L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 10 mai 2015 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Hommes, femmes, mode d'emploi

imageIl fait beau. Il fait bon. Une journée qui a comme un doux parfum d’été. Peut-être pas tout à fait, il est vrai, mais au soleil, la température monte et la chaleur nous envahit. Là, tout de suite, j’aimerais me foutre à poil et aller me poser sur une chaise longue avec une bonne bière dans la main. Tranquille. Peinard.

Mais non. Comme chaque dimanche, il faut que j’écrive l’édito qui plus est sous les coups de gueule de deux filles particulièrement casse-noisettes ce matin. A base de « papa, je peux regarder la télé ? » « papa, je peux dessiner ? » « papa, regarde mon dessin » « papa, elle veut pas me prêter le feutre jaune » « papa, elle prend tous les crayons de couleur » « papa, je peux manger un bonbon ? » « papa, elle fait bouger la table » « papa, je peux dessiner sur les feuilles qui sont dans la pochette où y’a marqué "papiers importants" ? »… Tenez, pendant que j’étais en train d’écrire ces exemples, j’ai même eu droit à un splendide « papa, elle fait trop de bruit avec son crayon de couleur ». C’est bien. Elles innovent. Et je vous passe les « je fais du bruit avec la bouche juste pour emmerder l’autre » ou encore les « je tapote sur la table avec mes doigts depuis 10 minutes ».

Vas-y. Concentre-toi avec ça. Trouve une idée pour ton édito.

Sans rire, si vous saviez dans quelles situations j’écris parfois cet édito, vous me conseilleriez direct au ministère pour recevoir l’Ordre National du Mérite. Notez, ça en jetterait. « Vous avez eu la médaille pour quoi ? » « Moi ? J’ai écrit des éditos durant des années avec deux filles sur les bras. Et une femme aussi. Faut pas oublier la femme ». Non parce que c’est vrai, hein. Là, j’ai du bol, elle est partie faire les courses. Mais d’habitude, elle en rajoute une couche à base de « tu laisses traîner ton sweat-shirt depuis une semaine sur la rambarde des escaliers » ou « t’as deux pulls de sortis, c’est normal ? » voire « tu as rangé ton blouson d’hiver, c’est bien, mais tu comptes le laver quand même ou tu espères qu’il va s’auto-nettoyer pendant l’été et qu’il sera tout propre bien frais prêt à être utilisé l’hiver prochain ? ».

imageEnfin des remarques de bonnes femmes quoi. Des petits trucs qui prouvent qu’on est radicalement différents. Voire incompatibles. Je veux dire. Ouais, j’ai deux bouquins qui traînent par terre dans mon bureau. Au milieu de la version collector de Dragon Age Inquisition pas encore ouverte, d’un clavier de remplacement parce que le mien n’avait plus de piles et que je n’en avais pas de rechange, d’un nouveau casque PC pas encore déballé, de quelques papiers posés çà et là, sans oublier mon sac à dos, une figurine Assassin’s Creed pas ouverte non plus, un vieux disque dur qui ne fonctionne plus, deux ou trois cartes graphiques d’un autre âge que je ne me suis pas résolu à jeter, une bouteille de whisky qu’un fans m’a envoyé (une riche idée, je dis ça, j’dis rien, mais prenez-en de la graine) et ma poubelle déborde. Mais c’est rangé, hein. Enfin, je veux dire, c’est posé dans des coins. Du coup, pour un mec, c’est rangé. Enfin, pour moi ça l’est. A peu près. Mais pour une femme, c’est un gros bordel.
C’est comme le frigidaire. Quand je range les courses, je les range « là où ça rentre ». Logique, quoi. Faut que tout tienne. Elle, non. Les yaourts avec les yaourts, le fromage avec le fromage, la charcuterie avec la charcuterie, les légumes dans le bac… Moi dans le bac, j’y mets la bière. Ça tient bien, on croirait que ça été fait pour. D’ailleurs, en fait, je suis certain que c’est fait pour. Les ingénieurs qui ont inventé le réfrigérateur se sont dit « on va faire des petits bacs pour mettre la bière, tu vas voir Arnold, ça va être super pratique ». Et là, quand ils ont montré leur création à leurs femmes, elles ont dit « super ces bacs à légumes, c’est une chouette idée, je vois que vous avez pensé à nous les femmes, vous êtes des mecs géniaux ». Et vlan. En une phrase, ils étaient cuits. Et le bac à bières est devenu le bac à légumes. Oh, on essaie bien de temps en temps d’y coller une bouteille ou une canette. Mais bizarrement, quand on veut la prendre, on se rend compte qu’elle a été bougée de place. Et encore, c’est dans le meilleur des cas. Parce que parfois, retorses et perverses que sont les femmes, elles vous les sortent carrément et vous vous retrouvez à devoir boire de la bière chaude.

