L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 14 juin 2015 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Il était une fois un dimanche matin

imageJ’avoue. Ce matin, j’avais la flemme. Je serais bien resté au chaud dans mon lit douillet, histoire de prouver à Morphée quel amant formidable je suis et la convaincre de me garder plus souvent dans ses bras au lieu de me jeter régulièrement comme une vieille ordure en m’infligeant quelques insomnies matinales.

J’aurais bien demandé à mes gamines de m’apporter mon petit-dej au lit, parce que d’une part, il faut bien qu’elles servent à quelque chose dans cette maison, et d’autre part, qu’elles apprennent à me faire le café et me beurrer la tartine.
Et non, il n’y a aucun sous-entendu graveleux ou dégueulasse dans le terme « beurrer la tartine » qui doit se comprendre, ici, au sens strict et premier du terme.

J’aurais bien pris un bon bouquin, ensuite, pour m’octroyer un de ces trop rares moments glandes du dimanche matin et m’évader dans un autre monde où les chevaliers occient des dragons et déjouent des complots politiques mondiaux.

Je me serais levé tranquillement, bien reposé, aurais déambulé quelques minutes à poil dans la maison avant que l’une de mes filles ne me demande de passer un caleçon et que je lui répondre, en faisant la danse du zguègue « Héééé oui, mais je suis chez moi ! Et chez moi je me balade à poil si je veeeeeux ».


J’aurais finalement enfilé un futal et mon tee-shirt « Distributeur automatique de mandales ouvert 24h/24 ». Je serais quand même passé devant le PC histoire de vous laisser un petit mot façon « Pas là, occupé » en guise et lieu de l’édito parce que bon. La dernière fois que j’ai raté un édito, il n’était pas encore treize heures que deux camions de pompiers, trois ambulances, le RAID et la Garde Républicaine sonnaient à ma porte pour savoir si j’allais bien. Merci à tous ces généreux soldats de la paix et de la sécurité qui nous lisent, donc.

imageEt je serais parti me faire une brocante. J’aime bien ça, les brocantes, moi. Les vides-greniers. Chiner quelques petites choses par-ci par-là, quelques vieux jeux vidéo, quelques jouets pour les gamins, quelques films aussi…
Enfin, il faut quand même mettre un sérieux bémol aux vides-greniers d’aujourd’hui. Les sites tels que Le Bon Coin ou eBay ont sérieusement entamé l’atmosphère et l’intérêt des brocantes. Et au passage, l’intelligence et la capacité de réflexion des gens.

A la base, un vide-grenier, c’est fait pour se débarrasser de toutes ses merdes qui deviendront les merdes de quelqu’un d’autre. Pas pour s’offrir la nouvelle Porsche Cayenne ou un yacht pour ses vacances. Aujourd’hui, les gens se croient réellement sur les sites Internet susnommés et gonflent les prix comme des sagouins. Non parce que le Blu-ray à 8 €, excusez du peu, mais je n’appelle pas ça un « vide-grenier » mais une enfilade à sec. La pyramide Playmobil à 50 €, je m’en fous qu’elle ait toutes les pièces et qu’on la retrouve deux fois plus cher en grande surface. J’suis là pour te faire de la place, pas pour te payer ta retraite. Et le jeu Xbox 360 d’il y a 5 ans à 10 €, désolé, est-ce que la vaseline est fournie avec ?
Je ne vous parle pas des professionnels. J’étais horrifié d’entre l’un d’entre eux expliquer qu’il vendait un vieux jeu Pokémon sur DS à 30 € « parce que c’est une pièce rare et qu’on ne le trouve plus aujourd’hui ». J’avoue, il a fait la gueule quand j’ai expliqué, preuve smartphone à l’appui, à la dame qu’on le trouvait en neuf sur Amazon pour 10 € de moins. Faut pas déconner, quoi. Et je ne parle même pas de sa Super Nintendo à 120 €…

