Le boss d'Eidos quitte le navire

 

Publié le Mardi 1 octobre 2013 à 14:00:00 par Cedric Gasperini

 

Le boss d'Eidos quitte le navire

Docteur Livingstone, je présume ?

imageLe nom ne vous dit peut-être rien, mais Ian Livingstone a marqué triplement les ancêtres de mon époque. Une époque que les petits cons boutonneux ne peuvent pas connaître. Une époque où existait un étrange objet, inconnu de la jeune génération : le livre.

Ian Livingstone, en compagnie de Steve Jackson, a créé la société Games Workshop, spécialisée dans les jeux de rôles et où j'ai de nombreuses fois traîné mes guêtres.
Les deux ont également été auteurs de "livres dont vous êtes le héros" dont le tout premier, "Le Sorcier de la Montagne de Feu" a marqué le genre.
Enfin, il a dirigé Eidos Interactive à partir du milieu des années 90 et restera donc celui qui a porté aux nues cette société, notamment grâce à la saga Tomb Raider.

Après le rachat d'Eidos Interactive par Square Enix, il était réduit à un rôle secondaire (mais non moins important) qu'il a aujourd'hui décidé d'abandonner. 

Ian Livingstone quitte donc Eidos pour créer la Livingstone Foundation, destinée à ouvrir des écoles gratuites destinées à apprendre le codage et utilisant les jeux vidéo comme outil d'apprentissage.

On lui souhaite tout le bonheur du monde.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par iactus le 01/10/2013 à 14:01

 

1

avatar

Inscrit le 05/11/2009

Voir le profil

Purée ce que j'ai pu y jouer aux livres dont vous êtes le héros smiley 1

Bonne continuation Monsieur.

617 Commentaires de news

Ecrit par Tyr le 01/10/2013 à 14:08

 

2

avatar

Inscrit le 19/04/2012

Voir le profil

Aujourd'hui les livres dont on est le héros ne pourraient plus avoir le même succès.
Le principal problème étant qu'il faut savoir lire pour pouvoir y jouer smiley 25smiley 26


Ian Livingstone quitte donc Eidos pour créer la Livingstone Foundation, destinée à ouvrir des écoles gratuites destinées à apprendre le codage et utilisant les jeux vidéo comme outil d'apprentissage.
Belle initiative.
Respect à monsieur Livingstone smiley 30

1112 Commentaires de news

Ecrit par iactus le 01/10/2013 à 14:13

 

3

avatar

Inscrit le 05/11/2009

Voir le profil

Ecrit par Tyr

Aujourd'hui les livres dont on est le héros ne pourraient plus avoir le même succès.
Le principal problème étant qu'il faut savoir lire pour pouvoir y jouer smiley 25smiley 26


Ian Livingstone quitte donc Eidos pour créer la Livingstone Foundation, destinée à ouvrir des écoles gratuites destinées à apprendre le codage et utilisant les jeux vidéo comme outil d'apprentissage.
Belle initiative.
Respect à monsieur Livingstone smiley 30

Le pire est que... tu as raison smiley 9

617 Commentaires de news

Ecrit par Mikis le 01/10/2013 à 17:13

 

4

avatar

Inscrit le 21/12/2011

Voir le profil

Les livres dont vous êtes le héros existent encore, Bragelonne en a sorti un cette année :

http://www.bragelonne.fr/livres/View/la-legion-des-tenebres

1132 Commentaires de news

Ecrit par Tyr le 01/10/2013 à 18:14

 

5

avatar

Inscrit le 19/04/2012

Voir le profil

Bien sûr qu'il existent encore.
Il y a même des rééditions récentes des séries défis fantastiques et Loup Solitaire (la meilleure à mon avis).
Mais compare les ventes de maintenant à celle de la grande époque et tu verras qu'il y a comme une différence.

1112 Commentaires de news

Ecrit par Tidril le 01/10/2013 à 19:06

 

6

avatar

Inscrit le 05/05/2013

Voir le profil

Praise the lord smiley 30

Je suis un jeune de 26 ans élevé avec ces livres dont j'étais le héros :)

166 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 01/10/2013 à 20:27

 

7

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Ian Livingstone quitte donc Eidos pour créer la Livingstone Foundation, destinée à ouvrir des écoles gratuites destinées à apprendre le codage et utilisant les jeux vidéo comme outil d'apprentissage.
Intentions louables.
Bon courage.

4041 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

18193-ian-livingstone-eidos-interactive-demission