Viré de TF1 pour être opposé à HADOPI

 

Publié le Jeudi 7 mai 2009 à 13:03:00 par Cécilia Rowe

 

Viré de TF1 pour être opposé à HADOPI

TF1, une chaîne gouvernementale ?

Etre anti-Hadopi à titre privé et travailler pour TF1 ne semble pas une formule compatible à la vue des derniers incidents secouant le dossier épineux d’Hadopi.
En effet, Jérôme Bourreau-Guggenheim, responsable jusqu’alors du pôle innovation web à TF1, s’est vu licencié pour avoir exprimé - à titre privé- son opinion défavorable quant à cette loi.
L’histoire débute le 19 février dernier quand Jérôme Bourreau-Guggenheim décide d’envoyer un email à la députée de son quartier de résidence, Madame Françoise de Panafieu, députée du 17e arrondissement de Paris. Dans cet email, il fait connaître ses critiques vis-à-vis de la loi Hadopi.
Résultat : deux mois plus tard, il reçoit par courrier sa lettre de licenciement pour « divergence forte avec la stratégie » de TF1, qui semble voir une opportunité fort appréciable dans l’adoption du texte de loi.
Que s’est-il passé pour qu’un simple email de citoyen français manifestant son opinion se retrouve connu des services de TF1 et usé contre sa personne ?
L’incident relève du téléphone arabe. Le 4 mars dernier, alors que Jérôme Bourreau-Guggenheim est convoqué par son supérieur hiérarchique pour des explications sur cet email, ce dernier lui révèle que le courriel est parvenu à TF1 par le biais du ministère de la Culture. Ce même ministère qui pourtant n’arrive pas à s’expliquer comment l’email a pu atterrir chez TF1. Seule certitude, le courrier considéré comme intéressant, a bien été transféré par les bureaux de la députée Françoise de Panafieu au ministère de la Culture afin de servir d’argumentaire.
Jérôme Bourreau-Guggenheim compte bien saisir les prud’hommes pour ce « licenciement injustifié ».
Il y a comme qui dirait de l’eau dans le gaz…
Notez que le vote de la loi sur la Création et Internet a été repoussée jusqu’au 12 mai.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par KOW3000 le 07/05/2009 à 13:07

 

1

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

du bon du lourd encore, je sais meme plus sil faut etre exaspéré ou en rire

3150 Commentaires de news

Ecrit par Ayato86 le 07/05/2009 à 13:18

 

2

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

J'hésitais a proposer la news tout a l'heure smiley 29

702 Commentaires de news

Ecrit par Kef le 07/05/2009 à 13:30

 

3

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

L'ai proposé sur PCI hier soir, comme sûrement beaucoup de monde smiley 42

Moi je suis d'accord avec TF1, j'irai même plus loin : TF1 doit licencier l'intégralité de ses salariés !

1409 Commentaires de news

Ecrit par Bicou le 07/05/2009 à 13:41

 

6

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Au passage Le Point met en lumière le point de vue de Albanel ("Je regrette") sur cette affaire.



De toutes façons les prud’hommes vont passer par là. Ce qui est dommage c'est que d'ici là on aura certainement plus aucunes nouvelles.

2370 Commentaires de news

Ecrit par KOW3000 le 07/05/2009 à 13:54

 

8

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Real FBBF



Quoiqu'il en soit, heureusement qu'il existe encore des médias qui échappent au joug du pouvoir.
pas pour longtemps, avec tous les pedophiles et les terroristes qui profitent des libertes, va falloir cadenasser tout ca

3150 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 07/05/2009 à 14:05

 

10

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Juste une petite chose, toutefois, à prendre en compte dans cette affaire : La personne en question a peut-être signé de son nom le mail en y annotant son poste à TF1...



Ceci expliquerait qu'il retrouve la lettre dans un entretien pour son licenciement.

Ceci expliquerait aussi que TF1 considère qu'il y a eu faute.

6642 Commentaires de news

Ecrit par Cecilia Rowe le 07/05/2009 à 14:11

 

11

avatar

Inscrit le 03/05/2009

Voir le profil

On n'en saura plus une fois que l'affaire sera ouverte en prud'hommes.

243 Commentaires de news

Ecrit par Kef le 07/05/2009 à 14:19

 

13

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Real FBBF



Ce serait plutôt les dirigeants qui devraient être virés.



