Pour Zynga, du zénith au nadir, il n'y a qu'un pas

 

Publié le Jeudi 30 août 2012 à 12:00:00 par Alexandre Combralier

 

Pour Zynga, du zénith au nadir, il n'y a qu'un pas

Le nain tombe de son géant

Les temps changent bien vite dans le monde du web 2.0. En décembre 2011, Zynga réalisait une entrée fracassante en Bourse à 1 milliard de dollars. Par la suite, l'action de l'éditeurs de jeux sociaux ne cesserait de diminuer, pour atteindre aujourd'hui, "syndrome Facebook" oblige, un tiers de sa valeur.

La fuite des capitaux se double aussi, conséquence peut-être logique, d'une fuite des cerveaux. L'été est pour ainsi dire meurtrier à Zynga, qui a perdu en l'espace de quelques semaines une dizaine de ses plus hauts cadres, dont notamment John Schappert, responsable de CityVille, une des marques les plus connues de la firme.

L'hémorragie continue. Voilà que l'on apprend que c'est au tour de Mike Verdu, directeur de la création, de voguer vers d'autres horizons (en l'occurence, une nouvelle société de jeux pour mobiles).

Pendant ce temps, les joueurs mécontents des dernières mises à jour de CastleVille, un autre jeu à succès de Zynga, ont décidé d'une grève symbolique en guise de protestation numérique.

Zynga, symbole de la nouvelle bulle Internet prête à éclater ?



image



 

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Abaker le 30/08/2012 à 12:36

 

1

avatar

Inscrit le 05/11/2009

Voir le profil

Je dirais bien youpi mais c'est encore leurs salariés et devs qui n'ont pas engrangé toutes les tunes qui vont morfler quoi. Les devs vont pouvoir aller terminer leur formation XD



Bonne nouvelle pour le jeu vidéo, dommage pour le reste.

1302 Commentaires de news

Ecrit par kasasensei le 30/08/2012 à 13:20

 

2

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

Zynga s'est foutu dedans tout seul. Le syndrôme facebook et le non-attachement sur le long terme des utilisateurs à quoi que ce soit, c'est un faux problème qui n'a qu'une part limitée de responsabilité dans la déchéance de l'éditeur. Tant pis pour eux...

10688 Commentaires de news

Ecrit par mectx le 30/08/2012 à 16:21

 

3

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

m’étonne pas.

Le succès sur ce créneaux est tellement volatile.

Et a vendre du vents on récolte ce qu'on a semée aussi.



654 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

13873-zynga-crise-cityville-castleville-facebook