(sondage) Avez-vous voté par dépit ou par conviction ?

 

Publié le Mardi 8 mai 2012 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

(sondage) Avez-vous voté par dépit ou par conviction ?

Les élections, on en a plein les urnes

François Hollande sera donc notre nouveau président, comme tout le monde s'y attendait. Il prendra officiellement ses fonctions le 15 mai prochain.

Avec 51,62% des suffrages exprimés, il bat Nicolas Sarkozy qui en a récolté 48,38%. Soit plus de 18 millions de votants contre 16,9 millions.

La question qui se pose, histoire d'alimenter encore un peu plus le débat en cette journée où, une nouvelle fois, les news ne sont pas légion, est de savoir si vous, votant, avez avant tout voté par dépit ou conviction...

sondage

 
image



 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Logan Mathia le 08/05/2012 à 12:05

 

1

avatar

Inscrit le 29/10/2009

Voir le profil

J'ai voté Noir.



Bon, ok, je sors, sinon, j'ai voté Hollande, un peu par dépit, un peu par conviction.

2009 Commentaires de news

Ecrit par kronoss le 08/05/2012 à 12:09

 

2

avatar

Inscrit le 09/09/2009

Voir le profil

c'est quoi l'intéret de voter si c'est pour voter blanc smiley 18

204 Commentaires de news

Ecrit par F-74 le 08/05/2012 à 12:47

 

3

avatar

Inscrit le 23/04/2010

Voir le profil

Ecrit par kronoss

c'est quoi l'intéret de voter si c'est pour voter blanc smiley 18


Les votes nuls et blancs, un avertissement pour Hollande ?



PARIS (Reuters) - La percée des votes blancs et nuls au second tour de l'élection présidentielle, ajoutée à l'abstention, constitue à la fois un symptôme du malaise de la société française et un avertissement pour le président élu, François Hollande, jugent des analystes.



Quelque 2,146 millions d'électeurs ont voté blanc ou nul dimanche, soit 4,66% des inscrits ou 5,8% des votants, au lieu de 1,568 million en 2007 (3,37% des inscrits et 4,20% votants).



A titre de comparaison, ils étaient moins de 900.000 (2,88% des votants) le 10 mai 1981, lors de l'élection du premier président socialiste de la Ve République, François Mitterrand.



Avec les 9,052 millions d'abstentionnistes, ce sont ainsi plus de 11 millions d'électeurs - un quart du corps électoral - qui, d'une façon ou d'une autre, ne se sont retrouvés ni dans le président sortant Nicolas Sarkozy ni dans son rival socialiste.



"C'est une population extrêmement importante et qu'on va retrouver dans les échéances qui viennent", souligne Pascal Perrineau, directeur du centre de recherche de l'Institut de sciences politiques de Paris (Cevipof).



"Au premier tour, si on fait le total de l'abstention, des blancs et nuls et de tous les candidats de la protestation, on arrivait presque à un Français sur deux. Ça veut dire qu'on est bien dans une phase de politisation négative", ajoute-t-il.



Pour Pascal Perrineau, si le second tour a marqué dimanche un apparent retour à un ordre politique bipolaire, cette réalité n'est pas prête à se faire oublier.



"Le nouveau président va avoir affaire avec un pays de très mauvaise humeur et comme ça ne peut plus s'exprimer dans les urnes, ça s'exprimera autrement", estime cet analyste.



Une partie des votes blancs et nuls émanent d'électeurs de la candidate du Front national, Marine Le Pen, qui semblent avoir suivi l'appel de la présidente du parti d'extrême-droite.



Mais, au-delà de la mauvaise humeur et des consignes de vote, c'est aussi une manière pour nombre d'électeurs de dire leur malaise vis-à-vis de la bipolarisation gauche-droite de la vie politique française, particulière patente ces derniers mois.



"Cela traduit l'embarras des électeurs du Front de gauche, du FN et de François Bayrou (ex-candidat du MoDem), qui n'ont pas voulu se reporter sur François Hollande, sur Nicolas Sarkozy ou sur l'un des deux", souligne Mariette Sineau, du CNRS.



VICTOIRE NETTE MAIS FRAGILE



L'écart entre François Hollande et Nicolas Sarkozy est d'un peu moins de 1,14 million de voix, soit près de deux fois moins que les votes blancs et nuls. De quoi donner un argument au candidat sortant et à ceux de ses proches qui ont voulu croire jusqu'au bout pouvoir renverser dans les urnes, fût-ce sur le fil du rasoir, les prédictions des instituts de sondages.