Quand on sait qu'un ancien porte-parole de campagne de Sarkozy est désormais un des dirigeants de TF1, il ne faut pas non plus s'étonner de ce genre de faits divers.


HUm... oui. J'suis un peu trop bourrin moi des fois smiley 26

1409 Commentaires de news

Ecrit par Le_troll le 07/05/2009 à 14:20

 

14

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil



Hmm, oui, c'est d'autant plus probable qu'en général dans ce genre de boite, la signature avec le poste est attachée automatiquement aux mails envoyés (tout comme la charte de confidentialité).

396 Commentaires de news

Ecrit par Le_troll le 07/05/2009 à 14:29

 

16

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Real FBBF



Le mail a été envoyé à partir de la boîte mail privée du gars. ;)


Ha ouais, j'avais pas lu ce détail... Ca change légèrement la donne quand même.

396 Commentaires de news

Ecrit par Commissaire-Biales le 07/05/2009 à 14:37

 

18

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

surtout quand on sait que ce courrier aurait été transféré par erreur à TF1.



Alors, faisons une reconstitution, suivie d'une dramatisation.

1-Bouton transférer

2- Le champ des adresses est vide. On appuie sur la petite icône pour fouiller dans son carnet d'adresses.

3-Soudain, sans prévenir, la souris se déplace toute seule (ahhhhhhhh mais keskisepasse?)et va cliquer sans aucun état d'âme sur TF1 (non, non ne fait pas ça, petit mulot!), puis sur "envoyer" (trop tard, que je me sens coupableuuuuuuuuuuuu).

4-Non mais, qu'est-c'est ça?

5- Un coup de ce sales pirates sûrement! Ils n'en ont pas eu assez de casser notre joli jaimelesartistes.fr, il faut en plus qu'ils fassent passer une décision arbitraire sur le dos de notre bô ministère et de sa précieuse loi.

5-Ça justifie de nouveaux amendements renforçant hadopi.

6-Vive la liberté, vive la France.



Zài jiàn









1792 Commentaires de news

Ecrit par AGui le 07/05/2009 à 14:52

 

19

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ce que je vais dire fait très théorie du complot, mais plus ça va, plus je me dis qu'il y a d'autres enjeux que le seul soutien de la culture derrière ce texte.



Toutes les pressions qu'ils font pour faire passer ce texte, c'est vraiment impressionnant. Alors que c'est vraiment pas une priorité. Ils ferraient mieux de se concentrer sur l'économie. Au lieu de ça, ils vont dépenser des millions pour mettre en place un système qui ne sera pas efficace.



Le parlement européen a voté un amendement qui remet fortement en cause la conformité de la loi hadopi au droit européen, mais ils s'entêtent.



Soit Sarkozy a vraiment un énorme problème pour mettre son égo de côté et reconnaître que parfois il fait de la merde, soit il y a d'autres enjeux derrière.



J'ai lu qu'un des avantages de l'infrastructure d'internet en Chine, c'est qu'ils sont bien protégés contre la cybercriminalité. Soit disant que l'avenir des guerres, c'est de paralyser l'économie du pays par des attaques informatiques. La Chine serait le pays le mieux préparé au monde face à ce danger.



En France, ce serait difficile de faire passer un système comme ça. Donc ils commencent à faire accepter à l'opinion un peu de contrôle d'internet, et petit à petit on passe à des trucs un peu plus hard. Et si en plus on peut rajouter un petit contrôle du contenu, pourquoi pas après tout, c'est plus facile pour se faire réélire la prochaine fois...

126 Commentaires de news

Ecrit par Le_troll le 07/05/2009 à 15:07

 

20

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par AGui

J'ai lu qu'un des avantages de l'infrastructure d'internet en Chine, c'est qu'ils sont bien protégés contre la cybercriminalité. Soit disant que l'avenir des guerres, c'est de paralyser l'économie du pays par des attaques informatiques. La Chine serait le pays le mieux préparé au monde face à ce danger.



En France, ce serait difficile de faire passer un système comme ça. Donc ils commencent à faire accepter à l'opinion un peu de contrôle d'internet, et petit à petit on passe à des trucs un peu plus hard. Et si en plus on peut rajouter un petit contrôle du contenu, pourquoi pas après tout, c'est plus facile pour se faire réélire la prochaine fois...



