Le FBI accuse officiellement la Corée du Nord d'avoir piraté Sony Pictures

 

Publié le Jeudi 8 janvier 2015 à 11:20:00 par Cedric Gasperini

 

Le FBI accuse officiellement la Corée du Nord d'avoir piraté Sony Pictures

C'est la faute du gros jaune, on vous dit !

Rappel des faits : fin décembre, Sony Pictures est victime d'un vaste piratage. En raison notamment d'une sécurité informatique défaillante, d'innombrables données sont volées par les pirates : films, mails, données privées sur les employés, sur les stars...

Il s'agit à ce jour d'une des plus grosses attaques, d'un des plus gros vols de données informatiques, jamais subi par les USA. 

Le Directeur du FBI, James Comey, a annoncé qu'ils avaient désormais acquis la certitude que la Corée du Nord était derrière cette attaque. Les pirates ayant "faiblement" caché leurs adresses IP, le FBI a pu remonter jusqu'à des connexions basées dans ce pays.

Cette attaque aurait bel et bien été diligentée par le gouvernement, juste avant la sortie du film "The Interview" (L'interview qui tue), un film de Evan Goldberg et Seth Rogen, avec Seth Rogen et James Franco. Le film raconte l'histoire d'un présentateur télé et de son producteur qui acquièrent l'opportunité d'aller interviewer Kim Jong-Un, le dictateur de Corée du Nord. La CIA leur demande alors de l'assassiner...

Suite à cette attaque, Sony Pictures avait choisi de ne pas sortir le film. Mais sous la pression non seulement des artistes, mais de la Maison Blanche elle-même et de la population en général, The Interview est finalement sorti dans quelques salles, et en V.O.D.

Il est, à ce jour, le film qui a le mieux marché en V.O.D. et a déjà rapporté plus de 30 millions de recettes. Un vrai carton.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Il n'existe aucun commentaire sur cette actualité


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

23289-fbi-attaque-hackers-sony-pictures-coree-du-nord-accuse-the-interview