A 11 ans, elle pirate le compte de jeux vidéo de sa copine

 

Publié le Samedi 16 juin 2012 à 09:30:00 par Cedric Gasperini

 

A 11 ans, elle pirate le compte de jeux vidéo de sa copine

A 18, elle s'attaque au Pentagone ?

Le piratage n'attend pas les années. L'histoire se déroule à Osaka, au Japon. Une jeune fille de 11 ans est sous le coup d'une enquête, dans le cadre d'une poursuite pour délinquance juvénile.

La jeune fille a en effet "piraté" le compte de jeux vidéo de sa copine de classe, pour accéder à ses objets et bonus. Le jeu en question est un free-to-play qui répond au nom d'Ameba Pigg.

Elle a récupéré le nom et la date de naissance de son amie et trouvé le mot de passe pour accéder à son compte, et a utilisé puis "dépouillé" le personnage.

Après uen rapide enquête, elle a été arrêtée. Elle a expliqué aux autorités qu'elle était "jalouse" des objets que son amie avait.

En raison de son jeune âge, elle devrait toutefois échapper à la peine de mort - de justesse - mais risque 125 ans de prison. Ou juste une bonne engueulade. Ah oui, en fait, ça doit être ça : juste une bonne engueulade.

 
image



 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par dieudivin le 16/06/2012 à 12:35

 

1

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

L'âge te rend plus clément smiley 13

4041 Commentaires de news

Ecrit par Thol le 16/06/2012 à 15:16

 

2

avatar

Inscrit le 07/03/2012

Voir le profil

Ah, je vous jure, les jeunes !



Délinquante à 11 ans. Mais où va le monde ?!

818 Commentaires de news

Ecrit par Sashimi le 16/06/2012 à 17:52

 

3

avatar

Inscrit le 15/12/2009

Voir le profil

c'est quoi cet article digne de 20minutes ?smiley 28

274 Commentaires de news

Ecrit par Walid le 16/06/2012 à 19:23

 

4

avatar

Inscrit le 03/05/2009

Voir le profil

Une enquête de police pour ça?

...

1243 Commentaires de news

Ecrit par Yutani le 17/06/2012 à 08:01

 

5

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Athot

Une enquête de police pour ça?

...

faut pas croire, ils sont très procédurier là bas, et les peines sont sévères surtout pour certaines infraction. Un français a tenté de faire passer de la dope au japon,, il s'est fait toper, il a pris 10 mois de prison si mes souvenirs sont bons



pour vous donner une idée : voici les peines encourues là bas pour ce genre de choses



Même de très faibles quantités de cannabis peuvent être à l’origine d’une condamnation lourde : plusieurs mois de détention pour quelques grammes de cannabis, plusieurs années pour des quantités plus importantes.



Exemples récents de condamnation : 6 g de cannabis - 3 mois de prison et expulsion ; 400 g de cannabis - 4 ans de prison ; 1,6kg de cannabis - 3 ans et 8 mois de prison + 800.000 yens d’amende ; 14 kg de résine de cannabis - 7 ans de prison + 2 millions de yens d’amende ; 5 kg d’ecstasy : 10 ans de prison + 1 million de yens d’amende.



La culture, l’importation, l’exportation, la production, la vente, l’achat et la possession de champignons hallucinogènes ("Magic Mushrooms"), jusqu’alors vendus librement sur le marché, sont réprimés dans les mêmes conditions que les substances narcotiques qu’ils contiennent (peine maximum : réclusion criminelle de 7 à 10 ans et ou amende de 3 millions de Yens selon la qualification du délit).

source



et dans un autre domaine



Harcèlement : Depuis novembre 2000, le harcèlement est reconnu comme un crime au Japon, passible d’une peine d’emprisonnement de 12 mois maximum ou d’une amende maximale de 1 million de yens. _



toutes formes de harcélement incluses, vous voilà prévenu si vous allez faire un tour là bas smiley 13

4492 Commentaires de news

Ecrit par Laurent B. le 18/06/2012 à 00:49

 

6

avatar

Inscrit le 21/12/2011

Voir le profil

C'est un coup des visiteurs !

911 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

13190-piratage-compte-jeux-video-enfant