L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 2 décembre 2012 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

ite missa est

imageOui, ok, je sais, vous n’avez pas eu votre Sacro-Saint Edito du Dimanche la semaine dernière. Notre paroisse est restée désespérément vide et fermée, et je n’ai pu vous dispenser ma bonne parole et vous offrir mon hostie hebdomadaire*.
Je pourrais vous dire que j’en suis désolé, vous présenter mes plus plates excuses et peut-être même essayer de vous broder une explication du genre « je n’avais plus ni d’aube propre ni d’enfant de chœur à me mettre ». Mais en fait, non.
Hé, ho, moi aussi j’ai le droit au repos du Seigneur de temps en temps, non ? Surtout en cette période de fin d’année où l’actualité est délirante et où les journées ne sont jamais assez longues pour abattre le boulot prévu.

Du coup, oui, je suis parti le week-end dernier me ressourcer. En Hongrie. A Budapest.
Contrairement à ce que j’ai pu lire çà et là, non, je ne suis pas parti me refaire les dents à moindre frais, ni même essayer de trouver de la chair fraîche pour notre réseau souterrain de prostitution. Déjà parce que mes dents vont très bien et l’un de mes plus proches amis est un excellent dentiste. Du coup, si un jour j’ai envie de changer de râtelier et me faire poser des rasoirs à la place des ratiches, c’est lui que j’irai voir.
Ensuite, parce que les hongroises sont moches. Si, si, je vous assure. Bon, on trouve toujours une jolie petite minette qui déambule dans son jean slim, lui moulant de belles et généreuses formes. Mais globalement, allez faire un tour dans les rues de Paris, vous aurez bien plus d’occasions de vous exploser la rétine de bonheur.
Engoncées dans leurs fuseaux ou pantalons serrés, les hongroises font finalement surtout honneur à leur spécialité nationale : le salami.
Et de toute façon, hein, notre réseau souterrain est essentiellement asiatique. Vous devriez le savoir depuis le temps.

Bref.
imageJ’ai passé un week-end, pas forcément reposant physiquement, mais au moins psychologiquement, à visiter la splendide capitale hongroise et arpenter ses rues embrumées.
C’était chouette. Chouette de ne pas être, comme aujourd’hui dimanche, toute la journée devant mon PC et mes consoles, à tester, prendre des notes, écrire… et ce comme chaque jour de la semaine et du week-end.
Il ne faut pas croire, hein. Pour atteindre notre – toute relative, certes, mais bel et bien existante – notoriété et regrouper chaque mois quelques 250 000 lecteurs, il faut mettre la main à la pâte et cravacher jour et nuit. La gloire est à ce prix. Et à défaut de reconnaissance éternelle, peut-être qu’à ma disparition, mes héritières arriveront à récupérer auprès de vous, chers lecteurs, assez de dons pour m’élever une statue.

J’aimerais bien ça, moi, avoir ma statue, notez bien.

imageHein ? Non, non, je vous assure, il ne s’agit absolument pas d’un délire mégalomaniaque. La popularité est d’ailleurs quelque chose que je gère extrêmement mal. Mes collègues sur le site et les quelques lecteurs rencontrés à l’occasion pourront en témoigner : je suis extrêmement mal à l’aise face au public.
Non, j’aimerais bien avoir ma statue, juste pour le fun. Juste pour que les gens qui la croisent se demandent bien qui est ce type à poil devant eux. Ah oui, parce qu’il faudrait que ma statue me représente nu, bien entendu. A la manière d’une statue grecque, quand bien même ma silhouette rime plus avec le physique de Dionysos que celui d’Apollon. Je me vois bien en position debout, les jambes légèrement écartées (non, légèrement j’ai dit), et le visage tourné vers la gauche, la tête légèrement relevée, les bras légèrement écartés du corps, un peu comme quelqu’un regardant l’horizon qu’il s’apprête à conquérir.
Mais à poil.
Et bien entendu, pour parachever mon œuvre, merci de faire en sorte que ma statue soit placée à proximité d’une école maternelle.

imageD’ailleurs, de nos jours, espérer qu’on vous érige une statue est une fierté toute relative. Parce qu’il ne faut pas oublier que vous ferez alors surtout le bonheur des pigeons qui ne manqueront pas de se soulager abondamment sur votre crâne.
Il y aurait, bien évidemment, gravé dans la pierre, mon nom : Cedric Gasperini (1973-2012). Et une épitaphe, bien entendu.
J’aimerais bien un truc du genre locution latine. Pourquoi pas celle empruntée à Néron, tiens : « Qualis artifex pereo ! » (à vos dicos, bande d’incultes). Ou à Plaute : « Quem di diligunt adulescens moritur ». Voire même un bon petit sous-entendu à base de « Delectatio morosa » ou carrément un « Post Coitum » bien senti.

