Un jeune chinois déterrait des cadavres pour payer ses jeux vidéo

 

Publié le Mardi 18 décembre 2012 à 15:00:00 par Cedric Gasperini

 

Un jeune chinois déterrait des cadavres pour payer ses jeux vidéo

Ben tout le monde fait ça, non ? Pas vous ?

Un jeune homme de 22 ans, répondant au pseudo de Xiao Hai, a été arrêté dans la province de Fujian, en Chine. Il est accusé d'avoir... volé des tombes.

Vagabond, dormant dans les espaces publics, mendiant pour se sustenter, Xiao était avant tout un gros passionné de jeux vidéo.

Il s'est donc faufilé dans le cimetière local et a commencé à ouvrir des tombes et des cercueils dans l'espoir d'y trouver des objets de valeurs, qu'il allait ensuite revendre. Des bijoux, principalement.

Il est aujourd'hui accusé d'avoir provoqué plus de 10 000 dollars de dégradations.

Xiao a déclaré à la Police qu'il s'en fichait, à partir du moment où il avait assez d'argent pour jouer à ses jeux en ligne.

Une histoire sympathique qui me rappelle une petite blagounette, tiens. Gardons ce même esprit joyeux et festif :

C'est un policier qui arrive sur les lieux d'un crime. Il s'adresse au légiste :
- Alors, qui est la victime ? 
- Une jeune femme de 22 ans. Cause du décès : l'étranglement à première vue.
- Violée ? 
- Non, on attendait votre accord...

Voilà voilà... Bonne journée à tous...

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par iactus le 18/12/2012 à 15:24

 

1

avatar

Inscrit le 05/11/2009

Voir le profil

C'est un policier qui arrive sur les lieux d'un crime. Il s'adresse au légiste :
- Alors, qui est la victime ?
- Une jeune femme de 22 ans. Cause du décès : l'étranglement à première vue.
- Violée ?
- Non, on attendait votre accord...
J'adore smiley 25

617 Commentaires de news

Ecrit par clayman00 le 18/12/2012 à 15:26

 

2

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

Une histoire sympathique qui me rappelle une petite blagounette, tiens. Gardons ce même esprit joyeux et festif :

C'est un policier qui arrive sur les lieux d'un crime. Il s'adresse au légiste :
- Alors, qui est la victime ?
- Une jeune femme de 22 ans. Cause du décès : l'étranglement à première vue.
- Violée ?
- Non, on attendait votre accord...

Voilà voilà... Bonne journée à tous...


bonne blague smiley 33smiley 33smiley 33

6228 Commentaires de news

Ecrit par Abaker le 18/12/2012 à 15:57

 

3

avatar

Inscrit le 05/11/2009

Voir le profil

C'est un policier qui arrive sur les lieux d'un crime. Il s'adresse au légiste :
- Alors, qui est la victime ?
- Une jeune femme de 22 ans. Cause du décès : l'étranglement à première vue.
- Violée ?
- Non, on attendait votre accord...

Énorme smiley 26

1302 Commentaires de news

Ecrit par stolx10 le 18/12/2012 à 17:19

 

4

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

smiley 15

6708 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 18/12/2012 à 20:44

 

5

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

smiley 25

4040 Commentaires de news

Ecrit par Loog le 18/12/2012 à 21:31

 

6

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

C'est un policier qui arrive sur les lieux d'un crime. Il s'adresse au légiste :
- Alors, qui est la victime ?
- Une jeune femme de 22 ans. Cause du décès : l'étranglement à première vue.
- Violée ?
- Non, on attendait votre accord...
Rhooo lala tu va avoir des problèmes ! Des gros, de très gros problèmes !!!

M'enfin sinon, excellente, je n'oublierai certainement pas de la placer demain au boulot smiley 13

1134 Commentaires de news

Ecrit par AlexC le 18/12/2012 à 23:02

 

7

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

L'outrage à agent public est un outrage à l'égard d'une personne chargée d'une fonction publique ou dépositaire de l'autorité publique. Il constitue un délit du code pénal français pouvant être puni de 6 mois d'emprisonnement ferme et de 7 500 euros d'amende. L'article 433-5 du Code pénal le définit ainsi1 :

« Constituent un outrage puni de 7 500 euros d'amende les paroles, gestes ou menaces, les écrits ou images de toute nature non rendus publics ou l'envoi d'objets quelconques adressés à une personne chargée d'une mission de service public, dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de sa mission, et de nature à porter atteinte à sa dignité ou au respect dû à la fonction dont elle est investie. Lorsqu'il est adressé à une personne dépositaire de l'autorité publique, l'outrage est puni de six mois d'emprisonnement et de 7 500 euros d'amende. Lorsqu'il est commis en réunion, l'outrage prévu au premier alinéa est puni de six mois d'emprisonnement et de 7 500 euros d'amende, et l'outrage prévu au deuxième alinéa est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende. »


Au revoir Cedric ?

3088 Commentaires de news

Ecrit par Tyr le 19/12/2012 à 01:45

 

8

avatar

Inscrit le 19/04/2012

Voir le profil

Surtout dans un pays où on est poursuivi pour avoir envoyé une lettre avec des miettes de pain au président de la république...
smiley 31

1112 Commentaires de news

Ecrit par Chunck le 19/12/2012 à 09:40

 

9

avatar

Inscrit le 08/04/2010

Voir le profil

La blague m'a tué !

130 Commentaires de news

Ecrit par YMCA le 19/12/2012 à 10:04

 

10

avatar

Inscrit le 15/11/2010

Voir le profil

Ecrit par Chunck

La blague m'a tué !
Vincent va pouvoir te violer

882 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

15041-vol-cadavre-cimetiere-jeux-video