L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 14 décembre 2014 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Hasta Siempre !

imageTout le monde vous le dira : Il y a deux sujets à éviter si vous voulez garder vos amis, ou votre famille. Le premier, c’est l’éducation des enfants. C’est vrai que la phrase « Purée, tes gamins sont vraiment des cons, tu les élèves comme un gland », ça vous ruine une amitié ou ça vous jette un bon froid dans le dîner de famille. Même quand c’est votre propre frangin. Et surtout si vous ajoutez « De toute manière, ça ne m’étonne pas de toi, j’t’ai jamais pardonné de m’avoir pété mon château Playmobil, t’es qu’une merde, ça m’étonne même qu’on soit du même sang, à mon avis, papa et maman t’ont adopté, d’ailleurs maman, j’suis certain qu’elle n’est pas morte d’un cancer mais du regret de pas t’avoir noyé à la naissance ». C’est sûr, ce n’est pas top ce genre de petite phrase balancée entre le foie gras et la dinde.

Le second sujet à éviter, c’est la politique.
Bon, en fait, il existe plein d’autres sujets épineux. On évite de demander à la maîtresse de maison si elle a une crise d’hémorroïdes vu la tronche qu’elle tire. On évite de de balancer que c’est épuisant de côtoyer autant de crétins et que vous avez de plus en plus de mal à vous mettre à leur niveau. On évite de dire que le tableau pendu au mur du salon, c’est une vieille croûte sans doute peinte par un ou une artiste mentalement déficient(e) quand il est signé du même prénom que la maîtresse de maison. Bref, la santé, l’intelligence, ou même l’art et la déco intérieur peuvent tout à fait être des sujets prompts à vous briser des amitiés de vingt ou trente ans, voire à vous déchirer une famille, toute aussi unie soit-elle.

Mais la politique, c’est vraiment LE sujet casse-gueule. C’est même LE sujet à éviter sur un site de jeux vidéo (ou presque) quand on veut garder son lectorat intact. Donc, vous le savez, c’est un sujet que l’on n’hésite pas à aborder.

J’avoue d’ailleurs être très interrogatif. Très dubitatif de l’époque actuelle. Parce que la question mérite quand même d’être posée : Les gens sont-ils soudain devenus très cons, mais alors très très cons, hein, pas la petite connerie que tout un chacun peut avoir en soi, non, la bonne veille grosse connerie crasse et détestable, ou l’ont-ils toujours été ?

imageJe ne sais pas en fait. Je ne sais pas si c’est qu’avec l’âge, mes yeux s’ouvrent enfin, si c’est l’époque qui veut ça, si c’est l’évolution catastrophique de notre société, ou si c’est simplement que je vire anarchiste à force de me pinter la tête au whisky pour oublier. Mais avouez qu’il y a quand même de quoi être inquiet, non ?

Comme par exemple le retour sur le devant de la scène politique d’un gars qui a tellement de casseroles au cul qu’il pourrait ouvrir une quincaillerie. Comment peut-on sérieusement, et avec conviction, placer ses espoirs, les espoirs d’un parti politique, dans ses bras ? Ah oui, mais on va me répondre qu’en fait, il est innocent de tout ce dont on l’accuse, que ce n’est pas lui, qu’il n’était pas au courant, donc que c’est quelqu’un d’honnête, de juste, de droit. D’accord. Bon, déjà, un homme politique « honnête, juste et droit », j’ai du mal. Mais soit. Supposons. Je veux bien faire un effort et le croire cinq minutes. Du coup, si ce n’est pas lui mais son entourage, c’est donc qu’il s’est particulièrement mal entouré. Mais du genre « méga-fumble ». Ratage total. Et il en est donc responsable. Et je ne sais pas, mais entre quelqu’un de malhonnête ou quelqu’un d’incompétent à ce point, je ne suis pas certain au final de préférer le second, vous voyez…
C’est comme ce député qui s’extasie de voir du wifi gratuit proposé partout en Corée du Sud, par les boutiques, les bars, les restaurants… et qui tacle la France de son retard en la matière. Député qui a lui-même contribué à instaurer l’Hadopi, Hadopi qui, je vous le rappelle, vous rend responsable de ce que les Internautes téléchargent sur votre réseau. Du coup, hein, le wifi ouvert pour vos clients, vous hésitez un peu, forcément… Là encore, on oscille entre incompétence et stupidité.