J'aurai tendance à dire que ta réflection sur la chose est encore un brin candide... Je doute que ce qui se cache derrière la volonté de faire passer HADOPI en force soit lié de près ou de loin à la protection du pays contre quelque attaque numérique que ce soit.



Pour moi au premier plan il y a le pognon, et en second, la mise en place d'un contrôle, d'un filtrage et d'une censure total des communications informatiques.



On va peut être me dire que je tombe dans les extrêmes, mais je suis complètement d'accord avec FBBF lorsqu'il dit que des portes sont dangereusement ouvertes, et qu'on aurai tort de croire que le spectre de big brother soit à nouveau agité à tort.

396 Commentaires de news

Ecrit par ZorakZoran le 07/05/2009 à 15:12

 

21

avatar

Inscrit le 04/05/2009

Voir le profil

Mouais, les théoriciens de 1984 on en voit par paquets depuis l'élection, et à part leurs fantasmes pour l'instant rien de concret.



J'espère que ça va continuer dans cette voie.

1989 Commentaires de news

Ecrit par Le_troll le 07/05/2009 à 15:25

 

22

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par ZorakZoran

Mouais, les théoriciens de 1984 on en voit par paquets depuis l'élection, et à part leurs fantasmes pour l'instant rien de concret.



J'espère que ça va continuer dans cette voie.


Franchement, je ne suis pas du tout du genre alarmiste, ni maniaque, paranonïaque et encore moins théoricien du complot ou je ne sais quoi d'autre...



Mais là, si tu suis de près ce qui se passe, tu te rends bien compte qu'il y a quelque chose d'absolument puant qui se prépare. Le fond de ce texte est une insulte aux droits et aux libertés les plus élémentaires !



Et je ne sais pas toi, mais en ce qui me concerne, je ne suis pas prêt de renoncer à mes droits et à mes libertés au nom de la lutte contre le piratage smiley 3

396 Commentaires de news

Ecrit par ZorakZoran le 07/05/2009 à 15:40

 

23

avatar

Inscrit le 04/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Le_troll



Franchement, je ne suis pas du tout du genre alarmiste, ni maniaque, paranonïaque et encore moins théoricien du complot ou je ne sais quoi d'autre...



Mais là, si tu suis de près ce qui se passe, tu te rends bien compte qu'il y a quelque chose d'absolument puant qui se prépare. Le fond de ce texte est une insulte aux droits et aux libertés les plus élémentaires !



Et je ne sais pas toi, mais en ce qui me concerne, je ne suis pas prêt de renoncer à mes droits et à mes libertés au nom de la lutte contre le piratage smiley 3


Mouais encore une fois, à part quelques fantasmes paranoïaques, cette fameuse surveillance des mails et de l'internet entier, t'as une source ?



Parce que pour l'instant je n'ai rien vu de tel, et je ne comprends pas bien d'où est sorti cette rumeur. Ce matin encore j'écoutais Manuel Valls, pour lui comme pour les autres parlementaires le problème c'est surtout que c'est inapplicable, stupide, et ne rapportera rien aux auteurs. Ce en quoi je le rejoins totalement.

1989 Commentaires de news

Ecrit par AGui le 07/05/2009 à 15:48

 

24

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Le problème, c'est leur "logiciel de sécurisation" dont le fonctionnement n'est pas détaillé.

- Ils parlent d'un logiciel de type pare-feu.

- L'opposition leur dit qu'un pare-feu ça peut pas empêcher de télécharger des oeuvres protégées.

- Ils répondent que c'est une catégorie de logiciel, que les spécifications sont pas encore définies.

- L'opposition les avertit qu'on peut pas faire de filtrage protocolaire, parce que le p2p c'est aussi utilisé pour des trucs légaux, notamment dans la recherche.

- Ils répondent que c'est pas ça qui sera utilisé, qu'il y aura pas de problème à ce niveau là.



Technologiquement parlant, ce qui reste, c'est du filtrage de contenu. Tu regardes ce qui passe sur la ligne et si c'est une oeuvre protégée, bim, procédure.



Si ça c'est pas une atteinte à la vie privée.



