Pour l'un des fondateurs d'Atari, les dirigeants de Microsoft sont fous

 

Publié le Vendredi 5 juillet 2013 à 14:00:00 par Alexandre Combralier

 

Pour l'un des fondateurs d'Atari, les dirigeants de Microsoft sont fous

Les Don Quichotte du jeu vidéo

Toute pratique, tout art, toute techhnique humaine a ses pionniers. Pour la littérature c'est Homère, pour le cinéma ce sont les Frères Lumière, pour le changement d'ampoule en sortant de la baignoire c'est Claude François, et pour le jeu vidéo, Nolan Bushnell est un de ceux-là.

Nolan Bushnell, c'est l'un des fondateurs de la vénérable entreprise Atari, l'un de ceux à qui nous devons le lancement, en 1972, d'un certain Pong. L'ancêtre n'a bien sûr rien perdu de sa tête et reste toujours au fait de l'actualité du jeu vidéo. L'annonce de la Xbox One par Microsoft, ne l'a d'ailleurs certainement pas laissé de marbre. Se confiant à VG247, Nolan Bushnell s'est retroussé les manches et s'est livré à une charge en règle de la politique du géant américain
Ils ont totalement foiré. Lorsque j'ai entendu certaines de leurs annonces et l'analyse de celles-ci, je secouais ma tête en me disant : "mais qu'est-ce qui leur est passé par la tête ?" Bien sûr que cela n'allait pas bien se passer.
Ce qui a échauffé les esprits du bon vieux Nolan encore plus qu'une annulation d'une retransmission de Derrick à la télé, c'est le - feu - système de connexion obligatoire limitant drastiquement le jeu d'occasion :
Ils veulent que tout passe par le Cloud, ils veulent vous louer des trucs, pas vous les vendre. Et lorsqu'on voit certains trucs à propos de ces systèmes et procédures, [il est clair qu'] ils n'aiment pas envisager le logiciel comme un objet parce que c'est trop facile à arnaquer. Au fin fond de leur pensée, ils voient un milliard de Chinois, et ils vendent moins de logiciels là-bas que dans une petite ville du Texas.
Selon Nolan Bushnell, Microsoft ferait une incroyable erreur en tentant de se priver du marché de l'occasion qui serait même vital pour toute l'industrie :
Certaines personnes sont désireuses d'être les premières à jouer à un jeu dans leur quartier et à payer le prix fort pour ça. Si on veut bien attendre un mois ou deux, on peut l'avoir à moitié prix. (...) Je pense que l'industrie récupère plus d'argent si on prend en compte l'ensemble de la situation, car je pense que les gens dépensent dans les limites de ce qu'ils peuvent s'offrir, et si on bride trop les personnes qui ne sont pas aussi riches, elles ne seront plus en mesure d'acheter de jeux du tout.
Bon, Nolan n'invente pas la roue avec ses déclarations. Mais comme il a presque inventé le jeu vidéo moderne, on fermera les yeux pour cette fois-ci.  

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Pros3 le 05/07/2013 à 14:05

 

1

avatar

Inscrit le 30/09/2011

Voir le profil

Pour convaincre tout le monde des bienfaits de l'occasion, il aurait fallu que M$ ne revienne pas en arrière et voire l'écatombe qui aurait suivi. Mais bon, tant pis, une prochaine fois...

369 Commentaires de news

Ecrit par kasasensei le 05/07/2013 à 14:18

 

2

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

Un monsieur sensé qui sait parfaitement de quoi il parle.
Après moi, perso je trouve que la pilule du zéro occaz serait passée quand même. MS aurait eu un début difficile mais après... Les gens voyant que sur ps4, il y aura des restrictions du même genre, tout cela aurait vite été oublié.

10688 Commentaires de news

Ecrit par Ploppi le 05/07/2013 à 14:28

 

3

avatar

Inscrit le 24/06/2009

Voir le profil

C'est un peu périmé du coup cette news avec les revirements de Microsoft non ?

388 Commentaires de news

Ecrit par pourriel le 05/07/2013 à 14:47

 

4

avatar

Inscrit le 20/03/2012

Voir le profil

Très amusant de la part de la société qui est l'un des principaux responsables du krach du jeu vidéo de 83.

Atari n'a cessé d'abreuver le marché de jeux médiocres, bâclés et copiés les uns sur les autres, jusqu'à dégoûter totalement les joueurs occidentaux (E.T. est un bon exemple de cette dérive, un jeu développé en 5 semaines par un type tout seul, censé rapporter 200 millions de dollars). Tout était basé sur le marketing pur sans la moindre considération pour les joueurs.

Alors Atari, ta gueule.

82 Commentaires de news

Ecrit par Abaker le 05/07/2013 à 17:14

 

5

avatar

Inscrit le 05/11/2009

Voir le profil

Ecrit par Ploppi

C'est un peu périmé du coup cette news avec les revirements de Microsoft non ?

Elle est surtout symbolique. Venant d'un homme qui aura marquée son temps. Pas très importante mais symbolique.

1302 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 05/07/2013 à 20:39

 

6

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Ecrit par pourriel

Très amusant de la part de la société qui est l'un des principaux responsables du krach du jeu vidéo de 83.

Atari n'a cessé d'abreuver le marché de jeux médiocres, bâclés et copiés les uns sur les autres, jusqu'à dégoûter totalement les joueurs occidentaux (E.T. est un bon exemple de cette dérive, un jeu développé en 5 semaines par un type tout seul, censé rapporter 200 millions de dollars). Tout était basé sur le marketing pur sans la moindre considération pour les joueurs.

Alors Atari, ta gueule.
Ces propos sont à énnoncer avec précaution.
En effet, Nolan Bushnell avait déjà revendu la société ATARI depuis longtemps quand cette histoire est arrivé.
Cette personne maîtrise tout de même son sujet, mieux que les commerciaux qui ont fait crouler la boite en tout cas smiley 18
Donc je pense que l'on peut suivre sagement la voie qu'il nous indique, qui est de toute façon dans la direction de pensée de nombreux membres du GamAlive.

4041 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

17254-xbox-one-microsoft-nolan-bushnell