Incompétence et stupidité, ce sont finalement deux mots qui reviennent de plus en plus quand je vois tout ce que nous pondent nos politiques, dans un camp comme dans l’autre.
La dernière perle étant de nommer une responsable du Mariage Pour Tous à un poste important de l’UMP. Je ne préfère même pas en parler tant ça me fait vomir. Tant la France s’empêtre dans la fange d’un état d’esprit moyenâgeux détestable et hideux.

imageBref, entre les affaires pénales incessantes des uns, la politique désastreuse des autres qui rend une France exsangue tandis que ces messieurs les décideurs se votent toujours plus d’aides, de budgets personnels, d’accès à des appartements luxueux à prix défiant toute concurrence, voire utilisent des jets privés pour aller acheter des chouquettes au bout de la rue, le commun des mortels crève à petit feu et se débat au quotidien pour boucler les fins de mois tout en évitant les appels du banquier. Alors je ne sais pas vous, hein, moi je ne suis pas du genre Hasta Siempre, ni Fuck the System, ni même C’est la lutte finaleeeu, mais tout ce bordel ambiant me donne juste l’envie de desceller un pavé et de l’envoyer dans la gueule de quelques-uns.

Ou alors, je fais ma crise d’adolescence.

Ce n’est pas forcément mieux, notez bien, parce que ça me ferait royalement chier de devoir racheter du Biactol à mon âge.

imageDe la même manière, finalement, je ne peux que me désoler que ces incompétents politiques qui font la Une quotidiennement fassent finalement le jeu d’un parti que je refuse obstinément de croire qu’il a changé, qu’il n’est plus le parti de la haine et de l’exclusion, de l’intolérance et du fascisme, et surtout, que je ne veux surtout pas qualifier de premier parti de France comme il se plait à se présenter aujourd’hui. Parce que les élus de ce parti continuent à défrayer la chronique par leurs prises de positions d’exclusion et de haine et que je me dis que merde, ce n’est pas possible, un jour les gens vont bel et bien ouvrir les yeux et se dire que notre force, notre puissance, notre profondeur d’âme, ce sont nos différences, c’est notre pluralité, et qu’il serait temps de renverser la vapeur, renverser l’incompétence, renverser le système gangréné par l’avarice et la stupidité.

Voilà. Vous m’excuserez une nouvelle fois cette diatribe naïve et désabusée, sans doute un peu puérile et légère, sans doute ingénue et simpliste. Mais merde à la fin. Quand est-ce que l’horizon va s’éclaircir ?

En attendant, moi, j’avais une soirée habillée hier. Et vous savez-quoi ? J’ai mis une chemise que je n’avais pas portée depuis 20 ans. Une cravate que je n’avais pas portée depuis 15 ans. Et un costume que je n’avais pas porté depuis 13 ans. Mon costume de mariage. Putain, ça fait un bien fout d’avoir maigri, finalement. La semaine prochaine, j’vais passer chez mes vieux voir s’ils ont gardé mes sweet-shirts et mes shorts de quand j’avais 15 piges, tiens.

Ah ben c’est peut-être ça, finalement, je dois faire ma crise d’ado. D’ailleurs, j’ai l’impression d’avoir la voix qui mue, aujourd’hui. Ou alors c’est que j’ai trop gueulé et picolé hier. J’hésite.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par yaknnc le 14/12/2014 à 13:16

 

1

avatar

Inscrit le 02/06/2013

Voir le profil

les momes, la politique, les cons .... je sens les sujets du reveillon ! Il va falloir reviser et ca va me gonfler une fois de plus d entendre la (belle) famille avec ses paroles d evangiles ! smiley 3

546 Commentaires de news

Ecrit par èFBéBéèF le 14/12/2014 à 14:21

 

2

avatar

Inscrit le 22/01/2013

Voir le profil

Pourquoi parles-tu de politique ? La politique n'existe plus, elle est détruite. La politique, c'est le pouvoir d'influer sur la direction d'un pays.