"Il y a eu dans les deux dernières semaines un resserrement sensible", souligne Pascal Perrineau, pour qui la victoire de François Hollande est "nette" mais également "fragile", parce qu'il n'y a pas eu finalement de dynamique aussi irrésistible que l'ont longtemps laissé prévoir les sondages.



"François Hollande ne doit pas se tromper sur la nature de sa victoire", estime le directeur du Cevipof. "Ce n'est pas la gauche qui est à 51,6% des voix. Ce qui lui a permis de franchir la barre des 50%, ce sont des électeurs de droite et du centre."



"François Hollande va-t-il être capable de bien entendre ce message ? S'il lit bien la nature de sa victoire, il devrait ouvrir. Mais est-ce que la gauche est capable d'ouvrir ? C'est une vraie question", ajoute-t-il.



Le président élu a répété à plusieurs reprises pendant sa campagne qu'il ne croyait pas à l'"ouverture".



La question se pose d'autant plus que l'écart relativement modéré entre le président élu et le chef de l'Etat déchu est de nature à renforcer le principal argument de l'UMP pour les législatives : ne pas laisser tous les leviers à la gauche.



"Il n'est pas évident que le PS ait une majorité absolue à lui tout seul comme en 1981", souligne Pascal Perrineau. "On peut très bien se retrouver dans un scénario où, comme en 1988, les Français, après avoir très bien réélu François Mitterrand, ont éprouvé le besoin de rectifier aux législatives et ne lui ont donné qu'une majorité très courte."



Les proches de François Hollande semblent en être conscients. Le député PS et président de la Commission des finances dans l'Assemblée sortante, Jérôme Cahuzac, a ainsi estimé sur Radio Classique qu'il fallait "savoir respecter" le vote blanc et nul.



Le directeur de communication de François Hollande pendant la campagne, Manuel Valls, a pour sa part estimé sur RTL que l'importance du vote blanc et nul signifiait "qu'en plus de la crise économique, il y a aussi une crise en partie politique".


L'un des seuls bons articles a avoir correctement analysé ce qui vient de se passer. smiley 18



330 Commentaires de news

Ecrit par Patch le 08/05/2012 à 13:17

 

4

avatar

Inscrit le 01/09/2009

Voir le profil

Ecrit par kronoss

c'est quoi l'intéret de voter si c'est pour voter blanc smiley 18
en dehors de l'utilité du vote blanc (F-14 a sorti un bon article, je ne vais pas recommencer), il est toujours utile d'avoir une carte électorale systématiquement tamponnée. ca aide à avoir ce qu'on veut à la mairie.

1227 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 08/05/2012 à 13:33

 

5

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Patch

ca aide à avoir ce qu'on veut à la mairie.



Non, ça aide juste à ne pas avoir un argument contre soit quand nous souhaitons obtenir quelque d'une mairie.



Maintenant, si ton vote est juste motivé par un besoin aussi puérile que celui-là, c'est vraiment triste.



Pour moi, ceux qui ont voté blanc et ceux qui n'ont pas voté du tout ne devraient pas être autorisés à formuler la moindre critique sur la façon dont un président entrant va gouverner les cinq années de son mandat. Nous avons un moyen démocratique de formuler une opinion (quelque soit cette opinion), et ce moyen est un des moyens de participer à l'évolution de notre société. Une personne qui n'est pas capable d'avoir une juste une opinion (je ne dis pas d'apprécier ou d'adhérer à l'ensemble de la politique d'un des candidats) sur ce qu'il estime d'être le mieux ou le "moins pire" pour son avenir ou l'avenir de ses enfants entre deux propositions de programme (aussi mauvais soient-ils), n'a, à mon avis, aucun droit à la parole ou à la critique ensuite.

3201 Commentaires de news

Ecrit par Ben999 le 08/05/2012 à 13:42

 

6

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Il manque je n'ai pas voté par dépit.



Et j'emmerde le raisonnement d'Antiope.