Et même si quelques japonaises vêtues courtement viennent se faire prendre en photo devant, promis, je resterai de marbre.

C’est sur cette belle parole que je vais m’arrêter là. Si, si. Ce n’est pas parce que vous n’avez pas eu votre office la semaine dernière que vous aurez droit à double dose cette semaine.
Une semaine qui a été plutôt mouvementée, vous en conviendrez. Et qui s’est terminée de fort belle manière avec la mise en ligne de notre nouveau site.
En espérant qu’il vous plaise – non, le site n’est pas « rose », si vous le voyez tel quel, c’est que votre écran est très mal calibré – et que vous appréciez cette nouvelle mise en page et toutes les petites choses que nous avons pu y modifier.

D’autres surprises vous attendent. Soyez en convaincus. Dont une que l’on essaie de vous mettre en place le plus rapidement possible.

Allez, la semaine prochaine, je vous expliquerai pourquoi le Père-Noël existe bel et bien et que c’est un vrai bonheur d’aller dans les centres commerciaux à cette époque. D’ici-là, portez-vous bien.



* J’avoue que j’aime beaucoup ce parallèle ecclésiastique et que, en toute modestie, cela relève du génie d’arriver en une seule phrase d’introduction, à démarrer mon édito par l’image assez cocasse que je vous offre un peu de mon corps chaque semaine. Dans la bouche.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par AlexC le 02/12/2012 à 12:11

 

1

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

(à vos dicos, bande d’incultes).

CLARA GALLUS ISTA NON FECIT :

Ne quid tamen et aduenienti tibi ab urbe et exigenti negarem -cui non refero gratiam, si tantum ea praesto quae possum- , imperaui mihi, quod indulgere consueram, et studui paucissimis diebus. Tu uelim ista, quae tantum apud te non periclitantur, diligenter aestimare et excutere non graueris; et, quod tibi difficillimum est, de nugis nostris iudices nitore seposito.

IN BONO STOMACHO, Amen.

3088 Commentaires de news

Ecrit par Walid le 02/12/2012 à 12:27

 

2

avatar

Inscrit le 03/05/2009

Voir le profil

regrouper chaque mois quelques 250 000 lecteurs

C'est cool, j'étais pas au courant smiley 20

On pourrait avoir des chiffres plus détaillés dans un futur édito? smiley 8

1243 Commentaires de news

Ecrit par Yutani le 02/12/2012 à 12:42

 

3

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Alexandre C.

(à vos dicos, bande d’incultes).

CLARA GALLUS ISTA NON FECIT :

Ne quid tamen et aduenienti tibi ab urbe et exigenti negarem -cui non refero gratiam, si tantum ea praesto quae possum- , imperaui mihi, quod indulgere consueram, et studui paucissimis diebus. Tu uelim ista, quae tantum apud te non periclitantur, diligenter aestimare et excutere non graueris; et, quod tibi difficillimum est, de nugis nostris iudices nitore seposito.

IN BONO STOMACHO, Amen.

a tes souhaits !

au nom du père, du fils et du vin de pays ! smiley 30

4489 Commentaires de news

Ecrit par Laurent B. le 02/12/2012 à 12:47

 

4

avatar

Inscrit le 21/12/2011

Voir le profil

Du coup, si un jour j’ai envie de changer de râtelier et me faire poser des rasoirs à la place des ratiches, c’est lui que j’irai voir.
Fais toi posez des grillz. Plus aucune attachée de presse osera te gronder. Même quand tu es très très méchant.smiley 31

911 Commentaires de news

Ecrit par CyberJoJo le 02/12/2012 à 12:56

 

5

avatar

Inscrit le 26/12/2009

Voir le profil

Quelle dimensions la statue ? smiley 7

ça fait toujours plaisir de lire un nouvel édito smiley 20

En espérant qu’il vous plaise – non, le site n’est pas « rose », si vous le voyez tel quel, c’est que votre écran est très mal calibré – et que vous appréciez cette nouvelle mise en page et toutes les petites choses que nous avons pu y modifier.

