L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 20 avril 2014 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Pédophilie et autres petits tracas

imageJe suis un vampire.
Alors non, je vous arrête tout de suite. Vous trouvez réellement que je ressemble à de ces petits minets insipides pour teen-ager décérébrée ?
Je laisse les pucelles et les milf à leur craquage de tanga devant Robert Pattinson dit "l'endive", rapport à la qualité de son jeu d’acteur.
Je leur laisse aussi la pseudo-littérature de bit-lit écrite la plupart du temps avec trois verbes et deux adjectifs, symbiose parfaite d’un auteur, d’un traducteur et de lecteurs d’un même niveau intellectuel. Petit coucou au passage à Stéphanie (je vous ai déjà parlé d’elle ?) qui adooooore ce genre de livres. Elle y retrouve sans doute ses émois d’une jeunesse fanée…

Bref, je ne suis pas de ces oiseaux nocturnes avides de sang qui laissent deux traces rouges dans le cou de leurs victimes exsangues.
Personnellement, quand je pose mes dents sur un cou, c'est pour arracher une carotide. Et puis l'idée de me pendre par les pieds à un plafond et de me chier sur les yeux me plait moyen, voyez-vous. Il ne faut pas oublier qu’un vampire, au final, ce n’est qu’une saleté de piaf quasi-aveugle. Un animal d’un ridicule consternant.
Non, si vous désirez me comparer absolument à une bête, oubliez la chauve-souris. Définitivement. Permettez que je me paluchasse en préférant la stature d'un lion, d'un tigre, voire d'un loup. Alpha, le loup, cela va de soi. Tant qu’à choisir une bestiole, autant en prendre une avec une certaine stature. Et qui a, en plus, la capacité à se lécher les couilles tout seul.

Cette parenthèse sauvage mise à part, lorsque je me compare à un vampire, ce n'est que pour souligner mon attachement à me nourrir de vos expériences. C’est une image. L’Edito du Dimanche est d’ailleurs le résultat de ce vampirisme quotidien, que je modèle à ma façon, que je transforme à peine, que je vous renvoie en plein visage.

Prenez par exemple l’histoire qui est survenue mercredi dernier. Je me rendais à quelques rendez-vous galants sur Paris. Pour ce faire, comme à mon habitude, je laissais ma calèche en bordure de cité pour m’engouffrer dans les entrailles de la ville et parcourir son réseau de tunnels de circulation. Enfin bref, je prenais le métro, quoi. Je suis sans doute l’un des seuls français à bien aimer le métro. Si, si. Je vous assure. Déjà, cela me permet de tester les jeux portables sur 3DS ou PS Vita, quand j’en ai. Ensuite, ça m’offre la possibilité de faire de belles rencontres. Ou pas. Mais au moins, je peux observer, étudier…

image« Attends, je ne sais pas comment faire, quoi. Y’a Jean-Baptiste qui est sorti avec Rachida alors qu’il sortait avec Mylène.
- Naaaaaan, il a osééééé ? (bruit de chewing-gum vulgairement mâchouillé)
- Je t’assuuuure. Alors tu sé, coaaa, Mylène c’est ma meilleure copine, coa. Comme toi, coa. Mais Rachida c’est aussi ma meilleure copine, coa. Alors je sais pas si je lui dis ou si je lui dis pas.
- A Rachida ? (bruit de chewing-gum vulgairement mâchouillé)
- Ben non, à Mylène.
- Ah ouaaaais. (bruit de chewing-gum vulgairement mâchouillé). Ça le fait trop pas. (bruit de chewing-gum vulgairement mâchouillé).
- Trop pas, ouais. »

Bon, je suis d’accord, ce n’est peut-être pas un bon exemple pour une quelconque étude sociale. Batracienne, éventuellement. Mais sociale, trop pas, coa.

