Disney se désengage des jeux Facebook et licencie massivement

 

Publié le Vendredi 7 mars 2014 à 11:20:00 par Alexandre Combralier

 

Disney se désengage des jeux Facebook et licencie massivement

Souriez, vous êtes Mickey

Disney est une usine à rêves, dit-on. C’est bien vrai pour les rêves. C’est encore plus vrai pour l’usine.

La boîte à Walt est une entreprise qui fait varier ses effectifs en fonction de ses comptes et de la demande, et pour bien nous le rappeler, vient de procéder à une vague de licenciements massifs : ce sont 700 employés de Disney Interactive, la branche jeu vidéo, qui se sont vus mettre à la porte et qui devront frotter la lampe magique en espérant retrouver un emploi.

C’est la fusion entre les sections « jeux mobiles » et « jeux Facebook » qui a précipité la décision. Les jeux Facebook sont en perte de vitesse, alors même qu’en 2010, Disney rachetait Playdom, éditeur de jeux sociaux, pour 563 millions de dollars. L’expérience se solde donc par un échec.

Le paradoxe est que Disney Interactive se porte bien sur le marché des jeux consoles comme des jeux mobiles : Disney Infinity s’est écoulé à plus de 3 millions d’exemplaires et a gagné son statut de challenger sérieux à Skylanders. De même, Disney Tsum Tsum, jeu mobile, a été téléchargé plus de 8 huit millions de fois.

Avec le désengagement sur le jeu social, Disney Interative entend se replacer sur les marchés vraiment porteurs, et prévoit de développer jusqu’à deux fois moins de jeu pour plus de rentabilité comme de qualité.

Pour les 700 malheureux, c’est « when the nightmare comes true »…
 

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Il n'existe aucun commentaire sur cette actualité


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

19864-disney-interactive-licenciements-playdom-facebook