L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 10 juin 2012 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

A cheval les amis !

imageLe cheval, c’est bon, mangez-en.

Oui, je sais, ça tombe un peu comme un crin sur la soupe, cette phrase. Mais il fallait que ça sorte. Il fallait absolument l’écrire, une bonne fois pour toute : le cheval, c’est bon, mangez-en.

Ce n’est pas la première fois que je milite en faveur du rôti de bourrin, me direz-vous. Certes. Je ne rate jamais une occasion, par provoc’ bien entendu, de lancer un vibrant appel au dépeçage et à l’équarrissage de canasson. Mais justement. A chaque fois que je le fais, je reçois dans les 2/3 jours, un e-mail d’un fervent défenseur de la race chevaline intitulé « Lutte contre l’hippophagie ».
Le rédacteur de cet édito tient au passage à souligner aux quelques débiles mentaux qui nous lisent que non, l’hippophagie n’est ni l’action de manger un hippopotame, ni même une maladie qui consiste à « larguer des caisses grosses comme un hippopotame ». Le préfixe « hippo » n’a rien à voir avec ces grosses vaches qui se baignent dans l’eau. Et par « grosse vache qui se baignent dans l’eau », je veux dire hippopotame, et non pas vacancière sur la Côte d’Azur. Non, je précise aussi, on ne sait jamais. Bref, « hippophagie » a la même racine que « hippisme ». Dois-je aussi préciser que « hippisme » n’a rien à voir avec le fait de se laisser pousser les cheveux et fumer des pétards ? Non parce qu’à ce rythme on ne va pas s’en sortir, hein…

Bref. Revenons à nos moutons. Ou nos chevaux si vous préférez. Je reprends. Chaque appel à becter du trotteur se solde par la réception d’un e-mail que voici :

LUTTE CONTRE L'HIPPOPHAGIE

NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !

Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
AEC
Résidence La Pléiade
98, rue de Canteleu
59000 LILLE

Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.

Merci aussi de visiter les sites :

http://aec89.site.voila.fr

http://www.feracheval.com/petitions.php

http://www.lapetition.be/en-ligne/parlons-enfin-des-quids-2589.html

Rejoignez la groupe sur :

http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218

Faites passer le message à vos amis.

Amitiés.

AEC.
Du coup, j’ai eu envie de répondre une bonne fois pour toute.

imageCher AEC (Appellation Equine Contrôlée ?),

J’ai bien reçu ton e-mail intitulé « Lutte contre l’hippophagie » en 5 exemplaires, comme d’habitude. J’ai bien noté également en toutes majuscules la phrase « Non ! Un cheval ça ne se mange pas ». Et j’ai envie de te dire « Ben si. Essaie, tu verras, on y arrive très bien. »
C’est même délicieux, le cheval. En tartare, par exemple, avec un brin de ketchup, de la sauce Worcester, un jaune d’œuf, quelques câpres et un peu de gruyère râpé. Mais un bon steak en aller-retour, ça le fait aussi. Un filet, une entrecôte, un merlan, une poire, une bavette, une araignée, voire même, et je t’assure que c’est également en vente, un rôti de poulain. Tu sais, le poulain, le bébé cheval, tout mignon, qui te regarde avec ses grands yeux et ses petites pattes frêles. Eh bien hop, à la casserole le bébé bourrin. En rôti. Avec de la ficelle autour.

Parce qu’entre nous, j’aimerais bien savoir en quoi on devrait interdire la vente de viande chevaline. J’aimerais connaître une seule et bonne raison. Valable, la raison. Parce que le coup du « c’est gentil, c’est beau, on aime les chevaux, ce sont nos amis pour la vie, youkaïdi youkaïda », c’est une raison à la con. Les lapins, c’est gentil, c’est beau, ce sont nos amis pour la vie aussi, mais avec de la moutarde, ou en terrine, c’est terrible. Et on n’en fait pas tout un foin à grands renforts de harcèlement par mail.

imageEt puis, soyons honnête. Un cheval, c’est quand même très con comme bestiole. Et ne me sors pas le coup du « mais non c’est super intelligent, ça apprend plein de choses, c’est affectueux et blablabla… ». Le hamster aussi, on peut lui apprendre des trucs. Et pourtant, Dieu sait si un hamster c’est con. Parce que quand je vois un bourrin de 500 Kg sauter en l’air de peur devant des feuilles qui bougent sous l’effet du vent ou parce qu’un lièvre traverse la route, je me dis tout sauf qu’un cheval, c’est super intelligent.

