L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 23 août 2015 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

La plage, c'est nul

imageLa plage c’est nul.
Oh, oui, je sais ce que vous vous dîtes : « oh l’autre, hé, il est tranquillement en train de se bronzer la couenne au bord de l’eau pendant que nous, on trime, et en plus il se plaint ! ». Certes. N’empêche que je maintiens, je persiste, je signe : la plage, c’est nul.
Tenez, là, justement, à cet instant précis, je suis sur ma serviette, allongé comme une otarie repue sur le sable, avec mon ordi portable, et je vous tape l’édito. Seulement la plage est tout sauf un havre de tranquillité, de paix et de sérénité. Par exemple, prenez les joueurs de raquettes de plage. Qui décident de jouer non pas devant leur serviette, hein, ce serait trop simple, mais qui se décalent pour être devant la vôtre, sans doute persuadés que leurs performances va susciter chez vous l’admiration et l’… « Aïe ! »… « Oui, je sais, vous ne l’avez pas fait exprès, mais ça fait quand même la troisième fois que je prends votre balle dans la jambe, sans parler du sable que vous projetez en essayant de la rattraper. C’est trois fois de trop. Je veux bien être gentil, mais y’a des jours où faut pas me chercher. Et pour info, y’a des jours tous les jours. »

« Hein chérie ? Mais non, il n’a pas mal. C’est du bois tendre, la raquette de plage. Et puis regarde, il ne saigne même pas. Mais non, laisse-le, les vagues vont le ranimer de toute manière. »

imageBref. Où en étais-je ? Ah oui. La Plage. Havre de paix et de tranquillité. Et si encore il ne s’agissait que des joueurs de raquettes. Mais tenez, hier, un petit gamin de trois ans qui s’amusait à jeter du sable sur toutes les serviettes environnantes sous le regard vaguement désapprobateur de son père. A base de « Oh mais non Jean-Barnabé, je t’ai déjà dit que ce n’est pas bien du tout du tout de jeter du sable » répété mollement. Au bout d’un moment, vous vous levez, vous faites un grand sourire au père et vous lui expliquez gentiment qu’il a beau être contre la fessée, il y a des moyens plus radicaux pour parfaire l’éducation d’un moutard. Vous chopez donc le gamin par le col, vous le levez jusqu’à être les yeux dans les yeux et vous lui dites : « Ecoute petit con, tu relances une seule fois du sable, je t’enterre sur la plage la tête la première, j’écrase ton père contre les rochers pour voir s’il peut y rester collé comme les anémones de mer et je viole ta mère avec le parasol. Et ouvert, encore ».

Alors forcément, ma femme m’a une nouvelle fois dit que j’exagérais, que j’y étais allé un peu fort et que décidément, j’avais du mal à vivre en société. Comme si c’était ma faute, hé.

imageMais le plus gros problème sur la plage, c’est le respect des autres. Moi à la base, je suis peinard sur ma serviette, avec mon bouquin. Je ne cherche des noises à personne. J’ai une éducation impeccable et un respect à toute épreuve pour mon prochain. Je veux dire, j’ai passé mon enfance dans les favelas de Rio, et là-bas, si t’as pas de respect, t’es mort. T’apprends à bien te comporter et à faire attention aux autres. Ici, sur la plage, c’est le Wasteland. Les gens s’en foutent des autres et semblent oublier toute règle de bienséance et de vie en société.
Tiens, prenez le mec qui fume. Et qui va bien entendu planter sa clope dans le sable. Vous lui faites remarquer gentiment que sa fumée, portée par le vent, se dirige tout droit vers vos gamines. Et que d’autre part, un cendrier de plage, c’est peanuts question coût, et tellement moins dégueulasse.
« On est dans un endroit public. J’ai le droit de fumer » qu’il vous répond de manière agressive et dédaigneuse. Moi perso, j’ai rien contre, hein. Mais en matière de restriction de clopes, j’aurais tendance à être plus porté sur la loi italienne : fumer à moins de 10 mètres d’un enfant est interdit et vous expose à une amende.

Alors j’ai eu beau expliquer à ma femme que j’ai simplement appliqué le même principe, que « on est dans un endroit public, j’ai le droit d’envoyer une pelletée de sable où je veux et ce n’est pas de bol si c’était dans la gueule du mec qui fumait, et qu’en plus, au contraire de lui, une pelletée de sable n’a rien de cancérigène. Mais bon, le fait que la pelle m'ait échappé des mains, c'est un pur accident », et bien vous savez quoi ? Elle a trouvé que j’exagérais une fois de plus.

