L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 3 juin 2012 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Quand la musique est bonne, bonne, bonne...

imageÇa y’est, je suis un « vieux » con. Ça m’est tombé dessus sans prévenir. Sans m’en apercevoir. Bon, être un « sale con », je le savais déjà. J’assumais peinard. Je m’étais habitué et je commençais à bien vivre avec.
Mais « vieux con », j’avoue que je ne m’y attendais pas. Enfin si, je savais pertinemment que ça me tomberait dessus un jour, hein, comme tout le monde, ou du moins pour ceux qui vivent jusque-là. Et vu que la légende à la James Dean à m’emplafonner comme un gland en bagnole à peine sorti de la puberté, ça me tentait finalement moyen, je savais qu’un jour ou l’autre, je deviendrais à mon tour un « vieux con ». Mais déjà ? Si tôt ? Merde alors.

Ça pointait déjà le bout de son nez depuis quelques temps. Je le sentais monter petit à petit mais je ne voulais pas y croire. Il a fallu que je me résigne. D’un coup. Comme ça. C’est finalement apparu comme une évidence : je suis un « vieux con » et puis c’est tout.

Comment m’en suis-je rendu compte ? Facile. J’ai regardé le top 50 des ventes de disques en France.

image1er : GOTYE « Somebody that I used to know ». Ok. La chanson n’est pas désagréable en soi. Mais n’en déplaise à notre jeune génération, c’est du « sous-Peter Gabriel ». Réécoutez les premiers albums. Les Peter Gabriel 1 à 4. Il est gentil, le type de GOTYE, mais il a 35 ans de retard.
2ème : Gusttavo Lima « Balada ». Alors là, il faut qu’on explique cette nouvelle mode du portugais. Après Michel Telo et son « Ai se eu te pego » qui a cartonné et est resté plusieurs semaines numéro 1 (il est aujourd’hui numéro 8), il faut m’expliquer. A mon époque, les portugais, c’étaient soit des concierges, soit des maçons. Voire des brésiliennes qui remuaient le derrière avec tout un tas de plumes et les nichons à l’air. Mais le coup du bellâtre avec une tronche d’endive qui se la pète en portos, faut qu’on m’explique ce que ça a de « génial » musicalement parlant.
5ème : Sexion d’Assaut « Ma direction ». Sexion d’Assaut, ce ne sont pas les mecs qui ont expliqué qu’ils étaient homophobes à 100% et qui, devant le tollé provoqué par leurs propos, ont ensuite expliqué qu’ils s’étaient trompés, qu’ils ne savaient pas ce que le mot « homophobe » voulait dire ? Et ils vendent des disques, donc ? Et ils ont des milliers de fans ? Certes… J’hésite entre applaudir d’une seule main ou me lancer dans un long paragraphe sur l’huître, le bulot, la moule, et le QI associé à ces mollusques, le tout avec un parallèle philosophique sur l’image que renvoient certains « artistes » français… Je me contenterai simplement de dire que, malheureusement, quand certains parlent, c’est l’intelligence qui recule. Et puis bon. J’ai quand même écouté leur musique, hein. Eh bien c’est de la grosse merde. Si, si. On atteint des niveaux négatifs dans la classification qualitative musicale, là. A en faire passer Bézu et « A la queue leu leu » pour du Mozart.

imageEt comment ne pas parler de Rap. J’avoue qu’en ce moment, il n’y en a pas trop dans le top. Tant mieux. Le rap étranger est déjà difficile à supporter, mais le rap français est carrément affligeant. Prenez OrelSan « La Terre est ronde ». Voilà longtemps que je n’avais pas écouté des paroles de chanson dignes d’un livre de Bibliothèque Rose. Et c’est 17ème, tout de même, hein. Ecrire du rap, c’est bien. Il faudrait juste penser à terminer au moins le CM2 avant pour nous pondre des paroles avec un brin plus de subtilité et d’originalité.