Bref, il n’y a strictement aucune raison de ne pas manger du cheval. D’ailleurs, si on en vient par-là, j’avoue que tout personnellement, je ne vois non plus aucune raison de ne pas manger du chien ou du chat. Et pourtant, j’ai un chat à la maison, tu vois. Mais je ne vois pas en quoi on n’aurait pas le droit de se taper son petit frère en ragout. C’est un truc uniquement culturel à la noix, vois-tu.
Parce que bien entendu, on ne va pas manger ton chat ou ton chien. Ni ton cheval d’ailleurs, que tu cravaches comme un nain tous les week-ends pour qu’il saute une barrière (c’est beau, l’amour des bêtes, soit dit en passant : aller contre la nature d’un cheval en lui apprenant le trot – qui est une allure inventée par l’homme, sachez-le, puisque c’est une allure qui n’est pas naturelle pour le canasson -, en lui collant un morceau de métal dans la bouche et en le fouettant pour qu’il avance).
Non, ce sont des bêtes élevées pour ça (elles viennent d’ailleurs principalement d'Allemagne, d'Irlande et du Canada, si mes souvenirs sont bons, puisque l’abattage des bourrins ne se pratique pas en France – mais je peux me tromper et je ne compte pas le fait de les abattre juste pour le plaisir des yeux).

imageEn plus, perso, je suis un carnivore. Total. Rien ne me fait plus plaisir qu’un bout de barbaque et celui qui m’emmènera dîner dans un resto végétarien n’est pas encore né. Une fois, il y a bien longtemps, une petite amie a tenté l’expérience. Elle était jolie, sacrément douée au lit, gentille comme tout et sincèrement, je me serais bien vu faire ma vie avec, comme ça, au premier abord. Au second, elle est entrée toute seule dans le resto et a dîné sans moi. Et notre histoire s’est arrêtée là.
Je suis 100% carnivore et un brin curieux et aventurier, soit dit en passant. C’est pourquoi je mangerais volontiers du chien, du chat, du singe, des sauterelles, des cafards, des vers de terre, du skippy, du flipper ou même, donc, du Crin blanc.
La seule chose, finalement, que je ne goûterais jamais (quoi qu’il ne faut jamais dire jamais, hein), c’est l’homme. Par pure question d’éthique.
D’ailleurs ça me fait penser à cette histoire qui s’est déroulée au Japon il y a quelques semaines. Là-bas, le cannibalisme n’est pas interdit (je vous arrête tout de suite, le meurtre, si). Du coup, un type a récemment vendu un repas spécial à cinq convives qui ont tout de même payé 250 € environ chacun : après sa transformation d’homme en femme, il a fait cuisiner par un grand chef son membre coupé et l’a fait déguster aux cinq convives. Et c’est une histoire vraie.
Et je tiens à vous rassurer : c’est un truc que je ne ferai jamais. Vu mon état, ça ne vaudrait pas le prix d’un burger rassis chez McDo. Et puis j’ai trouvé bien pire. Bien plus vache. Bien plus sadique : j’ai souscris au don d’organes. Et quand j’y pense, quand je pense au pauvre type qui risque de se retrouver avec un de mes reins, voire pire, mon foie, eh bien je me marre. Ça, c’est un truc de sadique, le don d’organes. J’adore. Et je ne peux que vous enjoindre à vous aussi, vous inscrire (ça prend 5 minutes sur le net).

Voilà donc.

imageOn va clore cet édito sur ces bonnes paroles. Parce que ce n’est pas tout, mais moi ça m’a donné faim. Du coup, je vais partir en quête d’une boucherie chevaline dans les environs. Ce truc de rôti de poulain (ça existe vraiment, hein) m’a sérieusement mis l’eau à la bouche.

Et une petite pensée pour ma chère, tendre et adorable épouse, cavalière et fervente militante (du moins au sein du foyer) de la lutte contre l’hippophagie, ainsi que pour Stéphanie, ma chère, tendre et adorable amie, qui souffre des mêmes maux que ma femme.
Cet édito est pour vous.

