L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 3 février 2013 à 12:20:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Eplucher un lapin

imageBon ben vas-y, il est 11h30, et ton édito doit paraître à 12h. Vas-y pépère, assure. Et puis n’oublie pas que tu dois aussi préparer le déjeuner pour ce midi. Eplucher et couper les carottes, les courgettes, les pommes de terre, et coller tout ça avec le lapin. Pour que tout soit prêt à 13h.

Oui parce que je ne vais pas rentrer dans les détails de ma sordide – mais palpitante – existence, mais le dimanche matin, le programme est généralement le même semaine après semaine : tandis que madame part faire du cheval, son petit plaisir et sa petite activité hebdomadaire, je reste à m’occuper de la maison. Et cela passe par deux choses essentielles : gérer les gamines qui ne manqueront pas à un moment ou un autre de s’écharper et de se mettre à pleurer (si possible en accourant dans mon bureau, à trente centimètres de mon oreille gauche au moment où elles montent le plus dans les aigus) et préparer le repas.
Au milieu de tout ça, il faut généralement que j’arrive à écrire mon édito parce que je n’ai soit pas eu le temps, soit pas pris le temps, soit pas eu l’inspiration pour l’écrire plus tôt dans la semaine.
Ajoutez, pour parfaire le tableau, un élément essentiel de l’équation : le fait d’avoir reçu ou d’être sorti la veille, d’avoir plus ou moins bu, bref d’être plus ou moins dans un état humainement acceptable. Et vous comprendrez pourquoi, parfois, les éditos sont légèrement empreints de nervosité et d’agacement.

imageJe vous rassure, aujourd’hui ça va. Pas trop d’abus hier soir. Mais une accumulation de fatigue générale a fait que le réveil a été assez tardif et du coup, c’est un peu la course poursuite. J’ai quand même anticipé les choses. Les gamines sont ligotées chacune dans leur placard pour ne pas les entendre hurler et me laisser toute la concentration nécessaire. Et dans le pire des cas, on ira au resto et puis c’est tout. Il parait qu’ils ont ouvert un nouveau resto éthiopien à côté. Ce sera peut-être l’occasion de découvrir le concept. Parce que resto éthiopien, j’ai du mal à saisir tout à fait ce que ça peut donner. Avant d’avoir des spécialités culinaires, faudrait peut-être avoir déjà de quoi en préparer, non ? Resto éthiopien, c’est un peu comme quand on lit une affiche avec marqué « Envoyez-vous en l’air lors d’une soirée explosive ! », avec écrit en tout petit : « Soirée organisée par Aqmi avec DJ Mokhtar Belmokhtar aux platines ». On a l’impression quand même qu’il y a un truc louche. On flaire un peu l’arnaque.

Mais bref. Pas gagnée cette affaire-là.

A mon avis, l’édito, vous ne l’aurez pas avant 12h30. Et le déjeuner, ce sera un quatre heures et puis c’est tout. Faut pas pousser mémé dans les orties non plus, hein…
Oups…
Pardon…
Cette expression surannée… « Pousser mémé dans les orties »… L’expression qui rejaillit des méandres de ma mémoire… Bon sang. D’où ça vient, ça ? Qui utilise encore ce genre d’expression ? « Faut pas pousser mémé dans les orties ». On se croirait sorti tout droit d’un feuilleton des années 80. Avec la cravate en cuir et la veste aux manches retroussées… Limite avec la coupe mulet, tiens.
Non, là, j’avoue, j’ai honte. Niveau répartie, c’est quand même bien bas.
Et pourtant, la répartie, c’est une chose essentielle dans la vie, pour laquelle je me targue d’avoir, quand même, un certain talent. Tenez, j’en discutais encore avec un ami il y a quelques jours. Il m’avouait sa totale timidité dans la vie, son incapacité à aller vers les autres, à discuter, et qui plus est quand les autres arbore deux nichons, des lèvres pulpeuses et des talons hauts. Et me racontait qu’il s’était fait insulter sur la route parce qu’il avait malencontreusement démarré un peu tard au feu vert, et qu’il n’avait pas su quoi répondre.
imageJe lui expliquais que la confiance en soi, et la répartie notamment, ça n’est pas inné. Ça se travaille.
Avoir de la répartie, c’est réussir à instantanément effacer la surprise, mettre de côté sa colère, et être suffisamment vif pour trouver la réponse adéquate. Cinglante. Efficace. Imparable. C’est un coup de fouet dans les glaouis. Un retour de flamme verbal.
Tenez, par exemple, la dernière fois, dans le métro, le mec qui m’a demandé l’heure. Lorsque j’ai sorti mon portable pour la lui donner, il m’a lancé un « file-moi ton téléphone ou je te frappe ». J’aurais pu lui répondre un « maaaaais euuuuh, non, héééé, euuuuh, arrêêêêêteeeeeu il est à moiiii ». Certes.
Mais niveau répartie, c’est zéro. Et du coup, ça impressionne assez moyennement.
Alors que lui lancer du tac-au-tac un « et comment tu espères t’en servir de mon téléphone, une fois que je t’aurais bouffé les deux oreilles, sale con ? » ça fait déjà plus réfléchir. Limite il va s’excuser et vous filer 10 € pour le dérangement.