Rajoutez dans le top 50 du Rihanna (7ème avec « Where Have You Been »). Du Nicki Minaj (10ème avec « Starships »). Du Jennifer Lopez (15ème avec « Dance Again »). Du Katy Perry (36ème avec « Part of me »). Du Shakira (47ème). Elles sont bien gentilles. Elles bougent bien. Elles chantent bien. Mais ça reste quand même de la Dance de base. Ce n’est pas très très recherché, comme truc, quand même. Trois accords martelés au synthé, de la grosse basse qui fait « boum boum » et une nana bien gaulée qui minaude dessus. En gros, on nous vend du savon avec une nana à poil à gros nichons, quoi. Efficace, et ça marche. J’avoue que je ne change pas de station quand ça passe à la radio. Mais il faut quand même être réaliste et avouer que malgré tout, ça ne vole pas super haut, hein, niveau profondeur et génie musical. Même traitement pour Carly Rae Jepsen, 3ème des ventes de single en France avec « Call Me Maybe ». De la Dance. Une nana mignonne. Mais les nichons en moins, vu que la belette a l’air plate comme une limande.

M Pokora, j’avoue hésiter encore dans quelle catégorie le classer. C’est du Rap ? De la variétoche ? Non, parce que rien ne sert de parler de l’absence totale de qualité de ses chansons. On est tous d’accord là-dessus, hein. M Pokora qui chante, c’est la musique qui régresse. Mais c’est quoi, exactement, comme style ?

imageEt d’un point de vue strictement personnel, je déteste le type, là, qui a découvert 5 accords seulement et qui les recycle à l’infini pour pondre des chansons qui se ressemblent toutes, qu’il braille comme une chanteuse de vibrato alcoolique. Comment il s’appelle, déjà. Ah, oui, c’est ça, Christophe Maé.
D’ailleurs, je hais cette mode du vibrato dont les chanteuses « soul dance » ou « saoûle » tout court, abusent ad nauseam. Les françaises adorent jouer du vibrato. Moi ça me les brise menu-menu. Je déteste ça. C’est une calamité. Une agression pour les oreilles. On dirait une grognasse qui a mis ses doigts dans la prise et qui se mange du courant alternatif.

Finalement, peu s’en sortent avec les honneurs dans ce top 50. Peu méritent mon intérêt. Si, tiens. 32ème Kavinsky « Nightcall ». La B.O. du film Drive. J’adore. En voilà un qui s’assume : Synthé à outrance, sonorités années 80. Nickel. Ça me ramène trente ballets en arrière. Et en plus c’est un frenchie. Cocorico. Même si leur album est un poil casse-bonbon, j’aime bien aussi Shaka Ponk (26ème avec « My Name is Stain »).

Bref, la musique actuelle me déprime et m’inquiète sur l’intellect d’une jeunesse trop débile pour se rendre compte qu’elle achète de la merde.

imageJe ne sais pas, moi, à mon époque, les années 80, on avait du Dire Straits. Du U2. Du New Order. Du Kim Wilde. Ultravox. ZZ Top. Kraftwerk. Bronski Beat. INXS. Queen. Supertramp. Depeche Mode. Rita Mitsouko. Tears For Fears. Van Halen. The Cure. Bruce Springsteen. Wham… euh…

C’est là qu’effectivement, je me suis dit que j’étais vraiment devenu un « vieux con ». Parce qu’à notre époque, on avait avait aussi du Stock, Aitken & Waterman… On avait Samantha Fox. Début de Soirée. Licence IV. Partenaire Particulier. Caroline Loeb. Spagna. Images. Europe. Jean-Luc Lahaye. Milli Vanilli. Léopold Nord & Vous. Nos portugais à nous étaient italiens : Silver Pozzoli, Finzy Contini, Ricchi e Poveri, P.Lion, Den Harrow, Ken Laszlo, Moon Ray, Scotch, Baltimora, Gazebo, RAF…

A l’époque, on avait donc aussi notre lot de grosses bouses que l’on écoute aujourd’hui le sourire aux lèvres et qui nous rappellent cette belle époque avec nostalgie…
Tout pareil, quoi…

imagePas totalement, pourtant. Parce que si les titres les plus affligeants cartonnaient et se hissaient en tête des charts, ils s’appuyaient tout de même sur une base solide de groupes ou chanteurs qui existent encore (U2, New Order, Bruce Springsteen…) ou qui n’ont pas forcément pris de ride (Dire Straits, Queen, Les Rita…).
Aujourd’hui, ce qu’il manque réellement, c’est cette base d’intemporels ou de grosses cylindrées qui s’inscriront dans la durée. Car que restera-t-il dans 30 ans des Justin Bieber, des LMFAO, des David Guetta, des Colonel Reyel ou Pittbull ? A 60 ballets, Shakira réussira-t-elle encore à secouer le croupion sans démettre une hanche ? Rihanna aura les seins qui tombent et de la peau d’orange sur les cuisses. Madonna a peut-être montré avec son nouvel album qu’à partir d’un certain âge, jouer les gamines provocatrices sexy était déplacé et ridicule, mais elle aura quand même fait bander des millions de fans pendant 30 ans. Les bombasses actuelles pourront-elles faire ne serait-ce que la moitié de cet exploit ? Et je vous rappelle que Mylène Farmer (3 hits classés dans le top 20 des meilleures ventes de single en 2011) va sur ses… 51 ans. Qui pour reprendre le flambeau ? Amel Bent ? Ha ha ha…

