(Gamescom) On a vu Alien : Isolation, mais on n’a pas osé bouger

 

Publié le Samedi 16 août 2014 à 11:00:00 par Walid Hamadi

 

(Gamescom) On a vu Alien : Isolation, mais on n’a pas osé bouger

Xénomordepeur

Ridley Scott nous avait pondu un chef-d’œuvre en 1979. The Creative Assembly veut tenter d’égaler celui-ci en lui offrant une suite digne de ce nom. Malgré les qualités des films de James Cameron et Jean-Pierre Jeunet, les anglais ont décidé de n’axer leur jeu que sur l’histoire du premier film qui a tant fait frissonner le public par son ambiance oppressante et glauque. C’est ainsi que vous incarnez Amanda Ripley, fille d’Ellen, qui veut faire la lumière sur tous les évènements qui sont arrivés à sa mère et qui ont décimé l’équipage du Sevastopol.

 

La station désertée est le lieu idéal pour faire grimper votre tension et celle de vos équipiers. D’ailleurs, eux n’ont pas vos nerfs d’acier et sont littéralement terrifiés au point de tirer sur tout ce qui bouge, y compris vous. Le xénomorphe est toujours là, tout le monde le sait, et le pire, c’est de s’imaginer qu’il rode tout près. Car l’alien est tout simplement immortel. Il sera impossible de le neutraliser définitivement, telle est la volonté des créateurs du jeu, tout comme celle de Scott.

 

Alien : Isolation n’est pas un FPS d’action. C’est un survival. Et comme dans le film, vous êtes impuissant face à cette créature redoutable. La seule option est la fuite. Il vous faudra alors être plus malin que votre prédateur qui l’est déjà lui. A l’extrême. En avançant, il faudra activer des checkpoints à la main. Encore une fois un choix assumé des développeurs : vous n’allez pas refaire le même passage à 10 à secondes d’intervalle. Le chemin sera long et difficile et il faudra mériter chaque pas en avant. Le problème c’est qu’à chaque essai, l’alien a appris de ses erreurs et fouille des endroits qu’il n’avait pas vérifiés auparavant. Il a appris vos habitudes. Bref vous êtes dans la merde.

A votre disposition, quelques armes et munitions bien sûr, mais surtout des pièces détachées qu’il vous faudra crafter pour créer des outils intéressants. Tel le noisemaker. Comme son nom l’indique, il suffit de le laisser dans un coin pour attirer le xénomorphe là où il vous dérangera le moins.

 

L’un des gros atouts du soft, c’est sa fidélité à cette « Low-Fiction » qui caractérise les films des années 70 et 80. Exit les hologrammes, les scans rétiniens et la technologie de haute précision. Ici les écrans des scanners sont des CRT, les ordinateurs n’affichent qu’une couleur : le vert et le vaisseau ressemble plus à celui de Dead Space qu’à celui de Mass Effect. De même, le choix de faire le point sur l’écran du radar ou sur l’horizon quand on est traqué mets vraiment dans l’ambiance et stresse le joueur au maximum. Enfin, l’écran est quasiment vierge de toute indication à part la barre de vie et celle de la batterie de votre torche.

 

Oui, les lieux sont sombres et il est fortement conseillé de jouer dans les mêmes conditions et avec un casque sur les oreilles si possible. La courte section présentée n’est malheureusement qu’une miette de ce que nous aurons dans les mains le 7 octobre. Si vous aviez peur que le grand méchant loup vous attrape quand vous étiez petits, évitez de prendre ce jeu. Vous risqueriez de devoir retourner chez le psy.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par clayman00 le 16/08/2014 à 12:03

 

1

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

Rahhhhh.
J'aime pas les jeux d'horreur, vraiment (j'ai tu de même adoré dead space 1...), mais je sent tout de même que je devrais me le taper celui ci...
smiley 18

6232 Commentaires de news

Ecrit par EkiCrawz le 16/08/2014 à 14:04

 

2

avatar

Inscrit le 01/04/2014

Voir le profil

Malgré les qualités des films de James Cameron et Jean-Pierre Jeunet

Chouette, je ne suis pas le seul à occulté un certain film de la franchise smiley 7

Vivement la sortie!!! smiley 12

11 Commentaires de news

Ecrit par Mikis le 16/08/2014 à 18:57

 

3

avatar

Inscrit le 21/12/2011

Voir le profil

Ecrit par EkiCrawz

Malgré les qualités des films de James Cameron et Jean-Pierre Jeunet

Chouette, je ne suis pas le seul à occulté un certain film de la franchise smiley 7

Vivement la sortie!!! smiley 12
Celui de Fincher n'est pas si mal. Quand à celui de Cameron, c'est celui qui le plus mal vieilli (comme à peu près tous ses films) et qui fait le moins dans la finesse (comme à peu près tous ses films).

1132 Commentaires de news

Ecrit par Abaker le 16/08/2014 à 19:21

 

4

avatar

Inscrit le 05/11/2009

Voir le profil

Moi j'ai un faible pour celui de jeunet.smiley 47
C'est effectivement très différent du premier mais je sais pas, ce coté chasse à l'humain baroque me fait kiffer.

1302 Commentaires de news

Ecrit par Tyr le 17/08/2014 à 17:26

 

5

avatar

Inscrit le 19/04/2012

Voir le profil

Celui de jeunet était quand même assez daubesque.

1112 Commentaires de news

Ecrit par Sebwalker le 17/08/2014 à 19:19

 

6

avatar

Inscrit le 10/08/2014

Voir le profil

Je sens que l'on tien enfin le jeu Alien pour console smiley 1

202 Commentaires de news

Ecrit par Aces le 17/08/2014 à 19:39

 

7

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

L'ambiance bien glauque, miam !! smiley 14

3776 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

21666-gamescom-preview-alien-isolation-jeu