L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 29 juin 2014 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

LE RETOUR DE LA TONG !

imageOui, peut-être que je fais une fixation. Ou ai-je vécu un quelconque traumatisme dans mes jeunes années. Je ne m’en souviens pas, honnêtement. Mais je n’y peux rien. Je trouve ça horrible. Moche. Vulgaire. Hideux. Dégoûtant. A vomir. Et pourtant, chaque année, invariablement, tel le vent mauvais, revient dès les beaux jours… la tong.
Oui je sais. Mais chaque lutte, chaque grande cause, chaque combat nécessite un harcèlement régulier, une rengaine, un effort répété pour vaincre. Et s’il faut que je crie ma colère chaque année jusqu’à la fin de mes jours, je le ferai, tant que ce fléau ne sera pas éradiqué.
Et puis si annuellement vous supportez le téléthon, le week-end contre le SIDA et, pire, le spectacle des Restos du Cœur et sa cohorte de has-been alcooliques mélangée à de fades brailleuses, vous pouvez bien supporter aussi mon édito contre les tongs qui, à mon sens, mène un combat tout aussi important et primordial pour la survie de l’Humanité.

imageCar cette année encore, dès les premiers rayons de soleil, quelques abrutis ont cru bon de ressortir leurs bonnes vieilles semelles en plastique et se passer la ficelle entre le gros orteil et le secundus pour exhiber leur plus basse anatomie. Et au fil de vos balades dans les rues, vous croisez au choix quelques doigts de pieds tordus, certains si longs qu’ils se recroquevillent même sur le bout de la semelle, d’autres dont les ongles sont biscornus, sales ou fendus, quelques poils éparses posés sur la deuxième phalange, de la corne au talon, des veines saillantes, et j’en passe, pour ne pas vous décrire malformations ou maladies de peau évidentes et jetées comme de la fiente à nos yeux délicats.

Qu’est-ce qui peut les pousser à se promener ainsi, le pied à l’air, offert ainsi à la vue de tous, et même des enfants ? Comment peut-on encore de nos jours hurler à la mort à la moindre violence ou au moindre téton d’une pub, d’un film, d’une image Internet ou d’une photo, alors que personne ne dit rien sur les tongs ? Quelle civilisation peut décemment autoriser une telle ignominie, une telle décadence ? Comment cette grosse pute de maîtresse peut-elle faire une réflexion sur le tee-shirt soi-disant trop court de ma fille (qui dévoile 5cm de peau quand elle lève les bras au ciel) alors qu’elle-même vient en tongs à l’école ? Quelles sont les risques légaux encourus pour une bonne grosse baffe dans la gueule à une enseignante ?

imageQu’on se le dise une bonne fois pour toutes : la tong est un fléau. Si quelques pieds mignons méritent en effet d’être montrés, qu’ils le soient en sandales ou en nu-pieds joliment décorés. Et qu’ils soient essentiellement, exclusivement, féminins.
Outre son aspect nauséeux, la tong ne devrait être réservée qu’aux seules plages ou abords. Car si elle est tolérable en temps de vacances estivales où s’exhibent des millions de panards que l’on vient rapidement à oublier tant il y a d’autres centres d’intérêt où porter son regard (je vous reparlerai un jour de mon amour du monokini, autre sujet qui revient régulièrement à chaque été, ou du vain espoir de voir un gamin trop bruyant se noyer, même en l’aidant un peu), la tong est également l’appeau à mycose des villes.
Comment peut-on en effet se promener en ville, là où les gens crachent, les chiens pissent, les rats chient, marcher avec des tongs, le pied se soulevant à chaque pas, récupérant les microscopiques miasmes qui parsèment nos rues ? N’est-ce pas là, outre une preuve évidente de mauvais goût, du moins la marque indiscutable de connerie ?

Jamais ! Jamais je ne cèderai à l’appel de la tong ! JAMAIS vous entendez ! Et je ne cesserai JAMAIS le combat ! HASTA SIEMPRE !

imageIl y a quelques jours, j’ai même eu droit à la totale. Alors que je déjeunais avec une attachée de presse, très guindée, dans un restaurant de la capitale, mon voisin de table avait cru stylé de se promener en short taille basse et en tongs. En plus de me jeter en pleine gueule la vue de ses pieds encrassés qu’il se grattait allègrement entre deux bouchées, j’avais donc une vue plongeante sur la raie de son cul poilu. C’est une autre mode qui semble faire fureur ces derniers temps. Je ne sais pas si vous avez remarqué, dans les bars, les salles de classes ou les restaurants, mais l’exhibition de la raie du cul est en plein boum. Alors que vous, vous ne voulez que manger tranquillement, simplement, en bonne compagnie, vous tombez donc sur un canyon du poil et du panard à mycose, assis à juste 50 cm de vous. Franchement, les mecs. Après le style étron du « pantalon sous les fesses », vous nous sortez l’expo de la raie ?

