Les jeux vidéo sont des archives comme les autres

 

Publié le Samedi 7 mars 2015 à 10:00:00 par Alexandre Combralier

 

Les jeux vidéo sont des archives comme les autres

L'avertissement d'Internet Archive

imageInternet Archive est une organisation à but non-lucratif qui se propose d’être la Bibliothèque d’Alexandrie de la Toile. Elle se charge de collecter et de conserver des milliards de pages web, accessibles à tout moment à travers l’incroyable Wayback Machine. Outre les pages Internet, l’organisation archive également musiques, images animées, livres dans le domaine public, et… jeux vidéo. Or, c'est précisément là que le bât blesse.

Jason Scott est responsable de l’archivage des jeux vidéo à Internet Archive, et il s’est inquiété publiquement, à l’occasion de la Game Developers Conference, de la pérennité de l’archivage de jeux. S’adressant aux développeurs, il les a encouragés à tout mettre en œuvre pour que la mémoire de leurs projets soit conservée.
Les vieux jeux sont difficiles à obtenir. Ce qui est notable à propos de l’histoire du PC et des jeux, c’est qu’ils sont à la fois adorés et ignorés. Les gens ne reconnaissent souvent pas la valeur historique de ce que nous faisons ici et maintenant.
 
imageQue cela soit clair, rassure Jason Scott : il ne s’agit pas de violer à tout va le droit d’auteur. Le plus important est de faire prendre conscience aux développeurs de jeux vidéo qu'ils ont, eux aussi, leur petite contribution à apporter à la mémoire :
Vous [les développeurs] allez continuer à participer à un grand édifice. S’il vous plaît, sauvegardez votre histoire… faites partie du futur, car le futur pourra apprendre de vous.

L’Internet Archive poursuit donc tant bien que mal sa quête wikipedienne… En début d’année, l’organisation a ainsi mis en ligne des centaines de jeux PC Msdos, dont par exemple Pac-Man ou le tout premier Prince of Persia. Mais on trouve aussi quelques perles rares, comme ce Championship Manager 93-94 ou ce Batman Returns… (attention, tous les titres ne sont pas forcément jouables).

imageEn France, l'obligation du dépot légal concerne également le jeu vidéo : les développeurs sont donc tenus de déposer une copie de leur jeu à la Bibliothèque National de France. Le fonds actuel de la BnF dépasse actuellement les 15 000 références, encore largement inexploitées par les checheurs.

On peut enfin s'interroger sur le sort des codes des jeux développés. Le code du premier Kingdom of Hearts a ainsi été égaré par Square Enix. Celui du Prince of Persia original a en revanche été publié, après avoir été retrouvé sur des disquettes vieilles d'un quart de siècle.

Et pour mémoire, voici la première page de GamAlive enregistrée par Internet Archive (sous une forme rustique). Les cinq commentaires du test de Sacred 2 ont été précieusement conservés par l'organisation, tout comme la toute première news postée sur le site ou le premier article sexy.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par jymmyelloco le 07/03/2015 à 10:35

 

1

avatar

Inscrit le 03/05/2009

Voir le profil

C'est qu'il faut surtout voir c'est qu'un jeux online, un jeux patché pendant 6 mois après sa sortie. Sera pour ainsi dire injouable dans 20 ou 30 ans.

Ce n'est pas la première fois que ça arrive, en 1986, quand les Famicon Disc sont arrivés au japon tout le monde s'est jeté dessus.
Mais une fois la vague passé, plus aucune sauvegarde, plus rien d'original.
Il est quasi impossible de retrouver certains titre.

Et dans tout ça je parle même pas de jeux uniquement trouvable sur les stores.
Exemple, la PSP a un store mais sa production est quasi arrêté dans le monde.
Dans 5 ans il sera impossible de faire un Dissidia en version originale et avec l'ajout de contenu.

2843 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 07/03/2015 à 12:08

 

2

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Mais GamAlive est également, et surtout, né de la volonté de croiser d’autres personnes
Pari réussi smiley 9

Avec le recul, je pense que Cedric peut être fier d'avoir maintenu le radeau GamAlive à l'eau pour en faire le site actuel et celui à venir smiley 20

Autrement, j'aime bien archiver aussi mes jeux, mais je suis plutôt confronté au problème de la plateforme qui ne rend pas forcément le retro gaming pérenne.

4041 Commentaires de news

Ecrit par stolx10 le 07/03/2015 à 19:42

 

3

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

39eme de la 1ere news de Gamalive, je suis ému smiley 19

6708 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

23914-internet-archive-jeux-video-histoire