(Gamescom) Dead Island 2, ça gicle de partout

 

Publié le Samedi 16 août 2014 à 10:00:00 par Vincent Cordovado

 

(Gamescom) Dead Island 2, ça gicle de partout

Zombie la mouche

Après un sympatique premier opus, suivi d'un épisode 1.5 qui lui était loin d'être inoubliable, Dead Island revient avec un nouvel épisode et Deep Silver nous a gentiment proposé de poser nos mimines dessus. Exit les développeurs de Techland, bonjour aux petits gars de Yager (Specs Ops) aux commandes. Au programme de ce nouveau volet, toujours du déglingage de zombie en bonne et du forme mais cette fois, sous le soleil brûlant californien.

7 mois ont passé depuis les événements du premier opus. Les États-Unis ont déclaré la mise en quarantaine de la Californie. Pas de chance pour ceux qui n'auront pas quitté les lieux à temps et une aubaine pour ceux qui veulent se défouler sur du cadavre ambulant.

 

Dead Island 2 reprend la formule de son aîné: A savoir quatre personnages aux caractéristiques bien distinctes qui vont devoir survivre dans des environnements infestés de zombies en craftant une multitudes d'armes, certaines spécifiques à sa classe. On note bien entendu des nouveautés, avec l'apparition d'armes motorisées, puissantes mais si bruyantes qu'elles attireront à chaque fois les zombies des alentours, mais également la possibilité de tenir deux armes différentes dans chaque main, chose qui manquait clairement jusqu'à présent. Dans les autres nouvelles joyeusetés, des attaques contextuelles font leur apparition, rendant plus percutants les affrontements. Il est ainsi possible de botter le cul d'un ennemi pour le mettre sur le dos et ainsi le terminer au sol en lui éclatant la tête.

Pour le reste, que dire de plus ? J'ai pu mettre la main sur le titre pendant une bonne demi-heure et c'est toujours aussi fun à plusieurs. On s'engueule joyeusement, on se fait des concours de dézingage de zombies. Bref, on s'éclate. Le titre est plus sanglant encore que le précédent, avec des mises à mort bien dégueulasse mais avec une certaine note d'humour. Le terrain de jeu s'annonce énorme avec trois zones distinctes (Los Angeles, San Francisco et une troisième zone secrète). On nous a d'ailleurs indiqué qu'il n'y aurait pas de chargement dans une même zone, rendant l'expérience de jeu plus fluide. Bref, ça donne envie.

 

Après tout n'était pas parfait. A commencer par les graphismes, plutôt moyen. L'environnement visité était globalement beau mais manquait de finition pour un titre next-gen. Les effets de lumières sont sympas, la faune et la flore luxuriantes, mais ça demande encore à être paufiné. Idem pour l'IA des zombies, qui est parfois à la ramasse (j'ai eu droit à deux zombies qui avançaient sur place). Mais on mettra ces défauts sur le compte de l'état d'avancement de cette démo (version pré-alpha).

Reste que ce Dead Island 2 m'a convaincu. Il ne chamboulera pas la série mais proposera sans nul doute de passer des bons moments entre copains et proposera du fun, tout comme son grand-frère.

On attend donc le verdict final pour le printemps prochain.
 

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Il n'existe aucun commentaire sur cette actualité


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

21633-gamescom-preview-dead-island-2