War Z : le mea culpa du producteur

 

Publié le Samedi 29 décembre 2012 à 08:00:00 par Laurent Benoit

 

War Z : le mea culpa du producteur

Missa pardon toussa toussa

Vous avez loupé la sortie chaotique de The War Z sur Steam ? Gamalive vous a fait un résumé des épisodes. 

Après qu'il se soit fait épingler par tout le monde et par les joueurs qui ont ressorti son calamiteux Big Rigs de l'histoire des plus mauvaises productions de l'histoire du jeu comme signal d'alarme, Sergei Titov, producteur du jeu et propriétaire du studio Hammerpoint qui développe le jeu, a finalement présenté ses excuses aux joueurs après les avoir pris pour des truffes.

Ainsi, ne pas s'inquiéter, The War Z ce n'est qu'un début, et ils vont s'impliquer à mort pour améliorer et agrandir le jeu. 

« J'étais devenu arrogant et aveuglé par le succès rapide et la croissance de The War Z, par les joueurs sans cesse plus nombreux, par les chiffres que nous recevions des sondages, etc. J'ai choisi de ne pas prêter attention aux remarques et aux questions soulevées par les membres de la communauté du jeu ou par d'autres.

Je ne prends pas la situation à la légère, les événements de la semaine dernière m'ont particulièrement appris l'humilité. Je suis passé par tout un tas d'émotions, la plupart centrées autour des regrets de ne pas avoir réagi différemment à certains des problèmes, mais nous ne pouvons pas changer le passé. La seule chose à faire est de nous assurer que nous ne répéterons pas les mêmes erreurs à l'avenir.

J'ai pris conscience qu'en tant que capitaine de ce navire, je suis passé à côté de tous les avertissements me prévenant assez tôt que "ma communauté n'est pas aussi heureuse que je pense, je dois changer de cap." J'étais trop concentré sur combien nous étions super, et comment un petit développeur indépendant était parvenu à rassembler ses premiers 700.000 joueurs en à peine deux mois.

Même s'il s'agit de quelque chose dont on peut être fier, c'était une mauvaise décision que de laisser cette fierté prendre le dessus sur le bien-être de la communauté.»
En attendant, le jeu n'est toujours pas revenu sur Steam, et devra peut-être changer de nom après un coup de boule judiciaire tenté par Paramount pour éviter que le jeu ne mette en pièces tout le buzz marketing autour du mot War Z qu'ils ont du préparer pour éviter un lancement raté à World War Z, le film, prévu pour l'été prochain (produit par Brad Pitt et adapté du bouquin de Max Brooks). 
Une décision rendue par le bureau américain en charge des dépôts de marques (l'USPTO) pour la bonne et simple raison qu'il est "bien trop proche de la marque" déposée par la Paramount. Hammerpoint jurent à nouveau qu'ils n'ont pas fait exprès.


 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par kasasensei le 29/12/2012 à 20:37

 

1

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

Un mea culpa, c'est bien. Bon début.

10688 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

15133-war-z-excuses-scandale-sortie