L’un dans l’autre, je ne m’en suis pas mal sorti. Il n’a pas voulu porter plainte, au final. Malgré ses 28 points de suture. Le fait d’avoir récupéré sa carte d’identité et de lui avoir fait comprendre que dorénavant, je savais où il habitait a sans doute joué. En tout cas, il m’a promis de désormais ne plus jamais porter que des salopettes et des bottes. Je n’en demandais pas tant. Je ne suis pas un terroriste de la nudité. Bien au contraire. Je militerai toujours pour la jupe courte plutôt que le tchador. Je bafferai toujours les connards qui traitent les femmes de putes dans la rue ou dans le métro juste parce qu’elles sont habillées en tenue légère. Je préfèrerai éternellement un nichon exhibé à un voile ou une robe de bure.

Mais jamais, ô grand jamais, mon combat contre la tong des villes ne cessera. Je compte sur vous pour me rejoindre dans cette guerre.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Muageto le 29/06/2014 à 12:22

 

1

avatar

Inscrit le 20/06/2009

Voir le profil

Haaaa, enfin l'édito Tong. Je me demandais s'il arriverait (et quand) cette année smiley 47

En tout cas, je te suis sur toute la ligne Cedric

291 Commentaires de news

Ecrit par clayman00 le 29/06/2014 à 12:27

 

2

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

contre la tong dans les ville oui !

(aprés, la tong ca a tt de meme ses bon cotés (mais pas en ville))

( j'ai bcp "aimé" scroller vers le bas de la page et crier "ray, c'est toi !"...)

edit : mais au fait, c'est pas a la cambrousse que ta bit toi ? ... pas de ville donc smiley 37

6223 Commentaires de news

Ecrit par khron0ss le 29/06/2014 à 12:30

 

3

avatar

Inscrit le 06/03/2012

Voir le profil

Je me demandais s'il arriverait (et quand) cette année

Moi aussi. je l'attendais avec impatience.

231 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 29/06/2014 à 12:38

 

4

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Cedric, fétichiste des pieds smiley 32

Sinon j'ai aussi remarqué cette mode de "tiens! regarde bien la raie de mon cul", au masculin comme au féminin. Des fois je ne comprend pas non plus, tout comme toi.

4039 Commentaires de news

Ecrit par freyvane le 29/06/2014 à 13:20

 

5

avatar

Inscrit le 25/08/2013

Voir le profil

Cédric... méfis toi du lobby des tongs, ils ont "le bras" long et n'hésitent pas à s'en prendre à des détracteurs ou concurrents.

La preuve ici smiley 37

1430 Commentaires de news

Ecrit par ethan le 29/06/2014 à 16:16

 

6

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

La raie du cul apparente, c'est la suite logique du caleçon apparent avec le jogging/jean bas sur les jambes style "j'ai chié dans mon froc".

Je comprend pas comment on peut penser ne ce serait-ce qu'une seconde qu'avoir cette dégaine c'est cool... Mais certains ont l'air d'y croire très fort.

662 Commentaires de news

Ecrit par Aces le 29/06/2014 à 21:21

 

7

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par freyvane

Cédric... méfis toi du lobby des tongs, ils ont "le bras" long et n'hésitent pas à s'en prendre à des détracteurs ou concurrents.

La preuve ici smiley 37
les espadrilles vaincront ! smiley 54

Bon sans déconner, les tongs je ne vois pas l'intérêt, on voit des pieds dégueulasses souvent pas lavés et puants tellement fort que même un vieux clacos laissé au rebut pendant 6 mois sent meilleur !

Bref, gloire à l'espadrille française ! smiley 18

3769 Commentaires de news

Ecrit par yaknnc le 30/06/2014 à 02:28

 

8

avatar

Inscrit le 02/06/2013

Voir le profil

j adore tes photos ignobles ... mais pourquoi avoir pris tes fesses ?! smiley 5

546 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

21188-ete-tongs-mode-raie-du-cul-salete-mycoses-combat-guerre