Une développeuse menacée de mort pour avoir soutenu la cause féministe

 

Publié le Mardi 14 octobre 2014 à 11:40:00 par Cedric Gasperini

 

Une développeuse menacée de mort pour avoir soutenu la cause féministe

Le monde est con

Dans la famille "il y a quand même des gros cons sur Terre et ils ont décidé d'aller sur Internet", je voudrais le joueur de jeu vidéo au QI d'huître qui aura bientôt la joie immense de se faire sodomiser dans les douches d'un établissement pénitentiaire. 

Brianna Wu est à la tête de Giant Spacekat, un petit studio indépendant qu'elle a fondé avec une collaboratrice. Ils ont notamment travaillé sur Revolution 60, un jeu sorti sur iOS. 

La seule "erreur" de Brianna Wu a été de prendre cause pour d'autres femmes, et l'avoir clairement exprimé, quand celles-ci étaient maltraitées, insultées et menacées par des Internautes. Elle a aussi écrit un texte sur le harcèlement des femmes dans l'industrie du jeu vidéo. 
Du coup, elle a été la cible à son tour de violences verbales. Dont une bien sérieuse, puisqu'un énergumène a posté son adresse sur Internet et expliqué qu'il allait venir chez elle pour, je cite "fourrer son ignoble chatte de féministe" avant de la tuer. 

Charmant programme. 

Brianna Wu a dû fuir son domicile, en compagnie de son mari, escortés par la Police. Police qui prend ces menaces très au sérieux et enquête sur cette affaire.

Brianna a toutefois reçu le soutien de nombreux internautes, et de ses pairs. Elle a bien entendu le nôtre, nous qui luttons chaque jour pour la tolérance et contre ce genre d'abrutis congénitaux qui pollue non seulement la toile, mais le monde tout entier. On a encore du boulot.

image

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par clayman00 le 14/10/2014 à 11:53

 

1

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

smiley 50

y a des gens pas net tout de meme ...

6234 Commentaires de news

Ecrit par 10r le 14/10/2014 à 12:36

 

2

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

Je viens de voir les twitt... j'espère qu'il va prendre un petit stage ramassage de savonnette...

4331 Commentaires de news

Ecrit par Von-Block le 14/10/2014 à 12:44

 

3

avatar

Inscrit le 11/08/2009

Voir le profil

Il n'aurait pas un petit rédacteur pour nous pondre un texte sur l'ultime stupidité du moment qui est le gamergate. De ce que j'en ai lu c'est une bande de puceau blanc frustré qui trouve une cause noble à défendre le gros gamer obèse sale et refuse de voir son monde transformé.

Le jeu vidéo est mort, il est nécessaire de tuer la notion de gamer ou du moins lui trouver une connotation différente.

Un peu comme le monde du cinéma ou le cinéphile est un passionné du genre.

2487 Commentaires de news

Ecrit par Tidril le 14/10/2014 à 12:58

 

4

avatar

Inscrit le 05/05/2013

Voir le profil

Ecrit par Von-Block

Il n'aurait pas un petit rédacteur pour nous pondre un texte sur l'ultime stupidité du moment qui est le gamergate. De ce que j'en ai lu c'est une bande de puceau blanc frustré qui trouve une cause noble à défendre le gros gamer obèse sale et refuse de voir son monde transformé.

Le jeu vidéo est mort, il est nécessaire de tuer la notion de gamer ou du moins lui trouver une connotation différente.

Un peu comme le monde du cinéma ou le cinéphile est un passionné du genre.

Le seul vrai soucis dans le gamergate c'est juste qu'une développeuse a couché avec des journaliste pour que l'on parle de son jeu.

Ensuite je rejoins ton point de vue, c'est juste une bande de puceaux (pas forcément blanche) frustrée qui ne savait pas quoi faire pendant un down des serveurs WoW / LoL / GW / /

166 Commentaires de news

Ecrit par stolx10 le 14/10/2014 à 13:28

 

5

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Brianna Wu est à la tête de Giant Spacekat, un petit studio indépendant qu'elle a fondé avec une collaboratrice. Ils ont notamment travaillé sur Revolution 60, un jeu sorti sur iOS.

En fait, ce sont des travelos ! smiley 15

6708 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 14/10/2014 à 13:44

 

6

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ils, les développeurs du studio.

