Electronic Arts pète la forme

 

Publié le Mercredi 29 octobre 2014 à 14:00:00 par Alexandre Combralier

 

Electronic Arts pète la forme

Le meilleur éditeur au monde

Comment va Electronic Arts ? Faisons le point sur l'éditeur préféré des joueurs (après Ubisoft, Activision, Nintendo, Sony, Microsoft, Deep Silver, Koch Media, Focus Interactive et plein d'autres).

imageConscient des nombreuses interrogations soulevées au sujet des qualités intrinsèques de son prochain Battlefield Hardline, Electronic Arts a décidé de laisser un peu plus de temps à DICE pour éviter la gamelle. Le FPS ne sortira donc que le 17 mars prochain.

Mais ce qui va plus nous intéresser ici, c'est la santé financière de l'éditeur. En gros, ça va bien. En détail, EA est repassé dans le vert pendant le trimestre juillet/septembre 2014 avec un bénéfice net de 3 millions de dollars, contre une perte de 273 millions d'euros en 2013 à la même époque. Le chiffre d'affaires est en hausse de 17,3 % et s'élève à 1,2 milliard de dollars, soit 6 millions de mieux que prévu. Notons que la Wii U a permis d'engranger 100 balles et une moitié de Mars, soit un peu moins que l'Amiga.

screenL'éditeur américain peut remercier ses licences traditionnelles. Madden NFL a particulièrement bien marché outre-Atlantique, quoique les chiffres précis n'aient pas été divulgués. EA a d'une manière générale parfaitement négocié le virage de la next-gen et se positionne comme l'éditeur leader sur PS4 et Xbox One, notamment grâce à Battlefield 4, FIFA 15 et Titanfall.

Là encore, pas de chiffres de ventes précis, mais seulement des indications : ainsi, 1 milliard de buts ont été inscrits depuis le lancement de FIFA 15 (dont 999 millions à cause des bugs des gardiens, ndlr).

La division mobile s'est également montrée très en forme avec plus de 200 millions de dollars de revenus engrangés. Le revenu moyen par jeu mobile a bondi de 250 %, s'il vous plaît. Dédicaces à Madden NFL Mobile et à FIFA 15 Ultimate Team Mobile.

Bref, EA pète la forme, et ce n'est donc pas demain que sa politique de jeux à sortie annuelle et de DLC's va bouger d'un iota. Les joueurs aboient, mais les joueurs achètent, et pendant ce temps-là, la caravane EA n'est jamais allée aussi vite.






 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par iactus le 29/10/2014 à 14:16

 

1

avatar

Inscrit le 05/11/2009

Voir le profil

avec un bénéfice net de 3 millions de dollars, contre une perte de 273 millliards d'euros en 2013

Pas millions plutôt ? Ça me semble énorme (pi y a une coquille)smiley 12

617 Commentaires de news

Ecrit par Magtheridon le 29/10/2014 à 14:37

 

2

avatar

Inscrit le 23/05/2009

Voir le profil

Il faut qu'ils pensent à passer du jeu annuel au jeu semestrielsmiley 9

457 Commentaires de news

Ecrit par freyvane le 29/10/2014 à 14:54

 

3

avatar

Inscrit le 25/08/2013

Voir le profil

Perte de 273 milliards en 2013 ?
Y'a erreur à mon avis ... non parce que je doute que EA ai eu une perte qui correspond grosso merdo à 15 fois la dette de chypre sans qu'il y ai eu intervention du FMI et de la troïka ...
Tu rajoutes environ 70 milliards, tu as la dette de la Grèce ... et puis passer à 3 millions de bénéfice net avec un CA de 1.2 milliard, si tu arrives à remonter la barre de 273 milliards de perte avec ça t'es balaise ^^

1430 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

22550-fifa-battlefield-electronic-arts-resultat