Le problème des hommes politiques en France, c'est qu'ils n'ont plus de pouvoir. T'as 2 leviers pour diriger un pays : le levier monétaire et le levier budgétaire. Le levier monétaire ? On ne peut rien faire puisqu'on doit faire avec l'euro.
Le levier budgétaire ? On ne peut rien faire puisque c'est Bruxelles qui corrige la copie (et on l'a bien vu ces dernières semaines).

La vérité, c'est que les politiques n'ont plus de pouvoir. Le pouvoir a été confisqué au profit d'une oligarchie supra-nationale. On n'est pas dans une dictature, non bien sûr.
Mais pas non plus dans une démocratie représentative, puisque ceux qui nous représentent n'ont plus de pouvoir.
On vit dans une sorte de régime post-démocratique, où on fait croire aux électeurs qu'ils ont le pouvoir d'influer mais où in fine, ils n'influent en rien.

Alors là, je vois qu'on s'excite déjà sur 2017 : Juppé, Sarko, Hollande, Valls ? Slip ou caleçon ? Non mais, vous croyez vraiment que ces 4 personnes mèneront des politiques différentes l'une de l'autre ? Vous voyez une différence entre la politique d'Hollande et de Sarko en matière économique ? Non bien sûr, puisque sinon ils se font taper sur les doigts par Bruxelles.

Le seul moyen d'un vrai changement ne passe plus par les urnes, mais par la rue.

C'est une conviction. Puisque rien ne semble pouvoir bouger cette caste médiatico-politico-technocrate, qui ont une connivence dont ils ne se cachent même plus (c'en est presque indécent). Des fois, il semble même difficile de savoir qui est le politique, le journaliste, "l'expert" et le comique sur le plateau de "On n'est pas couché".

Marine Le Pen, elle, n'est qu'une idiote utile à l'UMP et au PS (moi ou le chaos), et certains français voudraient se servir d'elle pour casser le système. Sauf que Marine fait partie du système. C'est pour ça que les médias font le jeu de Marine, mais que Cédric aussi, en accordant plus d'importance que ce que Marine mérite.

J'ajouterai que je suis effaré par la pensée unique d'aujourd'hui : il n'y a plus de débat possible. Tu mets en doute l'union européenne ? Tu es forcément un frontiste. Tu mets en doute la politique allemande et son influence sur l'Europe ? Tu es germanophobe.
On n'a plus le droit de sortir d'un cadre de bien-pensance.

Je déteste profondément les idées de Zemour, le FN m'insupporte...

... mais laissez les parler ! Parlons de tout, débattons de tout, échangeons, faisons vivre le débat démocratique !

Moi qui pointe l'attitude au moins aussi agressive des américains que celle de Poutine sur l'Ukraine, je me fais traiter d'anti-américanisme primaire.

On a détruit la politique, on a détruit le débat d'idées, et on nous donne à boire des "anges de la téléréalités" et à manger des débats "Sarkozy ou Hollande" ?
On s'en fout, on s'en branle des personnes, on veut des débats d'idées bordel.

Alors, 2017 perso, je m'en fous, puisque rien ne changera, peu importe qui sera élu.

Non, moi j'attends le moment où ça sentira la poudre, et alors je m'allumerai une clope.

188 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 14/12/2014 à 15:47

 

3

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Non, moi j'attends le moment où ça sentira la poudre, et alors je m'allumerai une clope.

J'ai peur que l'on vieillisse trop vite, l'ami.

J'insisterai juste sur deux choses, Bruxelles ne nous a pas "volé" notre souveraineté, on la lui a donnée.

La deuxième chose s'adresse à Cedric, ça fait 40 ans environ que la politique est exactement la même. On nous a parlé d'austérité, de rigueur dans les années 80 déjà très régulièrement. Ca date de ce moment ou l'on a décidé que l'on ne s'endetterait plus auprès de notre banque nationale, mais auprès de banques privées.

Au final avec un ami, on discute régulièrement de cette idée de "la limite de mémoire du français". Parce que c'est un peu à ça que ça ressemble, les mêmes qui ont voté hollande parce que Sarkozy c'est un méchant, vont voter l'inverse en 2017. On se demande s'ils peuvent retenir des événements antérieurs à 2-3-5-7 ans ?

