Le Syndicat National du Jeu vidéo s'adresse aux candidats à la présidentielle

 

Publié le Mercredi 14 mars 2012 à 09:28:00 par Alexandre Combralier

 

Le Syndicat National du Jeu vidéo s'adresse aux candidats à la présidentielle

10 mesures pour relancer le secteur en France

Chaque syndicat, en cette période de campagne électorale, couine ses doléances à tous les candidats à la magistrature suprême, celle qui donne accès au bouton nucléaire ou aux voyages gratuits à l'étranger, c'est selon. Bref, le SNJV (Syndicat National du Jeu Vidéo) y est allé lui aussi de ses recommandations, en cinq parties, dix mesures.
Renforcer l’outil de production des entreprises françaises du jeu vidéo par un meilleur accès à l’investissement
 
MESURE N°1 : Création du fonds d’investissement dans les entreprises du jeu vidéo.
MESURE N°2 : Faciliter l’accès au capital développement pour les entreprises du secteur. 
 
 
Créer un écosystème efficace pour le financement de la production française de jeux vidéo
 
MESURE N°3 : Créer des sociétés de financement de la production de jeux vidéo.
MESURE N°4 : Pérenniser le crédit d’impôt jeu vidéo et l’adapter aux évolutions de marchés. 
 
 
Soutenir efficacement les innovations des entreprises françaises du jeu vidéo

 
MESURE N°5 : Transformer le crédit d’impôt recherche en crédit d’impôt innovations.
MESURE N°6 : Renforcer le dispositif de la JEI [Jeune Entreprise Innovante] et l’étendre à toutes les entreprises innovantes. 
 
 
Créer un écosystème réglementaire stable pour la production
 
MESURE N°7 : Créer un statut de l’entreprise de création. 
MESURE N°8 : Adapter la réglementation juridique aux spécificités de production. 
MESURE N°9 : Adapter le droit du travail aux cycles de production du secteur. 
 

Relever les défis de la compétitivité des entreprises françaises à l’international
 
MESURE N°10 : Soutenir le développement du jeu vidéo français à l’international.
On attend avec impatience la réaction de Jacques Cheminade.

image



 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Faro le 14/03/2012 à 10:09

 

1

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Franchement, c'est pas bientôt fini ses demandes de soutien d'une branche particulière à chaque fois ?



Pour mon entreprise aussi c'est la crise, on fait plus de marge sur les PCs, les prix des disques dur ont augmenté, les gens repoussent les projets d'achat de multifonction ...



D'ailleurs notre voisin qui vend des outils de bricolage professionnel lui aussi il galère ... tiens puis le gars qui fait les climatisation aussi ... Ah merde alors, le transporteur d'en face est pas jouasse non plus ...



smiley 34

229 Commentaires de news

Ecrit par t-la le 14/03/2012 à 10:50

 

2

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Faro

Franchement, c'est pas bientôt fini ses demandes de soutien d'une branche particulière à chaque fois ?



Pour mon entreprise aussi c'est la crise, on fait plus de marge sur les PCs, les prix des disques dur ont augmenté, les gens repoussent les projets d'achat de multifonction ...



D'ailleurs notre voisin qui vend des outils de bricolage professionnel lui aussi il galère ... tiens puis le gars qui fait les climatisation aussi ... Ah merde alors, le transporteur d'en face est pas jouasse non plus ...



smiley 34


Lorsque tu ne demandes rien, tu es sûr de ne rien avoir alors que quand tu demandes, il n'y a plus que de fortes chances que tu n'aies rien.

Et l'un des boulots d'un syndicat, c'est de demander, donc pourquoi ils feraient différemment ?

1418 Commentaires de news

Ecrit par Poulet hormoné le 14/03/2012 à 10:55

 

3

avatar

Inscrit le 12/03/2010

Voir le profil

Faro a raison.



Et j'ajouterai que c'est globalement qu'il faudrait régler le problème. La concurrence libre et non faussée, tant vantée comme étant l'eldorado, montre bien ses faiblesses.



Quand on voit que des pans entiers de l'économie vivent sous perfusions d'argent publique, on comprend bien que ça marche pas (l'agriculture par exemple)...

169 Commentaires de news

Ecrit par aurel_gogo le 14/03/2012 à 11:58

 

4

avatar

Inscrit le 04/02/2010

Voir le profil

Ecrit par Faro

Franchement, c'est pas bientôt fini ses demandes de soutien d'une branche particulière à chaque fois ?