352 Commentaires de news

Ecrit par AlexC le 08/05/2012 à 13:42

 

7

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Antiope









Pour moi, ceux qui ont voté blanc et ceux qui n'ont pas voté du tout ne devraient pas être autorisés à formuler la moindre critique sur la façon dont un président entrant va gouverner les cinq années de son mandat. Nous avons un moyen démocratique de formuler une opinion (quelque soit cette opinion), et ce moyen est un des moyens de participer à l'évolution de notre société. Une personne qui n'est pas capable d'avoir une juste une opinion (je ne dis pas d'apprécier ou d'adhérer à l'ensemble de la politique d'un des candidats) sur ce qu'il estime d'être le mieux ou le "moins pire" pour son avenir ou l'avenir de ses enfants entre deux propositions de programme (aussi mauvais soient-ils), n'a, à mon avis, aucun droit à la parole ou à la critique ensuite.



Je suis d'accord sur l'absurdité d'un vote blanc au 2e tour d'une présidentielle. Contrairement au 1er tour, et contrairement à l’abstention qui ne veut pas pour autant dire désintéressement de la politique : par exemple les anarchistes comme Cedric sont très politisés mais ne fréquentent jamais par définition un bureau de vote.



Par contre, un vote blanc ou une abstention pour toi reviendrait à une privation de la liberté d'expression ou d'une perte totale de valeur de l'expression de quelqu'un. C'est bien sûr une privation grave du droit fondamental à la liberté d'expression. La grandeur de la démocratie est aussi d'étendre ses principes même aux non-démocrates ou à ceux qui n'ont participé à son cours.



"La République vit de liberté ; elle pourrait mourir de répression, comme tous les gouvernements qui l’ont précédée et qui ont compté sur le système répressif pour les protéger. [...] Mes chers collègues, je viens vous demander qu’on puisse impunément outrager la République. Avec les meilleures intentions du monde, vous allez directement contre le principe de la liberté."



Clemenceau

3088 Commentaires de news

Ecrit par AlexC le 08/05/2012 à 13:46

 

8

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Ben999

Il manque je n'ai pas voté par dépit.


Il y a "j'ai voté par conviction politique".

3088 Commentaires de news

Ecrit par Raging le 08/05/2012 à 13:57

 

9

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Antiope





Non, ça aide juste à ne pas avoir un argument contre soit quand nous souhaitons obtenir quelque d'une mairie.



Maintenant, si ton vote est juste motivé par un besoin aussi puérile que celui-là, c'est vraiment triste.



Pour moi, ceux qui ont voté blanc et ceux qui n'ont pas voté du tout ne devraient pas être autorisés à formuler la moindre critique sur la façon dont un président entrant va gouverner les cinq années de son mandat. Nous avons un moyen démocratique de formuler une opinion (quelque soit cette opinion), et ce moyen est un des moyens de participer à l'évolution de notre société. Une personne qui n'est pas capable d'avoir une juste une opinion (je ne dis pas d'apprécier ou d'adhérer à l'ensemble de la politique d'un des candidats) sur ce qu'il estime d'être le mieux ou le "moins pire" pour son avenir ou l'avenir de ses enfants entre deux propositions de programme (aussi mauvais soient-ils), n'a, à mon avis, aucun droit à la parole ou à la critique ensuite.


Absolument pas d'accord!



J'ai voté Hollande, juste contre Sarkozy. Ca aurait été un autre homme politique avec les 5 dernières années différentes, j'aurai voté blanc ou pas du tout. Tu peux tout à fait avoir des convictions, et ne pas te sentir représenté du tout par l'un ou l'autre. Il y aurait eu un Villepin ou un Juppé en face, je me serai abstenu, ça aurait été blanc bonnet et bonnet blanc pour moi (avec des différences trop légères quand j'attends un changement de fond). Et je ne me serai pas privé de critiquer.

La critique permet justement de formuler un avis différent pour ne pas se retrouver dans ce genre de situation.

1970 Commentaires de news

Ecrit par mat_la_menace le 08/05/2012 à 14:12

 

10

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Personne n'a remarqué la coïncidence ?

Le 15 mai, le mal est de retour ! (Diablo 3 smiley 13)

551 Commentaires de news

Ecrit par NinjaNawak le 08/05/2012 à 14:20

 

11

avatar

Inscrit le 15/07/2009

Voir le profil

J'ai voté Sarkozy par conviction. Voilà c'etait just pour dire qu'il y a pas que des socialistes ou des extremistes qui lisent Gamalive et publient des comms :)

312 Commentaires de news

Ecrit par Aerith le 08/05/2012 à 14:29

 

12

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Comme la majorité des attaques contre hollande était par rapport à la dangerosité de son programme et donc de voir une France coincée ou inopérante, il serait débile de bloquer le gouvernement en ne lui donnant pas une majorité. Ou alors, il ne fallait pas l'élire. Ce fut le cas en 2007 et c’était logique que l'UMP ait eu sa majorité.