Voilà donc. Je suis un vieux con. C’est officiel. Mais j’assume. L’important, c’est de rester malgré tout proche de cette jeune génération dont on méprise l’inculture musicale. L’important c’est de tenter malgré tout de les éduquer. Ami jeune, remonte ton jean et efface tes mp3 de Sexion d’Assaut. Et toi, petite, ne télécharge pas le dernier album de M Pokora. Viens sur les genoux de Papy Cedric. Je vais t’apprendre des choses. Je vais t’ouvrir. Je vais t’ouvrir à une expérience que tu ne connais pas, dont tu ne soupçonnes même pas l’existence. Vire-moi ce gloss de tes lèvres charnues et embrasse à pleine bouche ce nouvel univers. Ecoute. Ecoute bien. On va commencer peinard. Un petit Dire Straits. Un petit U2. Un petit Joy Division. Et après, je t’expliquerai avec AC/DC ce qu’est vraiment une guitare. Tu connais les Clash ? Pink Floyd ? Allez, jette-moi ton iPod. Viens écouter le mien… Comme une vierge, touchée pour la toute première fois...

 
image



 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par AKULA le 03/06/2012 à 12:11

 

1

avatar

Inscrit le 04/05/2009

Voir le profil

le dernier paragraphe est magique

546 Commentaires de news

Ecrit par kasasensei le 03/06/2012 à 12:24

 

2

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

J'écoute quasiment rien de récent. Entendre par là de la musique qui a moins de 5 ans. Ce qui passe à la tv et radio en ce moment? Pas la moindre idée, ce qui cartonne non plus, quelque soit le genre, je suis même incapable de mettre un nom sur la tête d'un artiste apparu depuis moins de 5 ans. C'est valable aussi pour les films, les séries... Je feuillette un torchon people, je ne reconnais personne mais rien quoi. Tout ce qui marche me débecte, j'essaie pourtant, mais la plupart de ce qui vient à mes yeux et mes esgourdes eSt d'une banalité affligeante. J'écoute davantage de titres """"indépendants"""" via les portails consacrés, mais j'avoue naviguer à vue au gré des conseils que je reçois, les œuvres musicales qui me touchent vraiment sont rare inexistantes, pour ainsi dire. Je passe pour un con pour mon inculture complète de tout ce qui est """branché""" (quoi? ça ne se dit plus branché?) mais j'assume totalement, mieux, je revendique mon insensibilité à cette bouillie pré-mâchée prédominante qu'on tente de nous faire rentrer par tous les orifices.



Ah si, hier matin j'ai scotché pendant 10 bonnes minutes en arrivant à la chanteuse dans bastion, la musique m'a vraiment, mais alors vraiment plu, tellement que je me suis approché d'elle mais pas trop, juste pour l'entendre chanter encore et encore les quelques phrases qui composent le thème de ce niveau.

Build That Wall (Zia's Theme) : Darren Korb

Magique. Toute la Bo est de ce niveau d'ailleurs.

10688 Commentaires de news

Ecrit par Ailleurs le 03/06/2012 à 12:31

 

3

avatar

Inscrit le 23/02/2011

Voir le profil

Salut à tous



Je suis aussi un vieux con et je m'en satisfais bien. Surtout quand je repense au jeune con que j'étais. C'aurait pu être tellement pire (ado attardé). Je n'ose penser à puritain, brrrr...



Les jeunes deviennent cons, c'est malheureusement un fait.



(Faut verser des royalties au xénomorphe pour troller ou c'est open source?)



Voici un article d'un prof d'école de commerce, il en a gros comme ils disent chez Kaamelott:

http://www.lenouveleconomiste.fr/nous-sommes-face-a-une-generation-de-confort-14843/



Juste pour vous donner envie (c'est un peu long...), deux extraits:



"Il est extrêmement difficile de leur faire admettre que tout n’a pas démarré avec Zuckerberg et que Facebook n’est pas le point de départ."