6671 Commentaires de news

Ecrit par freyvane le 14/10/2014 à 13:58

 

7

avatar

Inscrit le 25/08/2013

Voir le profil

Ca me rappelle cette histoire d'une scénariste qui avait travaillé pour Bioware sur Dragon Age 2, qui avait déclaré (en substance) et à titre personnel (donc pas représentatif de Bioware) qu'elle trouverai normal dans ce genre de jeu de pouvoir zapper les combats en appuyant sur 1 bouton pour ne faire que les phases de dialogues et de narration de l'histoire, tout comme il est possible de zapper les RTC pour passer directement aux combats.

Elle a également reçus des menaces de mort parmi le flot d'insulte.

1431 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 14/10/2014 à 14:07

 

8

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Ecrit par freyvane

Elle a également reçus des menaces de mort parmi le flot d'insulte.

Et pourtant je trouve son idée très intéressante.

Les internautes sont de plus en plus cons, faut voir les discussions sur les chat des streams quand c'est une "streameuse".

2484 Commentaires de news

Ecrit par Mortal le 14/10/2014 à 14:21

 

9

avatar

Inscrit le 13/09/2010

Voir le profil

l'est effectivement pas bien le gars.
Encore un de plus a déporter sur une planète prison

2818 Commentaires de news

Ecrit par stolx10 le 14/10/2014 à 14:34

 

10

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Cedric Gasperini

Ils, les développeurs du studio.
p'tit malin smiley 20

6708 Commentaires de news

Ecrit par stolx10 le 14/10/2014 à 14:40

 

11

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

cela dit, des cons y'en a constamment partout, conditionnés à être con toute leur vie, consternants à tout point de vue, des condescendants , parfois conspuant, etc etc...

smiley 12

6708 Commentaires de news

Ecrit par clayman00 le 14/10/2014 à 14:44

 

12

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

Ecrit par stolx10

cela dit, des cons y'en a constamment partout, conditionnés à être con toute leur vie, consternants à tout point de vue, des condescendants , parfois conspuant, etc etc...

smiley 12

faut faire attention aux con-d'homme ("condom" ... certain ne devraient pas faire de gamins ... blague (a tabac), jeux de maux, toussa ...)

6234 Commentaires de news

Ecrit par Djaron le 14/10/2014 à 15:45

 

13

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

j'estime qu'on peut ne pas etre d'accord avec la dame et ne pas adherer beatement et inconditionnellement à son discours (ce qui vaut en général d'etre traité d'ignoble macho nazi par des feminhysteriques et profeministes de la derniere heure)

on peut meme le faire en respectant la gent feminine...

mais j'avoue que tout comme chez les feministes et leurs soutiens, il y a souvent des propos quasi hysteriques, je dois reconnaitre que dans le camp opposé, il y a quand meme de sacrés cons.

c'est un probleme d'education, ou d'absence d'education, symptomatique de notre epoque et de la jeunesse d'aujourdhui, qui est habitué à réagir violemment et excessivement à toute contrarieté par caprice... quand je vois ce que les gamins et ados se permettent de faire et dire en toute impunité de nos jours devant des parents depassés et demissionnaires, je sais qu'à leur age, je m'en serais permis le 10eme que je l'aurais payé cher et il n'y aurait pas eu de récidive.

alors si il faut tout leur passer, s'écraser, les laisser dominer et pietiner les adultes "pour leur bon developpement" (dixit theories psycho-pediatriques de merde à la mode en ce moment depuis 1 a 2 decennies) pour avec un peu de chance (malchance ?) les voir finalement heurter de plein fouet le mur de la réalité du monde normal (de moins en moins) avec comme seule unique et ultime option la prison, c'est un beau gachis. On a beau dire "gnagna les fessées c'est un truc de nazi, faut pas les gronder ou les priver ou les punir ca les stresse, gnagna mes burnes..." je pense qu'on fixerai des limites clairement et fermement des le plus jeune age on en arriverait pas à "j'vais de niquer et te defoncer sale pute !" à la moindre occasion...

my 2 cents

heureusement je n'ai pas de gosse et ne peux pas en avoir sinon j'aurais la justice et les services sociaux sur les bras au motif que j'essayerai de leur donner une education correcte...

monde de merde

1645 Commentaires de news

Ecrit par pluton-x le 14/10/2014 à 17:13

 

14

avatar

Inscrit le 18/09/2009

Voir le profil

Ecrit par Tidril

Le seul vrai soucis dans le gamergate c'est juste qu'une développeuse a couché avec des journaliste pour que l'on parle de son jeu.

