L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 28 septembre 2014 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

De l'art d'être fidèle

image« 22 ans, me répondit-elle »
« Ah ! Tu vois, j’étais tombé juste ! » lançais-je alors joyeusement en…

Non, attendez, je prends l’histoire en cours de route, là. Vous n’allez pas tout comprendre… Il faut revenir au début…

Cette semaine, j’ai assisté à de nombreuses présentations de jeux, dont vous découvrirez les différents tests et previews au fil des jours prochains. Je me suis donc rendu dans tout Paris, arpentant les couloirs du métro et les rues, casque sur les oreilles, fredonnant parfois quelques mélodies et esquissant même à l’occasion quelques petits pas de danse. Et non, je n’ai pas honte. C’est toujours mieux que les gens qui font la gueule dans les transports en commun.
Bon, ça peut poser quelques soucis également. Tenez, la dernière fois, j’étais en avance d’une quinzaine de minutes à un rendez-vous. Sur le chemin, j’avisais une jolie petite église. Je décidais donc d’y pénétrer.
J’aime bien visiter les églises. La quiétude des lieux, la beauté de l’architecture, les pierres remplies d’histoire… les églises sont chargées d’une émotion profonde et pesante que j’apprécie tout particulièrement. Du coup, dès que l’occasion vient, je vais les visiter.

Je retirais donc le casque de mes oreilles, découvrais ma tête, tout en continuant de fredonner du Kim Wilde (Get out of my face and out of my skin, Don't wanna go back, I'm not gonna let you in, Get out of my head ... out of my head). Je poussais ensuite la lourde porte en chêne qui s’ouvrit dans un grincement assourdissant… et me retrouvais nez à nez avec une assemblée en pleurs, regroupée autour d’un cercueil que bénissait un curé ébahi de me voir débarquer comme ça, avec un Tee-shirt Gremlins et un bombers noir, en pleine cérémonie. Et en fredonnant du Kim Wilde qui plus est.
Sur le coup, j’avoue avoir hésité à crier un « Alléluia ! Il est ressuscité ! ». Question de réflexe. Mais finalement, seul un « Oups » a franchi mes lèvres avant que je ne fasse demi-tour…

Ce n’est pas grave. J’y reviendrai. Elle avait l’air d’être jolie, cette église.

imageMais bref. Autre journée, autre rendez-vous. Je débarquais à une présentation quelconque dont je tairai le nom, et vous allez comprendre pourquoi. Je saluais les quelques confrères que je connais, qui me connaissent et qui m’apprécient. Ou tout du moins qui me supportent. Le soleil de l’été apache réchauffant les lieux, je décidais de poser sac et blouson aux vestiaires que tenait, d’ailleurs, une charmante et jeune demoiselle. Plus je m’approchais, plus je me rendais compte qu’elle était charmante. Et jeune. Mais surtout charmante. Ce charme désuet et assuré que les jeunes filles de 20 ans, pas tout à fait encore femme, ont en elles. Des courbes proches de la perfection, quoi qu’une poitrine un peu petite à mon goût, et un visage séduisant trahissant fougue et insouciance.
De suite, grâce à mon instinct de prédateur avisé, je remarquais l’attaché de presse qui paradait devant elle, la faisant rire timidement, se vantant d’avoir un poste important puisque c’était lui qui organisait cette « petite fête ». Il faisait le mâle. « Tu sais, ce soir, on fait un petit after avec l’équipe. Tu es la bienvenue » « C’est gentil mais on devait se voir avec des copines et… » « Invite-les ! Il y aura du Champagne, des petits fours ! ». Elle hésitait. Elle était sur le point de succomber et de se laisser porter par les promesses d’un homme de dix ans son aîné…

La suite sonna comme une évidence pour moi. J’arrivais subrepticement, tapais dans le dos de l’attaché de presse, lui claquais la bise (nous sommes proches) et lui lançais, d’un ton bourru et fort : « Comment ça va ? Et ta délicieuse femme, elle va bien ? Et ta gamine ? » tout en lisant dans ses yeux un moment de pure panique et d’intense déception, voire un infini sentiment de traîtrise.

Il aura beau ramer tout l’après-midi pour rattraper le coup, elle déclinera finalement son invitation et partira une fois son service terminé.

imageParce qu’il faut savoir plusieurs choses sur les jeunes femmes : elles ne le sont pas forcément elles-mêmes, mais elles respectent scrupuleusement la fidélité. Qu’un homme marié, plus âgé, puisse les draguer, c’est une hérésie. Elles en frissonnent de dégoût. L’attirance de l’homme marié, de l’alliance, de cette respectabilité que le mariage apporte, c’est un mythe. Un simple mythe. Comme le gentil père de famille seul au parc avec ses gamins, notez bien. Vous susciterez l’admiration et l’envie, sans doute, mais même malheureuse dans son couple, une femme préfèrera ne pas briser l’idéal de ce tableau. Non, les tromperies et les coucheries viennent bien plus tard. Oh, il y a toujours des exceptions, hein, mais dans la quasi-totalité des cas, le mariage enterre définitivement votre pouvoir de séduction, sachez-le.

La parade à cette barrière, finalement, c’est un mélange d’intérêt et d’indifférence. Un petit coup d’œil rapide que vous détournez, comme gêné, quand elle le remarque, un petit sourire quand on la croise… tout est affaire de dosage.
Résultat, c’est elle qui vint engager la conversation. Elle me demandait de deviner son âge, je lui en donnais, avec justesse, 22. Elle m’en donna 5 de moins que mon âge véritable et, à cet instant, l’idée de la remercier en la culbutant sans plus de mondanité sur la table des petits fours me traversa l’esprit. Je préférais quitter finalement les lieux. Certaines petites victoires se suffisent à elles-mêmes.