Pourquoi nos médias ont-ils oublié ça par exemple :
En avril 1991, la journaliste Anne-Marie Casteret publie dans l'hebdomadaire L'Événement du Jeudi un article prouvant que le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) a sciemment distribué à des hémophiles, de 1984 à la fin de l'année 1985, des produits sanguins dont certains étaient contaminés par le virus du sida.

L'ancien Premier ministre socialiste Laurent Fabius et les anciens ministres socialistes Georgina Dufoix et Edmond Hervé ont comparu du 9 février au 2 mars 1999 devant la Cour de justice de la République pour « homicide involontaire ». Cette cour a rendu son verdict par un arrêt qui innocente Georgina Dufoix et Laurent Fabius :

« La Cour,
Rejette les conclusions déposées le 23 février 1999 par maître Maisonneuve et maître Welzer pour Edmond Hervé, les conclusions déposées le 25 février par maître Cahen pour Georgina Dufoix, ainsi que les conclusions déposées le même jour par maître Maisonneuve et maître Welzer pour Edmond Hervé ;
Déclare non constitués, à la charge de Laurent Fabius et de Georgina Dufoix, les délits qui leur sont reprochés, d'atteintes involontaires à la vie ou à l'intégrité physique des personnes3; »

C'est pas si loin que ça hein 1999, et le type est déjà redevenu ministre. D'ailleurs, pendant la catastrophe en Ukraine, notre lolo national négociait toujours une expansion de l'Union Européenne encore plus agressive envers la Russie.

Non je pense que les français ont la mémoire d'un poisson rouge, un tour de bocal et pfouit. La seule chose qui a progressé en 50 ans ce sont les comptes bancaires des plus riches.

Le dernier point que je ferai est sur le Front national. Ce que les gens ne comprennent pas, ou oublient, c'est le fonctionnement d'un parti. Vous savez ils ont tous ça en commun. Le fait que les idées ne soient pas le point central de la politique n'a rien d'étonnant quand tu vois que le premier problème d'un mouvement politique est l'argent.

Que vous votiez pour le FN, l'UMPS comme ils disent, ou le PC. Dans tous les cas vous votez pour des gens dont le premier soucis est de lever des fonds pour faire campagne. Et il n'y a pas de secret, quand on vous donne de l'argent, c'est jamais gratuit, et de l'autre côté il ne faut pas non plus s'attendre à ce que l'argent soit utilisé proprement.

LE FN est un parti d'opposition. En plus du racisme et de toutes les autres saletés qu'il porte, il est une mesure de sécurité crée pour former un plan B pour quand le système en place échouerait. Ce parti vous propose une illusion de révolte contre le pouvoir actuel et vous maintiendra au final dans le même système. Changer l'euro ? N'y comptez pas, vous aurez toujours une monnaie fictive, basée sur cet euro, et une belle dette que l'on remboursera toujours aux mêmes. Les plans du FN ne sont pas différents de ce que nous avons actuellement, si ce n'est qu'il contient des idées nauséabondes.

Les idées dégueulasses du Fn servent le système il faut le savoir. Quand vous pointez du doigt que ce soit les pauvres, les riches, les étrangers, les assistés, les handicapés ou je ne sais quoi d'autre, c'est juste du diviser pour mieux régner. Le plus bel exemple de cette division s'appelle la classe moyenne. Tout le monde veut se sentir comme "moyen". Il y a des gens qui vont au resto du coeur qui pensent être de la classe moyenne. Tant que nous restons dans cette idée de pointer du doigt "l'autre", le pouvoir reste en place. Alors par pitié ne vous faites pas avoir, je suis comme vous, je suis perdu et j'entends des paroles très tentantes, la révolution facile, votez fn pour dire merde à l'umps, mais c'est une arnaque, les mêmes lobbys, les mêmes banques, la même Europe est derrière ce parti.

Bref je crains qu'on en ait pour encore un moment avant qu'il y ait cette odeur de poudre. Et même quand celle ci se fera sentir, qui seront ceux qui profiteront réellement de l'occasion pour reprendre ce pouvoir ? Vous savez que ça arrivera, n'est-ce pas ? Existe-t-il ne serait ce qu'un homme ou un groupe d'homme suffisamment sage et bienveillant pour gouverner quand nous sommes tous aisément victimes de la tentation ? Ave Pavé César. Je suis prêt pour le réveillon.

