Pour Rockstar, l’affaire Hot Coffee de GTA San Andreas a été une attaque contre le jeu vidéo

 

Publié le Samedi 1 décembre 2012 à 09:00:00 par Laurent Benoit

 

Pour Rockstar, l’affaire Hot Coffee de GTA San Andreas a été une attaque contre le jeu vidéo

La cible idéale

Le fameux mod bidouillé à la dernière minute par un développeur de Rockstar et inclus dans San Andreas permettait, pour les hommes de pieuse vertu qui jouent à leurs jeux vidéo avec les blood modes désactivés, qui tentent de sauver tous les esclaves et putes de Fallout ou Skyrim et qui suivent le code de la route dans GTA, d’avoir une scène de sexe frontale entre le héros et sa copine (bien qu’habillés) avec des QTE d’interaction.
A l’époque, le mod fait scandale. De mauvais goût, inutile, grossier, moche et pas intéressant, ça n’empêchera pas God of War de reprendre l’idée avec des déesses à gros seins sauvagement dominées par Kratos, et tout à coup, c’était du génie, de la provoc belle et bien réalisée, du souffre dans l’air d’un jeu adulte, bref…

En tout cas, Dan Houser, co-fondateur de Rockstar Games, et quasi père de la saga, a raconté, dans une interview pour The Guardian, comment des années après, il portait toujours cette histoire en fardeau sur ses épaules. Houser explique ainsi qu’il perçoit cette affaire déjà vieille de sept ans comme une attaque contre le jeu vidéo en général.

« Nous n’avons jamais eu l’impression d’être attaqués pour le contenu, nous étions mis au pilori à cause du média, ce qui est un peu injuste. Si tout ça avait été dans un livre ou un film, les gens n’auraient même pas cillé un œil ».


The Guardian extrapole et l’article parle carrément d’un mod qui aurait modelé la manière dont Rockstar traîte avec la presse aujourd’hui, bien que Houser affirme que lui et son frère Sam sont réticents à de nombreuses interviews depuis toujours, que cela n’a rien à voir et que ça a toujours été dans la culture de Rockstar.

Tout ceci a néanmoins pris place en 2005, soit une éternité dans l’évolution des technologies informatiques, du jeu vidéo, et bien sûr du rapport de la presse mainstream et de la culture. Depuis, des types comme Jack Thompson ont disparu de la nature, des démagogues comme Fox News se sont fait exploser par le net quand ils sortent des énormités sur Mass Effect (on y copule avec des aliens à formes animales en frontal, et le jeu est uniquement joué par de jeunes garçons et qu’il a pour but de consacrer la femme-objet), et Call of Duty, en plus de squatter toutes les unes à chaque sortie, a rendu tout le monde d’accord avec la violence, l’ingérence internationale et la guerre cool, via quelques publicités utilisant aussi des figures de la culture US (Kobe Bryant, Jimmy Kimmel, Sam Worthington et Jonah Hill).

Bref, la réaction digne d’un coup de pied dégouté sur un insecte n’est plus celle que la presse mainstream emploie quand elle parle de jeu vidéo, un média qui brasse aujourd’hui plus d’argent que la musique et le cinéma, et peut-être même plus que la bande dessinée (même si Stan Lee s’évertue à clamer le contraire). Des jeux comme GTA IV ont encore accueilli quelques réactions scandalisées d’idiots locaux, mais la plupart de la presse a cité le jeu comme l’un des meilleurs films interactifs existant, et même une leçon de cinéma, quand pas grand monde à part la presse spécialisée n’a eu quelque chose à faire de la sortie de Metal Gear Solid 2. Et ne parlons pas de L.A. Noire et Red Dead Redemption, accueillis de manière triomphale par les journalistes du monde entier, qui n’hésitent plus à tisser les liens entre jeu et autres médias culturels, et à comparer les jeux pour adultes aux films éponymes.

Et puis quand Bobby Kotick, patron détesté d’Activision-Blizzard, figure dans le dernier film de Bennett Miller, Moneyball, il y a quand même de quoi se dire qu’aujourd’hui, tout le monde adore le jeu vidéo. Surtout quand il y joue un rôle ressemblant de manière trouble à son vrai poste dans la vie : celui d’un homme qui a les clés de la boîte et l’argent dans un coffre bien gardé. Pour les anglophones, nos confrères de Kotaku ont écrit un article intéressant sur cette histoire, en allant directement demander à Kotick pourquoi il apparaît dans Moneyball.


 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Aces le 01/12/2012 à 09:51

 

1

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Mouais, c'est déjà moche en soi mais là, ça pue des fesses.

3769 Commentaires de news

Ecrit par Mortal le 01/12/2012 à 12:24

 

2

avatar

Inscrit le 13/09/2010

Voir le profil

je l'avais jamais vu tiens, pas mal qd meme smiley 7
de tte facon le jeu etait interdit / non recommandé au moins de 18ans, donc c'est bon non ?

ce qui me choque le plus dans ce jeu, c'est la gratuité du meurtre sans raison smiley 43

Ce que je veux dire, c'est que au moins, on devrait prendre des etoiles et se faire poursuivre par les flics en cas de meurtre.

Ce qui est marrant, c'est que je dis ca, dans carmaggedon, je m'en fous et j'aime bien ecraser les pietons. C'est ptet pcq GTA se veut realiste, donc, il se doit d'integrer les regles de la vie, tu tues, c'est mal d'ou flics. Carmaggedon ne se veut pas realiste. Voila ca doit etre ca je pense

2817 Commentaires de news

Ecrit par gundz le 01/12/2012 à 13:31

 

3

avatar

Inscrit le 26/12/2010

Voir le profil

Ah ben je suis en train d'y rejouer en ce moment !

Ecrit par Mortal


ce qui me choque le plus dans ce jeu, c'est la gratuité du meurtre sans raison smiley 43

Ce que je veux dire, c'est que au moins, on devrait prendre des etoiles et se faire poursuivre par les flics en cas de meurtre.
Bah en général c'est le cas, si il y à un flic pas loin c'est une étoile direct (comme quand on pique un véhicule)
Mais bon meurtre gratuit c'est un peu exagéré, en tant que gangsta qui sauve le monde, si une personne te rendre dedans parce que tu as grillé le feu rouge, c'est bien normal de se venger ! smiley 54

A part ça personne connais un mod pour changer le comportement des "étoiles" ? (un système à la gta 4 ou chinatown wars), et aussi je me demandais l'autre jour si y'a pas un mod qui rajoute le respect du code de la route (donc une étoile si il y a une infraction)
j'ai cherché un peu mais rien trouvé

424 Commentaires de news

Ecrit par Abaker le 02/12/2012 à 09:57

 

4

avatar

Inscrit le 05/11/2009

Voir le profil

J'aime beaucoup tes articles, plus profond que la ligne éditoriale de base, sans aller dans le documentaire animalier.smiley 47

Et sinon j'ai jamais essayer ce mode, ou alors que le nude, je ne me souviens plus bien.
Mais bon faut avouer que ça rajoute bien à l'ambiance GTA quand même. Rockstar n'a juste pas les couilles d'assumer.

Tiens d'ailleurs (et même si il ne faut pas trop rêver non plus) j'ai hâte de voir ce que donnera le jeu cyber/punk de CDProjekt Red à ce sujet.

Avec ce qu'ils ont fait dans the witcher 2, et ne pas prendre la nudité comme un instrument seulement excitant mais qui pouvait être aussi intimidant, ça pourrait être juste chanmé dans ce style d'univers. J'ai hâte.smiley 14

1302 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

14800-gta-san-andreas-hot-coffee