(Gamescom) Company of Heroes 2 : Ardennes Assault ou mourir pour Charleville-Mézières

 

Publié le Samedi 16 août 2014 à 08:30:00 par Alexandre Combralier

 

(Gamescom) Company of Heroes 2 : Ardennes Assault ou mourir pour Charleville-Mézières

Panzer Party

A la fin de l’année 1944, un certain dictateur autrichien décide d’une opération qui a tout d’un dernier coup de poker : l’offensive des Ardennes. Le but est de lutter à mort pour arracher le contrôle aux Alliés de cette région qui, en plus d’être superbe et chaleureuse, est un passage nécessaire avant Anvers, le grand port du Nord…

Company of Heroes 2 : Ardenes Aussault se propose donc de retracer cette campagne décisive sur le front de l’Ouest, menée Anvers et contre tout par les Nazillons. Il s’agit d’une extension stand-alone, mais qui ne donne pas accès à tout le contenu multijoueur. 18 missions sont au programme, ce qui constitue un total supérieur à la campagne originale s’il vous plaît.

 

Deux armées vont s’affronter : l’armée américaine et l’armée teutonne. Les Boys sont plus mobiles, plus flexibles, ont des défenses plus solides, et nous les avons vu en démonstration lors d’une mission où il s’agissait de couper une route de ravitaillement des nazis (qui luttent, dans le jeu comme dans l’Histoire, pour donner à manger à leurs Panzer). Pour ce faire, le joueur pouvait soit forcer le lourd barrage ennemi, soit passer par un sentier plus discret dans la forêt. Dans toutes les missions des différentes approches devraient être rendues disponibles, ce qui offre rejouabilité comme profondeur au gameplay.

Toutes les tactiques de COH 2 sont de retour : se mettre à couvert, utiliser les armes ennemies, lancer une grenade… Mais l’extension apporte avec elle son lot d’innovations. Il faudra notamment faire beaucoup plus attention à ne pas perdre d’hommes, car toute perte dans une mission sera permanente durant la campagne ! Ménager vos hommes, ne pas oublier de les soigner avec votre ambulance, sera forcément plus important que de coutume. L’approche discrète sera donc conseillée (mais non obligatoire, rappelons-le). L’I.A. s’adaptera d’ailleurs à votre style de jeu en temps réel.

 

Quelques autres nouveautés appréciables sont encore au rendez-vous. Parcimonie oblige, la reconnaissance est obligatoire. Mais attention à ne pas se faire gâcher la vue par la fumée dégagée par un tank mis hors service. De même la ligne de front séparant la carte de campagne est un repère tactique quand il s’agit de battre en retraite pour récupérer de la santé. Citons encore ces rapports de perte détaillés prononcés par un de vos lieutenants qui vient rajouter une dose d’immersion et de compassion pour les plus sensibles.

 

Company of Heroes 2 : Ardennes Assault devrait, comme le jeu de base, continuellement s’améliorer avec des futurs updates, même si on devrait en rester à deux factions. Il s’agit donc d’un excellent moyen de passer du bon temps dans les Ardennes, ce qui est déjà une sacrée performance. Pour les fans de stratégie et de COH, cela va sans dire.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Il n'existe aucun commentaire sur cette actualité


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

21651-gamescom-preview-compagny-heroes-ardennes