2484 Commentaires de news

Ecrit par LeBen le 14/12/2014 à 16:45

 

4

avatar

Inscrit le 12/01/2010

Voir le profil

"votez fn pour dire merde à l'umps, mais c'est une arnaque, les mêmes lobbys, les mêmes banques"

cf dernier scandale : Le FN est financé par une banque russe faute de réponses positives des banques françaisessmiley 13

468 Commentaires de news

Ecrit par XYZ972 le 14/12/2014 à 16:50

 

5

avatar

Inscrit le 01/05/2011

Voir le profil

Il paraît que la corruption est tellement présente en Italie, qu'ils ne s'en formalisent plus.

Personnellement, je vois tellement de zéros dans les chiffres présentés dans les informations, que j'ai beau ne pas rouler sur l'or, des milliards qui partent en fumée, ça ne me fait plus ni chaud ni froid.

432 Commentaires de news

Ecrit par Tranquilou le 14/12/2014 à 17:08

 

6

avatar

Inscrit le 11/12/2014

Voir le profil

En Belgique c'est le même carcan, l'oposition se démene face à un gouvernement de droite très favorable a des mesures encore plus austères que ses prédécesseurs.

Je me suis toujours consideré comme un pantin cherchant a fuir son marionetiste, ou plus clairement cette pseudo démocratie.

Bref a part de nombreuses grêves en perspective et des débats politiques de bac à sable, je suis assez péssimiste sur une quelquonque amélioration à moins d'une véritable révolution mais la...

65 Commentaires de news

Ecrit par Tidus le 14/12/2014 à 17:48

 

7

avatar

Inscrit le 05/02/2010

Voir le profil

Le second sujet à éviter, c’est la politique.
Bof ça dépend.
Si tu as en face de toi des personnes qui savent argumenter sans pour autant imposer leur point de vue tout se passe bien.
J'ai la chance d'avoir des personnes de ce type dans mon entourage et il arrive que l'on parle de politique bien que l'on ait des opinions radicalement différentes.

1441 Commentaires de news

Ecrit par Karim-DZ le 14/12/2014 à 17:52

 

8

avatar

Inscrit le 14/06/2012

Voir le profil

Le plus bel exemple de cette division s'appelle la classe moyenne. Tout le monde veut se sentir comme "moyen". Il y a des gens qui vont au resto du coeur qui pensent être de la classe moyenne. Tant que nous restons dans cette idée de pointer du doigt "l'autre", le pouvoir reste en place.
Je te rejoint, le phénomène de moyennisation que L. Chauvel a dans son ouvrage (classes moyennes à la dérive) pointé du doigt permet d'en savoir un peu plus. Et quant à l'intolérance de l'autre...

Dans tous les cas vous votez pour des gens dont le premier soucis est de lever des fonds pour faire campagne.
De belles tables Hermès pour de jolies meetings smiley 54

On vit dans une sorte de régime post-démocratique, où on fait croire aux électeurs qu'ils ont le pouvoir d'influer mais où in fine, ils n'influent en rien.
La magie du pluralisme politique français, paradoxalement il y a une forte idée du tous pourris quand viens un scandale et la seconde d'après, un tel est bien mieux parce qu'il n'a pas de faute d'élocution. "aucun n'en vaut la peine, mais celui-ci gueule plus fort alors va pour" en somme. Du moins c'est ainsi que je le ressent. Un peu comme l’élection législative précédente, il y a eu comme un vent de : voter sinon vous passer pour un minable de hippie, tandis que tout le monde n'en n'avais rien à branler du programme de chacun.

Moi qui pointe l'attitude au moins aussi agressive des américains que celle de Poutine sur l'Ukraine, je me fais traiter d'anti-américanisme primaire.
ça ou l'étiquette du complotiste au choix, impossible de faire de la remise en cause ou de débat constructif quand une bonne majorité (je généralise certes mais je ne pense pas être totalement dans le faux) s’abreuvent de l'infos du petit écran. Une majorité de l'infos tirée de faits divers "anodins" sans traitement de fond.