(PS : N'hésitez pas à aller coller, en plusieurs exemplaires hein, le lien de cet édito sur la page facebook de l'AEC. Plus on est de fous, plus on rit.)

 
image



 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Kinderheim512 le 10/06/2012 à 12:10

 

1

avatar

Inscrit le 12/09/2011

Voir le profil

J'ai envie d'un hamburger de cheval du coup avec de la sauce Worcestershire pas Worcester



Point culture abatoire, la boucherie chevaline est beaucoup plus saine que les autres du a l'élevage moins intensif , les animaux son mieux traiter pas comme les porc,bœuf... bourré de médicament qui nous empoisonne au final

116 Commentaires de news

Ecrit par GamAlien le 10/06/2012 à 12:11

 

2

avatar

Inscrit le 28/06/2011

Voir le profil

*approuve à 200%*





Je vais l'envoyer à quelques personnes cet édito! smiley 52



Merci Cedric!

2383 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 10/06/2012 à 12:15

 

3

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Je ne comprends pas que les gens préfèrent manger de la nourriture bas de gamme alors que le Chinois, d'après les dernières études, c'est vachement bon !

3201 Commentaires de news

Ecrit par kasasensei le 10/06/2012 à 12:21

 

4

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

Ça devient un running gag de merde là quand même, pour parler gentiment. blablabla cheval miam miam lol blablabla

La provoc c'est marrant, mais faut varier un peu de temps en temps. Ou alors en cas de panne d'inspiration, zapper l'édito. C'est pas comme si c'était la chose la plus importante sur le site.smiley 18

10688 Commentaires de news

Ecrit par kasasensei le 10/06/2012 à 12:22

 

5

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

Ecrit par Kinderheim512

Point culture abatoire, la boucherie chevaline est beaucoup plus saine que les autres du a l'élevage moins intensif , les animaux son mieux traiter pas comme les porc,bœuf... bourré de médicament qui nous empoisonne au final
Tu rêves doucement toi.

10688 Commentaires de news

Ecrit par youri_1er le 10/06/2012 à 12:28

 

6

avatar

Inscrit le 04/12/2009

Voir le profil

3603 Commentaires de news

Ecrit par Kinderheim512 le 10/06/2012 à 12:34

 

7

avatar

Inscrit le 12/09/2011

Voir le profil

Ecrit par kasasensei

Tu rêves doucement toi.



Toi t'aime chevaucher les cheveux au vents smiley 29



Mais regarde mon ami ces petits chevaux qui mange de la bonne herbes sur les versant de ces montagnes miam miam



Mange mon petit cheval

116 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 10/06/2012 à 12:35

 

8

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par kasasensei

Ça devient un running gag de merde là quand même, pour parler gentiment. blablabla cheval miam miam lol blablabla

La provoc c'est marrant, mais faut varier un peu de temps en temps. Ou alors en cas de panne d'inspiration, zapper l'édito. C'est pas comme si c'était la chose la plus importante sur le site.smiley 18
Euh... cet édito, comme expliqué, vient d'une série de mails reçus régulièrement, dont encore une salve la semaine dernière. Sur les mails GamAlive. Donc c'est totalement d'actualité.



Après, encore une fois, tu n'es pas le centre du monde donc ce que toi tu trouves être un "running gag de merde" ne l'est pas pour les autres (et pas pour moi, par exemple). Donc ta condamnation et ton accusation de "panne d'inspiration" sont malvenues. Voire vexantes.

Que tu exprimes ton avis est une chose. Que tu le fasses de manière méprisante en est une autre.

Il y a la manière de dire les choses et de donner son avis.



D'autre part, le coup du "C'est pas comme si c'était la chose la plus importante sur le site" est là encore une simple éructation de ta pensée. Tu ne connais pas les chiffres du site et encore moins ceux de chaque édito.



Sache simplement que cet édito est l'une des news les plus lues chaque semaine. Et c'est bien l'une des principales raisons de sa présence malgré quelques pages blanches et manque de temps occasionnels.

C'est aussi, malgré tout, l'occasion de se tourner vers d'autres sujets, d'offrir une possibilité de débat sur d'autres choses hors jeux vidéo. Ce qui s'inscrit, quelque part, vers une démarche culturelle et sociale intéressante (quelle que soit la qualité qu'on prête à cet édito, cette valeur ne rentrant pas en ligne de compte ici).

6668 Commentaires de news

Ecrit par DarkSerpent le 10/06/2012 à 12:43

 

9

avatar

Inscrit le 10/09/2009

Voir le profil

Quelqu'un est partant pour un barbecue de cheval ?

3142 Commentaires de news

Ecrit par youri_1er le 10/06/2012 à 12:54

 

10

avatar

Inscrit le 04/12/2009

Voir le profil

Ecrit par DarkSerpent

Quelqu'un est partant pour un barbecue de cheval ?
A la broche?