Bon, d’accord, c’est aussi un tout. Quand vous faites 1m70 et 50kg tout mouillé, vous le filez sans rien dire, votre portable. Mais quand même, hein.

imageSur ce, il est 12h15. Ça va, j’ai limité les dégâts. A peu près. Et j’ai réussi à ne parler ni de la Guerre au Mali, ni des débats sur le mariage pour tous. Avouez que c’est quand même fort.
Non, à la limite, si je voulais parler de députés, j’aurais plus volontiers évoqué la proposition de la députée socialiste de Paris Sandrine Mazetier. Elle veut débaptiser les écoles « maternelles », un terme qu’elle juge sexiste.
Je ne peux qu’applaudir. Si, si. Vraiment. Je trouve ça tout à fait exceptionnel et formidable. Parfaitement. C’est un sujet tellement essentiel, tellement grave, tellement passionnant à l’heure actuelle. Savoir qu’on a élu une députée pour qu’elle se penche avec tellement d’attention et de fougue sur ce dossier primordial, ça ne fait que conforter cette impression inébranlable que, franchement, les politiques se foutent vraiment, mais alors vraiment de notre gueule.
Merci à eux de nous en apporter chaque jour la preuve.

Sur ce, j’ai mon lapin à préparer. Il va déjà falloir que je l’attrape, que je l’épluche et que le vide.
Chacun son truc. Moi, je préfère lui enlever la peau à l’épluche-légumes. Avant de le tuer, bien entendu. Donc bon dimanche à tous.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par dieudivin le 03/02/2013 à 12:40

 

1

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Je te ramène de la Pauwel Kwak ? C'est comme ça qu'il tue le lapin ici je crois, en le noyant dans la bière, puis en le faisant cuire dans la bière, je ne me rappelle plus très bien dans quel ordre on prépare ce plat...

4038 Commentaires de news

Ecrit par Mahokei le 03/02/2013 à 13:07

 

2

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

On mange avec les mains dans un resto éthiopien :D

14 Commentaires de news

Ecrit par Acomax le 03/02/2013 à 14:24

 

3

avatar

Inscrit le 04/03/2012

Voir le profil

Ecrit par Mahokei

On mange avec les mains dans un resto éthiopien :D

Reste à savoir si y a un truc à bouffer là bas................... smiley 55

Sinon , bon Edito comme toujours , en plus en improvisant .

145 Commentaires de news

Ecrit par Djaron le 03/02/2013 à 14:34

 

4

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

ca me rappelle une vieille blague:

un touriste entre dans une librairie ethiopienne et demande
"vous pouvez m'indiquer ou trouver les livres de cuisine, s'il vous plait monsieur ?"
"mais bien sur, ils sont dans le rayon science fiction"

désolé il est déjà parti en courant smiley 29

1645 Commentaires de news

Ecrit par foetus le 03/02/2013 à 18:13

 

5

avatar

Inscrit le 08/11/2010

Voir le profil

Il y a une erreur dans l'édito smiley 7
"Restaurant éthiopien" est une antithèse presque une oxymore.

