I am Alive, premières impressions sur un ratage annoncé

 

Publié le Vendredi 28 octobre 2011 à 10:56:00 par Cedric Gasperini

 

I am Alive, premières impressions sur un ratage annoncé

L'apocalypse selon UbiSoft

imageHier, UbiSoft dévoilait ses nouveautés dématérialisées. Entre jeux iPad, XBLA, PSN et autres Free2Play, I Am Alive, le jeu d'action qui a fait couler beaucoup d'encre, était lui aussi de la partie.

C'est la première fois que nous voyions le jeu et, durant une petite demi-heure, un développeur à la voix monocorde et l'oeil mou nous a raconté l'histoire du jeu et fait découvrir quelques niveaux.

A l'origine, le jeu était présenti pour être un blockbuster. Les bandes-annonces laissaient présager du meilleur : l'apocalypse qui s'abat sur le monde. La survie qui passe par une quête d'eau... On se mettait à rêver d'une sorte d'Assassin's Creed mâtiné de Fallout, d'un Mad Max des temps modernes, bref, d'un jeu de grande envergure qui sonnerait le début d'une nouvelle franchise pour UbiSoft.

En guise de jeu d'envergure, après un développement chaotique, I Am Alive ne sera qu'un petit jeu d'action uniquement disponible en téléchargement, sur une toute petite carte divisée en plusieurs missions. Le héros, en voyage d'affaire, vient de retraverser tous les USA pour revenir dans sa ville après une catastrophe qui a dévasté le monde. Il va tenter de retrouver sa femme et sa fille, en se rendant à son ancien appartement. Dans une avancée somme toute très linéaire, il va devoir grimper des obstacles, combattre des ennemis, rendre service à des survivants...
Le jeu intègre une gestion de l'effort : plus vous faites d'efforts physiques, plus votre jauge d'effort descend jusqu'à la chute fatale. Grimper, sauter, toutes ces actions vous font perdre des points d'efforts que vous regagnerez automatiquement sur le plat (sol ou toit). Si vous tirez trop sur la corde, il faudra "jouer de la gâchette", à savoir appuyer sur la gâchette de la manette à répétition pour que votre héos puise dans ses réserves supplémentaires pour ne pas tomber. Notez enfin que le sol étant recouvert d'une épaisse fumée, s'y promener affectera également votre jauge : mieux vaudra se déplacer en hauteur. Manger ou boire vous fera regagner des points d'effort.

screenscreenscreen

screenD'autre part, les armes étant rares et les munitions encore plus, il faudra faire attention lors des combats. Les éviter si possible ou du moins les gérer au mieux. On peut faire "semblant" de se rendre et surprendre un premier adversaire en le tuant d'un coup. Puis braquer les autres et les forcer à se rendre... Par contre, impossible d'attaquer n'importe qui. Les personnes amicales, même si vous ne faites que les croiser et qu'elles n'auront aucun intérêt scénaristique, ne pourront être violentées.

Avouons-le tout de go, ce que nous en avons vu nous a laissé froids. Vraiment. Avec un amer goût dans la bouche. Les graphismes sont assez moyens, le brouillard de poussière semblant être utilisé surtout pour cacher la pauvreté des décors. On aura noté quelques incohérences, également : grimper fait perdre de l'énergie, mais lorsqu'il sauve une fillette et qu'il se la trimballe sur le dos comme un sac, le héros reste en pleine forme...
Sans parler d'un rythme qui semble être d'une mollesse incroyable. 

I am Alive semble bien parti pour mourir dès son lancement. Et on n'ira pas le pleurer.

image


 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Images du jeu I am Alive, premières impressions sur un ratage annoncé :

Commentaires

Ecrit par kasasensei le 28/10/2011 à 11:06

 

1

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

Quel négativisme. smiley 18

Ils ont qu'à le mettre à 10€ et il y aura un minimum de vente déjà. En période plus creuse, les gens regarderont moins sur la qualité du bousin, c'est mathématique.

10688 Commentaires de news

Ecrit par pipo_et_molo le 30/10/2011 à 09:27

 

2

avatar

Inscrit le 25/02/2011

Voir le profil

vu l'avis de la rédaction ça me donne envie de vérifier..

14 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

11110-i-am-alive-premieres-impressions