La semaine prochaine, j’vais passer chez mes vieux voir s’ils ont gardé mes sweet-shirts et mes shorts de quand j’avais 15 piges, tiens
merde c'est ça qu'on appel "crise de la quarantaine" ? smiley 51

En tout cas, +1 pour l'édito (pas pour la prise de risque, les plaintes parlent d'elles même) smiley 37

354 Commentaires de news

Ecrit par Von-Block le 14/12/2014 à 17:55

 

9

avatar

Inscrit le 11/08/2009

Voir le profil

La solution ?

Je me demande si une démocratie non élue serait mieux. C'est à dire prendre au hasard 200 personnes et les assignés durant les 5 prochaines années à diriger.

Après 5 ans, 200 nouvelles personnes au hasard.

2487 Commentaires de news

Ecrit par clayman00 le 14/12/2014 à 17:59

 

10

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

Édito : smiley 9

(Je dois avoir quelques tshirt et pantalon à te filer s' tu veux cedric... et une paire de tong "classe")

6234 Commentaires de news

Ecrit par XYZ972 le 14/12/2014 à 18:08

 

11

avatar

Inscrit le 01/05/2011

Voir le profil

Ecrit par Von-Block

La solution ?

Je me demande si une démocratie non élue serait mieux. C'est à dire prendre au hasard 200 personnes et les assignés durant les 5 prochaines années à diriger.

Après 5 ans, 200 nouvelles personnes au hasard.

Normalement, les meilleurs chefs sont ceux qui ne veulent pas diriger.

Les hommes politiques marchent à l'égo.
Ils cherchent aussi le pouvoir. Peut-être au début veulent-ils changer les choses, mais ça ne dure pas toute leur carrière.

Qui a lu le manga Sanctuary?

432 Commentaires de news

Ecrit par Papa Panda le 14/12/2014 à 19:29

 

12

avatar

Inscrit le 26/03/2014

Voir le profil

Puff ,je suis pour la dictature démocratique ! smiley 16

945 Commentaires de news

Ecrit par Tyr le 14/12/2014 à 20:45

 

13

avatar

Inscrit le 19/04/2012

Voir le profil

Ecrit par Von-Block

La solution ?

Je me demande si une démocratie non élue serait mieux. C'est à dire prendre au hasard 200 personnes et les assignés durant les 5 prochaines années à diriger.

Après 5 ans, 200 nouvelles personnes au hasard.

Prendre 200cons au hasard serait mieux que prendre 200 cons qui se présentent...

Ça c'est du haut niveau de logique, la meilleure de la pire des solutions.

Un peu comme de croire à l'existence de la droite ou de la gauche.
Ou que Le Pen existe vraiment et que c'est le mal absolu.
Faut vraiment être super con pour croire tout ça.
C'est un gag, et lui et fifille sont de purs éléments du système.

1112 Commentaires de news

Ecrit par freyvane le 14/12/2014 à 21:28

 

14

avatar

Inscrit le 25/08/2013

Voir le profil

Ecrit par Tyr

Prendre 200cons au hasard serait mieux que prendre 200 cons qui se présentent...

Ça c'est du haut niveau de logique, la meilleure de la pire des solutions.

Un peu comme de croire à l'existence de la droite ou de la gauche.
Ou que Le Pen existe vraiment et que c'est le mal absolu.
Faut vraiment être super con pour croire tout ça.
C'est un gag, et lui et fifille sont de purs éléments du système.

Pour l'élection au hasard, c'est pas ci con que cela.
C'est le travail d'Etienne Chouard (Google est votre ami), qui reprend des principes qui ont déjà été employés par l'homme dans son histoire, et qui offre des avantages.
Vidéos sur le sujet facilement trouvables sur Youtube avec "Etienne Chouard".

1431 Commentaires de news

Ecrit par Tyr le 14/12/2014 à 23:48

 

15

avatar

Inscrit le 19/04/2012

Voir le profil

Je connais les théories d'Etienne Chouard, j'ai vu ses vidéos, et ça n'empêche pas que je trouve ça con quand même.

Chouard reprend le concept grec, en enlevant la partie principale du système, parce que ce n'est pas à la mode ni très tendance. A partir du moment où les mecs mis en place ne risquent ni leur vie ni celle de leur famille, tu auras juste des gagnants du loto qui feront les mêmes débilités qu'aujourd'hui.