3603 Commentaires de news

Ecrit par DarkSerpent le 10/06/2012 à 12:56

 

11

avatar

Inscrit le 10/09/2009

Voir le profil

Ecrit par youri_1er

A la broche?


Cuisson charbon de bois sur grill.



Si tu veux à la broche, faut que tu m'en trouve une.

3142 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 10/06/2012 à 13:02

 

12

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Quand on a été forcée de regarder mon petit poney à cause de soeurs, cousines, ou autres bonnes mauvaises excuses, je comprends cet irréfrénable envie d’hippophagie smiley 54



Mention spécial au lien de Youri_1er qui m'a bien fait rire smiley 22

Ecrit par youri_1er

Je n'ajouterais rien!

4040 Commentaires de news

Ecrit par YMCA le 10/06/2012 à 13:18

 

13

avatar

Inscrit le 15/11/2010

Voir le profil

Ecrit par Antiope

Je ne comprends pas que les gens préfèrent manger de la nourriture bas de gamme alors que le Chinois, d'après les dernières études, c'est vachement bon !
smiley 13

882 Commentaires de news

Ecrit par Thol le 10/06/2012 à 13:50

 

14

avatar

Inscrit le 07/03/2012

Voir le profil

Les personnes se positionnant contre les grillades de cheval sont les mêmes hippies qui militent contre le commerce de fourrures ou pour la protection d'espèces en disparition.



Avant de me faire caillasser, je suis pour la protection d'animaux en danger. Je déteste simplement cette hypocrisie, cette idée de protéger ou préserver les espèces les plus coquettes ou symboliques (comme le cheval, tiens). Non, parce que pour protéger les mignons petits pandas, les adorables ours polaires ou les fiers et majestueux tigres, il y a du monde. En revanche, qui se soucie de la disparition des vautours, des crapauds dorés, des anguilles européennes, de certaines espèces d'écrevisses, de chauve-souris, de poules, etc, etc?



Tiens, juste comme ça, Un tiers des races animales d'élevage sont en voie d'extinction. Qui s'en préoccupe encore une fois? Certainement pas les défenseurs de chevaux (qui eux, ma foi, se portent plutôt bien).



À voir tous ces mouvements pour la cause animalière (que je cautionne, pour la plupart) on se dit que c'est finalement que les espèces les plus attirantes qui ont droit à un traitement de faveur. C'est comme si demain j'allais voir mon médecin : Désolé Monsieur, vous êtes trop moches pour recevoir des soins.



Laissez-nous donc manger du cheval en paix. Sa pérennité n'est pas menacée et il fait son temps comme n'importe quelle bête, en élevage. Oui comme nos cochons, nos poules et nos bovins. Soit vous êtes végétariens (ou contre l'élevage intensif), soit vous vous abstenez quoi. smiley 15



ps : moi aussi j'aimerais goûter du chien, du chat et du hamster.

818 Commentaires de news

Ecrit par Freddu92 le 10/06/2012 à 14:00

 

15

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Thol

Les personnes se positionnant contre les grillades de cheval sont les mêmes hippies qui militent contre le commerce de fourrures ou pour la protection d'espèces en disparition.



Avant de me faire caillasser, je suis pour la protection d'animaux en danger. Je déteste simplement cette hypocrisie, cette idée de protéger ou préserver les espèces les plus coquettes ou symboliques (comme le cheval, tiens). Non, parce que pour protéger les mignons petits pandas, les adorables ours polaires ou les fiers et majestueux tigres, il y a du monde. En revanche, qui se soucie de la disparition des vautours, des crapauds dorés, des anguilles européennes, de certaines espèces d'écrevisses, de chauve-souris, de poules, etc, etc?



Tiens, juste comme ça, Un tiers des races animales d'élevage sont en voie d'extinction. Qui s'en préoccupe encore une fois? Certainement pas les défenseurs de chevaux (qui eux, ma foi, se portent plutôt bien).



À voir tous ces mouvements pour la cause animalière (que je cautionne, pour la plupart) on se dit que c'est finalement que les espèces les plus attirantes qui ont droit à un traitement de faveur. C'est comme si demain j'allais voir mon médecin : Désolé Monsieur, vous êtes trop moches pour recevoir des soins.



