(Gamescom) Assassin's Creed Unity : le meilleur jeu de Noël ?

 

Publié le Vendredi 15 août 2014 à 10:30:00 par Cedric Gasperini

 

(Gamescom) Assassin's Creed Unity : le meilleur jeu de Noël ?

Arno va être très hotte

Nous avons pu jouer une mission coop du prochain Assassin's Creed Unity. Et c'est waaaachement beau. Grimper sur les toits. Voir Paris de 1789 de haut. Voir que chaque quartier aura son ambiance. Les abords de Notre-Dame étant plus orientés « contestation anticléricale ». Les Tuileries plus militaires. Les beaux-quartiers à mille lieues de soutenir la Révolution et n'y voir qu'un feu de paille. Et vous, sautant de toit en toit, de mission en mission, d'assassinat en assassinat...
Outre la trame principale du scénario qui couvrira une quinzaine d'années, de 1789 à la fin de la Terreur, outre des rencontres avec Lavoisier, Danton, Robespierre ou encore le jeune Napoléon Bonaparte, vous accéderez à des missions secondaires de tout genre. Récupérer des cocardes. Enquêter sur des meurtres en vous aidant de votre vision spéciale que tous les assassins possèdent (le fameux Eagle Eye) pour trouver des indices et remonter jusqu'au coupable. Découvrir Paris et ses monuments via une Grande Chasse aux Trésors Culturelle, avec moult renseignements et fiches explicatives pour allier réalités Historiques et jeu vidéo. Et donc, des missions coop.

 

On nous a déjà expliqué que les Assassins seront plus personnalisables que d'habitude. Couleur des vêtements, formes de certains habits... certains offriront différents bonus de dégâts, de furtivité, résistance, rapidité... cela permettra aussi d'éviter au maximum de tomber sur deux Arno identiques lorsque vous jouerez des missions coop. Missions coop qui pourront être jouées seul (mais la difficulté ne sera pas moindre pour autant). Il y aura également bien plus d'armes différentes. Légères, de jets ou lourdes. A vous de varier les plaisirs en constituant, par exemple, une équipe avec vos potes. L'un sera un bourrin, l'autre à distance, le dernier plus furtif, par exemple...

 

En tout cas, la mission jouée nous entraînait dans les égouts. Quelques chemins de traverse. Des ennemis à abattre. Des sauts, une complémentarité évidente entre les différents assassins, certains couvrant à distance ceux qui allaient au charbon...
Niveau gameplay, rien de vraiment nouveau. Si ce n'est par exemple que vous ne tomberez plus par hasard d'une corniche ou d'un toit : il faut désormais appuyer sur « B » ou « O » pour « descendre » ou se laisser tomber. Les combats seront également plus difficiles, avec la nécessité de parer au bon moment pour éviter de prendre des coups.
Mais sinon, même sensations, même immense plaisir.

 

C'est beau, c'est jouissif de parcourir ce Paris-là et cette petite mission avait bien entendu un goût de trop peu. Assassin's Creed Unity sera beau. Passionnant. Et il s'affiche sans nul doute comme l'un des jeux les plus excitants de cette fin d'année.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par rameaux le 15/08/2014 à 15:52

 

1

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

La carte se limite au paris de l'époque, où elle inclus les communes limitrophes jusqu'au mur des fermiers généraux?

691 Commentaires de news

Ecrit par clayman00 le 16/08/2014 à 09:36

 

2

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

Un truc qui m'énerve aussi.

Normalement, la vision de l'aigle, seul les descendant d'altair sont sensé l'avoir, et pas tous les assassins... OK, il a pu en avoir bcp de descendant... mais j'ai l'impression qu'il ont tt de même changé pas mal de truc de la méta histoire au long des différente itérations.

6234 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

21646-gamescom-preview-assassin-s-creed-unity