1112 Commentaires de news

Ecrit par Von-Block le 15/12/2014 à 00:18

 

16

avatar

Inscrit le 11/08/2009

Voir le profil

Les jury décident bien de la vie ou de la mort d'homme lors de procès.

Dans les 200 personnes au hasard, il y aurait des cons, des brillant, des de gauches, de droite, des médecins, des boulangers, des vieux, des jeunes, des femmes hommes (50%-50% en fait).

Mais au final, il n'aurait pas consacré leur vie à avoir un discourt de politiciens, à créer des relations douteuses à avoir des retour d'ascenceurs, etc.

Sinon je ne vois pas de quel loto tu parles. Tu gagne au loto quand tu deviens Jury ?

Ils auraient des vies de merde, devrait tout faire pour bien faire, aurait un salaire standard, etc. Pas de gros lot, mais le devoir de réussite. Et en plus, ils savent qu'après 5 ans, bye bye la vie de dirigeant, retour au monde normal avec les choix qu'ils ont fait.

2487 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 15/12/2014 à 00:28

 

17

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Ca mérite considération comme beaucoup de choses, j'imagine, même si je ne suis pas fan au départ non plus.

Mais que celui qui a la solution parfaite lève la main, il est si facile de critiquer.

2484 Commentaires de news

Ecrit par Ailleurs le 15/12/2014 à 04:42

 

18

avatar

Inscrit le 23/02/2011

Voir le profil

@èFBéBéèF

Tu n'aimes pas Zemour? Tu devrais essayer son livre "le suicide français" (que je suis en train de lire). Il revient sur les quarante dernières années et les abandons de souveraineté successifs.

Pas forcément fan de l'auteur, j'ai apprécié la mise en perspective des évènements. Tout le monde dérouille, mais c'est argumenté. Il rappelle par exemple que le PC à l'époque de Georges Marchais défendait les travailleurs français. Pas les immigrés. La préférence nationale était partagée par tous les courants politiques. Ca m'a franchement surpris parce que j'étais trop jeune pour m'en rappeler et moins de 10 ans plus tard, ce thème était interdit à gauche et frappait du sceau de l'infamie ceux qui y adhéraient. Le FN commençait à exister au delà des cercles d'allumés. Ca j'ai bien vu par contre.

Pour ce qui est des politiques, je crois que le problème vient en partie du peuple français. C'est un peu facile de dire qu'ils sont nuls/corrompus etc. Pourquoi sont ils comme cela? Est ce que nous n'aurions pas notre part de responsabilité?

Je me rappelle un édito de Cédric où il était effaré par la petitesse des gens qui s'adressaient au maire (ou meeting d'élection municipale). Il faut nettoyer les déjections canines mais surtout devant chez eux. J'avais eu cette discussion avec un adjoint au maire d'une petite commune et c'était le même problème.

Je vis en Chine (Canton) depuis pas mal d'années et on voit défiler les politiques, jusqu'au premiers ministres. Et bien c'est pareil ici aussi. Tout pour ma gueule dans les discussions de nos chers compatriotes.

Mettez vous deux secondes à la place des élus. Ils passent leur temps à entendre des jérémiades sur les nombrils des électeurs. Contradictoires bien sûr. Ils font comment, même avec la meilleure bonne volonté du monde? Il y aura forcément des déçus. Et là entre en jeu une excellence française, la puttasserie. On salit (merci pour ce moment, gala, voici etc).

Vous doutez? Eva Jolly, présidentielle 2012. Une femme compétente comme on en a rarement vue, pleine de volonté pour changer les choses en profondeur surtout en matière de financement des partis. Elle a fait l'unanimité contre elle, au sein de son parti (j'exagère mais pas tant que ça), chez ses collègues politiciens et auprès des journalistes. Même les électeurs ne l'ont pas suivi. Aller au fond des choses, allons, quelle naïveté.

Ensuite, Cédric parle des casseroles de Nicolas Sarkozy. Un ex président sur écoute pendant deux ans, c'est inoui. Une volonté de l'allumer soutenue par au moins Mediapart. Résultat? Des boules puantes. Pas plus. Politicien, c'est un sale métier (cf. Eva Jolly), il n'y a pas d'oie blanche. Pour l'instant, le traitement qui lui est réservé affaibli la France parce qu'il affaiblit la confiance. S'il y a quelque chose de concret et d'important, il faut en parler. S'il n'y a que ça, il fallait juste la fermer. Surtout avec leurs propres casseroles.