Ensuite je rejoins ton point de vue, c'est juste une bande de puceaux (pas forcément blanche) frustrée qui ne savait pas quoi faire pendant un down des serveurs WoW / LoL / GW / /


Vu de France c'est vrai que ça donne ça sauf que le gamergate dure depuis maintenant deux mois et demi avec une certaine popularité sur Twitter et ça à dépassé le stade de la dite développeuse depuis belle lurette.

Le problème est qu'au USA il y avait de l'eau dans le gaz pour plusieurs raison :
-les principaux sites de jeux US (Kotaku, RPS, Gamasutra) sont devenus merdique en terme de qualité
- Non seulement ça mais en plus les articles sont devenus "pourquoi se jeu est sexiste/raciste/fait l'apologie du viol et vous devriez tous vous sentir mal si vous aimez se jeu" destiné à attirer le click et plaire au hispter de Tumblr. Et je ne parle pas des fois où ils crucifient des développeurs sur des rumeurs de misogynie
-Relation douteuse en développeur et journaliste
-Tonne de jeu indépendant (qui promettait de meilleur jeu que les AAA) ni fait ni a faire qui ont débarqué sur Steam ruinant la réputation de l'industrie indé.

Quand l'histoire de la développeuse est sortie les gens ont commencer à en parler sur Reddit et une vidéo à été publié sur Youtube critiquant les relation développeur/journaliste.
L'histoire en l'était aurait duré 48h grand max.
Sauf que la vidéo à été supprimé et les post sur Reddit sur le sujet on été massivement censuré (plus de 27 000 post).
Résultat cela à entrainer un effet Streisand qui veut que plus on veut supprimé un truc d'internet plus ça se répand.

Cela à eu pour conséquence de poussez les gens à creuser sur la dite personne et on trouvé plusieurs choses:

- un des amants était membre du jury d'un concours de jeu indé où la personne en question a gagné (face Paper please se qui est suspect vu le jeu de la personne concerné)
- la personne possède un compte Patreon, site permettant le financement mensuel de personne et que certaines personne lié à la presse et au jeu indé la supportait financièrement (dont Ben Kuchera patron de Polygon site de presse de jeu video)
-la personne avait déclaré être la cible de harcèlement de la par de Wizarchan, site sinistre de puceau dépressif. Non seulement c'est faux mais en plus la clique de fan de cette personne on harcelés les utilisateur du site.
-la personne à également fait crasher un projet indigogo destiné a aider les femmes dans l'industrie du jeu (je précise que la personne se prétend féministe).

Puis petit à petit les éléments montrant les relations douteuse développeur indé et journaliste se sont accumulés notamment concernant l'utilisation du Patreon.

L'histoire dure 2 semaines environ puis commence à se tasser.
Le 28/29 Aout 11 sites décide de publier des articles déclarant la mort des gamers ou que les gamer était tous des homme blancs hétéro cisgender puceau raciste et sexiste qui vivait chez leur mères et où les dit sites se pose en défenseur des femmes et des minorités (garder se dernier point à l'esprit)
En effet quoi de plus intelligent pour contrer les accusations de relations incestueuse de publier la même chose en 48H.
Ces articles chient basiquement sur l'intégralité des gamers et jette de l'huile sur le feu et Twitter explose

Résumé de ce qui suis :
- un développeur noir lance le hastag #notyourshield destiné au femmes et minorité qui supporte le gamergate et qui en on marre d'être utilisé comme bouclier par les site de jeu pour leur discours. Se hastag permettra de montrer l'hypocrisie des anti-GG se prétendant tolérant et contre le harcèlement puisqu'il y aura insulte ("housenigger" notamment),piratage (cas contre contre un gamin de 10 ans) et menace (mail de menace/mort avec cordonné personnelle et menace contacter l'employeur) dont l'ardeur sera redoublée contre les minorités les femmes et les transexuel. Le dit développeur sera lui même piraté et des gens appelerons sont patron pour qu'il soit viré.
- le mots d'ordre dans le gamergate est de contacter les publicitaire financant les sites de jeu pour qu'il se retire. Intel à retiré ses pubs de Gamasutra suite à l'article publié et d'autre compagnie font de même.
- il est découvert que les différent sites censé être concurrent s'entendait sur se qui devait être discuté ou non

