Call of Duty : Activision déclare la guerre aux tricheurs sur Youtube

 

Publié le Mardi 25 novembre 2014 à 10:40:00 par Cedric Gasperini

 

Call of Duty : Activision déclare la guerre aux tricheurs sur Youtube

Guerre Moderne

Comme de très nombreux jeux qui sortent à l'heure actuelle, Call of Duty Advanced Warfare a son lot de "cheats and exploits". Autrement dit, il est possible, via quelques failles dans le jeu, de "tricher". Certains joueurs se sont même spécialisés dans la découverte de ces failles, et postent allègrement le résultat de leurs investigations sur la toile.

Malheureusement, ces tricheries nuisent souvent à l'expérience de jeu. Et il faut bien avouer que se retrouver face à des joueurs qui vous abattent à travers trois immeubles ou sont proprement invicibles, c'est chiant.

Activision a décidé d'agir contre ces nuisances et a préféré avertir les habitués des vidéos sur Call of Duty : une plainte sera déposée chez Youtube contre toute personne qui postera des vidéos de cheat ou exploit, bref, qui montrera comment tricher dans son jeu. Et lesdites vidéos seront retirées, avec avertissement envoyé à ceux qui les ont posté (au bout d'un certain nombre d'avertissements, le compte peut être banni). 

Activision tient juste à prévenir ses fans. En précisant que ce n'est pas une nouveauté, et que chaque année, ils font retirer ce genre de vidéos. C'est juste que là, il tire un coup de semonce avant d'ouvrir les hostilités. Ils sont sympas, chez Activision, on vous dit. 

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par dieudivin le 26/11/2014 à 22:26

 

1

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Ils n'ont qu'à le coder correctement leur jeu, au lieu de ban des vidéos sur YT smiley 18
Non content de devoir faire les chercheurs de bugs à leur place, on se fait en plus enquiquiner pour leur manque de professionnalisme.

4041 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

22872-call-of-duty-advanced-warfare-cheat-exploit-hack-reaction-attaque-activision