Ubisoft veut s'impliquer dans ses films pour des adaptations fidèles

 

Publié le Vendredi 7 décembre 2012 à 14:00:00 par Laurent Benoit

 

Ubisoft veut s'impliquer dans ses films pour des adaptations fidèles

Non monsieur Boll, ce n'est plus la peine d'insister...

imageUbisoft et le cinéma, c'est une grande histoire d'amour. Enfin grande, une histoire intéressante et classieuse, celle d'une entreprise qui a appris à s'inspirer du cinéma pour nourrir des jeux devenus des franchises établies (Far Cry et Assassin's Creed notamment), et qui a, petit à petit, tenté des pas dans l'autre sens, du petit au grand écran. Après plusieurs court-métrages sur Assassin's Creed (et un pour la sortie du dernier Ghost Recon), le premier long-métrage issu du catalogue d'Ubisoft fut l'adaptation de Prince of Persia par Disney et Ubisoft en 2009.
Un pop-corn movie efficace et bien troussé, avec pas forcément la profondeur et la mise en scène d'un Assassin's Creed, mais des scènes d'action superberment chorégraphiées, des décors qui en imposent, Jake Gyllenhaal qui roule des mécaniques sous le soleil, une princesse aussi insupportable que celle des jeux (et Ben Kingsley quand même un peu ridicule m'enfin), au final un film pour toute la famille qui a son lot d'aventures et de dépaysement, un film grand public mais loin d'être un ratage comme auront pu l'être les malheureux Doom, Max Payne ou Hitman...

Splinter Cell et Assassin's Creed sont sur les rails pour leurs propres adaptations long-format, et là encore, Ubisoft s'impliquera dans la conception des films. L'éditeur l'a annoncé via une interview de son PDG Yves Guillemot chez nos confrères de Gamasutra : ils feront extrêmement attention à ce que le cinéma fait de leurs licences, quitte à jouer les gros lourds ingérents. Car Guillemot, comme d'autres fans de jeu vidéo, a vu le résultat des précédents tentatives de portage de jeu vidéo à l'écran, et lui non plus ne s'y est pas retrouvé non plus en tant que joueur.

« Généralement, les films adaptés de jeux vidéo sont trop éloignés de l'esprit des licences et de leurs personnages. La vision derrière ces films n'est pas suffisante. Regardez les films Harry Potter. J.K. Rowling était très impliquée dans leurs créations et elle était capable de pousser les idées qu'elle a elle-même eues. C'est la même chose. Nous créons un environnement, une licence et un set de règles qui aideront à faire ces films. »

imageEt de citer que si les cinéastes s'investissent dans les portages de leurs films en jeux (par exemple chez Ubisoft, Peter Jackson et James Cameron ont été consultants pour les versions vidéoludiques de King Kong et Avatar), alors pourquoi les éditeurs et studios ne pourraient pas faire de même lorsque l'on porte leurs licences sur grand écran ? 

« Nous avons travaillé avec James Cameron, Peter Jackson et plusieurs autres. Lorsque nous avons fait des jeux avec eux, nous comprenions qu'ils étaient un réel atout en apportant leur vision et ce qu'ils voulaient pour le joueur. C'est exactement ce que nous faisons. Nous avons passé beaucoup de temps à créer des personnages, des lieux et des licences. Nous souhaitons que cela soit traité au cinéma de la même manière que les directeurs de films souhaitent voir leurs films traités lorsqu'ils viennent faire un jeu vidéo. »

C'es sûr, ça évitera des rétropédalages à la Capcom, qui a depuis désavoué totalement les films de Paul W.S. Anderson sur leur saga fétiche Resident Evil (même si les droits acquis lui permettent de continuer sa série de son côté) et a décidé de produire lui-même ses films d'animation faisant le lien entre les jeux. 

Et franchement, voir sur grand écran un Assassin's Creed du calibre des jeux, ça serait quand même du pur bonheur. Splinter Cell me laisse personnellement plus perplexe, tout dépend de l'orientation que prendra le film en parallèle d'une série en pleine mutations. Quant à Far Cry 3, il faudra bien un nouveau film pour oublier l'hilarant (à ses dépends) Far Cry de Uwe Boll (qui reste fidèle au jeu malgré tout, m'enfin... et l'île du film semble plus se situer au Canada que dans les Tropiques...).

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Aces le 07/12/2012 à 14:06

 

1

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Enfin en même temps Uwe Boll, c'est un Boll d'air pour bien se marrer. :)

3783 Commentaires de news

Ecrit par TdbSpidey le 07/12/2012 à 14:12

 

2

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Aces

Enfin en même temps Uwe Boll, c'est un Boll d'air pour bien se marrer. :)

Moi j'ai beaucoup ri sur house of the dead smiley 20

2842 Commentaires de news

Ecrit par Yutani le 07/12/2012 à 16:09

 

3

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par TdbSpidey

Moi j'ai beaucoup ri sur house of the dead smiley 20
et moi avec Alone in the dark smiley 20

4489 Commentaires de news

Ecrit par Laurent B. le 07/12/2012 à 16:46

 

4

avatar

Inscrit le 21/12/2011

Voir le profil

Et il fait des super films quand ce ne sont pas des adaptations de JV. Auschwitz, Stoic et Rampage sont des bons petits films noirs de chez noir et coups de poing.

911 Commentaires de news

Ecrit par Yutani le 07/12/2012 à 18:13

 

5

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Laurent Benoit

Et il fait des super films quand ce ne sont pas des adaptations de JV. Auschwitz, Stoic et Rampage sont des bons petits films noirs de chez noir et coups de poing.
possible, mais il est plus connu pour ses nanars, c'est un génie dans son genre smiley 20

4489 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

14861-ubisoft-films-cinema-adaptations-jeux