(Il y a pire juste avant mais je vous laisse découvrir)



"...une étude assez récente du chercheur néo-zélandais Flynn sur l’évolution du quotient intellectuel moyen montre que l’on est de plus en plus intelligent jusqu’aux années 90, après quoi, on constate une dégradation assez rapide. "



Le reste, allez le lire. La fin est importante, comme dans cet édito.



Si les pros de l’anthropologie peuvent se pencher sur cette fameuse étude de Flynn et donner leur avis, j'apprécierai beaucoup. Elle est un poil technique avec des mots de plein de syllabes mais il a l'air d'avoir une bonne réputation.



Voilà!



Ailleurs



Ps: la série Californication est une tuerie (je découvre, merci de ne pas se moquer) avec la fille ado qui rève d'un père employé de bureau façon American Dream année 60. De quoi rêver être un vieux con?





72 Commentaires de news

Ecrit par TdbSpidey le 03/06/2012 à 12:43

 

4

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Je ne peux que valider les différents "cartons" du moment, affligeant de nullité (orelsan... mon dieu que c'est nul)

2841 Commentaires de news

Ecrit par Alexia le 03/06/2012 à 12:58

 

5

avatar

Inscrit le 14/09/2010

Voir le profil

Une fois n'est pas coutume et même si je viens de temps en temps par là, si ce n'est pour lire les news, pour au moins lire les divagations de ma génitrice, je me sens obligée d'emettre un autre point de vue.



J'ai vingt ans, je n'ai donc pas vécu les sorties des albums que tu cites et pourtant... La plupart de ces albums sont une partie de mon enfance et de mon adolescence et continuent d'être une partie de la jeune femme que je suis devenue (ce qui ne m'empêche pas d'être une peste, ce n'est pas incompatible). Mes jeunes années ont vibré avec les Joy Division, les Sisters of Mercy, les Bauhaus, les Faith & the Muse en passant par les Pink Floyd, Led Zepellin (merci à mes parents pour ces cadeaux d'ailleurs, toutes ces musiques sont totalement liées avec l'amour qu'ils ont pu, et me donne encore, pendant toutes ces années). Je considère avoir une chance formidable, non seulement je peux me nourrir des groupes ou mouvements actuels, mais je peux en plus me nourrir de toutes les musiques qui sont sorties alors que je n'existais même pas. Elles ont quelque chose de fabuleux, elles sont des instantanées des époques qu'elles représentent (il suffit de laisser "Time" des Pink Floyd remplir une pièce pour que l'atmosphère entière de la pièce change, nous entrainant dans un véritable voyage dans le temps). Je continue de voyager ainsi, à travers l'espace et le temps, découvrant toujours et encore les sons d'antan, imaginant mes parents découvrant telle ou telle musique, utilisant chaque morceau pour échanger avec eux et découvrir une partie de ce qu'ils étaient lorsqu'ils étaient jeunes tout en donnant matière à la construction de ma propre culture.



Je ne me reconnais pas dans la majorité des "jeunes" groupes que tu cites, je trouve que c'est de la mauvaise musique, et parfois même, je ne peux m'empêcher de penser que certains de ces "jeunes" groupes sont de véritables fléaux pour la création musicale puisqu'ils sont mis sur le devant de la scène alors que ceux qui essayent, qui créent réellement quelque chose restent dans l'ombre, cantonnés aux petites salles et aux bars. Le dernier groupe en date actuel pour lequel je "kiffe" vraiment, ce sont les Brigitte, si leur musique et leurs textes m'ont conquise depuis plusieurs mois, leur énergie sur scène m'a définitivement fait craquer. En analysant de plus près le pourquoi, je crois juste parce qu'elles ont réussi à condenser dans leurs musiques plus de cinquante années de genres musicaux. Et ça, c'est réellement rafraichissant !



La musique est intemporelle à mes yeux, un vieux morceau que je découvre aujourd'hui est pour moi un nouveau morceau. Peu importe que ce morceau a 20, 30 ou 100 ans, c'est un nouveau morceau pour moi. La seule chose que je lui demande, c'est de nourrir mon imagination, de me faire vibrer ou même d'éveiller en moi des émotions plus humides...