Tout ça pour arriver à maintenant.
Le gamegate commençait à ce tasser, jusqu'à l'histoire de Brianna Wu. L'histoire était discuté depuis quelque jour car les gens étaient un peu en colère du fait qu'elle ait attribué le harcèlement au gamergate alors qu'aucun des tweets du dit harceleur n'y faisait référence et qu'elle blâme des gens qui essayent de se policer tant bien que mal pour virer ceux qui appellent au harcèlement parmi eux.
Surtout que du coté des soutient du Gamergate il y plus d'une dizaine de personne qui on été harcelé menacé sans que cela fasse toute une histoire laissant un sentiment de double standart quand on parle du harcèlement.
D'autant plus que Brianna Wu à elle même admis créer des faux compte twitter troll pour tenir des propos sexiste associé et les associé au gamergate.
C'est pour ça que je pense qu'il faut attendre un peu pour cette histoire.
Mainteant que c'est passé sur MSNBC c'est partie pour durer jusqu'a la fin de l'année (on parle d'un truc qui à commencer mi-Aout).

Tout ça parce qu'avant les joueur US était traité de meurtrier psychopathe sataniste par les conservateurs, que maintenant ils sont traité de misogyne, raciste et violeur par les libéraux et que là ils en on plein le cul.

Ce site a bien archiver les chose sur le sujet.
http://knowyourmeme.com/memes/events/gamergate
http://knowyourmeme.com/memes/events/gamergate

566 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 14/10/2014 à 17:48

 

15

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Tout ça parce qu'avant les joueur US était traité de meurtrier psychopathe sataniste par les conservateurs, que maintenant ils sont traité de misogyne, raciste et violeur par les libéraux et que là ils en on plein le cul.

Cette phrase de pluton me donne envie d'être d'accord avec Von-Block, ce qui est plutôt rare, la notion de gamer doit disparaître.

Mais c'est surtout le fait de vouloir à tout prix ranger les gens dans des boîtes, dans des catégories, qui doit disparaître. Et l'une des pires boîtes en question, c'est celle là, le gamer, le geek. Cette boîte est devenue tellement énorme, le moindre fait divers permet d'y ajouter une propriété que l'on généralise évidemment à tous les joueurs donc. Alors qu'en réalité s'il y a un domaine ou l'on retrouve de toutes les origines, tout types de contextes, c'est celui là. Le jeu réunit des gens incroyablement différents.

2484 Commentaires de news

Ecrit par pluton-x le 14/10/2014 à 19:22

 

16

avatar

Inscrit le 18/09/2009

Voir le profil

Ecrit par scudik

Tout ça parce qu'avant les joueur US était traité de meurtrier psychopathe sataniste par les conservateurs, que maintenant ils sont traité de misogyne, raciste et violeur par les libéraux et que là ils en on plein le cul.

Cette phrase de pluton me donne envie d'être d'accord avec Von-Block, ce qui est plutôt rare, la notion de gamer doit disparaître.

Mais c'est surtout le fait de vouloir à tout prix ranger les gens dans des boîtes, dans des catégories, qui doit disparaître. Et l'une des pires boîtes en question, c'est celle là, le gamer, le geek. Cette boîte est devenue tellement énorme, le moindre fait divers permet d'y ajouter une propriété que l'on généralise évidemment à tous les joueurs donc. Alors qu'en réalité s'il y a un domaine ou l'on retrouve de toutes les origines, tout types de contextes, c'est celui là. Le jeu réunit des gens incroyablement différents.

C'est pour ça que le hastag #notyourshield existe, pour montrer qu'une industrie de plusieurs centaines de milliard de dollar n'est pas composé uniquement de male blanc hétéro contrairement à ce que disent Kotaku et compagnie.
Ce hastag marche surtout parce qu'une partie des joueurs femmes et minorités en on marre d'être présenté comme des victimes permanente de la terrible oppression patriarcale et raciste de l'homme blanc par une bande de hipster qui prétendent décider ce qui est bien ou mal dans le jeu vidéo surtout quand on constate que ces hispter sont tous des mecs blancs des classes moyennes supérieures.