Même si ça ne voit pas jusque là, je suis partagé sur le personnage. Il affiche une volonté de changement (notez le verbe afficher, j'ai un doute). Changement de personne (hum...) mais aussi de méthode (j'y crois un peu plus).

Il a prouvé qu'il voulait faire bouger les choses. Mais le conformisme français (les autres doivent changer pas moi) et sa mauvaise gestion des médias (ils sont en crise car ils ne sont que des relais de communication et ça se voit mais fallait pas être si méprisant) ont bloqué toute tentative de réforme. La crispation médiatique sur sa personne est en grande partie responsable de l'élection de Hollande. Qui réussit à être moins populaire en moins d'un an, tout aussi clivant (mariage pour tous entre autres), moins vertueux qu'annoncé (euphémisme!) et plus people que son prédécesseur alors qu'il a une prise de risque proche du néant (quelles réformes?). Pour ce qui est de la proximité avec les français... Mariage pour tous alors qu'il fallait gérer une crise mondiale et trouver du boulot aux chômeurs. Vraiment urgent? Vu le clivage que ça généré, le doute est permis.

Un dernier truc sur les politiques. Le chômage est arrivé à la fin des années 70/début des 80. Il y a eu moult politiques, de tout bord ou presque. Le chômage a continué à augmenter, sauf lorsque la conjoncture était bonne. Les dernières réformes ont porté... sur le mesure du chômage.

Voilà l'argument: chacun son taf en fonction de ses compétences. Les entreprises créent des emplois. Les syndicats défendent les salariés (et pas un idéal politique qui a prouvé son innocuité) . L'état est le garant de tout cela (avec les fonctionnaires, les lois...). Mais qu'il arrête de faire croire qu'il va créer des emplois bordel!

Pour conclure, le FN. Je pense qu'ils représentent surtout un rejet de l'establishment et moins une adhésion à un programme. La préférence nationale qui irrite tant est l'exception, ça plait et durablement en plus. Néanmoins, au train où vont les choses, le FN vainqueur d'élection, c'est possible. Et ça m'inquiète pour les même raison que Hollande m'inquiétait, à savoir l'inexpérience en tout premier. Le dogmatisme en deuxième. Et l'affairisme débridé sous couvert de préférence nationale (purge du sarkozisme pour le PS).

L'UMP intègre des éléments FN. Et alors? Ils ont une légitimité électorale que ça me plaise ou non. Ce sont des thèmes qui sont importants pour un nombre important de français. Et moi ça me rassure de savoir que ce sera l'UMP qui va façonner politiquement ces thèmes plutôt que les inexpérimentés/excessifs du FN.

Imaginez deux secondes les communistes (ou les verts) sans le PS pour les calmer. Mélenchon, Duflot ou Besancenot, ils vous paraissent vraiment opérationnels tel quel?

Ils (FN et autres excessifs) sont dans la posture voir l'outrance pour exister. Il ne faut surtout pas pousser le bouchon jusqu'à les mettre au pouvoir sans garde fous.

75 Commentaires de news

Ecrit par clayman00 le 15/12/2014 à 09:01

 

19

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

Sinon il ne faut pas écouter ceux d'ici ou Ailleurs. ..
Et voter blanc ou Bayrou. ..
smiley 37

6234 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 15/12/2014 à 09:44

 

20

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

La politique...

On est est là à cause des hommes politiques aux commandes (et aussi la création du moule unique qui les a façonné),
et les partisans/électeurs de tous bords qui font preuve non seulement d'une mauvaise foi de niveau olympique, mais aussi de cette capacité à faire preuve de crise d'amnésie passagère et ciblée de façon récurrente.

Et quand par miracle une personne émerge de ce marasme politique, expose savamment les problèmes et leurs solutions potentielles, personne ne le suit ! voire même ne l'écoute smiley 4

Définitivement, les discussions sur la politique sont bannies de tous mes repas de famille/dominicaux, jusqu'à nouvel ordre smiley 18

4041 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

23093-sujet-delicat-politique-affaires-confiance-homophobie-haine-revolution