Personnellement je n'ai pas d'opinion je viens d'une famille encore unie, mais si j'aurais eu un divorce je crois que j'aurais préféré un 2 semaines-2semaines mère-père et si un jour je divorce, je choisirais ceci aussi.


c'est rarement une bonne solution, car à moins que tes parents habitent dans le même quartier (chose rare après un divorce tu l'admettras) tu ne pourrais pas aller à deux écoles différentes en même temps.

1338 Commentaires de news

Ecrit par Loog le 26/09/2011 à 10:54

 

12

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

On a le même problème avec ma compagne, qui s'est vu à nouveaux refuser la garde de ses 3 enfants face à un connard de première pour qui l'éducation réside dans le "demerdez-vous" pendant qu'il se noit dans une bouteille de vodka, s'il n'est pas entrain de passer ses "nerfs" sur eux...



C'est une situation très délicates pour les enfants, qui nécessite beaucoup de patiente et de diplomatie.



A titre personnel, j'ai très envie d'aller lui apprendre la vie, la vraie, mais il parait que ça serait mal vu smiley 3







PS : Dans notre cas, c'est le père qui conserve la garde, parce que la mère a fuit le domicile pour se protéger physiquement et psychologiquement... La loi n'est pas égale dans tous les cas ;)

1134 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

10780-edito-divorce-garde-enfants-justice