Ou parfois, lorsque j’ai un casque sur les oreilles, mais pas encore relancé ma musique. Chose qui m’arrive de faire de temps en temps volontairement. C’est là qu’on y entend les choses les plus savoureuses. Comme cette fois-là. Je jouais à un jeu particulier, quand un prêtre, assis en face de moi, commença à discuter avec une vieille bigote.

image« - C’est le problème des jeunes de maintenant. Ils ne parlent plus. Ils s’enferment dans un mutisme. Ils ne communiquent plus. Avec leurs jeux vidéo violents. Ils s’abrutissent et perdent le contact avec la société. Quel avenir peut-il y avoir pour ces jeunes ? Les jeux violents sont le mal de ce siècle. Une vraie perversion. C’est là, le vrai danger. Ils se renferment. Ils n’ont plus d’amis. De mon temps, on allait jouer au football avec nos amis. On sortait. On respirait le grand air. » expliquait le prêtre à sa bigote, en me désignant clairement, persuadé que de toute manière, dans mon abrutissement vidéoludique, je n’entendais rien à ce qu’il pouvait dire…
« - Je suis désolé de vous contredire, répondis-je en retirant mon casque. Déjà, vous êtes gentil, mais peu observateur, de me considérer comme faisant toujours partie des jeunes. J’ai 40 ans, voyez-vous. Et le jeu auquel je joue en ce moment même est un jeu sans aucune violence (ndr : Animal Crossing). Pire, j’y joue uniquement pour partager quelques moments avec ma fille. On cultive des fruits, on se les offre, on fait des rencontres avec les gens… c’est un jeu extrêmement social. Et grâce auquel, donc, nous partageons des moments de jeux vidéo avec ma fille. Si vous, et votre religion archaïque, ouvriez un peu les yeux et sortiez de votre carcan débilitant, vous verriez un monde fait d’échanges, de partages, d’amitiés. Il a également ses brebis galeuses, j’en conviens, mais jusqu’à présent, permettez-moi de vous rappeler que le jeu vidéo a tué moins de gens que la religion. La jeunesse est en perdition, disiez-vous ? Elle ne trouvera aucun salut dans votre discours suranné, et votre mode de pensée étriqué. Sur ce, je préfère vous quitter et finir mon voyage debout. Ça sent le renfermé et la naphtaline jusqu’à la nausée, ici. »

J’ai parfois la colère verbeuse et humiliante. C’est un fait. J’ai toujours manqué de self-control. Mais, hé, je n’allais pas frapper un prêtre et une vieille, quand même, hein ?
En tout cas, permettez-moi de calmer immédiatement vos velléités antireligieuses. Ne jouons pas au même jeu que les quelques abrutis que nous condamnons régulièrement dans nos colonnes, en fustigeant un ensemble à partir d’un cas particulier. J’ai rencontré aussi des prêtres ouverts, sympathiques, proches de leurs ouailles et totalement ouverts aux idées modernes. Ils étaient peut-être nuls à Street Fighter, mais au moins ils y jouaient. Et ils n’avaient rien contre les préservatifs. La preuve, ils en utilisaient eux-mêmes…

(non, j’déconne, hein)

imageEn parlant d'ailleurs de prêtre, d'ailleurs, il m'est arrivé une histoire saugrenue cette semaine, liée à la pédophilie. Hein ? Non, je sais ça n’a pas de rapport… ou si peu… mais personnellement, quand j’entends des religieux haut placés expliquer que l’adoption homosexuel va mener à la pédophilie, je ne peux m’empêcher de croire que c’est le pestiféré qui demande à ce qu’on mette en quarantaine un type qui a un rhume.
Enfin bref.
Un lecteur récemment inscrit (j’ai vérifié) m’a envoyé un drôle de mail… Une erreur d’adresse, j’avoue, puisqu’il voulait l’envoyer à un Cédric qui n’était pas moi. Seul petit souci… le contenu du mail qui ne laissait aucun doute sur la finalité de leurs échanges. Et la passion qu’ils avaient en commun… à savoir les petits garçons et les petites filles. Nus de préférence. Du moins si j’en crois les différents liens qu’ils s’envoyaient (j’ai aussi eu droit à une partie de l’historique de leur conversation).
Après un bref moment où j’ai hésité à proposer de lui vendre des photos de mes filles (ben quoi, tous les moyens sont bons pour se faire quelques piécettes en ces temps de crise, non ?), je me suis finalement dit que j’allais plutôt avertir les autorités.
J’aurais juste dû éviter d’aller bien vérifier qu’il s’agissait de sites pédophiles pour ne pas faire de boulette…
Résultat, je suis bel et bien tombé sur un truc immonde, à vous faire vomir tripes et boyaux quand vous êtes un type normal, mais également complètement vérolé. Mon antivirus, béni soit-il, a fait parfaitement son travail en bloquant l’intrusion. Il lui a juste fallu, derrière, une petite heure pour faire le ménage et dégager toutes les saloperies qui voulaient se répandre sur mon disque dur. Méchant, le virus.