imageAlors que nous, tout ce qu’on veut, c’est pouvoir bronzer tranquillement. La bite à l’air. Une bonne bière à la main. Et la chaîne hi-fi qui crache l’intégrale d’AC/DC.

Vous allez voir qu’elle va revenir des courses avec de quoi faire un barbecue. Enfin… « de quoi faire un barbecue », ça veut dire « de quoi te faire faire un barbecue ». Et allez souffler sur les braises quand vous êtes à poil. C’est un coup à s’offrir une épilation au troisième degré, ça.
Et puis pendant qu’on parle de saucisse brûlée, attention, hein, « t’as intérêt à surveiller les merguez et pas les faire cramer comme la dernière fois ». En fait, hein, « la dernière fois », ça n’est arrivé qu’une seule fois, et encore, il y a deux ans de ça. Mais c’est foutu. La femme prend pour généralité la moindre de vos erreurs.

Bon. De toute manière, c’est mort pour ma séance de bronzing naturiste dans mon jardin. Et en plus, y’a plus de bière dans le réfrigérateur. Elle les a virées pour y coller un sac de carottes destinées à son cheval. Parce que ouais. En plus, j’ai tiré le pire des lots. Une cavalière. Et vous vous étonnez après de mon aversion pour le genre équin ?

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par yaknnc le 10/05/2015 à 12:51

 

1

avatar

Inscrit le 02/06/2013

Voir le profil

papa c est quoi cette bouteille de lait !! smiley 13

546 Commentaires de news

Ecrit par mat_la_menace le 10/05/2015 à 13:02

 

2

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Je me sens moins seul avec les bières dans le bac smiley 13

551 Commentaires de news

Ecrit par Aces le 10/05/2015 à 13:03

 

3

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par yaknnc

papa c est quoi cette bouteille de lait !! smiley 13
Voilà ! smiley 54

3783 Commentaires de news

Ecrit par Von-Block le 10/05/2015 à 14:17

 

4

avatar

Inscrit le 11/08/2009

Voir le profil

L'édito: smiley 30smiley 30smiley 30smiley 30

2487 Commentaires de news

Ecrit par 10r le 10/05/2015 à 15:05

 

5

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

Si nous étions tous pareils... On se ferait chier.
J'adore le coup du crayon trop fort

4331 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 10/05/2015 à 15:15

 

6

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Définitivement le bac à bières smiley 9

C'est par ailleurs le besoin de développer une méthode industrielle de production de froid nécessaire au brassage de Pils à n'importe quelle période de l'année qu'est né le réfrigérateur.

Par conséquent, tout le réfrigérateur est un bac à bières smiley 31

4041 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 10/05/2015 à 15:30

 

7

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Tu as 3 muses à ta maison pour te servir de source d'inspiration, et ça a marché, il est là ton édito. smiley 15

2484 Commentaires de news

Ecrit par Karim-DZ le 10/05/2015 à 16:33

 

8

avatar

Inscrit le 14/06/2012

Voir le profil

smiley 20 comme toujours

354 Commentaires de news

Ecrit par Mikis le 11/05/2015 à 10:29

 

9

avatar

Inscrit le 21/12/2011

Voir le profil

mais tu comptes le laver quand même ou tu espères qu’il va s’auto-nettoyer pendant l’été et qu’il sera tout propre bien frais prêt à être utilisé l’hiver prochain ?
QUOI ????
Les placards n'ont pas de fonction nettoyante des blousons et des vestes quand on les laisse plusieurs mois ?
Putain, encore un mythe qui tombe... monde de merde.

1132 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

24599-ecriture-femmes-enfants-hommes-difference-incompatibilite