Il n’y a pas si longtemps, je revenais avec une maison Barbie pour 3 €, l’avion Barbie pour 2 € et le bâteau Barbie pour 1 €. Je me tapais 50 Littlest Pet Shop pour 15 €. Et je trouvais même une vieille figurine Lara Croft pour 2 €. Aujourd’hui, les mêmes objets seraient vendus 10, 30, 10, 50 et 20 € respectivement. Dans le meilleur des cas.
Non mais vous avez pété les plombs ou quoi ?

imageHeureusement, on trouve encore quelques petites perles rares. Un vieux DVD jamais réédité à 1 €. Un vieux jeu Gameboy à 2 €. Voire même une cartouche Megadrive pour 3 €. Des gens qui sont là réellement pour faire de la place dans leurs armoires. Et tout le monde repart content.

Bref. J’aime bien les brocantes et vide-greniers. Mais n’oubliez pas. Ça ne sert à rien de traiter les garagistes ou les banquiers de voleurs si à la première occasion, vous vous comportez de manière aussi pourrie qu’eux.

D’ailleurs, tiens, je vais arrêter là ce court édito. Ça m’a donné envie de partir en faire une, de brocante. Je vous laisse. J’vais aller chiner et insulter quelques brocanteurs pour le plaisir. J’vous dirai si j’ai trouvé une bonne affaire.

Si vous êtes sages, je vous raconterai la mère célibataire que je croisais tous les jours à l’école et qui commençait à me faire du gringue. Un beau brin de nana, bien foutue, choucarde et tout. Et qui ne m’adresse plus la parole depuis lundi. Désolé. Je n’ai pas pu m’empêcher. J’lui ai dit ma façon de penser sur ses goûts en matière vestimentaires. Mais elle n’aurait pas dû… oh non… elle n’aurait pas dû venir chercher son gamin en tongs…

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par icetroll le 14/06/2015 à 12:17

 

1

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Pour info, Morphée est un mec ;)

882 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 14/06/2015 à 12:27

 

2

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

La dernière fois que j’ai raté un édito, il n’était pas encore treize heures que deux camions de pompiers, trois ambulances, le RAID et la Garde Républicaine sonnaient à ma porte pour savoir si j’allais bien.
On a enfin droit à des explications sur cette soudaine disparition, qui avait laissé plané le doute et fait place aux rumeurs les plus folles dans ta communauté de lecteurs ^^

Sinon j'aime bien aussi faire le tour des brocantes à la recherche de jeux vidéos, films, et gameboard entre autre. Parfois c'est la bonne surprise. Si le gars, comme tu l'as dit dans ton edito, essaie de me refourguer son truc à un prix indécent, je le lui laisse. Faut pas déconner non plus smiley 21

4041 Commentaires de news

Ecrit par Papa Panda le 14/06/2015 à 12:31

 

3

avatar

Inscrit le 26/03/2014

Voir le profil

Ahhh pas mal l'édito ^^

Nous hier soir pompier ,ambulance, police etc...

945 Commentaires de news

Ecrit par clayman00 le 14/06/2015 à 13:02

 

4

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

Cèdric, ne va jamais te balader sur Marseille, tu risques de faire un génocide due aux nombreux strings de pieds s' y affichant au grand jour ...

6234 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 14/06/2015 à 13:39

 

5

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

En effet les gens exagèrent et d'un autre côté beaucoup d'objets perdent leur valeur beaucoup trop rapidement.

Je vais encore passer pour un vieux con, mais là aussi je préfèrais les brocantes à l'époque des francs, où tu trouvais plein de choses, dont le prix max était fixé à 10 francs. J'ai cette impression que vendeur comme acheteur s'y retrouvait au final, pour peu que l'on ait vendu pour 50 francs de babioles, on était content.

2480 Commentaires de news

Ecrit par 10r le 14/06/2015 à 13:58

 

6

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

Je n'ais fait que des brocantes moto...Et le connard qui achète pour revendre plus cher n'est pas un mythe mythe.smiley 28

4330 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

Derniers Commentaires

24984-dimanche-matin-petit-dejeuner-au-lit-brocante-vide-grenier