L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 21 avril 2013 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Déjà-vu

imageMon Oncle me demandait hier… en fait non, c’était avant-hier, mais d’un point de vue rythme, « hier » sonne mieux et rend la phrase plus fluide à lire qu’« avant-hier »… et puis techniquement, même si cet édito est publié dimanche, je l’ai écrit samedi parce que mon dimanche matin est déjà programmé et bien chargé. Donc hier, c’est juste, même si nous sommes demain. Vous suivez ? Je suis hier par rapport à vous qui lisez ce dimanche, mais vous êtes demain parce que je suis samedi… Donc hier c’est vendredi et c’est aussi avant-hier parce que nous sommes dimanche, là, tandis que je suis hier alors que pour moi, vous êtes demain et vendredi c’était hier.
Bon. Laissez tomber.

Je disais donc que mon Oncle me demandait, hier, si ce n’était pas trop difficile d’écrire cet Edito du Dimanche chaque semaine. Il faut dire que c’est un fidèle lecteur de ce qui est l’une des news les plus lues du site, un rendez-vous incontournable, une forte marque de fabrique. A tel point que les fois où il m’est arrivé de le publier une demi-heure, voire une heure en retard, je recevais plusieurs mails de lecteurs me demandant s’il était arrivé quelque chose de grave, et me sommant de leur expliquer le pourquoi de ce retard.
C’est flatteur, notez-bien. Flatteur de savoir que vous êtes si nombreux et si fidèles. Si nombreux à lire les éructations de mes pensées, les vomissures de mon cerveau. Flatteur pour mon égo qui, entre nous, n’a pas besoin de ça puisque je suis déjà persuadé d’être quelqu’un d’exceptionnel et que vous me confortez donc dans ma mégalomanie galopante. Notez que cette mégalomanie étant accompagnée d’une schizophrénie profonde et de troubles de la personnalité multiple, je sais que je suis un génie, tout autant que je reste persuadé de n’être qu’une sombre petite merde insignifiante.
Mais nous le vivons bien, moi et lui, lui qui n’est autre que moi, c’est gentil de le demander.

imageBref. Mon Oncle, fidèle lecteur, m’interrogeait sur la difficulté de trouver de nouveaux sujets de discussion dans cet édito, me glissant au passage qu’il voyait bien que, parfois, je me répétais un peu.
C’est vrai. Tout est vrai. Mais j’ai des excuses. Certes, l’édito est un exercice délicat et je me suis déjà répandu assez sur ce sujet dans de précédentes publications. Depuis quelques 5 ou 6 ans que je me livre à ce rituel – il a commencé sur Inpact Virtuel, dont les plus anciens lecteurs se souviendront - et il est donc tout à fait normal de manquer de matière, au bout d’un moment.
Mais si parfois, je tourne en rond et que je me répète, ce n’est pas forcément par manque d’imagination ou par la faute d’un horizon limité qui bride mes pensées et réflexions.
C’est simplement parce que le monde ne change pas, tout simplement.

Si je vous reparlais de l’intolérance et de la profonde et affligeante stupidité des gens, nous serions en plein débat du mariage pour tous. Pour un sujet si futile et, avouons-le, loin d’être primordial pour la survie de l’humanité, quoi qu’en dise les extrémistes mous du bulbe, aller jusqu’à « casser du pédé », le tabasser jusqu’à le défigurer, casser des bars gays, parler de « maladie mentale » et qu’il faudrait « tous les gazer »… c’est totalement aberrant et consternant, de quoi perdre fois en l’Humanité et la vomir par tous les pores de son être.

