L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 2 août 2015 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Epaule Tatoo

imageIl y a encore quelques années, le tatouage était affaire de marins, de tribus indigènes, de repris de justice ou de punks, anarchistes, et autres rebelles, auxquels on pouvait ajouter quelques chanteurs rock plus ou moins talentueux. Et encore. Parce que je ne me souviens pas avoir vu des tatouages sur les membres des Sex Pistols ou des Clash, par exemple. Ou encore Kurt Cobain, si vous ne voulez pas remonter si loin. En tout cas, se faire tatouer était un acte tout aussi militant qu’esthétique, et dans notre bonne vieille société, cela restait tout de même assez rare. Les salons de tatoueurs étaient tenus par des mecs bizarres coiffés avec des crêtes, arborant des piercings de partout et portant des tee-shirts avec des têtes de mort. Ça puait la sueur, la clope et la mauvaise bière. Dans la rue, quand on croisait un mec tatoué, c’était comme croiser un punk à chien : il n’était pas bien méchant, mais faisait tache dans le décor et on aurait bien changé de trottoir si on l’avait repéré un peu avant.

Les temps changent. Et aujourd’hui, être tatoué… ma foi… ça ne veut plus dire grand-chose. C’est hallucinant comme c’est devenu une mode. Même le grand-père vient se faire décorer les fesses à grands coups de « Marcelle pour la vie (ou ce qu’il en reste) », quand ce n’est pas la grand-mère qui veut des motifs tribaux sur les miches qu’elle a désormais au niveau du nombril.
S’il reste encore quelques salons tenus par des mecs bizarres coiffés avec des crêtes, arborant des piercings de partout et portant des tee-shirts avec des têtes de mort et qui puent la sueur, la clope et la mauvaise bière, on voit fleurir quelques boutiques tellement proprettes et bien arrangées qu’on dirait des salons de coiffure haut de gamme.

Tout le monde veut être tatoué.

Personnellement, je ne le suis pas. Et je ne pense pas le devenir un jour. J’ai envers le tatouage une double personnalité. Une dualité d’appréciation. Je suis une sorte de Dr Jekyll et Mr Hyde. Ne cherchez pas à comprendre, c’est comme ça et puis c’est tout. Et entre nous, ce n’est pas comme si vous ne saviez pas que ma santé mentale est vacillante depuis bien longtemps déjà.

imageDans un premier temps, je ne comprends pas l’idée même d’un tatouage. Et je trouve que c’est une véritable hérésie. Je sais mes goûts assez changeants pour ne pas m’imaginer une seule seconde pouvoir me peinturlurer le corps pour la vie avec des motifs dont je me lasserai au bout d’un ou deux ans. Est-ce que les gens prennent réellement conscience de l’aspect définitif du tatouage ? Non mais réellement, je veux dire ? Est-ce qu’ils prennent en compte leur âge, leur vieillissement d’un point de vue psychologique ? Parce que se faire tatouer une geisha à 20 ballets sur le dos, c’est fun, certes. Mais à 40 ans, ça ne fait pas un peu ridicule ? Le dragon sur la jambe, ça pète, c’est certain, mais à 50 ballets, ça ne risque pas de faire un peu con ?
Et je ne parle pas de du vieillissement physique. Parce que le papillon sur la chute des reins de la bimbo de 19 ans, à 40 ans, ce sera un pigeon, et à 70 ans, ça ressemblera plus à une chauve-souris morte. Et la pin-up dessinée sur le torse à 20 ans, on pourra la recycler en Bouddha, quand pépère aura chopé 35 kilos de plus à 40 ans ?

Aujourd’hui, tout le monde veut son tatouage. C'est un brin ridicule, d'ailleurs. Ça n’a plus aucune signification sociale, au final. Et par là-même, ça en perd son âme, son style, sa profondeur. On se tatoue comme on va chercher son pain, on enquille les motifs tribaux ou les idéogrammes sans connaître forcément leur signification, juste parce que ça fait joli, et le tatoueur a affirmé que ça voulait dire « force » alors que le japonais de passage, lui, lira plus volontiers « hareng » mais n’osera jamais vous demander si c’est que vous aimez le poisson ou si votre copine s’appelle comme ça.