Je crois que le problème dans la musique est ailleurs : ce n'est pas que les jeunes générations soient plus mauvaises que leurs ainées (loin de là), je crois juste surtout qu'elles s'enferment dans des stéréotypes musicaux prédéfinis par les "normes" des gros majors qui pensent savoir mieux que nous ce qui est bon. J'ai parfois l'impression que ceux qui ont le malheur de faire preuve de créativité et qui osent proposer quelque chose de nouveau, pas facilement accessible, certes, mais vraiment nouveau finissent comme ça (http://www.dailymotion.com/video/x29mi_pink-floyd-another-brick-in-the-wal_music). Brisés par le système à force de se casser les dents sur des barrières difficilement franchissables. Un artiste, quelque soit son talent, doit à un moment ou un autre penser à ce qu'il va mettre dans son assiette.



Reste la scène indépendante... La seule où l'on retrouve cet esprit créatif des années 60/70 (je préfère ces périodes plutôt que celle des années 80 qui s'apparentent plus à mes yeux comme le début de l'apparition des niaiseries musicales).

31 Commentaires de news

Ecrit par HaroldSaxon le 03/06/2012 à 13:03

 

6

avatar

Inscrit le 09/03/2012

Voir le profil

Dans les trucs récents, y a les Brigitte que j'aime bien (avec leur côté garce sensuelle, ça change des minettes qui te pètent les oreilles), I'm from barcelona (connu pour la chanson hedaphone par exemple). J'aime beaucoup le style déjanté de shaka ponk, sinon je préfère écouter du métal et du bon vieux hard rock.



Bref ça a toujours été le cas, mais en général si tu veux écouter des bonnes choses faut pas écouter ce qu'il y a dans le top 50



ps: faut se dire aussi que ce qu'on trouve dans le top 50 c'est les grosses maisons de disques qui ne savent pas ont peur d'innover

135 Commentaires de news

Ecrit par Gouffe le 03/06/2012 à 13:14

 

7

avatar

Inscrit le 14/09/2009

Voir le profil

Oui les top charts actuels sont mauvais. Mais ( à mon sens ) ca masque quand même pas mal d'artistes qui valent le coup, avec une vrai création musicale.

Pour faire rapide, entre Jack White, Arnaud rebotini solo ou avec Black Strobe, the Black Keys, une scène electro qui se renouvelle et qui avance vite : Danger, Gesafelstein, The Hacker...

Il faut chercher un peu, mais il y a du vrai talent.

12 Commentaires de news

Ecrit par Thol le 03/06/2012 à 13:47

 

8

avatar

Inscrit le 07/03/2012

Voir le profil

Illustrer l'édito par du Maiden, c'est la classe !



Pour avoir discuté à maintes reprises de cette évolution musicale avec des amis, on en arrive à chaque fois au même constat que toi.



C'est consternant de voir à quel point la populace peut être formatée par les majors (et on pourrait faire le parallèle dans moult domaines). Non pas que sous nos airs de vieux cons nous avons le monopole du bon goût, mais tout de même ...



Le plus drôle, c'est que tout ce qui passe à la radio/TV est forcément génial mais devient aussitôt has-been une fois la diffusion arrêtée. Bref, on ne parle plus de musique mais de mode établie par les codes du moment.



La musique est au niveau de la culture actuelle : abominable.



Heureusement que les générations précédentes nous ont légué myriades de trésors pour ceux qui feront l'effort d'aller voir ailleurs que sur M6, Fun Radio ou Facebook. La scène indépendante peut également être un bon radeau dans cet océan de merde.

818 Commentaires de news

Ecrit par Kenpachi le 03/06/2012 à 13:52

 

9

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Le Top 50, ça a toujours été de la musique populaire, autrement dit majoritairement un ramassis de daubes.

Si le dénigrer, c'est être un vieux con, dans ce cas, j'étais un vieux con précoce. smiley 7

993 Commentaires de news

Ecrit par Quantum le 03/06/2012 à 14:05

 

10

avatar

Inscrit le 08/05/2009

Voir le profil

Aujourd’hui, ce qu’il manque réellement, c’est cette base d’intemporels ou de grosses cylindrées qui s’inscriront dans la durée


Aujourd'hui je citerais Benabar, Muse, Coldplay (bon ok c'est limite), Pink, Gwen Stefani, Shaka Ponk,Emiliana Torrini, Texas, Alanis morissette, Amanda Marshall, Keane, M, Manu Chao, Emilie Simon, Norah Jones, Mlle K, System et j'en passe ... la qualité musicale est bien présente, faut juste écouter les bonnes radios (qui disparaissent de plus en plus je te l'accorde).



