Chronique Irrégulière, Tome 2

 

Publié le Vendredi 22 mai 2009 à 20:00:00 par Pierre Le Pivain

 

Chronique Irrégulière, Tome 2

Va-t-on s'emmerder encore plus avec le jeu vidéo ?

imageEvidemment, lorsqu'on écrit  « tome 1 » à la fin du titre « Chronique irrégulière », il faut s’attendre à un « tome 2 ». Aussi, au regard de la nature irrégulière de cette chronique, un récapitulatif s’impose, juste histoire de remettre les choses en place… après tout, pas mal de temps s’est écoulé, et un petit rappel n’est pas de trop pour attaquer par la face nord ce « tome 2 ». 
  
En gros, la dernière fois, je me permettais de dire que « non, le jeu vidéo, ce n’est pas de l’art »… Alors bon, là, on me dit dans l’oreillette que « Mais si, c’est de l’art, il y a plein de gens qui veulent te répondre que c’est de l’art, mais comme l’actualité annonçant le premier tome des chroniques irrégulières a disparu, ce n’est plus possible de réagir à l’article » 

A cela, je réponds deux choses. Primo, j'invite tous les types qui ne sont pas d'accord avec moi à prendre des cours de dessin, c'est très formateur en ce qui concerne l'approche qu'on peut avoir de l'art en général, et à la création intellectuelle en particulier. Mais quand je dis « prendre des cours de dessin », ce n’est pas une heure, comme ça, genre pour se la jouer « style, j’suis un ârtiste »… Quand je dis « cours de dessin », ce serait plutôt un stage intensif d’une semaine de cours du côté de Penhingen, ou du côté de la Grande Chaumière… Bref, un truc qui vous fout bien parterre à la fin de la journée, et qui, accessoirement, vous nique le poignet parce que tenir un crayon, un fusain, ou un pinceau, entre 4 et 12 heures d’affilées, ce n’est pas anodin.

Secundo, vous, lecteurs, qui souhaitez réagir à un dossier ou à un article, et qui ne pouvez plus le faire parce que l’actualité attachée à l’article en question a disparu de votre écran, sachez que Cedric, dans sa grande sagesse, a mis en place une boîte aux lettres façon « 
courrier des lecteurs 
» pour que vous puissiez nous envoyer vos réactions. Il va sans dire que ces dites réactions ne seront pas mises directement en ligne, mais pourront, potentiellement, faire l’objet d’une réponse dans une chronique irrégulière, ou toute autre formule éditoriale...

Evidemment, les réactions qui font preuve d’une certaine absence d’intelligence, resteront lettres mortes : on n’a pas que ça à foutre de s’occuper de sociopathes : il y a des psychologues pour ça.

Reste que, de sociopathie, il en est question dans ces chroniques irrégulières, tome 2… Je réponds à la question
« va-t-on s’emmerder davantage avec les jeux vidéo ?». Si, si, je vous jure que sociopathie et jeu vidéo peuvent être étrangement liés à travers cette question.

PS : Mes excuses au journal du soir de TF1, je viens d'emprunter son créneau horaire...

 

 

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Le_troll le 22/05/2009 à 21:04

 

1

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Mouais, ben j'espère que tes prédictions seront du même ordre que celles de Paco Rabanne. J'ai moi aussi été victime de ces logiciels "éducatifs", et il m'a fallu 15 années de thérapie pour m'en sortir... C'est moche. Non vraiment il ne faut pas que nos enfants subissent ça ! Jamais !



Et dire que certains parents vont se ruer dessus et obliger leurs mômes à y "jouer"... Tiens, ben ça me fait penser aux merdes que Wisdom Tree à sorti sur NES aux US ! Des "jeux" en rapport avec la religion, chiants à mourir, mal réalisés, souvent moches, et qui contournaient allègrement les systèmes de protection mis en place par nintendo à l'époque.



Le seul jeu à peu près marrant, c'était Super 3d Noah's Ark, qui reprenait le moteur de Wolfenstein, mais où on incarnait Noé tirant au lance pierre sur les animaux pour les ramener dans son arche... Si si, ils ont osés ! smiley 7



405 Commentaires de news

Ecrit par Commissaire-Biales le 22/05/2009 à 21:23

 

2

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Je suis globalement d'accord avec toi, Pierre. Les jeux sont de moins en moins originaux. Je ne parle pas spécialement de concepts originaux, car on peut très bien faire de l'amusant avec un thème banal. Non, je dis bien originaux dans le sens où l'on nous sert tout le temps la même recette.



Je pense tout simplement que notre génération n'est plus la cible des éditeurs. Quand on était ados, on pouvait jouer à n'importe quel merde, et je suis sûr que les ados actuels se tapent encore des merdes sans sourciller (autant que nous?).

Certains vont me dire: mais non c'est nous la cible, puisque nous avons le cash. À cela je réponds: ils nous prennent vraiment pour des cons alors, ou des attardés, ou des ados de 15 ans.



Donc effectivement, jouer à des JV pour ados, c'est comme regarder un film pour ado, et lire un livre pour ado, ou écouter de la musique pour ado: c'est redondant, tape à l'oeil et somme toute assez vide.



Ça résume bien ce que nous servent les éditeurs depuis quelque temps non?



Edit: je ne parle pas du phénomène casual dans mon speech hein.

1792 Commentaires de news

Ecrit par Kef le 22/05/2009 à 22:44

 

3

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Si j'étais développeur de jeux vidéos (et pourquoi pas un jour, qui sait) je ferais des jeux de merde casual pour financer d'autres projets bien plus risqués.