Il devrait être de quelle couleur ? (Et me dis pas vert, je sais reconnaitre les couleurs ) smiley 54

1579 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 02/12/2012 à 13:39

 

6

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Tu n'es vraiment pas sympa, qu'on se le tienne pour dit.
Même si ce n'était pas pour ton usage personnel, tu aurais pu ramener quelques petites Hongroise bien mignonnes à faire gagner à tes lecteurs smiley 15

4039 Commentaires de news

Ecrit par Aces le 02/12/2012 à 14:01

 

7

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Notre bière qui est au frais
Que ta mousse soit sanctifiée
Que ton verre vienne
Que ta distribution soit faite
Sur la table comme au comptoir
Donne-nous aujourd'hui
Notre houblon quotidien
Pardonne-nous nos gueules de bois
Comme nous pardonnons aussi
A ceux qui nous ont donné du coca
Soumets-nous à la tentation
Et délivre-nous de la soif
Car c'est à toi qu'appartiennent
Les bulles, l'arôme et la fraîcheur
Pour les siècles des siècles

Amen Ton Verre.

3769 Commentaires de news

Ecrit par Morpheus le 02/12/2012 à 14:05

 

8

avatar

Inscrit le 30/01/2011

Voir le profil

Ben j'ai 3 écrans différents, avec leurs qualités et défauts, et le site a toujours été "rose". Si tu le vois rouge, soit t'as un écran qui jure, soit tes yeux jurent.

177 Commentaires de news

Ecrit par Patch le 02/12/2012 à 15:13

 

9

avatar

Inscrit le 01/09/2009

Voir le profil

Ecrit par Yutani

CLARA GALLUS ISTA NON FECIT :

Ne quid tamen et aduenienti tibi ab urbe et exigenti negarem -cui non refero gratiam, si tantum ea praesto quae possum- , imperaui mihi, quod indulgere consueram, et studui paucissimis diebus. Tu uelim ista, quae tantum apud te non periclitantur, diligenter aestimare et excutere non graueris; et, quod tibi difficillimum est, de nugis nostris iudices nitore seposito.

IN BONO STOMACHO, Amen.

a tes souhaits !

au nom du père des bières, du fils fisc et du vin de pays ! smiley 30
là, c'est mieux.

1227 Commentaires de news

Ecrit par Radisferoce le 02/12/2012 à 17:10

 

10

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

CLARA GALLUS ISTA NON FECIT

moi j'ai compris que Clara avait un rapport avec la fée.
J'ai bon ? smiley 13

24 Commentaires de news

Ecrit par YMCA le 02/12/2012 à 18:43

 

11

avatar

Inscrit le 15/11/2010

Voir le profil

Ecrit par Alexandre C.

(à vos dicos, bande d’incultes).

CLARA GALLUS ISTA NON FECIT .
Moi j'ai compris que Clara a refusé à Gallus la sodomie

882 Commentaires de news

Ecrit par Costello le 03/12/2012 à 01:15

 

12

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

je dois être OCD, mais avant le texte était justifié (aligné pour remplir tout l'espace disponible) mais maintenant il est juste aligné à gauche, c'est beaucoup moins agréable à lire...

Kenji si tu reviens j'annule tout smiley 19

1338 Commentaires de news

Ecrit par stolx10 le 03/12/2012 à 08:50

 

13

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Morpheus

Ben j'ai 3 écrans différents, avec leurs qualités et défauts, et le site a toujours été "rose". Si tu le vois rouge, soit t'as un écran qui jure, soit tes yeux jurent.
Sur tous mes écrans, je ne vois pas de rose mais un rouge bordeaux, pas un rouge fuchsia mais un rouge un peu foncé. Un rouge royal pour faire un peu de lèche.

6708 Commentaires de news

Ecrit par Raging le 04/12/2012 à 16:09

 

14

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Woooaahhh, il y a les nouveaux comms indiqués !!! Cool.

Chouette le nouveau site (pas eu le temps de le dire sur l'autre sujet).

Par contre, oui, le rouge tire un peu sur le fuchsia.... et oui je suis sûr de moi, j'ai un écran calibré à la sonde.

1970 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

14886-messe-statue-grecque-erection-hostie