Laissez-nous donc manger du cheval en paix. Sa pérennité n'est pas menacée et il fait son temps comme n'importe quelle bête, en élevage. Oui comme nos cochons, nos poules et nos bovins. Soit vous êtes végétariens (ou contre l'élevage intensif), soit vous vous abstenez quoi. smiley 15



ps : moi aussi j'aimerais goûter du chien, du chat et du hamster.


Je crois même que c'est la boucherie chevaline qui a sauvé des races comme le Percheron de la disparition

1905 Commentaires de news

Ecrit par diccy le 10/06/2012 à 14:08

 

16

avatar

Inscrit le 24/07/2011

Voir le profil

Et quid des espèces végétales? Qui disparaissent bien plus vite que les espèces animales?



On peut pas être sur tous les fronts, m'enfin ne se cantonner qu'à un, c'est un peu limité (limitant, voire limitatif).





Poils aux tifs.

64 Commentaires de news

Ecrit par Von-Block le 10/06/2012 à 14:28

 

17

avatar

Inscrit le 11/08/2009

Voir le profil

Et bien moi c'est le chien ma petite friandise.



Pas le chien que l'on retrouve mijoter dans les fondues en chine (et qui a perdu toute sa saveur), non le chien cuis sur le charbon de bois que l'on retrouve en Indochine (Le meilleur est au Vietnam)



C'est d'un gout délicat et probablement le meilleur BBQ que j'ai jamais mangé....



Souvenir souvenir, j'ai tellement hâte de retourner en Asie l'été prochain.



Le cheval par contre je n’ai jamais essayé.



ÉDIT: J'adore les éditos, ne j'en manque aucun, même si parfois oui il se répète un tantinet (comment ne pas le faire après si longtemps), je dois dire que je serais bien triste s’il venait à disparaître. C'est un peu une partie importante de l’âme du site.

2487 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 10/06/2012 à 14:31

 

18

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Thol

Les personnes se positionnant contre les grillades de cheval sont les mêmes hippies qui militent contre le commerce de fourrures ou pour la protection d'espèces en disparition.





Heu... Tu ne vas quand même pas confondre le fait de tuer un animal pour se nourrir et tuer un animal pour s'en faire un produit de luxure ??? smiley 53



Et ne me dit pas que nous n'avons plus besoin de tuer des animaux pour se nourrir, même si il semble que ce soit probable, si notre corps est adapté pour être un omnivore, il doit bien y avoir une raison.



Maintenant, tuer des animaux (en voie de disparation ou pas), juste pour le transformer en produit de luxure, ce n'est tout simplement pas acceptable dans une société un minimum évoluée dans le sens où elle devrait faire la part des choses !

3201 Commentaires de news

Ecrit par Ailleurs le 10/06/2012 à 14:44

 

19

avatar

Inscrit le 23/02/2011

Voir le profil

Connais pas le cheval, mais ça donne envie d'essayer.



Sinon, ceux qui veulent de l'exotique peuvent tenter la Chine. Au delà du cafard grillé (dégueu avec les papilles rétamée à l'alcool) et de la soupe de chien, on peut manger de tout (si on a les moyens). J'ai vu un castor dans un resto de village.



A titre perso, je trouve la queue de crocodile fantastique si elle est bien cuite. Trop cuite, c'est dur. Au niveau goût, c'est entre le blanc de poulet et la lotte.



Certains serpents sont assez sympa. Presque le goût du saumon, mais je ne me rappelle plus le nom...





75 Commentaires de news

Ecrit par Von-Block le 10/06/2012 à 14:47

 

20

avatar

Inscrit le 11/08/2009

Voir le profil

Ecrit par Ailleurs





Certains serpents sont assez sympa. Presque le goût du saumon, mais je ne me rappelle plus le nom...






Souvenir souvenir



Tu as essayé de boire (avaler) le coeur du serpent ?



Ils nous le mettent dans un shooter avec je sais pas trop quoi comme alcool et du sang de serpent et la il te plonge le coeur qui bat encore (le coeur du serpent je ne sais pas pourquoi, mais continu à battre durant ouf...10 bonnes minutes après sa mort)



Ce fut une expérience enrichissante. Un peu plus dégueu était le sang mélangé à la bile (ça te donne un shooter vert)



Mon seul regret c'est d'avoir su après coup que le Cobra (que j'ai bouffé, son coeur inclusivement) était en danger d'extinction. smiley 55

2487 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

13141-cheval-viande-hippophagie-lutte-roti-de-poulain