Pour mon entreprise aussi c'est la crise, on fait plus de marge sur les PCs, les prix des disques dur ont augmenté, les gens repoussent les projets d'achat de multifonction ...



D'ailleurs notre voisin qui vend des outils de bricolage professionnel lui aussi il galère ... tiens puis le gars qui fait les climatisation aussi ... Ah merde alors, le transporteur d'en face est pas jouasse non plus ...



smiley 34
Tu sais le Canada a fait des mesures pro-jeux video, ce qui a crée plein d'emplois dans le JV et des succès commerciaux à l'international.



L'industrie du cinéma en France est archi-subventionné et c'est grâce à cela que notre cinéma vit encore, et c'est aussi grâce à cela qu'il y a un paquet de films français à chier!!!



Je pense que la France n'aide pas trop ce genre d'entreprises alors que c'est le type d'industrie que nous devons avoir dans un pays industrialisé comme le notre, une industrie basé sur l’intelligence et non sur les coûts de production

684 Commentaires de news

Ecrit par rameaux le 14/03/2012 à 12:13

 

5

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Renforcer l’outil de production des entreprises françaises du jeu vidéo par un meilleur accès à l’investissement



MESURE N°1 : Création du fonds d’investissement dans les entreprises du jeu vidéo.
on à pas de sous et il existe un fond d’investissement français

MESURE N°2 : Faciliter l’accès au capital développement pour les entreprises du secteur.

des info sur les point de blocage pour cette profection qui ne soit pas bloquant chez les autres?

Créer un écosystème efficace pour le financement de la production française de jeux vidéo



MESURE N°3 : Créer des sociétés de financement de la production de jeux vidéo.
ça recemble un peu au point numeros un et ça c'est au investisseurs de le faire

MESURE N°4 : Pérenniser le crédit d’impôt jeu vidéo et l’adapter aux évolutions de marchés.


on a toujours pas de sous





Soutenir efficacement les innovations des entreprises françaises du jeu vidéo





MESURE N°5 : Transformer le crédit d’impôt recherche en crédit d’impôt innovations.
c'est pas un poil en opposition avec le point 4

MESURE N°6 : Renforcer le dispositif de la JEI [Jeune Entreprise Innovante] et l’étendre à toutes les entreprises innovantes.
ça c'est un autre crédit d’impôt faite gaffe on va finir par ce demander si vous en payez



Créer un écosystème réglementaire stable pour la production



MESURE N°7 : Créer un statut de l’entreprise de création.


l'intérêt de la chose? si ce n'est demandé de nouveau crédit d’impôt ou mesure particulière pour cette catégorie spécifique

MESURE N°8 : Adapter la réglementation juridique aux spécificités de production.


idem

MESURE N°9 : Adapter le droit du travail aux cycles de production du secteur.
ça il faudrait le faire pour les autre aussi

mais comme le secteur est habitué à "l’embauche" de sont personnel en intermittent (ubi par exemple) je ne vois pas bien comme on peu etre plus proche de la demande





Relever les défis de la compétitivité des entreprises françaises à l’international



MESURE N°10 : Soutenir le développement du jeu vidéo français à l’international.
des idées?





tous ce que je lis c'est "donner nous des sous, ne nous demandé pas de financer et avoir des contras de travail plus malléable"

ce que toutes les autres boite en france réclame aussi

691 Commentaires de news

Ecrit par LuapoxX le 14/03/2012 à 15:15

 

6

avatar

Inscrit le 18/02/2012

Voir le profil

Ils ont bien raison...

Qui ne tente rien n^a rien.

124 Commentaires de news

Ecrit par Yutani le 14/03/2012 à 17:52

 

7

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par aurel_gogo

Tu sais le Canada a fait des mesures pro-jeux video, ce qui a crée plein d'emplois dans le JV et des succès commerciaux à l'international.



L'industrie du cinéma en France est archi-subventionné et c'est grâce à cela que notre cinéma vit encore, et c'est aussi grâce à cela qu'il y a un paquet de films français à chier!!!



Je pense que la France n'aide pas trop ce genre d'entreprises alors que c'est le type d'industrie que nous devons avoir dans un pays industrialisé comme le notre, une industrie basé sur l’intelligence et non sur les coûts de production


+1000000 smiley 8 smiley 20

4492 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

12321-elections-snjv-mesures-campagne-cheminade