Maintenant il faut dire qu'ils sont rarement dans le top 50 ... et je te rassure, étant branché toute la journée au magasin sur Fun radio, j'ai un peu la gerbe quand j'entend les gamins s'extasier sur des vendeurs de soupe qui se prennent pour des artistes ... quand je vois mémerre brailleuse (Adele) et Miss Monoton (Rihana) être adulées et en tête des ventes avec comme commentaire "elle chante trop bien ... c'est une vrai cantatrice ... écoute sa voix" ... j'ai bien envie de leur parler de Nathalie Dessay. Et là je me dis, ... moi aussi je suis un vieux con ...



Pourtant je suis pas vieux !! j'ai que 35 piges ...

489 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 03/06/2012 à 14:21

 

11

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Très bon édoto, comme d'hab j'ai envie de dire.



Pour la culture musicale, je constate, mais surement que mes recherches sur Youtube, Daily & Cie sont biaisées*, que de plus en plus de jeunes musiciens reprennent soit les anciens groupes, soit s'en inspire à leur façon pour donner des choses vraiment pas mal.

Je pense que dans la nouvelle génération, celles et ceux qui ont un tant soit peu l'oreille musicale ont compris que les productions actuelles sont souvent insipide.

Je pense également que cette époque sous-culturelle musicale va toucher à sa fin (celle que les majors veulent imposer avec leurs lois écrites à ces fins par exemple) et va rendre sa place à la vraie création. Et Internet sera de la partie, que cela plaise ou non.



* Le "retour" de plus en plus prononcé des styles Rock, Hard rock, metal et autres en est un exemple (parmi d'autres. Il y a aussi l'influence des pays Nordique d'Europe qui vient influencer mon jugement). Il suffit de voguer dans ce topic de Gamalive pour s'en faire une idée

4039 Commentaires de news

Ecrit par Kenpachi le 03/06/2012 à 14:50

 

12

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par dieudivin

Le "retour" de plus en plus prononcé des styles Rock, Hard rock, metal et autres en est un exemple
Parmi toutes mes connaissances, les grands amateurs de ces styles musicaux partagent presque tous deux points communs: ils pensent que ce sont les seuls styles légitimes, et ils sont restés bloqués dans les années 80 vu qu'ils pensent que les seuls artistes légitimes sont ceux de cette époque. smiley 13

D'un point de vue ouverture musicale, je les mets dans le même sac que les jeunots pour qui le top 50 est évangile. smiley 54

993 Commentaires de news

Ecrit par icetroll le 03/06/2012 à 15:05

 

13

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Pour éviter l'affliction permanente, il suffit de faire comme moi : ne pas regarder la télé et ne pas écouter la radio.



Mais du coup j'ai appris un truc aujourd'hui. Le top50 existe encore. smiley 54

882 Commentaires de news

Ecrit par diccy le 03/06/2012 à 15:39

 

14

avatar

Inscrit le 24/07/2011

Voir le profil

Yey !



Un sujet qui me tient à coeur ^^!



Moi j'aimerai jouer au TRES vieux con!



Qui écoute de la musique d'avant les années 60 (blues-jazz)? Qui écoute les grands compositeurs classiques et néo-classiques du 20ème siècle? Qui écoute les compositeurs classiques que l'Histoire a immortalisé?

Pas grand monde...





Autre point:



Qui écoute de la musique brésilienne? Qui écoute de la musique russe? Qui écoute de la musique chinoise? Qui écoute de la musique japonaise? Qui écoute de la musique indonésienne? Qui écoute de la musique bédouine? Qui écoute de la musique mexicaine?

Non, en fait la vraie question: où peut-on en écouter?

Non c'est faux, en fait, la vraie question c'est:

BORDEL DE MERDE, POURQUOI N'ENTEND-T-ON QUE QUE QUE QUE QUE ET UNIQUEMENT DE LA MUSIQUE AMERICAINE ET/OU ANGLO-SAXONNE??? smiley 3

Je dis musique parce que c'est le thème, mais on pourrait étendre ça à toutes autres formes de culture (arts traditionnels, littérature, séries, cinéma, BD, politique, Histoire,... on pourrait ptet étendre ça au jeu vidéo mais les données sont un peu différentes).



