Jane Austen au pays des zombies

 

Publié le Lundi 11 mai 2009 à 09:32:00 par Cécilia Rowe

 

Jane Austen au pays des zombies

Le livre cross-over de la mort

imageQuel rapport y’a-t-il entre Elizabeth Bennet, personnage emblématique du roman Orgueil et Préjugés, et une horde de zombies tueurs ? A priori, aucun. Jane Austen, auteure du célèbre classique de la littérature britannique, est loin d’avoir eu la chance de mettre les doigts sur le jeu Dead Rising. Pourtant, il s’agit de la nouvelle aventure romanesque dont tout le monde parle aux Etats-Unis et au Royaume-Uni.
Price and Prejudice and Zombies : The classic regency romance de son vrai nom est en réalité un cross-over audacieux entre les écrits originaux de Jane Austen et les rajouts délirants de Seth Grahame-Smith. Ainsi, entre deux passages sans histoire du livre, Elizabeth et ses sœurs se retrouvent nez à nez avec une légion de zombies belliqueux. Devant une telle situation cauchemardesque, on imagine que ces fragiles jeunes filles ne feront rien d’autres que de se s’enfuir en hurlant. Que nenni, mesdames messieurs ! Prenant leur courage à deux mains, les élégantes demoiselles se transforment en vraies héroïnes guerrières, tuant les zombies à la chaîne sans broncher.  C’est Mister Darcy qui doit être content.
Contre toute attente, ce bijou de génie est devenu un bestseller en quelques mois. L’éditeur, Quirk Books, ne s’attendait pas à un succès aussi notable, à tel point qu’une seconde édition a été immédiatement lancée à l’impression pour couvrir la demande croissante. Une hypothétique adaptation en film est également en cours de négociation. Quirk Books compte bien capitaliser sur cette nouvelle vague de roman cross-over qu’elle a accidentellement initiée.
A quand une adaptation française ?
Price and Prejudice and Zombies : The classic regency romance, de Jane Austen et Seth Grahame-Smith
Editions Quirk Classics, £9 environ

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par ZorakZoran le 11/05/2009 à 09:56

 

1

avatar

Inscrit le 04/05/2009

Voir le profil

Je dois avouer ne pas avoir lu livre original, vu que personne ne m'a mis de couteau sous la gorge pour ce faire, mais j'aime beaucoup le principe.



S'ils pouvaient se lancer dans "la Princesse de Clèves contre les tomate carnivores venues de Mars", et faire crever cette connasse dans d'atroces souffrances, je leur en saurai gré.



Jane Austen is the author of Sense and Sensibility, Persuasion, Mansfield Park, and other masterpieces of English literature.



Seth Grahame-Smith is the author of How to Survive a Horror Movie and The Big Book of Porn. He lives in Los Angeles.


smiley 26

1989 Commentaires de news

Ecrit par Commissaire-Biales le 11/05/2009 à 13:49

 

2

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

S'ils pouvaient se lancer dans "la Princesse de Clèves contre les tomate carnivores venues de Mars", et faire crever cette connasse dans d'atroces souffrances, je leur en saurai gré.


Moi, ce serait le Rouge et le Noir de Stendhal, qui fut mon cauchemar d'ado.



Quoi qu'il en soit, pauvre Jane Austen: elle doit se retourner dans sa tombe (à moins qu'elle ne fasse partie de la horde de zombis qui attaque Elisabethsmiley 54). Où comment s'appuyer sur le succès d'un autre pour se faire du fric! Un peu "parasite" ce monsieur Grahame-Smith...

1792 Commentaires de news

Ecrit par ZorakZoran le 12/05/2009 à 11:16

 

3

avatar

Inscrit le 04/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Commissaire-Biales



Moi, ce serait le Rouge et le Noir de Stendhal, qui fut mon cauchemar d'ado.



Quoi qu'il en soit, pauvre Jane Austen: elle doit se retourner dans sa tombe (à moins qu'elle ne fasse partie de la horde de zombis qui attaque Elisabethsmiley 54). Où comment s'appuyer sur le succès d'un autre pour se faire du fric! Un peu "parasite" ce monsieur Grahame-Smith...


Ou n'importe lequel de nos grands classiques payés à la ligne, hein, je suis pas sectaire. Un bon Mme Bovari contre les mutants cannibales violeurs, ce serait pas mal aussi, qu'elle ramasse copieux dans son ptit trou de balle avant de se faire dévorer par un mutant lépreux, y'a bon !



Et oui en effet il y a bien parasitisme, certains passages du livre original sont repris tel quels de toute évidence.

1989 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

1337-austen-zombies-crossover-litterature-bestseller