Le jeu vidéo français rassuré par la Commission Européenne

 

Publié le Jeudi 26 avril 2012 à 08:30:00 par Pierre Portal

 

Le jeu vidéo français rassuré par la Commission Européenne

Le Crédit d'Impôt JV reconduit pour 6 ans

Vous ne le savez probablement pas, mais en France, il existe un Crédit d'Impôt Jeu Vidéo (CIJV). Si le développement d'un jeu correspond à certains critères bien précis, l'Etat finance indirectement la production du jeu à hauteur de 20% via un crédit d'impôt. Une vraie bouffée d'oxygène pour les studios français, qui peinent à trouver des financements.

Pour vous donner une idée, le Canada rembourse 40% du coût de production d'un jeu sur son territoire, et ce depuis plus de 10 ans. Ce qui explique notamment pourquoi nombre de développeurs ont des studios à Montréal (pour ne citer que cette ville).

Sans le CIJV, de nombreux projets n'auraient jamais vu le jour, et l'industrie française du jeu vidéo ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui. Et ce fameux CIJV était remis en cause par la Commission Européenne qui cherchait à apprécier l'impact de cette mesure sur le marché Français. Les resultats ont été plus que probants : Le CIJV a généré plus de recettes que de dépenses pour l'Etat (63.4 millions d'euros de recettes pour 38 millions de dépenses). Pour chaque euro de CIJV versé, 6.7 euros de dépenses sont réalisés dans la filière jeu vidéo et 1.8 euro de recettes fiscales sont perçues par l'Etat. Autant dire que cette mesure est, en plus de dynamiser la filière en France, très rentable pour l'Etat. 

La Commission Européenne a donc décidé de reconduire le CIJV pour 6 ans, jusqu'en 2017 dans le pire des cas. 

Nicolas Gaume, le président du Syndicat National du Jeu Vidéo qui est à l'origine du CIJV, nous a fait part de son soulagement : 

Nous saluons cette décision de reconduire le Crédit d'impôt jeux vidéo en France. C'est un soulagement pour toutes les entreprises françaises de production de jeux vidéo car dans le contexte de profonde mutation de nos marchés et face au dumping social et fiscal pratiqué notamment par nos voisins Canadiens , la disparition de ce dispositif incitatif aurait largement amputé le volume des créations dans notre pays

Ce dispositif qui permet plus de liberté, de créativité et contribue à favoriser l'exportation de nos créations à travers le monde constitue le socle sur lequel il faudra désormais construire l'avenir de notre secteur. Il est en effet indispensable que la France saisisse l'opportunité de cette décision pour engager enfin une véritable politique industrielle pour permettre de relever les défis qui se présentent aux sociétés françaises évoluant sur les marchés internationaux du Jeu Vidéo.

Une excellent nouvelle pour l'ensemble de l'industrie vidéo-ludique française. 


 
image



 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par kasasensei le 26/04/2012 à 09:42

 

1

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

Bonne nouvelle. On gardera quelques studios en france grâce à ça.

10688 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

12726-cijv-credit-impot-europe-reconduction