Je pense que l'appauvrissement de la culture (dont il est prouvé que c'est faux hein, en France, chaque génération est définie comme plus cultivée que la précédente, mais disons appauvrissement par rapport au niveau culturel qu'on aurait pu/du avoir grâce à la démocratisation des moyens de communication) n'est pas uniquement du à une baisse de qualité, mais aussi, et je dirais surtout, dû à un blocage dingue à la diversité, à l'ouverture à la culture du monde.



D'ailleurs, pire que le blocage à la diversité, c'est surtout un diverticide (oui oui xD) organisé qui écrase les cultures mondiales au profit de la culture unique américaine. On appelle ça "la mondialisation". J'appelle ça "l'américanisation", parce qu'il ne s'agit pas d'autre chose, "mondialisation" est un mot leurre. C'est la mondialisation de la culture américaine.



Et avec cette culture "artistique" disons, vient la culture politique. Capitalisme, libéralisme, blabla... qui, dans son organisation, ne donne de toute façon pas d'intérêt à la culture, et la détruit donc.





Bref, comme pour tout, la masse grouillante des gens qui ne réfléchissent pas à tout est victime, mais non coupable. Car rien n'est laissé au hasard.



Ska-P

Yes

Flute japonaise traditionnelle

64 Commentaires de news

Ecrit par diccy le 03/06/2012 à 15:42

 

15

avatar

Inscrit le 24/07/2011

Voir le profil

Arg je me suis encore fait avoir avec les multi liens smiley 19.

C'était donc du Ska-P dans le lien smiley 7, et la flute c'était ça smiley 20!

64 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 03/06/2012 à 15:45

 

16

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

"diverticide"

J'aime bien ce mot smiley 7

4039 Commentaires de news

Ecrit par youri_1er le 03/06/2012 à 16:01

 

17

avatar

Inscrit le 04/12/2009

Voir le profil

La musique pour moi c'est comme le JV, le cinéma ou l'art en général!

J'aime ou j'aime pas mais je cherche pas à me rattacher à un genre, un groupe, un réalisateur, un acteur, ...



Aujourd'hui on nous pond du bon et du moins bon dans chaque genre, privilégiant les choses qui se vendent facilement (le "easy listening" qu'ils appelaient ça à une époque).



Alors je suis plutôt globalement rock que rap car j'aime les musiques joués (et pas les boite à rythmes).



Enfin pour moi la musique doit être un bruit de fond dans la vie, pas un son au dessus des autres, j'apprécie peu la musique en boites de nuit, les concerts ou que l'on monte le son à fond en soirée.



Je ne sais pas, moi, à mon époque, les années 80, on avait du Dire Straits. Du U2. Du New Order. Du Kim Wilde. Ultravox. ZZ Top. Kraftwerk. Bronski Beat. INXS. Queen. Supertramp. Depeche Mode. Rita Mitsouko. Tears For Fears. Van Halen. The Cure. Bruce Springsteen. Wham… euh…
le top 50 était loins de ces groupes tout de même!

3603 Commentaires de news

Ecrit par Raging le 03/06/2012 à 16:58

 

18

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Décidément, gameblog devient un nid de vieux cons smiley 34



Oui les top 50 sont pourris, ils l'ont toujours été, c'est pas une nouveauté.



Quant à la base solide bah....c'est peut être simplement que tu n'es plus très aware Cedric. Je passerai ton paragraphe sur le rap, t'es vraiment trop vieux pour ça, mais des groupes mythiques de notre époque qu'on écoutera encore dans 30 ans il y en aura surement....parce que la génération actuelle aura à son tour vieilli. Après tout, ça fait déjà 20 ans que j'écoute Cypress Hill ou House of pain.



Et enfin, même si je ne partage pas ses goûts musicaux, je plussoie Diccy, et lorsqu'on écoute un peu de musique "autre", force est de constater qu'il y a beaucoup d'évolutions dans plein de styles variés.

1970 Commentaires de news

Ecrit par Raging le 03/06/2012 à 17:02

 

19

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Et puis histoire que vous ne mourriez vieux cons, des trucs récents qui valent le détour:

1970 Commentaires de news

Ecrit par Raging le 03/06/2012 à 17:03

 

20

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

1970 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

13029-edito-musique-top-50-classement-ventes