J'ai voté Hollande par conviction, en espérant qu'il ne me déçoive pas.

1112 Commentaires de news

Ecrit par Yutani le 08/05/2012 à 14:35

 

13

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Les élections, on en a plein les urnes
je n'aurais pas dit mieux... smiley 39

4489 Commentaires de news

Ecrit par Pedrolito le 08/05/2012 à 15:39

 

14

avatar

Inscrit le 06/05/2009

Voir le profil

Ecrit par ArmorWill

J'ai voté Sarkozy par conviction. Voilà c'etait just pour dire qu'il y a pas que des socialistes ou des extremistes qui lisent Gamalive et publient des comms :)
Mais tu dois quand même avoir un problème pour mettre socialistes et extrémistes dans la même phrase... smiley 20

437 Commentaires de news

Ecrit par Djaron le 08/05/2012 à 15:55

 

15

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

antiope: pas d'accord



mettre les abstentionnistes (j'm'en tape, moi j'vais à la peche ce dimanche) et ceux qui votent blanc (j'approuve le systeme, mais je ne me sens pas représenté/défendu par les candidats proposés) c'est TRES different



celui qui en a rien a battre, ok il a pas le droit de critiquer

celui qui a voté pour la démocratie mais pas "pour" un pantin d'un bord ou d'un autre, il reste citoyen et il a le droit de critiquer



du reste il y a longtemps (dans une galaxie lointain,e quand on enseignait encore l'instruction civique dans les collèges) le vote blanc avait une signification ET une valeur electorale



désormais il est mélangé/assimilé à un vote nul (très différent), voire (dans ton cas) à l'abstention.



C'est à mon sens une erreur, et on va pas polémiquer la dessus mais tu insultes pas mal de citoyens dans ta phrase.



à l'inverse, ceux qui ont voté Hollande mais parce qu'ils y croient pas, juste pour faire le moins pire des choix, je pourrais dire qu'ils devront approuver/petre d'accord avec tout ce que la gauche fait/fera... vachement réducteur non ?



PS: y'a pas QUE les mecs du FN qui votent blanc, et y'en a qui ont pas attendu Marine pour le faire, et par conviction.

1645 Commentaires de news

Ecrit par Loog le 08/05/2012 à 16:08

 

16

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

Pas voté, pas besoin et pas envie dans les 2 cas... 2 poids, 2 mesures, même merde rien de mieux concrètement smiley 18

1134 Commentaires de news

Ecrit par SpullWind le 08/05/2012 à 16:57

 

17

avatar

Inscrit le 09/12/2011

Voir le profil

J'ai voté pour ne pas être emmerdé à la mairie (ma belle mère y bosse et c'est vrai qu'ils te font moins chier si t'a voté).



Pour le choix c'était soit continuer à se faire enc**** par le même nain pendant 5 ans ou soit changer de partenaire sexuel...



Donc le vote au second tour n'a pas vraiment donné beaucoup de possibilités smiley 19

174 Commentaires de news

Ecrit par F-74 le 08/05/2012 à 17:07

 

18

avatar

Inscrit le 23/04/2010

Voir le profil

Ecrit par SpullWind

Pour le choix c'était soit continuer à se faire enc**** par le même nain pendant 5 ans ou soit changer de partenaire sexuel...


Toi tu veux un tarif social pour la vaseline avec Hollande ? smiley 13

330 Commentaires de news

Ecrit par Yutani le 08/05/2012 à 17:17

 

19

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par F-74



Toi tu veux un tarif social pour la vaseline avec Hollande ? smiley 13
il en veut surement la gratuité smiley 13

4489 Commentaires de news

Ecrit par Ben999 le 08/05/2012 à 17:41

 

20

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Loog

Pas voté, pas besoin et pas envie dans les 2 cas... 2 poids, 2 mesures, même merde rien de mieux concrètement smiley 18


smiley 9

352 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

12812-sondage-vote-elections-presidentielles-hollande-sarkozy