Miyamoto raconte la genèse de Link

 

Publié le Lundi 5 novembre 2012 à 10:30:00 par Alexandre Combralier

 

Miyamoto raconte la genèse de Link

Au début c'était Link la princesse

Ces gredins de Gamekult n'ont pas hésité à kidnapper un certain Shigeru Miyamoto en le menaçant de ne jamais le relâcher s'il ne répondait pas à leurs questions. Mais faisons fi de ces fiéffés forfaits farfelus effrontés de filous et ne portons nos regards que sur les résultats : soit une révélation ma foi fort enrichissante sur la genèse de Link, l'héroïne de tous les The Legend of Zelda, et non je n'ai pas fait de faute d'accord.
 
 
A l’époque, comme vous le savez, la NES était très limitée, et nous n’avions droit qu’à trois couleurs différentes. Et pourtant, nous voulions un personnage reconnaissable. (...) Il fallait ensuite créer un héros que l’on arrive à distinguer de ces armes, malgré sa petite taille. Nous avons alors pensé à un long chapeau et de grandes oreilles. Cela nous a évoqué un personnage féerique, donc nous sommes partis dans la direction d’un elfe. A l’époque, qui disait personnage avec des oreilles pointues disait aussi Peter Pan. (...) A partir de là, je me suis dit que le vert de Peter Pan lui seyait parfaitement. Or comme nous étions limités à trois couleurs, et qu’il y avait beaucoup d’environnements forestiers dans le jeu, vert sur vert, cela convenait plutôt bien, donc nous avons poursuivi cette piste.
 
 
Quant au nom de Link, on en concluera seulement qu'il en faut parfois de peu pour que toute la face de la sphère vidéoludique en soit changée...
 
C’est une anecdote qui n’est pas très connue, mais à l’époque, quand on a commencé la conception de The Legend of Zelda, on s’imaginait que les fragments de la Triforce seraient en fait des puces électroniques ! Il devait s’agir d’un jeu vidéo qui se passerait à la fois dans le passé et le futur. Comme le héros faisait le lien entre l’un et l’autre, on l’a appelé "Link", le lien en anglais. Mais au final Link n’est jamais allé dans le futur et c’est resté un jeu d’heroic fantasy. On peut même dire qu’il n’a absolument rien eu de futuriste ! (rires)
 
 
image



 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Didou le 05/11/2012 à 15:34

 

1

avatar

Inscrit le 20/03/2010

Voir le profil

Link, héroïne !? J'ai pas trop suivi la série mais il me semble que c'est un homme.

195 Commentaires de news

Ecrit par diccy le 05/11/2012 à 20:52

 

2

avatar

Inscrit le 24/07/2011

Voir le profil

Enoriel?

64 Commentaires de news

Ecrit par Patch le 06/11/2012 à 03:36

 

3

avatar

Inscrit le 01/09/2009

Voir le profil

Et la triforce est à la base l'embême de la famille Yamauchi, d'ailleurs elle est sur la pierre tombale de Fusajiro Yamauchi, le fondateur de Nintendo.

1227 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

14552-the-legend-of-zelda-link