Si je vous reparlais de politique, qu’elle soit à droite ou à gauche, nous aurions toujours les mêmes discours : des personnes avides de pouvoir qui sont tellement déconnectées de la réalité, du quotidien de leurs électeurs, qu’ils les abandonnent sitôt élus.

imageSi je vous reparlais de la crise, elle est toujours là et conduit toujours à l’augmentation de la haine et du renferment sur soi. On a un peu trop oublié le désespoir d’une Allemagne en crise entre 1918 et 1939, et ce qui en découla… Je ne serais pas surpris de voir l’extrême droite apporter un vent nauséabond, à base de bras levé et de marche au pas aux prochaines élections si la situation de la France ne s’améliore pas. Ou plutôt, devrais-je dire, si la situation des français ne s’améliore pas. Parce que pendant que des ministres vont planquer des ronds chez les vaches mauves, la population se mange une augmentation des taxes, une augmentation des impôts (je sais, techniquement, pas des impôts eux-mêmes, mais des taxes liées, ce qui revient au même résultat : on paie plus), une augmentation des prix, qu’ils soient nourriture, essence…

Bref, on morfle tous. Et ces sujets déjà maintes fois abordés sont encore et toujours d’actualité, malheureusement.

A la limite, je pourrais vous parler de mon amie Stéphanie. Je ne crois pas l’avoir déjà fait… ou alors si peu… mais si, vous savez, une grande blonde aux gros seins et au verbe acéré, preuve, ne vous en déplaise, qu’on peut à la fois en avoir dans le soutien-gorge et dans la caboche. Et que les décérébrées shampooinées aux neurones cramés à grands renforts de chirurgie plastique que l’on peut voir se pavaner dans une télévision-poubelle ne sont pas une généralité, mais une exception.

Enfin…

imageMon Oncle, ce n’est donc pas moi qui me répète, c’est le Monde qui fait du sur place. Et tu verras, oh oui, tu verras que cette année encore, le pire fléau de l’humanité reviendra une nouvelle fois agresser nos yeux, violer bon goût, peste cyclique, choléra annuel, horreur parmi les horreurs, infamie parmi les infamies… les gens recommenceront à porter des tongs autrement qu’à la plage. Et j’en recroiserai encore dans les couloirs du métro, avec leur ongles et plantes noires de pollution et de saleté.

Je n’y suis pour rien, donc, si mon édito a parfois un petit goût de déjà-vu. C’est que j’ai beau m’époumoner et lancer des cris d’alertes, rien ne change : le monde se meurt d’un trop-plein de connerie humaine dont la tong n’est que l’infime exemple qui cache la montagne d’actes affligeants perpétrés par nos congénères chaque jour, uniquement poussés par l’égoïsme d’une espèce qui, elle, malheureusement, est loin d’être en voie d’extinction. Et chaque jour que Dieu fait, je me dis que c’est bien dommage.

Je sais simplement, pour avoir reçu parfois quelques témoignages de lecteurs, que via ces éditos, j’ai parfois réussi à faire changer des mentalités. Ouvert des dialogues. Aidé, finalement, à rendre les gens moins obtus et moins intolérants. Et si, ma foi, pour que cela continue, je dois m’astreindre à des redites, alors je me répèterai. Encore et encore.

Amen.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par dieudivin le 21/04/2013 à 13:24

 

1

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

le monde se meurt d’un trop-plein de connerie humaine dont la tong n’est que l’infime exemple qui cache la montagne d’actes affligeants perpétrés par nos congénères chaque jour, uniquement poussés par l’égoïsme d’une espèce qui, elle, malheureusement, est loin d’être en voie d’extinction.
Pas encore mais si on garde ce cap et cette vitesse, je garantie que la chute n'en sera que plus dur et douloureuse.
Tes éditos peuvent se répéter à l'infini puisque l'humain aime répéter ces conneries durant l'Histoire encore et encore et encore, croyant dur comme fer que c'est la solution à tous ces problèmes. Ton exemple de l'Allemagne en crise au XXème siècle en est un bon exemple.

4041 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 21/04/2013 à 14:55

 

3

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Il n'est pas question de Nazis ici, qu'est ce que tu racontes? On parle de politique en général, voire de l'extrémisme , où des politiques offrent "les jeux du cirque" pour détourner l'attention de la foule des vrais problèmes, et parviennent avec le temps à convaincre les peuples que la haine des autres, l'intolérance et divers doctrines consistant à affaiblir le libre arbitre sont les seules solutions aux crises sociaux-économiques, conduisant irrémédiablement à la guerre. La connerie humaine quoi....

