(Test) Elite : Dangerous (PC)

 

Publié le Vendredi 16 janvier 2015 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

(Test) Elite : Dangerous (PC)

L'espace c'est grand, froid et dur

Sorti en 1984, Elite a été l'un des pilliers du jeu vidéo des années 80. Un énorme univers, des centaines de planètes et stations spatiales à parcourir, à découvrir... du commerce légal ou illégal, de l'exploration, du combat... d'un côté la police, de l'autre les pirates, vous au milieu...

Autant vous dire que Elite : Dangerous, développé de nos jours mais avec le même système et le même fonctionnement, a tout pour s'imposer comme un indispensable.

C'est Walid qui a été chargé du test d'Elite : Dangerous. Déjà parce qu'il aime ce genre de jeu. Ensuite, parce que ses origines font qu'il évite pour quelques temps de sortir de chez lui. Enfin, parce qu'envoyer un arabe dans l'espace, c'est quand même un rêve qu'on a tous, nan ?


 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Blubman le 16/01/2015 à 13:49

 

1

avatar

Inscrit le 28/07/2010

Voir le profil

Yeaah, un must pour les passionnés de SF et de simulation de combat spatial. Merci Walid.

Je l'ai depuis la bêta ouverte, et il a été fignolé au mieux maintenant qu'il est en version finale. Pour une fois qu'un jeu sort sans bug, c'est important de le noter.

Il est vraiment jouissif sur le court et le moyen terme (10 à 50 h de jeu). Dès le début, le premier vaisseau disponible (Sidewinder) est un petit bijou pour s'essayer au pilotage et au combat. Un Sidewinder au main d'un pilote chevronné peut détruire un vaisseau bien plus performant piloté par un bot et c'est un vrai plaisir pour de la piraterie ou la chasse à la prime. A la souris on peut vraiment s'amuser, mais je rejoins Walid, il faut un joystick pour tirer toutes les ressources possibles du vaisseau.

Car le jeu est taillé pour la réalité. Le vaisseau dispose d'un réacteur de poussée et d'une multitude de réacteurs tout autour de la carlingue pour l'orientation et le freinage. En mode assisté, le vaisseau se pilote comme un avion. On se dirige avec haut/bas/droite/gauche/roulis puis on pousse et on fait de belles trajectoires. Sans assistance, on se retrouve avec la physique spatiale dans toute sa splendeur. Votre vaisseau a une vitesse acquise, et quelque soit l'orientation du cockpit, tant que l'on ne donne pas de poussée on suit sa trajectoire. Ce qui vous permet lors d'un dogfight où vous avez un vaisseau à 6h de tournez sur vous même pour lui tirer dessus tout en "reculant" à la même vitesse que lui avance. C'est chaud à maitriser, mais les pirouettes acrobatiques sont impressionnantes lors des combats, et souvent très efficaces pour vaporiser votre ennemi avant qu'il n'ai eu le temps de faire tomber votre bouclier et entamer la coque. Et le bon équilibre des vaisseaux fait que dans un champ d'astéroïde où l'on peut se cacher des lasers d'une corvette derrière un rocher flottant, un chasseur peut tout à fait se défendre voire prendre l'avantage.

Sur le long terme, l'aspect MMO pourrait donner des frissons lors d'attaques en escadrille avec des amis amateurs de dogfights épiques. Pour ce qui est de l'amélioration des vaisseaux et des armes, équiper un Cobra MkIII (un chasseur lourd) au maximum vous prendra une bonne trentaines d'heures de rammassage de pognon (commerce, piraterie, headhunting, minage d'astéroïde, exploration de systèmes stellaires, etc.) Pour des vaisseaux plus importants, il va falloir ramasser des dizines de millions de crédits sans parler des améliorations. Sur ce plan, Elite Dangerous est peut-être un peu frustrant, car il y a encore peu de vaisseaux disponibles, et l'argent ne rentre pas bien vite (150 000 Crédit/h) quand on est à 30h de jeu. C'est finalement assez répétitif quand on atteint les 50h de jeu.

Mais se faire plaisir avec un jeu pendant à 30-50h avec de nombreuses manières d'occuper son temps, toutes plus intéressantes les unes que les autres, peu de jeux y arrivent.

Bonne chasse commandeurs !

21 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

Derniers Commentaires

- L'Edito du dimanche par Ailleurs

- L'Edito du dimanche par Ailleurs

- L'Edito du dimanche par Ailleurs

- L'Edito du dimanche par Aces

- L'Edito du dimanche par scudik

- L'Edito du dimanche par Tyr

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

23381-test-elite-dangerous-simulation-spatial-pc-commece-combat-gestion