Je souhaite donc à notre (ancien) lecteur toutes les misères du monde dans une 4 par 3, à se faire ravager l’anus au fil de fer barbelé par ses codétenus.

C’est sur cette image d’une délicatesse exacerbée que je vous laisse. J’ai un petit plat à faire mijoter. Ce midi, c’est « cul de veau à l’angevine ». De circonstance, donc.

Allez en paix-ne.

Double, si possible.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Suicide-snake le 20/04/2014 à 13:19

 

1

avatar

Inscrit le 13/05/2010

Voir le profil

Moralité : Un Cédric vaut mieux que deux ou tu l'auras dans le cul smiley 37

253 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 20/04/2014 à 13:35

 

2

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Edito bien copieux, je suis repu smiley 13

(...) mais jusqu’à présent, permettez-moi de vous rappeler que le jeu vidéo a tué moins de gens que la religion.
(...)
Et boom, dans les dents smiley 15

4040 Commentaires de news

Ecrit par Aces le 20/04/2014 à 13:49

 

3

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

En forme notre Cédric smiley 54

3776 Commentaires de news

Ecrit par yaknnc le 20/04/2014 à 17:07

 

4

avatar

Inscrit le 02/06/2013

Voir le profil

La profanation t a ramene un virus ! OMG smiley 24

546 Commentaires de news

Ecrit par Papa Panda le 20/04/2014 à 19:16

 

5

avatar

Inscrit le 26/03/2014

Voir le profil

Oui mais , la question :

la vierge marie a t'elle pris son pied ...ou la main ? smiley 54

945 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 21/04/2014 à 01:44

 

6

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Pendant que l'on se pose de bien plus graves questions au vatican

2477 Commentaires de news

Ecrit par Cubensis84 le 21/04/2014 à 09:19

 

7

avatar

Inscrit le 06/12/2013

Voir le profil

Et ils n’avaient rien contre les préservatifs. La preuve, ils en utilisaient eux-mêmes…
...Dans le seul but que les enquêteurs ne trouvent pas leur ADN

34 Commentaires de news

Ecrit par Costello le 21/04/2014 à 15:19

 

8

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

on veut des noms!
c'est quoi le pseudo du monsieur sur le site, qu'on lui fasse cramer l'anus au zippo smiley 28

le premier qui touche à mon fils je le dépèce à la petite cuiller

1338 Commentaires de news

Ecrit par oufledingue le 21/04/2014 à 20:26

 

9

avatar

Inscrit le 24/07/2013

Voir le profil

ca me rappelle il y a bien longtemps, dans une lointaine galaxie ... euh non c'est pas ca
y'a environ 15 ans, quand j'étais adepte du cybersquatting de serveur ftp (sisi à l'époque y'avait des FTP partout, open bar que je vous dis avec accès à du stockage en terabyte), avec les potes, on tombe sur un serveur avec des milliers, peut être des centaines de milliers d'images.
on a fait la même bêtise que Cédric, on a ouvert les images et on a tous vomi (/vomir sur notre chan IRC).
ni une, ni deux, scan de l'ensemble des ports, faille dans le php, on rootkit le bouzin, on flingue la partition de démarrage de la bécane, et on reboot ; et je vois mal ce genre d'énergumène effacer son trésor. On a pris soin de log bien sur l'ensemble de ce qu'on a trouvé. on a pris quelques images pour preuve et on fait une joli dénonciation anonyme depuis une cascade de proxy, le dernier étant dans les Maldives ou aux Philippines.
Le serveur était en france, sur une ip privée wanadoo.
Le lendemain, une news sur TF1/France2 parlait de gentils hackers qui ont aidé à démantelé un réseau de pédophiless

126 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

20383-pedophilie-sexe-religion-vampire-denonciation