Alors que pour la soirée c'est plus un pléonasme.


Et je préfère le terme d'économe smiley 20


Pour finir, niveau politique nous avons pas fini de "rire" ou de "pleurer".
Pour la GPA, il parait que Hollande a retourné sa veste depuis l'année dernière
Et la loi pour faire voter les étrangers non-EU qui travaillent depuis 5 ans arrivent tout doucement [voire cette semaine le débat Estrosi-Placé]

Et j'ai vu passé un loi pour autoriser les sans-papiers enfants à aller au musée gratuitement.

Et pour les Parisiens, les quais rive gauche fermés à Paris aux voitures depuis le lundi 28 janvier au matin

et le Grand Paris qui arrive et ses prix toujours pas annoncés smiley 55

347 Commentaires de news

Ecrit par Tristan le 03/02/2013 à 19:47

 

6

avatar

Inscrit le 09/04/2012

Voir le profil

Ah tiens, un restaurant éthiopien, je serais très curieux de savoir ce que cela donne, n'ayant strictement aucune idée de ce que peut être la cuisine éthiopienne. :)

Savoir qu’on a élu une députée pour qu’elle se penche avec tellement d’attention et de fougue sur ce dossier primordial, ça ne fait que conforter cette impression inébranlable que, franchement, les politiques se foutent vraiment, mais alors vraiment de notre gueule.
Je ne comprends pas trop : pour l'instant, on a simplement eu droit à une déclaration à la radio, rien non plus de très fougueux... et sur le fond, je suis assez d'accord avec l'analyse proposée : l'école maternelle n'a rien de maternel (ni les institutrices, ni les instituteurs n'y donnent le sein, à ma connaissance !), donc le terme est assez impropre (et ne rends justice ni à l'école, ni aux parents), alors pourquoi pas en changer ? Personnellement, cela me va bien de ne pas le conserver.

Et puis, si l'on a 800 parlementaires, c'est peut-être pour qu'ils ne s’occupent pas tous des dossiers "primordiaux", mais que aussi, chacun selon sa spécialité et son choix de commission, ils puissent proposer des idées dans leur domaine ? :)

J'espère que tout s'est bien passé avec le lapin. :D

16 Commentaires de news

Ecrit par XYZ972 le 03/02/2013 à 20:37

 

7

avatar

Inscrit le 01/05/2011

Voir le profil

Ce qui est génial avec le mariage pour tous, c'est qu'on ne parle que de ça...Du coup, plus de chômage, plus de détournements de fonds, et tout le monde occulte les autres promesses de Hollande.

En tout cas, c'est un bon exemple de Kansas City Shuffle et tout le monde marche...

432 Commentaires de news

Ecrit par clayman00 le 04/02/2013 à 10:19

 

8

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

Ecrit par XYZ972

Ce qui est génial avec le mariage pour tous, c'est qu'on ne parle que de ça...Du coup, plus de chômage, plus de détournements de fonds, et tout le monde occulte les autres promesses de Hollande.

En tout cas, c'est un bon exemple de Kansas City Shuffle et tout le monde marche...

smiley 9

(l'un de mes film favori, et une tres bonne illustration pour ce sujet ...)

6223 Commentaires de news

Ecrit par Mikis le 04/02/2013 à 11:47

 

9

avatar

Inscrit le 21/12/2011

Voir le profil

Parce que resto éthiopien, j’ai du mal à saisir tout à fait ce que ça peut donner
C'est un resto où tu amènes toi-même ton sac de riz sur l'épaule.

Elle veut débaptiser les écoles « maternelles », un terme qu’elle juge sexiste.
Je ne peux qu’applaudir. Si, si. Vraiment. Je trouve ça tout à fait exceptionnel et formidable. Parfaitement.
La véritable raison de ta joie, on la connaît avec un changement de nom ton "interdiction d'approcher une école maternelle à moins de 200 mètres" sautera immédiatement et ça, tu kiffes ! smiley 49

1128 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

15496-cuisine-lapin-ethiopie-repartie-maternelle