L’attaché de presse, lui, salua mon départ avec une bordée amicale d’injures et la promesse d’une prompte vengeance.

La journée fut bonne, en d’autres termes.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par dieudivin le 28/09/2014 à 13:08

 

1

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

smiley 14
smiley 32

4040 Commentaires de news

Ecrit par rameaux le 28/09/2014 à 14:27

 

2

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Un simple mythe. Comme le gentil père de famille seul au parc avec ses gamins, notez bien.
mon parc ce situe sur l'ile des bisousours puisque que ce matin seul avec mon môme avec 8 autres pères et une seule mère. et plus le temps a passé, plus de père sont venus, dans mon quartier les mères semblent avoir autre chose à faire que les sorties au parc.

L’attaché de presse, lui, salua mon départ avec une bordée amicale d’injures et la promesse d’une prompte vengeance.[quote]
c'était le minimum, tu va avoir les packs presse en retard ou incomplet.

691 Commentaires de news

Ecrit par Papa Panda le 28/09/2014 à 17:18

 

3

avatar

Inscrit le 26/03/2014

Voir le profil

Ecrit par rameaux

Un simple mythe. Comme le gentil père de famille seul au parc avec ses gamins, notez bien.
mon parc ce situe sur l'ile des bisousours puisque que ce matin seul avec mon môme avec 8 autres pères et une seule mère. et plus le temps a passé, plus de père sont venus, dans mon quartier les mères semblent avoir autre chose à faire que les sorties au parc.
Et après on parle d'égalité des sexe ....


Sérieux...ma femme et moi nous partageons sauf quand elle est enceinte ...bon ca fait long maintenant ^^


Mais c'est vrai que nous voyson de plus en plus de père faire ce que les femmes râler à force de faire ...tel que le parc, la vaisselle ,l'aspi, le rangement , les facturess etc....

945 Commentaires de news

Ecrit par Sockie le 28/09/2014 à 17:39

 

4

avatar

Inscrit le 05/05/2010

Voir le profil

Lolsmiley 17smiley 42

15 Commentaires de news

Ecrit par rameaux le 28/09/2014 à 19:02

 

5

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Papa Panda


Et après on parle d'égalité des sexe ....


Sérieux...ma femme et moi nous partageons sauf quand elle est enceinte ...bon ca fait long maintenant ^^


Mais c'est vrai que nous voyson de plus en plus de père faire ce que les femmes râler à force de faire ...tel que le parc, la vaisselle ,l'aspi, le rangement , les facturess etc....
idem partage équitable des tâches. (équitable car il met plus facile de porter les charges.

puis allez au parc permet d'éviter de les entendre râler. smiley 7

691 Commentaires de news

Ecrit par clayman00 le 28/09/2014 à 19:23

 

6

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

Le thème de l'edito c'est l'art de la fidélité hein...
Regardez-les les papas dragueur qui tentent de changer de sujet...

smiley 17

smiley 37

6225 Commentaires de news

Ecrit par Papa Panda le 28/09/2014 à 19:44

 

7

avatar

Inscrit le 26/03/2014

Voir le profil

Ecrit par clayman00

Le thème de l'edito c'est l'art de la fidélité hein...
Regardez-les les papas dragueur qui tentent de changer de sujet...

smiley 17

smiley 37

smiley 16

smiley 13

945 Commentaires de news

Ecrit par rameaux le 28/09/2014 à 21:03

 

8

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par clayman00

Le thème de l'edito c'est l'art de la fidélité hein...
Regardez-les les papas dragueur qui tentent de changer de sujet...

smiley 17

smiley 37
smiley 15
on drague pour se flatter nous. smiley 23
bon avec une femme pour 9 hommes c'est pas facile.smiley 34

691 Commentaires de news

Ecrit par yaknnc le 29/09/2014 à 08:54

 

9

avatar

Inscrit le 02/06/2013

Voir le profil

on se demande a quoi sert les potiches dans les salons ! A exhiber leurs charmes et a multiplier les pervers !!smiley 40 style watoo watoo ... ok je suis un vieux je viens de me faire cramer et alors smiley 21

Bref l art d etre fidele ce n est pas de l art par contre etre infidele oui ! smiley 23

546 Commentaires de news

Ecrit par clayman00 le 29/09/2014 à 09:06

 

10

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

Ecrit par yaknnc

on se demande a quoi sert les potiches dans les salons ! A exhiber leurs charmes et a multiplier les pervers !!smiley 40 style watoo watoo ... ok je suis un vieux je viens de me faire cramer et alors smiley 21

Bref l art d etre fidele ce n est pas de l art par contre etre infidele oui ! smiley 23

Bien au contraire. C'est un art de rester fidèle, alors qu'être infidèle c'est la facilité.

6225 Commentaires de news

Ecrit par yaknnc le 29/09/2014 à 09:49

 

11

avatar

Inscrit le 02/06/2013

Voir le profil

Bien au contraire. C'est un art de rester fidèle, alors qu'être infidèle c'est la facilité.

tu parles en connaissance de cause ? si oui fait nous un edito ! smiley 37

546 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

Derniers Commentaires

- L'Edito du dimanche par Ailleurs

- L'Edito du dimanche par Ailleurs

- L'Edito du dimanche par Ailleurs

- L'Edito du dimanche par Aces

- L'Edito du dimanche par scudik

- L'Edito du dimanche par Tyr

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

22192-eglise-infidelite-mariage-drague-presentations-rendez-vous