70 millions de Xbox 360 vendues, le point sur le marché

 

Publié le Lundi 22 octobre 2012 à 11:29:00 par Laurent Benoit

 

70 millions de Xbox 360 vendues, le point sur le marché

Hé ! Nous aussi on a des chiffres ! Le plus gros kiki c’est nous !

imageAlors que débarque la Wii U, c’est l’occasion pour la concurrence de parler des chiffres de vente, histoire de parasiter un peu le terrain et pour ne pas laisser le monde avoir les yeux rivés sur la prochaine bestiole de Nintendo. Après Sony, c’est Microsoft qui a communiqué vendredi dernier sur ses ventes consoles pour cette fin 2012.
Il s’est donc, selon le constructeur, vendu 70 millions de consoles Xbox 360 à travers le monde depuis son lancement. Une seconde place sur le podium, devant les 64 millions de PS3 de Sony, mais derrière les 95 millions de Wii écoulées par Nintendo.

La première Xbox en comparaison s’était écoulée à 25 millions d’exemplaires, bien qu’elle soit restée moins de temps sur le marché. C’est très loin d’être un échec, comme ne cesse de le répéter Microsoft à chaque fois qu’on parle de la grande sœur.
Et ils ont bien raison. D’abord parce que 25 millions de consoles quand on rentre dans le marché, c’est une belle performance sur la durée, et parce que la Xbox aura permis à Microsoft de se faire les dents pour la 360 et son réseau internet Xbox Live, devenu un modèle du genre depuis quelques années.

imageC’est un pas de géant qu’a franchi Microsoft en dix ans, prenant la place laissée vacante par Sega, pour arriver à dépasser les japonais sur leur terrain de prédilection, alors que Nintendo retrouvait du poil de la bête après les échecs de la Nintendo 64 et du Gamecube.
Et il lui en faut, du poil, à Nintendo. Dernièrement, tout n’est pas rose pour la firme au plombier, qui a connu ses premières pertes financières historiques depuis 1980, le lancement de sa 3DS ayant été un échec. La console aura quand même battu le record de vente établi au lancement de la GBA, avec 4,7 millions d'unités vendues en 11 mois, et culmine aujourd’hui à 20 millions de ventes en 19 mois.
Mais c’est très en-dessous des attentes de Nintendo, et les ventes stagnent désormais, alors que la console s’est retrouvée à plusieurs reprises dépassées en chiffres de ventes mensuels par la PSP de Sony, rivale vieille d’une génération.

Côté Wii, si la console mène les ventes hardware, les ventes de jeux n’auront pas suivi en 5 ans, et on sait tous ce qui est advenu des divers accessoires à base de balance board et d’arbalète-wiimote désormais rangés dans les placards. Pour info, il s’est quand même vendu 819 millions de jeux Wii à travers le monde.
Nintendo prévoit 7,7 milliards d’euros de chiffre d’affaire pour l’année fiscale 2012-2013, grâce à la sortie de la Wii U et à l’entrée de la 3DS dans un second cycle de vie, celui qui succède au lancement. Tout ceci devrait faire repasser le groupe dans le vert, avec un bénéfice de 187 millions d’euros. Le groupe estime qu’en 2013, les ventes de jeux Wii chuteront drastiquement, mais seront compensées par celles des jeux Wii U, idem pour la DS et la 3DS.

Dans ce trio, le grand perdant de ces dernières années, c’est indéniablement Sony Computer Entertainment, qui traverse une véritable crise existentielle, avec une PS3 qui finit dernière, des échecs successifs sur les lancements de ses dernières consoles portables (PSP Go et PS Vita), le piratage de son PSNetwork par Anonymous en réaction à la répression du constructeur contre les hackers (une perte estimée par Sony à 1,2 milliard d’euros), et les dégâts économiques engendrés par le séisme au Japon de 2011 (une perte de 2,3 milliards d’euros en mars 2011 alors que le mois précédent, Sony avait enregistré un bénéfice de 750 millions d’euros.). Sans parler de la propension des marketeux du groupe à enfiler les perles médiatiques, mais c’est un autre débat.

Cependant, pour revenir sur les chiffres de Microsoft, tout cela ne signifie pas que tout roule non plus pour la firme de Redmond. Les ventes de la Xbox 360 ont été annoncées avec un bon paquet d’autres chiffres, et ce trimestre n’est pas le meilleur qu’ait connu Microsoft – le groupe entier – au regard des précédents dans l’année, et même du même trimestre l’an dernier.

imageMicrosoft attribue cette baisse de régime à une « période de transition » entre la seconde moitié de vie de sa console, l’arrivée de Windows 8 (dans une semaine) et la crise économique globale en Occident. La branche Xbox est en net recul par rapport à l'an passé, mais souffre cependant d'une baisse des achats moins importante si on la compare au reste du groupe.
La société annonce ainsi un chiffre d'affaires de 16 milliards de dollars, en recul de 8% par rapport à l'an dernier, (sur une prévision originale de 16,5), avec un résultat opérationnel de 5,3 milliards de dollars (-26%) et un bénéfice net de 4,47 milliards de dollars, contre 5,7 milliards l’an dernier.
La branche Windows Server progresse, ainsi que les logiciels dédiés. Windows Live et Xbox Live sont en reculs tous les deux, ainsi que la branche Business. Les services en ligne progressent de 9%, améliorant grandement les revenus publicitaires du groupe.

Le cheval de guerre de Microsoft en 2013 ne sera pas une prochaine Xbox, mais bien Windows 8, dont Kevin Turner, directeur général de la firme (COO, soit numéro 2 derrière Balmer, CEO), a rappelé l’importance et l’attente que suscite le système d’exploitation. Il ajoute en passant que Windows 8 et Windows RT ont été certifiés pour plus d’un millier de systèmes, des tablettes aux ultraportables en passant par les ordinateurs « desktop ».

Les ventes seront-elles à la hauteur des espérances de Microsoft ? Du côté des consommateurs lambda, plusieurs sondages ont aussi démontré que non seulement les consommateurs n’allaient certainement pas racheter des bécanes pour passer à Windows 8, quand ils apprivoisent actuellement W7 après une décennie de règne de Windows XP (38% de part de marché aujourd’hui, et encore l’OS le plus répandu à travers le monde jusqu’en septembre 2011, désormais supplanté par Seven), mais qu’en plus, certains n’investiraient pas tout de suite dans une nouvelle console de jeu, quand ils ont déjà chez eux Xbox ou PS3 (voire les deux pour certains), ordinateurs, téléphones et tablettes pour jouer.

Une possible raison du silence de Sony et Microsoft sur leurs prochaines consoles, que tout le monde espérait voir annoncées en juin dernier à l’E3, et dont on attend toujours des nouvelles, malgré de l’agitation chez Microsoft.


 
image



 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par clayman00 le 22/10/2012 à 11:48

 

1

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

bon article ...



mais j'avais cru voir (vgchartz...) qu'il n'y avait "que" 1.5 million d'ecart entre la xbox et la ps3 ...

(doit etre le prob de "console distribué / console vendu"...)

6234 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

14406-xbox-microsoft-nintendo-sony-wii-u