Woolfe-The Red Hoods Diaries en Kickstarter

 

Publié le Mercredi 6 août 2014 à 14:00:00 par Romain Lezaud

 

Woolfe-The Red Hoods Diaries en Kickstarter

Quand Tim Burton rencontre Le Petit Chaperon Rouge

Ma mère-grand, comme vous avez de grandes dents – C'est parce que j'aime le profit mon enfant !

Voilà comment devrait être détourné la fameuse citation du Petit Chaperon Rouge dans Woolfe – The Red Hood Diaries. Dans ce jeu développé par Grin (et pas Grimm), notre héroïne n'a rien à voir avec l'enfant innocente du conte de fée. Elle laisse place à une folle furieuse revancharde, haineuse et...portant une hache !

En ce qui concerne le scénario, il est plutôt torturé à la manière d'un American McGee's Alice (petite parenthèse : ce qu'aurait du être Alice au pays des merveilles de Tim Burton mais bon, passons). Le père du Petit Chaperon Rouge nommé Joseph, ingénieur principal à Woolfe Industires, a trouvé la mort dans un accident du travail voilà quatre ans. Mais il se pourrait bien que ça ne soit pas totalement un accident (tin tin tiiiiiiin). Cherchant la vérité à grands coups de hache, l'héroïne semble être prête à tout pour se venger. Woolfe, le PDG de la boite éponyme, risque de l'avoir en travers de la gorge celle-la : « Tire la chevillette et la bobinette cherra mon enfant - Pourquoi faire ? J'ai une hache...la porte est en bois...faites le calcul mère-grand.»
Voilà la situation qui renverse un peu les codes de ce conte de fée (ce que j'adore, autre exemple du genre: Jin-Roh). Une jeune fille armée jusqu'aux dents qui s'attaque, littéralement, à une corporation d'une cité industrielle qui contamine le reste du monde (dont la forêt natale du Petit Chaperon Rouge).

Côté jeu, il s'orientera vers un jeu de plateforme en 2.5 D mélangeant action et énigmes, soit du combat hack'n'slash avec combos qui rencontre les puzzles de l’environnement. Avouez que c'est prometteur sur le papier. Niveau graphisme, le résultat est léché et plutôt joli. La patte artistique est clairement la force visuelle du titre (si l'on aime ce genre d'univers bien entendu). Pour les rencontres, amicales ou non, attendez vous à voir quelques têtes connues. De Pinocchio au Joueur de flûte de Hamelin, en passant par la Belle aux Bois dormants, vous verrez tout votre univers Disney savamment massacré au profit d'une vision plus « Grimmesque » des choses. Les ennemis basiques seront de simples soldats de bois (vous savez, les figurines Casse-noisette).
Comme nous le dit le studio de développement belge, ils seront des milliers identiques, mais grâce au Kickstarter lancé pour le titre (ah les malins !) vous pourrez personnaliser votre propre soldat...pour avoir le plaisir de lui défoncer la tronche à coup de hache en jeu après avoir passé des heures à lui faire prendre vie. Un vrai Gepetto fou. Le financement par Kickstarter permettrais aussi d'ajouter de la magie au panel de compétence du Petit Chaperon Rouge, comme une transformation en loup, etc.

En développement depuis janvier 2013, Woolfe - The Red Hood Diaries a déjà été « Greenlighté » (c'est moche comme mot) par la communauté Steam et était présent sur le montage Xbox de l'E3. Le financement par Kickstarter aidera Grin a atteindre ses objectifs et ajouter quelques bonus au jeu qui semble déjà très jouable. Actuellement à 22% de l'objectif pour le premier jour du Kickstarter, soit 11 000 $ sur 50 000 espérés, il est quasiment sur que le jeu sera financé. Prévu pour une disponibilité sur Steam l'année prochaine ; une sortie sur Xbox One et PS4 devrait aussi arriver après l'apparition de la version PC. 


 


Et le trailer pour se mettre dans l'ambiance:


 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Il n'existe aucun commentaire sur cette actualité


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

21600-woolfe-the-red-hood-diaries-cree-par-grin-en-projet-kickstarter-apres-steam-greenlight-prevu-en-2015