D'une manière générale c'est contre ces gens là que le gamergate râle. Depuis quelque année au USA on a vu sur Tumblr et ailleurs sur le net des gens se prétendant parangon de la tolérance, de l'égalité et de la lutte contre le racisme. Sauf que quand on regarde le discours tenu on constate plusieurs choses :

- la société occidentale est visiblement un régime digne de l'appartheid avec des lois du Moyen Orient concernant les femmes.
- il défende un concept tordu de privilege, pour faire cours si tu es blanc, male, sain de corps, hétéro, non trans, maigre tu à gagné le top du privilège et tout te réussira automatiquement
- l'homme blanc est toujours l'oppresseur coupables et les femmes, les autres ethnie sont toujours les victimes innocentes
- il défende également le concept d'appropriation culturelle; en gros si tu portes des dreadlock et que tu es blanc ben c'est raciste et offensant pour les noir car tu t'approprie leur culture.
- utilisation du terme "trigger warning". A l'origine trigger désigne un éléments susceptible de donner une crise de panique à quelqu'un souffrant de PTSD, maintenant c'est basiquement, tout élément que je n'aime pas ou qui ne se conforme pas à mon opinion vu qu'il foute se terme n'importe où. A mes yeux c'est de l'infantilisation.
- visiblement on peux violer quelqu'un en le regardant.
- ils condamnent le harcèlement mais n'hésite pas à le faire parce que c'est visiblement ok si tu le fais pour la justice social surtout contre des femmes, des minorités voir même des victimes d'abus sexuels qui osent ne pas être d'accords avec eux. En clair se sont d'immenses hypocrites.

En résumer c'est une forme tordu de politiquement correct où tu ne peux rien dire de peur de froisser le petit coeur super-sensible de quelqu'un. Ces gens sont désigné d'ailleur par l'expression "tes droits s'arrêtent où mes sentiments commencent".

Pourquoi je parle d'eux ?
Parce que Kotaku et compagnie ont embauché des gens de cette tendance et cherche à plaire à ce public.
Le résultat donne des articles style "3 raison de s'attendre à du viol dans Far Cry 3" (mot pour mot, je déconne pas), "pourquoi faire la romance avec Jack est malsaine", "bayonetta est sexiste", "The witcher est sexiste parce qu'on joue un homme blanc hétéro" quand ce n'est pas des membre du staff qui déclare que ceux qui aime la magicienne dans Dragon's Crown sont des pédophiles. Il y a même une fois où il y a eu un scandale parce que dans un jeu se déroulant au Moyen-Age en Europe de l'Est il n'y avait pas de noir donc c'était raciste (je crois qu'il s'agit de Kingdoms Come : Delivrance).

On a donc des gens qui n'aiment pas le jeu vidéo parce qu'ils le trouvent raciste, sexiste ou fait l'apologie du viol, etc. Dans un sens pourquoi pas ? c'est leurs droit de ne pas aimer. Sauf qu'au lieu de faire quelque chose d'intelligent, comme créer un jeu vidéo qui correspondrait à leurs vision des choses, ils se mettent à traiter les développeur de misogynie, de racisme allant parfois jusqu’à les harceler pour qu'ils se conforment, insulter les joueurs et faire des scandales à deux balle sur des truc dont tous le monde se fout.

Et le problème est-là, à part les kikoolol sur COD et WOW les 3/4 des joueurs s'en tape du sexe ou de la couleur du peau du personnage principal, les joueurs jugeront avant tout un jeu en tant que jeu. Malheureusement pour les hipster cette indifférence est du racisme/sexime, pour eux le jeu vidéo est l'antre du patriarcat et dois-être réparé pour correspondre à leurs normes plutôt que de laisser faire le marché.
Les joueurs US exagère peut-être un peu sur ce côté du gamergate mais il faut quand même comprendre que non seulement se phénomène ne se limite pas seulement au jeu vidéo là-bas (le comics est aussi touché), mais aussi se souvenir que dans les années 50 aux USA le comic authority code fut mis en place censurant ainsi les comics au non de la morale et ça les joueurs américains n'ont pas franchement envie que ça revienne.

566 Commentaires de news

Ecrit par Djaron le 15/10/2014 à 11:46

 

17

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

bah moi leur nouveau politically correct qui vise du jour au lendemain à me faire passer pour le mechant nazi ca a tendance à me gonfler, du coup j'aurais presque envie de me facher et de leur donner raison

ces gens sont juste de gros fachos qui déclarent etre "du bon coté" et donc s'affranchissent de toute culpabilité pour se comporter comme de gros connards.

moralité moi je joue, je fais chier personne alors le premier qui vient la ramener avec des "gnagnagna tu joue à ceci cela c'est un jeu sexistoracistopedophile donc tu l'es aussi" se prendra un gros gnon dans son groin par pure hygiene !

PS: merci à pluton-x pour ses posts interessants et informatifs

1645 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

22372-harcelement-menaces-mort-femme-jeu-video-feministe