Et puis elle a cru bon d’ajouter « Un jour, je vais te quitter parce que tu seras devenu trop méchant ».

imageDu coup, je me suis dit qu’il fallait être prévoyant. Et tant qu’à être dans un vivier de corps à moitié nus, autant essayer de lui trouver une remplaçante sur la plage. Malin, hein ? Et bien en fait, non. La plage, c’est nul. Même pour la drague. En fait, à la plage, vous n’avez quasiment que des familles. Sur les serviettes ne s’étalent plus que les mères de famille et leurs progénitures. Et les trois quarts sont des MIRDLF. Des « Mothers I Really Don’t Like to Fuck ». Ah ça, faut dire ce qui est. Elles ont morflé, les canons de mes 20 piges.
Alors éventuellement, vous avez les petites nanas de 15 ans. Oh hé, ça reste légal, hein. Je vous rappelle que la majorité sexuelle est toujours à 15 ans en France. Et y’a de sacré beaux petits lots, d’ailleurs. C’est ferme, ça pointe dès le premier contact, ça glousse à la moindre caresse…
Sauf que c’est chiant, une gamine de 15 ans. Même de 20 ans, notez bien. Ça croit que Black M est le nouveau poète du siècle, que Robert Pattinson est le nouveau Marlon Brando et surtout, ça chouine et pleurniche pour une petite sodomie de rien du tout.

Non, en fait, y’a rien de mieux qu’une mère célibataire. Une mère célibataire, ça prend soin d’elle, et surtout, ça a un tel manque affectif que ça couche dès le premier soir et ça vous fait la totale. Elle sait qu’elle n’aura pas beaucoup d’autres occasions, donc autant en profiter à fond. En plus, ce n’est pas collant : bien consciente que vous n’êtes qu’un gougeât doublé d’un pervers – ce qui lui va parfaitement pour un soir – ça ne cherche pas à vous garder toute la nuit de peur que vous croisiez son gamin ou sa gamine au petit matin, la teub à l’air et les griffures de la veille plein le torse et le dos. Ouais, les mères célibataires, c’est le pied. Sauf sur plage. Essayez donc d’en trouver ne serait-ce qu’une seule : Les célibataires n’ont plus les moyens de s’offrir des vacances à la plage. La flambée des prix, l’exagération des tarifs touristiques a tué la drague des célibataires sur la plage.
Bref. La plage, c’est nul. Sur tous les points.

Sur ce, je vous laisse. Faut que j’explique le respect à un ado qui vient de lancer son ballon de volley sur ma gamine. Et là, tout de suite, je me sens adepte de l’éducation à grands coups de planche de surf dans la gueule.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par dieudivin le 23/08/2015 à 12:49

 

1

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Edito
smiley 13

Tiens bon plan ça, j'essaierai de m'en rappeler du tuyau de la mère célibataire smiley 20

4040 Commentaires de news

Ecrit par Quantum le 23/08/2015 à 13:04

 

2

avatar

Inscrit le 08/05/2009

Voir le profil

la plage c'est bien ... mais faut aller dans les bons coins (une petite crique avec 4 places et un passage escarpé pour y accéder)

et s'il y a un casse couille ... on peut le ligoter personne n'interviendra parce que personne ne le verras

J'en connais quelques unes mais j'ai pas de mérite ... j'habite à côté smiley 15

489 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 23/08/2015 à 13:22

 

3

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Yep la plage c'est nul. smiley 2

2474 Commentaires de news

Ecrit par XYZ972 le 23/08/2015 à 13:31

 

4

avatar

Inscrit le 01/05/2011

Voir le profil

Il y a plage et plage smiley 11
Essaye d'acquérir une résidence assez grande pour avoir ta place privée.


Sinon, quand on me parle de vacances à la plage, je penses souvent à cette illustration des premiers congés payés

432 Commentaires de news

Ecrit par XYZ972 le 23/08/2015 à 13:34

 

5

avatar

Inscrit le 01/05/2011

Voir le profil

Et, si tu cherches la tranquillité à la plage, il y a toujours des solutions

432 Commentaires de news

Ecrit par Papa Panda le 23/08/2015 à 17:08

 

6

avatar

Inscrit le 26/03/2014

Voir le profil

puff tjs pas le droit de me promener avec ma double hache ,moi smiley 54

945 Commentaires de news

Ecrit par 10r le 23/08/2015 à 19:35

 

7

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

Ne manque que les enceintes Bluetooth de merde,pour faire chier tous le monde.
Malheureusement celle de mes voisins n'était ni anti choc, ni étanche.
En plus j'ai failli me faire mal à l'épaule en la lançant. Un comble.

4326 Commentaires de news

Ecrit par yaknnc le 24/08/2015 à 00:20

 

8

avatar

Inscrit le 02/06/2013

Voir le profil

ahhhh les vacances qui n en sont pas ! ^^ smiley 41

546 Commentaires de news

Ecrit par Aces le 24/08/2015 à 12:48

 

9

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ne jamais partir à la plage sans sa batte ou sa pelle fétiche. :)
On en sait jamais, il y a un moment où il faut expliquer le respect à certain. smiley 18

3772 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

Derniers Commentaires

25786-vacances-plage-drague-sable-respect-cigarette