GamesCom : notre avis sur la conférence Sony

 

Publié le Mercredi 13 août 2014 à 09:00:00 par La rédaction

 

GamesCom : notre avis sur la conférence Sony

Impressions de Cologne...

La conférence Sony vient tout juste de se terminer et dans les rangs commencent  l’échange des premières impressions : « alors, t’as aimé ? », « c’était comment ? ». Globalement les avis sont plutôt partagés. Il faut dire que certaines présentations n’avaient rien de quoi laisser un souvenir mémorable. Sony a d’évidence un peu trop mis l’accent sur les jeux indépendants : bien qu’ils apportent une plus-value réelle en termes de diversité et d’innovation, y consacrer une demi-heure de la conférence ne pouvait laisser qu’une impression en demi-teinte.
 
Ainsi, certaines vidéos peu avides de détails nous ont laissés sur notre faim. Prenons The Tomorrow Children : le trailer commence pourtant plutôt bien avec une musique fort originale de Chœur de l’Armée Rouge, mais on ne comprend ni très bien le sens du jeu, ni les fondements de son gameplay. Volume peut faire bondir, tant il rappelle le mode V.R. du premier Metal Gear Solid : un grand bond en arrière en somme. Peut-on vraiment faire un jeu à partir d’un seul principal élément de gameplay (à savoir, échapper à la vue des ennemis ?).
 
Du côté des jeux « AAA », on a noté également quelques petites déceptions. Bloodborne tout d’abord nous a paru assez peu maniable, rigide, avec trop d’inertie. La recette de From Software saura-t-elle séduire le plus grand nombre tout en ne semblant pas réellement se réinventer depuis Dark Souls ? The Order : 1866 est sûrement très beau ; mais il est aussi linéaire que classique.
D’autre part, même si l’on a eu droit à des trailers de l’alléchant Destiny et du dépaysant Far Cry 4, on aurait aimé que Sony enchaîne avec les prochains gros blockbusters de sa console : Assassin’s Creed Unity ou le futur Uncharted se sont fait attendre. Plus de pop-corn, quoi !
 
Dans le même ordre d’idées, la vidéo burlesque de MGS V était véritablement bien pensée et rafraîchissante, avec cette parodie de l’usage des cartons à tout faire de l’ami Snake. Mais tout amusant qu’il soit, ce passage ne pouvait pas non plus se substituer à du gameplay plus consistant. Kojima a-t-il fait le voyage en Allemagne pour faire une bonne blague potache ? Un peu court, jeune homme…
 
Alors même si un certain sentiment de manque se fait cruellement sentir, Sony a fait le service minimum en présentant son lot de titres exclusifs. La bonne surprise de la soirée est venue de l’accent so frenchy de Michel Ancel et son Wild : quoiqu’encore mystérieux, son univers nous attire déjà. On n’a pas vu non plus grand-chose de Hellblade, mais son annonce a de quoi rassurer les amateurs de beat’em all, étant donné que le studio Ninja Theory est à la manœuvre (même si l’originalité dans le chara design ne semble pas être leur point fort, tant l’héroïne ressemble à celle d’Heavenly Sword).
 
Les thrillers Until Dawn et The Vanishing of Ethan Carter nous proposent quant à eux une ambiance plutôt réussie, franchement angoissante pour le premier avec ses disparitions annoncées de personnages jouables, et diablement intrigantes pour le second avec ses enquêtes à la Murdered : Soul Suspects à résoudre…
 
Bref, une conférence dont on pouvait attendre plus, tant dans sa présentation que dans le contenu des annonces. Mais on fait confiance au géant nippon pour passer la vitesse supérieure l’année prochaine…
 

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Sly le 13/08/2014 à 10:39

 

1

avatar

Inscrit le 21/10/2013

Voir le profil

Rien de vraiment mémorable semble-t-il, rien qu'on ne connaissait déjà, et pour ma part les petits jeux indé me laissent généralement de marbre.

Bon... à suivre

698 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

Derniers Commentaires

- L'Edito du dimanche par scudik

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par Aces

- L'Edito du dimanche par scudik

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par scudik

21696-gamescom-conference-sony-notre-avis