Et pendant un moment, ils ont parlé d'une obligation de sécuriser ses communications électroniques, ce qui veut dire en gros (puisque comme ça ça ne veut rien dire) que les usagers étaient obligés de vérifier tout ce qui passait par leur ligne, y compris les communications des autres personnes qui utilisent l'accès à internet.



Donc les craintes sur les dérives de cette loi sont légitimes, surtout que les questions sont très précises et les réponses très évasives.

126 Commentaires de news

Ecrit par Le_troll le 07/05/2009 à 16:12

 

25

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par ZorakZoran



Mouais encore une fois, à part quelques fantasmes paranoïaques, cette fameuse surveillance des mails et de l'internet entier, t'as une source ?



http://www.pcinpact.com/actu/news/50590-filtrage-email-messagerie-hadopi-communication.htm



Tu notera que la source en question reprend le texte "création et internet" sous sa forme initiale. Comme source, je vois pas ce qu'on peut avoir de mieux. Le schéma représentant ce qu'englobe les "communications electroniques" est on ne peut plus parlant.



Dis-toi bien que si ce n'est pas explicitement interdit, c'est autorisé (ou du moins, toléré)... Cette loi est tellement floue qu'elle ouvre la porte à des dérives sans précédents.



Interroges-toi aussi sur tout ce qui s'est passé à côté de cette loi, notemment cette déclaration de Copé à propos du texte HADOPI et qui me fait avoir une réaction cutanée à chaque fois que j'y repense: "L'important ce n'est pas le fond du texte, c'est le problème politique posé par son rejet surprise" (au mois d'avril).



Te rends-tu compte de la gravité et de la portée de ce genre de propos dans la bouche d'un homme politique ?

396 Commentaires de news

Ecrit par Le_troll le 07/05/2009 à 16:22

 

26

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par AGui

Et pendant un moment, ils ont parlé d'une obligation de sécuriser ses communications électroniques, ce qui veut dire en gros (puisque comme ça ça ne veut rien dire) que les usagers étaient obligés de vérifier tout ce qui passait par leur ligne, y compris les communications des autres personnes qui utilisent l'accès à internet.


Si je ne me trompe pas, c'est toujours d'actualité.



Ca suppose quand même des connaissances et du matériel que l'internaute moyen ne possède pas (sécuriser de manière fiable un réseau domestique avec les pauvres modems/routeurs fournis par les FAI, et les firewall intégrés ultra limités, c'est quand même pas gagné !)

396 Commentaires de news

Ecrit par ZorakZoran le 07/05/2009 à 16:28

 

27

avatar

Inscrit le 04/05/2009

Voir le profil

Ecrit par AGui

Le problème, c'est leur "logiciel de sécurisation" dont le fonctionnement n'est pas détaillé.

- Ils parlent d'un logiciel de type pare-feu.

- L'opposition leur dit qu'un pare-feu ça peut pas empêcher de télécharger des oeuvres protégées.

- Ils répondent que c'est une catégorie de logiciel, que les spécifications sont pas encore définies.

- L'opposition les avertit qu'on peut pas faire de filtrage protocolaire, parce que le p2p c'est aussi utilisé pour des trucs légaux, notamment dans la recherche.

- Ils répondent que c'est pas ça qui sera utilisé, qu'il y aura pas de problème à ce niveau là.



Technologiquement parlant, ce qui reste, c'est du filtrage de contenu. Tu regardes ce qui passe sur la ligne et si c'est une oeuvre protégée, bim, procédure.



Si ça c'est pas une atteinte à la vie privée.



Et pendant un moment, ils ont parlé d'une obligation de sécuriser ses communications électroniques, ce qui veut dire en gros (puisque comme ça ça ne veut rien dire) que les usagers étaient obligés de vérifier tout ce qui passait par leur ligne, y compris les communications des autres personnes qui utilisent l'accès à internet.



Donc les craintes sur les dérives de cette loi sont légitimes, surtout que les questions sont très précises et les réponses très évasives.


Evidemment que c'est évasif, vu qu'il n'y en a pas un seul qui comprend de quoi il parle au gouvernement.



Qu'on ait des craintes, en effet, c'est légitime. C'est les certitudes qui me dérangent.

1989 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

1336-tf1-hadopi-licenciement-abusif-culture