Et puis je me dis, au final, qu’une belle femme n’a pas besoin de ça pour être sublime, et au contraire, risque d’y perdre de sa superbe, tandis qu’un thon, même corporellement maquillé, restera quand même un thon.

Ça, c’est mon côté Mr Hyde.

imageMon côté Dr Jekyll, lui, est promptement fasciné par le tatouage et trouve ça d’une beauté insondable. Alors certes, il y a toujours des scribouilleurs du dimanche, quelques bouchers de l’épiderme, et des tatouages aussi merdiques qu’une œuvre d’art moderne.
Mais il y a aussi des merveilles. On croise parfois des Michel-Ange du tatouage. Et si je ne pense pas que j’aurais pu m’accoquiner toute ma vie avec une femme transformée en BD vivante, je les regarde avec passion, les admire, séduit par la beauté de leur corps et l’exotisme de leurs représentations.
Pire. Souvent, je me surprends à regarder plusieurs épisodes à la suite de ces séries Miami Ink ou NY Ink qui passent sur la TNT. Je trouve ça réellement, totalement, profondément fascinant.

J’ai donc un rapport assez complexe, assez perturbé avec le tatouage. A mi-chemin entre le rejet et l’attirance. Mais un rapport strictement personnel. Autrement dit, ma foi, vous faites ce que vous voulez avec votre corps. Et si vous avez décidé de vous transformer en wagon de RER ou en mur de cité à vous faire graffiter le poil, ça ne regarde que vous. Uniquement vous. Et en aucun cas je ne viendrai vous juger.

Sur ce, un petit message personnel avant de vous quitter. Cette semaine, c’était l’anniversaire de Stéphanie. Stéphanie… je vous ai déjà parlé d’elle ?
Comme la petite merde que je suis, je ne l’ai pas appelé. J’y ai pensé toute la journée, remettant ça à « plus tard », et de boulot en rendez-vous, d’occupations en claque dans la gueule de mes gamines, l’heure a tourné et j’ai raté l’occasion. Et le lendemain toute la journée… pour le même résultat.
Mais Stéphanie, même si mon téléphone est resté muet, sache que j’ai pensé à toi tout au long de ce jour. Du réveil au coucher, au petit-déjeuner, au déjeuner, au dîner, lorsque je m’habillais le matin, lorsque je me déshabillais le soir, lorsque j’étais nu sous la douche ou lorsque j’étais nu dans ma femme. A chaque instant, j’ai pensé à toi. Je voulais simplement que tu le saches. Tu noteras toutefois que je n’implore pas ton pardon. Oh non. J’espère bien que tu m’en voudras et que tu me le feras payer au centuple. Mmmh… oh oui. Au centuple.

Bon. Ce n’est pas tout, mais il fait beau. Je vous laisse. Je vais faire du canoë.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par dieudivin le 02/08/2015 à 12:31

 

1

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

edito
En phase smiley 20

4041 Commentaires de news

Ecrit par foetus le 02/08/2015 à 12:43

 

2

avatar

Inscrit le 08/11/2010

Voir le profil

LOL Bonnie Rotten smiley 4 smiley 4

RE-LOL Va dire cela aux membres de gangs mexicains qui se tatouent la tronche de tout un tas de chose smiley 7 smiley 7

347 Commentaires de news

Ecrit par jymmyelloco le 02/08/2015 à 13:02

 

3

avatar

Inscrit le 03/05/2009

Voir le profil

C'est rare, mais je suis assez d'accord avec toi.

Se faire un tatouage, c'est s'attacher à quelque chose pour la vie. J'ai déjà du mal avec une femme, alors un dessin !!!

Pour ceux qui aiment, sur facebook, y'a Tattooed Women.
En dépit du fait que c'est très souvent des canons, leurs tatoo sont excellent.

Sinon y'a aussi les petits filou tatoo, on s'en tatoo partout.

2845 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 02/08/2015 à 13:04

 

4

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Quel menteur ! On sait tous que tu as un poney tatoué sur le torse !

