(Gamescom) Total War : Warhammer, pourquoi n'y ont-ils pas pensé avant ?

 

Publié le Jeudi 6 août 2015 à 17:15:00 par Alexandre Combralier

 

(Gamescom) Total War : Warhammer, pourquoi n'y ont-ils pas pensé avant ?

Si j'avais un marteau...

Jusqu'à présent, la série des Total War avait principalement forgé sa réputation sur des matières premières historiques : Antiquité avec Rome Total War, Moyen-Âge avec Medieval, etc. Avec Total War : Warhammer, The Creative Assembly s'affranchit des serres de la vraisemblance historique pour s'aventurer vers le jeu à licence, et pas n'importe laquelle siouplé.

Warhammer ou Jules César, la base reste pourtant la même, en tout cas pour ce qui concerne les batailles en temps réel (nous n'avons pas aperçu la traditionnelle carte de campagne, qui constitue le versant wargame au tour par tour des Total War). C'est en l'occurence du gameplay Total War classique, avec toujours un nombre impressionnant de combattants sur une même carte. A ce titre, si de loin le décor de la bataille montrée ne payait pas de mine, le niveau de détails de chaque unité, en zoomant un peu, est exemplaire.

Bien sûr, un vent de nouveauté souffle avec l'apparition de la magie. On peut penser qu'elle s'utilisera comme les capacités spéciales des généraux humains dans les autres Total War. Dans tous les cas, la bataille insistait beaucoup sur cet aspect. Les sorts des mages semblent assez puissants pour renverser le cours d'un affrontement s'ils sont lancés à bon escient, ce qui devrait rajouter de la profondeur et du dynamisme à l'ordinaire. Le revers de la médaille est encore affublé d'un point d'interrogation : gérer patiemment un par un les sorts ne sera-t-il pas vite rébarbatif ?

Les nouvelles unités, magiques ou non, sont évidemment tout droit tirées de l'univers Warhammer. Des trolls et des géants, de la dark-fantasy et des loups monstrueux, voilà qui change des pâles auxiliaires de la VIe Légion. Mention spéciale aux kamikazes aériens, qu'il sera même possible de guider jusqu'à leur dernière demeure, soit le centre de l'armée ennemie. 4 races seront d'ailleurs disponibles au lancement, soit autant d'unités et de style de combat différents.

On aurait voulu en savoir plus sur le jeu : des infos précises sur la carte de campagne (elles seront dévoilées plus tard), un aperçu de l'interface... La présentation a au moins permis de rassurer sur l'essentiel : le nouveau Total War ne trahit en rien l'esprit de la série et risque même de lui apporter une touche de nouveauté bienvenue.

Du coup, en guise d'illustration, c'est le trailer du jeu qui vous est proposé, question de vous mettre un peu dans l'ambiance:


 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par 10r le 06/08/2015 à 19:55

 

1

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

Ça peut être très très sympathique..

4331 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

25575-total-war-warhammer-demo-gamescom-premieres-impressions