(Gamescom) Anno 2205 : objectif Lune

 

Publié le Vendredi 7 août 2015 à 13:30:00 par Alexandre Combralier

 

(Gamescom) Anno 2205 : objectif Lune

Le Seigneur des Anno ?

Le prochain épisode d'Anno, le city-builder d'Ubisoft à succès, prendra un peu d'avance et beaucoup de recul pour emmener les joueurs sur des contrées encore inexplorées par la série : le ciel et l'espace. Du même coup, la série évolue vers une ambiance SF futuriste qui est l'occasion pour les développeurs d'imaginer de nouveaux défis, sans se permettre non plus de dévier vers l'invraisemblable, réalisme originel des Anno oblige.

Ainsi, si Anno 2205 se déroule dans un futur encore lointain, les défis présentés ressemblent furieusement à la to-do-list actuelle d'Anno Hidalgo. Le réchauffement climatique et la pollution ont fatigué la Planète Bleue où les espaces encore préservés ne se comptent plus que sur les doigts de deux mains. Une des deux missions qui nous ont été présentées à Cologne, emmenait d'abord le joueur sur un territoire de l'Arctique encore en bonne santé. Cette région était davantage une installation scientifique et industrielle et l'on peut d'ailleurs penser que cet Anno se concentrera davantage que par le passé sur la production et l'économie.

Si la gestion traditionnelle des villes ne devrait pas chambouler les aficionados des Annos, quelques réadaptations au XXIIème siècle sont tout de même à prévoir. Au sein de cette région frisquette, la chaleur devient en effet à la fois une nouvelle ressource à produire et un besoin pour les scientifiques. Autre paramètre important : la gestion d'un champ protecteur qui permet d'immuniser le campement contre toutes sortes d'aggressions atmosphériques provenant d'autres régions de l'espace.

Anno 2205 introduit en effet un système d'interaction régionale entre chaque carte (y compris entre les différentes planètes). Il devient furieusement impossible de se considérer comme autarcique même dans l'espace, en particulier quand votre voisin a cette tendance fâcheuse de vous refiler des radiations. Ce "gameplay régional" permet également de renforcer l'importance de la logistique, que l'on considérera rapidement comme un rouage essentiel de la bonne marche de la ville, notamment pour acheminer les nouvelles matières premières du titre.

La seconde mission se déroulait sur la Lune, où des colonies humaines ont cru bon de s'installer malgré le coût de l'opération, l'ampleur des radiations et la chute de météorites faute d'atmosphère digne de ce nom. Dans le background du jeu, c'est justement ce qui a conduit les humains à retenter l'expérience Apollo, car les météorites apportent une matière première vitale pour fabriquer les smartphones. Sur la Lune, la gestion semble encore traditionnelle (il y a toujours des bâtiments à construire, des routes à judicieusement placer...) mais l'ambiance graphique et quelques spécificités de gameplay (la protection contre les radiations notamment) permettent d'enrichir la formule ordinaire.

Le gameplay traditionnel de la série s'est en revanche orienté vers le RTS au cours de brèves phases de jeu, dont la plupart seront d'ailleurs optionnelles. En guise d'introduction d'une mission, il fallait ainsi libérer une ville en détruisant des navires ennemis grâce à notre propre flotte. Même si chaque navire a des compétences spéciales et qu'un peu de micromanagement est nécessaire, on reste pour le moment sceptiques sur la plus-value de ces phases de jeu de toute façon secondaires.

En somme, Anno 2205 apparaît comme une évolution sereine d'une série qui profite d'un nouveau contexte historique pour ouvrir la voie à de nouvelles possibilités de gameplay. Ce monde, tout futuriste qu'il soit, n'oublie pas pour autant de s'appuyer sur un contexte vraisemblable, dans l'esprit des Anno. La courte présentation donne en définitive envie de savoir si toutes ces nouveautés seront plaisantes et suffisantes sur la longueur ; rendez-vous est donc pris pour le 3 novembre. 2015.



 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Il n'existe aucun commentaire sur cette actualité


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

25581-anno-2205-pc-demo-gamescom-premieres-impressions