Sauf qu'entre temps je me serais rendu compte que je suis un gros connard qui aimerait remplir sa piscine de fric et je ferais que du casual.



Dans une autre news mais dans la même vie je m'étais demandé (en fait je vous avait demandé) si ce n'était pas plutôt nous qui avions changé en ayant perdu notre âme d'enfant en quelques sortes. Parce qu'il y a énormément de merde, mais y'a quand même pas mal de jeux sympas aussi et j'ai pas souvenir sur sur Amstrad, Nes, mégadrive (insérez vos old-gens) il n'y ai eu que des supers jeux non plus.



M'enfin personnellement j'espère que vous avez raison et que la faute vient des éditeurs parce que sinon ça voudrait dire qu'une partie du rêve s'est envolée.

1409 Commentaires de news

Ecrit par kobal le 23/05/2009 à 09:28

 

5

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

s comme des petits pains par un Jésus qui aurait délégué ses pouvoirs à une photocopieuse à haut rendement.


smiley 20 bravo pour les accents pratchettiens smiley 22



www.seriousgame.fr


On est dans la quatrième dimension ! Y'a pas plus débandant comme intitulé !



Non mais sérieux quoi, de toutes façon, la stagnation jeu vidéo est inévitable, parce qu'on est dans une société qui stagne et ça s'observe partout : entre les marketeux qui font passer des vessies avariées pour des lanternes révolutionnaires, les concepts d'émissions qui s'épuisent mais qui sont relançées chaque années, les suites de films à répétition, etc. LEs grands réalisateurs de cinéma qui n'arrivent plus qu'à faire des grosses bouses sans saveurs mais enrobées de leur maitrise technique...



Tout cela est symptomatique, stou.



Bon, je vais me pendre, y'a plus d'espoir, adieu.



smiley 34

1314 Commentaires de news

Ecrit par neworld le 23/05/2009 à 12:04

 

6

avatar

Inscrit le 07/05/2009

Voir le profil

Je suis assez d'accord avec Kef qui avance l'argument que vous êtes p'tet devenu des papis, et que vos goûts changent.



"avant, c'était l'bon temps!"



Même si la majorité des jeux, ça reste de la merde, faut voir que y'en avait pas autant avant.

Et je me demande ce que pense Cédric des jeux vidéos à ce compte là... Les TRES bon jeux vidéos, ça existe toujours, et ça existera toujours. Même si un marché de jeux 'sérieux' se développe, ça n'empêchera pas quelques perles de sortir du lot et de se vendre très bien.



Et puis, je suis certain que il fut une époque où tu te disais "Les jeux vidéos sont mal vus par la population en général, j'aimerais bien que les gens essaient et y prennent du plaisir, pour qu'ils comprennent"... Et la Wii et la DS ont finalement généralisé le phénomène du JV. So what?

51 Commentaires de news

Ecrit par Pierre Le Pivain le 23/05/2009 à 13:42

 

7

avatar

Inscrit le 09/05/2009

Voir le profil

la Wii et la Ds ont généralisé unproblème : le jeu au service d'un gameplay... Alorts que l'inverse aurait été plus... Judicieux.



C'est le gameplay qui doit être au service u jeu... avec les serious game, on aura une nouvelle ccouche de "jeux au service du gameplay"



Lae problème n'est pas dans le "c'était mieux avant".... Le problème est : il n'y a plus de recherche de fun ou de gameplay originaux.



A la limite, que le jeu soit bon ou mauvais, celà importe assez peu... le problème principal réisde dans le fait que le jeu est totalement standardisé selon des critères technologiques, industriels, et surtout, financiers...



Il ne faut pas oublier que Sony, Microsoft et Nintendo donnent leur "autorisation" pour qu'un développeur puisse développer sur leur plate-forme.



le seul monde qui reste encore libre du bon vouloir des industriels reste le PC.

1101 Commentaires de news

Ecrit par Commissaire-Biales le 23/05/2009 à 14:43

 

8

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

A vouloir surexploiter un filon, voilà ce qui arrive. On nous inonde tellement de produits de toute sorte qu'on finit inévitablement par être blasé. Le JV n'échappe pas à la règle. Production de masse, sans génie, sans coeur.

1792 Commentaires de news

Ecrit par ZorakZoran le 25/05/2009 à 10:42

 

9

avatar

Inscrit le 04/05/2009

Voir le profil

J'ai failli rater ce dossier, encore une fois bien intéressant, merci Pierre !



Et donc je suis un vieux con moi aussi, et les JV à mon goût ne progressent plus comme avant. Le symptôme du copier coller me lourde sévère, et rares sont les jeux que je finis maintenant, car ils m'ennuient rapidement.



Que cela soit au niveau des RPG, RTS, FPS, on voit à chaque fois des concepts vieux de 20 ans à peine dépoussiérés débarquer sur les consoles et PC, le seul upgrade envisageable étant d'améliorer les graphismes. Il existe encore quelques exceptions, du style mirror's edge, mais à part ça...



Cela n'empêche pas d'avoir de très bons jeux qui sortent, hein, mais c'est juste que j'ai du mal à retrouver l'excitation que je ressentais en jouant à un battlezone ou un homeworld, un Shogun ou un Arena, bref à des jeux ambitieux...



Quant au sujet des serious games, je rigole. Jaune, mais je rigole. Ceci étant il y a des jeux de réflexion qui peuvent entrer dans cette case et que j'aime bien, Layton et Picross sur DS sont excellents à mon goût.

1989 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

1493-serious-game-ludo-educatif-jeu