4041 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 21/04/2013 à 15:03

 

4

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Luluberlu

....
Bla bla à côté de la plaque.
Je n'ai pas fait d'amalgame entre les anti-mariage pour tous et la montée de l'extrême droite.
Avant de te lancer dans ton numéro de famille de résistant, lis correctement l'édito.

Après, il n'y a pas grand-chose à te répondre qui n'ai déjà été évoqué dans de précédents editos, notamment concernant cet argument ridicule sur la polygamie.

Moi je n'ai que fait évoquer, dans cet édito, l'homophobie ambiante, chose détestable et intolérable, et la probable montée de l'extrême-droite. Dans deux paragraphes distincts.

Je ne suis pas la télé, je ne suis qu'un mec qui publie ce qu'il pense. Et rien que le fait de penser, c'est déjà plus que ce que font la plupart de gens...

(...dont ceux qui défilent contre le mariage pour tous... Hop, c'est cadeau)

6669 Commentaires de news

Ecrit par Patch le 21/04/2013 à 18:42

 

5

avatar

Inscrit le 01/09/2009

Voir le profil

Ecrit par Luluberlu

Au fait, qui a dit que la polygamie ne succédera jamais au mariage pour tous ? Qui disait que de toute façon la polygamie était illégale et que la question ne se posait même pas ?

Zappez à 3min40 et dites moi que je n'avais pas raison.
Oh grand malheur, il y a une discussion autour de ca, qui prendra de plus des années. En effet, le ciel va nous tomber sur la tête...

les mots ont un sens, que tu sembles ne pas connaître...

1227 Commentaires de news

Ecrit par Quantum le 21/04/2013 à 18:58

 

6

avatar

Inscrit le 08/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Cedric Gasperini

Bla bla à côté de la plaque.
Je n'ai pas fait d'amalgame entre les anti-mariage pour tous et la montée de l'extrême droite.
Avant de te lancer dans ton numéro de famille de résistant, lis correctement l'édito.

Après, il n'y a pas grand-chose à te répondre qui n'ai déjà été évoqué dans de précédents editos, notamment concernant cet argument ridicule sur la polygamie.

Moi je n'ai que fait évoquer, dans cet édito, l'homophobie ambiante, chose détestable et intolérable, et la probable montée de l'extrême-droite. Dans deux paragraphes distincts.

Je ne suis pas la télé, je ne suis qu'un mec qui publie ce qu'il pense. Et rien que le fait de penser, c'est déjà plus que ce que font la plupart de gens...

(...dont ceux qui défilent contre le mariage pour tous... Hop, c'est cadeau)

Que veux tu mon pauvre ami ... aujourd'hui on préfère lire les articles en diagonale et tirer des conclusions en entendant plutôt qu'en écoutant.

Donc pour résumer en trois phrases :
1 - je me répète mais c'est pas ma faute, l'humanité refuse d'avancer par peur et fait du surplace.
2 - Les crétins sont de sortie et s’époumonent contre l'égalité des droits de couples par haine parce qu'ils n'ont pas le courage de descendre dans la rue pour s'indigner de vrais problèmes (la misère, la barbarie tout ça ...)
3 - Les gens se radicalisent parce qu'ils sont désespérés ... (monté du nazisme, des extrémismes religieux ... etc.)

