Qui es-tu, ô toi, le joueur français moyen ?

 

Publié le Jeudi 22 octobre 2015 à 12:00:00 par Alexandre Combralier

 

Qui es-tu, ô toi, le joueur français moyen ?

SELL ou poivre ?

screenLe Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs a présenté hier les résultats de son grand sondage (sur un échantillon de 1002 personnes) à propos du profil et du comportement du joueur moyen en France, avec, à la clef, une ribambelle de statistiques qui viennent confirmer ou infirmer bon nombre de préjugés.

Commençons par souligner que plus d’un Français sur deux se dit désormais joueur. La partie est gagnée de ce côté.

Avec l’explosion du casual gaming sur smartphones et tablettes, l’âge moyen du joueur a logiquement grimpé et s’élève désormais à 35 ans. En revanche, les hommes (56 % des joueurs) restent encore majoritaires.

Petite réserve tout de même : la hausse du nombre des joueurs sur tablettes serait due à 77 % aux retards constatés sur la ligne A du RER.

Une pratique quotidienne du jeu vidéo est le lot de 24 % des joueurs, tandis que 28 % allument leur écran au moins deux fois par semaine.

screenParmi les plateformes plébiscitées, il faut avouer qu’on ne l’avait pas vu venir : le vieux PC obtient la préférence de 67 % des joueurs résiste encore et toujours à l’envahisseur, avec une marge assez confortable sur les consoles de salon (54 %) et les smartphones (49 %). Par ailleurs, les tablettes (33 %) ont désormais dépassé les consoles portables (29 %), dont la part de marché ne cesse de fondre d’année en année.

Mais au fait, pourquoi joue-t-on ? Pour 60 %, sans surprise, le jeu vidéo reste un loisir. Un loisir qui traverse décidément toutes les classes d’âges, puisque même les plus de 50 ans sont majoritaires à le pratiquer. Reste à savoir, bien sûr, si Parkinson est compatible avec le dernier Guitar Hero.

screenLe jeu vidéo reste souvent une affaire familiale : 35 % des parents sont également des joueurs, et 57 % en profitent pour partager une partie avec leur douce progéniture. La confiance n’est pas toujours de mise, puisque 25 % des parents déclarent jouer avant tout pour s’assurer que leur dernier cadeau d’anniversaire n’est pas de nature à choquer le petit Kévin. 80 % des parents contrôlent également le temps de jeu du susdit Kévin pour lui rappeler de finir son exercice de Maths après le dîner.

La France devient donc, peu à peu, une nation de joueurs. La semaine prochaine, la Paris Games Week sera donc bondée. Youpi. 

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par pluton-x le 22/10/2015 à 12:23

 

1

avatar

Inscrit le 18/09/2009

Voir le profil

Paris Games Week sera donc bondée. Youpi.
ça fait un moment que j'y suis pas allé mais il me semble que c'était déjà surbondé dans les première année du salon parce qu'ils tassaient tout les stand de jeux dans un coin pour laisser la place à des stand de VTT et de stand vide pour les conférences.
J'espère que ça c'est amélioré de ce côté là.

Pour en revenir sur l'étude, l'utilisation des plateformes et des types de jeux en fonction des classes d'ages et du sexes pourrait être plus informatifs.

565 Commentaires de news

Ecrit par Mikis le 22/10/2015 à 12:52

 

2

avatar

Inscrit le 21/12/2011

Voir le profil

Petite réserve tout de même : la hausse du nombre des joueurs sur tablettes serait due à 77 % aux retards constatés sur la ligne A du RER.
C'est une vanne ou c'était un panel de 1002 banlieusards ? smiley 49

1132 Commentaires de news

Ecrit par Aces le 22/10/2015 à 15:09

 

3

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Mouais quand j'attends le RER, le métro ou le train, je sors soit ma Vita soit ma N3DSXL voir ma PSP.
Et les gens me regardent bizarrement genre "mais il a quoi dans les paluches ??". ;)

Ils ont oubliés que les jeux portables existent depuis bien avant les tablettes.

3782 Commentaires de news

Ecrit par Mortal le 22/10/2015 à 15:51

 

4

avatar

Inscrit le 13/09/2010

Voir le profil

je joue beaucoup (trop), mais dans les transports en commun, je préfère lire, va savoir.

peut être parce que c'est pas pratique dans les transports,
ou que ça fatigue encore plus que de lire,
ou que les jeux smarthpones sont tellement débiles que je refuse d'y jouer,
ou que jouer sur un écran de nain ne mérite pas mon interêt
ou parce que c'est tout de même plus enrichissant de lire (des bouquins d'heroic fantasy en anglais pour entretenir mon anglais, je précise)

ou une combinaison de tout ça smiley 7

2818 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 22/10/2015 à 16:20

 

5

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Ecrit par Mortal

je joue beaucoup (trop), mais dans les transports en commun, je préfère lire, va savoir.

peut être parce que c'est pas pratique dans les transports,
ou que ça fatigue encore plus que de lire,
ou que les jeux smarthpones sont tellement débiles que je refuse d'y jouer,
ou que jouer sur un écran de nain ne mérite pas mon interêt
ou parce que c'est tout de même plus enrichissant de lire (des bouquins d'heroic fantasy en anglais pour entretenir mon anglais, je précise)

ou une combinaison de tout ça smiley 7

Tiens moi c'est l'inverse, le lis le soir essentiellement avant de dormir, parce que j'aime bien me plonger à fond dedans et ne pas être dérangé.

Dans le train ça ne me gêne pas de jouer. Evidemment je ne cherche pas à faire du J-RPG où l'on peut se perdre 1h sans trouver la moindre sauvegarde. Mais des jeux indé, des petits rogue like sur la vita, du plateforme aussi ou metroid vania comme ils disent. Ou encore les classiques, shmup, jeux de course ou pokemon évidemment. Sur cette année sur la vita on a eu Isaac rebirth, Rogue legacy, Super meat boy en "gratuit" via le PS+ et plein d'autres que j'oublie, c'est top à jouer au quotidien, le petit écran ne gêne pas.

2480 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

26398-sell-enquete-jeu-video-sondage