Même Jesus te l'a demandé ! smiley 54

2486 Commentaires de news

Ecrit par 10r le 02/08/2015 à 13:21

 

5

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

C'est vrai qu'une illustration du poney aurait été sympa.
On va demander à maitresse Stéphanie

4331 Commentaires de news

Ecrit par foetus le 02/08/2015 à 13:37

 

6

avatar

Inscrit le 08/11/2010

Voir le profil

Ecrit par jymmyelloco

Sinon y'a aussi les petits filou tatoo, on s'en tatoo partout.
Gizmo préfère les Malabars smiley 20

347 Commentaires de news

Ecrit par Papa Panda le 03/08/2015 à 10:24

 

7

avatar

Inscrit le 26/03/2014

Voir le profil

tattoo fait samedi ;) avec ma femme ^^

945 Commentaires de news

Ecrit par iactus le 03/08/2015 à 10:33

 

8

avatar

Inscrit le 05/11/2009

Voir le profil

Je me suis tatoué Clio sur le sexe, comme ça elle a tout d'une grande smiley 17

617 Commentaires de news

Ecrit par Salvador le 03/08/2015 à 13:22

 

9

avatar

Inscrit le 14/01/2013

Voir le profil

J'aime beaucoup les tatouages sur le corps d'une femme, surtout si le tatouage représente l'état d'esprit dans lequel elle se trouvait au moment de le faire. Chaque tatouage représente une histoire, un moment d'existence, comme une cicatrice représente une expérience vécue. Je ne suis pas particulièrement attiré par les corps vierges de toute trace du passé, j'ai un peu l'impression (à tord évidement, j'en suis parfaitement conscient) de voir ou toucher une personne vide et ça me démotive d'aller plus loin avec la personne. A mes yeux, que ce soit sous forme de tatouage ou stigmate du passé, ces particularités artistiques ou physiques participe à rendre vraiment unique la personne que j'ai en face de moi.

407 Commentaires de news

Ecrit par Daenerys le 03/08/2015 à 15:24

 

10

avatar

Inscrit le 05/01/2014

Voir le profil

Je confirme il a un tatouage de poney sur la fesse gauche on a prit une douche ensemble dimanche après avoir non maîtriser les éléments en canoë que dire de plus les filles beau petit cul le Cédric

1 Commentaire de news

Ecrit par scudik le 03/08/2015 à 16:04

 

11

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Ecrit par iactus

Je me suis tatoué Clio sur le sexe, comme ça elle a tout d'une grande smiley 17

On dit ça pour la Twingo aussi, mais il faut avoir la place ! smiley 54

2486 Commentaires de news

Ecrit par Papa Panda le 04/08/2015 à 09:59

 

12

avatar

Inscrit le 26/03/2014

Voir le profil

Ecrit par scudik

On dit ça pour la Twingo aussi, mais il faut avoir la place ! smiley 54
Punaise ,j'ai un lodgy 7 places...maintenant je dis cela ,je ne dis rien smiley 17

945 Commentaires de news

Ecrit par 10r le 04/08/2015 à 11:22

 

13

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

Ecrit par iactus

Je me suis tatoué Clio sur le sexe, comme ça elle a tout d'une grande smiley 17
J'aurais voulu faire écrire 'j'adore ma kawasaki".. et finalement j'ai pris une KTM..

4331 Commentaires de news

Ecrit par yaknnc le 04/08/2015 à 21:45

 

14

avatar

Inscrit le 02/06/2013

Voir le profil

Pas mal ton édito ! Je me suis toujours posé la question non de savoir que tu ne sois pas tatoué (même pas d un poney sur le torse) ni de ta femme qui aurait pu être une bd mais une fois fini on sait très bien où elle finit sur un trottoir ... le jour de brocante, mais plutôt quel tatouage choisir ?

Tu as très bien résumé entre rituel et sportif. Qui ne saute pas n est pas tatoué !!smiley 27

Bref j hésite le tatouage entre "Gamalive" ou "31/07 " ( date anniversaire de Stéphanie)

546 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

25592-tatouage-corps-tattoo-beaux-femmes-motifs-tribaux-avis