Seulement on lit un édito, on est là pour prendre autant de plaisir à lire la forme que le fond. Mais ça il faudrait arrêter d'être premier degré flemmard pour le comprendre... :)

489 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 21/04/2013 à 19:27

 

7

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Quantum

.
2 - Les crétins sont de sortie et s’époumonent contre l'égalité des droits de couples par haine parce qu'ils n'ont pas le courage de descendre dans la rue pour s'indigner de vrais problèmes (la misère, la barbarie tout ça ...)
:)
Pas tout à fait.
Dans les manifestants, je pense qu'il y a un bon paquet d'ignorance mêlé à un certain replis sur soi vers des valeurs religieuses ou simplement une "normalité" face à une société qui fout le camp à tous les niveaux et donc le mariage pour tous est juste un prétexte.
Il y'a un manque d'ouverture d'esprit basique avec une certaine inculture également.
Mais je n'en dirai pas que tous les manifestants sont des crétins haineux parce que ce n'est pas le cas.
J'ai juste voulu évoquer le fait que ce débat engendre une montée de la haine et une multiplication des gestes homophobes. Et pour moi, ce genre de réaction est intolérable.
Mais je ne généralise pas cette haine à tous les manifestants, loin de là.

6669 Commentaires de news

Ecrit par Costello le 22/04/2013 à 02:56

 

8

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

C'est un débat qui me parait tout de même particulièrement hypocrite...

Il est facile de constater que les gens qui manifestent contre la mariage gay:
- soit le fond de leur pensée c'est l'homophobie pure et simple, parfois dissimulée, parfois à peine masquée
- soit des personnes légèrement plus raisonnables, dont le raisonnement de base (pour avoir discuté un peu avec), c'est: "pour nous un enfant doit avoir un père et une mère, c'est important pour la construction psychique de l'enfant et c'est prouvé par des études [...bla bla bla]" mais on ne m'empêchera pas de penser que ces personnes-là, dès qu'on creuse un peu, ont également des relents d'un certain dégoût envers l'homosexualité.

Je ne saurais dire lequel de ces deux archétypes est le plus représenté parmi les manifestants, mais dans tous les cas: si tu es convaincu que ton enfant est mieux avec 1 papa et 1 maman, alors fais donc, et vis comme tu l'entends, mais laisse les autres vivre leur vie et ne prive PAS les autres d'un droit fondamental, surtout pas au nom d'une conviction infondée. Et puis bon, si on va par la, quid des enfants sans père? (ex: Rachida Dati et sa fille) on les abat? et les divorce, on interdit? un enfant avec 2 papa ou 2 mamans, c'est toujours mieux qu'un enfant avec 1 seul parent... Bref, sur le fond, les anti-MPT n'ont aucun argument valable.

Si tu tiens tellement à aider les pauvres enfants, pourquoi pas t'occuper des enfants qui souffrent dans l'immédiat, d'une souffrance physique et visible (la faim, la maladie, etc.)? dans le monde c'est pas ça qui manque, même en France avec la pauvreté qui gangrène la société, il y a tellement plus important à faire qu'à priver les autres de leurs droits...


Encore une fois, à chaque fois qu'on tient un minimum de débat avec quelqu'un qui est anti-MPT, on arrive soit à la conclusion que la personne en face est homophobe, soit elle se focalise sur un point en particulier et ignore tout le reste de l'argumentation. Le seul point qui reste au final c'est l'aspect de la construction psychique de l'enfant, 1 SEUL argument, et c'est un argument tout à fait discutable puisque non définitif et qui ne repose sur aucune base scientifique (va me prouver qu'un enfant est plus malheureux avec 2 mamans ou 2 papas, comment peut-on généraliser! chaque couple est différent...)

(Je vois déjà venir le lourdeau qui va citer une petite partie de mon post et répondre en tapant complètement à côté, par exemple pour dire "doux jésus, tu ne connais même pas la définition du mot homophobe...")

1338 Commentaires de news

Ecrit par Lusheez le 22/04/2013 à 08:14

 

9

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

Si tu te répètes, alors je me répète aussi !

Vous passez pour une bande d'arriérés mentaux avec vos manifestations contre le mariage pour tous.

De la part d'un Belge, où dans son pays ça fait plus de dix ans que c'est autorisé o/

EDIT: Aha, je me marre en voyant le lien de l'édito: actus/16423-hitler-le-pen-homophobie-intolerance-haine-nabila.htm?

Qui a dit que Cédric était un provocateur ?

394 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

16423-hitler-le-pen-homophobie-intolerance-haine-nabila